Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Un autre monde, me direz-vous

dimanche 2 octobre 2011 par AK Pô


Samedi matin. Tout va bien. Jusqu’au moment où je traverse l’inframonde. En temps réel. Où je saute l’infranchissable barrière qui masque un mur très dur, un béton dont on fait les prisons ultra modernes.

Histoire ( vraie ) :

Vendredi soir, je rentre chez moi et gare ma voiture sur un stationnement en épis. A côté, un véhicule est carrément à cheval sur la peinture délimitant les espaces, occupant deux places à elle seule. C’est le genre d’incivilité qui me fait bondir, et pourtant je suis d’un tempérament conciliant. Ce matin donc, je descends pour faire une course. Un " équipage " de policiers ( ils seront jusqu’à cinq, à un moment ) arrête les voitures pour contrôler les papiers et l’état des véhicules ( et les plaques d’immatriculation ). Ils se mettent là tous les deux jours, en moyenne. Bon. Je m’approche de la voiture mal garée pour voir si elle a été verbalisée : niet. Donc, tout à côté, un policier, aimable comme une porte de prison, à qui je m’adresse en ces termes : " vous arrêtez les voitures mais vous pourriez verbaliser celle-là, non ?" Réponse : " pourquoi, vous ne pouvez pas vous garer ?" "Si" Vous êtes garé où ?" "Là" "Et alors, elle vous dérange, cette voiture ? Si elle dérange, vous n’avez qu’à écrire." Texto. Insister ? Pourquoi faire, c’est moi qu’il aurait verbalisé, j’en suis persuadé, pour offense à l’autorité, ou un truc quelconque, pas compliqué à trouver quand on porte une tenue réglementaire. Voilà le monde devant lequel nous n’avons qu’à la fermer et bonjour chez vous.

Cette brigade est restée environ deux heures sur place, a contrôlé une centaine de véhicules, des champions, faut le dire, puis est repartie comme elle était venue. L’automobiliste mal garé n’a pas eu de papillon. Bien entendu, il doit y avoir des régles comme quoi certains se contentent de faire des contrôles et d’autres de balancer des PV. C’est organisé, c’est parfait. Donc un conseil à tous les connards qui se moquent de leurs concitoyens : ne changez rien. Garez-vous sur les trottoirs, à califourchon sur les places, n’hésitez pas à prendre les emplacements réservés aux handicapés, et écrasez les piétons qui traversent sur les passages cloutés : le monde vous appartient. Tout va bien. Samedi matin, fêtons la saint Glinglin.

Vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à écrire.

C’est fait.

-par AK Pô

01 10 11


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Un autre monde, me direz-vous
4 octobre 2011, par Déambulator  

Le Monde daté de mardi 4 octobre raconte comment les policiers sont pressés par leur hiérarchie de remplir des objectifs quantifiés en matière d’infractions.

Ce matin-là ils étaient probablement en retard sur le nombre d’infractions qu’on peut relever sur un véhicule roulant (alcoolémie, défaut de ceinture, d’assurance, de contrôle technique) et ils n’avaient pas besoin d’infractions au stationnement ???? smiley

> Un autre monde, me direz-vous
3 octobre 2011, par Déambulator  

Il faut bien dire que la nouvelle norme nationale du stationnement en épi n’aide pas les conducteurs fâchés avec le virage en marche arrière. Cette norme mise en place progressivement à Pau, oblige entrer en reculant, pour que la sortie se fasse en marche-avant avec plus de visibilité. Mais point de formation ni même d’information pour cette nouvelle pratique

  • > Un autre monde, me direz-vous
    3 octobre 2011, par pehache  

    La formation c’est le permis de conduire, non ? Tout le monde est censé savoir maîtriser son véhicule.

    Mais il est vrai que se garer en épis et en marche arrière pose des problèmes à beaucoup de gens. Moi-même je ne suis pas un pro de cette manoeuvre et doit souvent m’y reprendre à 2 ou 3 fois.

    Mais voilà : il y a ceux qui recommencent leur manoeuvre quand il l’ont ratée, et ceux qui s’en foutent éperdument si ils gênent les autres en occupant 2 places.

  • > Un autre monde, me direz-vous
    3 octobre 2011, par L’ OURS du Bois  

    bravo AK

    je rajoute que j’habite une petite rue, en sens unique et que le sens interdit est régulièrement emprunté par des fonctionnaires de l’état( avec leur voiture privée) et que si un clampin est mal garé et leur fait effectuer une manœuvre, dans le quart d’heure, la rousse débarque..... smiley smiley smiley

  • > Un autre monde, me direz-vous
    3 octobre 2011, par claudiqus  

    Bien fait pour lui ! et il s’en tire bien avec une prune de rousse !

    détournement de fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, ça peut chercher loin ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Obsolescence de la publicité
    Le complot
    Pau - Malédiction ou bénédiction pour le boulevard des Pyrénées ?
    Les oiseaux
    Le corbeau
    L. l’entrepreneur
    Généalogie existentielle, ou comment vivre avec des cornes (en bois)
    Les infos, les manies, les infomaniaques et les canapés-lits.
    Feuilleton (chap 21) : Oncle Joé engrange le blé
    Petit conte à rebrousse-poil
    Feuilleton (chap 20) : les oeufs durs
    Feuilleton (chap 19) : le témoignage de Guido
    Feuilleton (chap 18) : les doutes de Carlyle
    Feuilleton (chap 17) : au bistrot, chez Carlyle
    Feuilleton (chap 16) : la carte postale
    Feuilleton (chap 15) : l’œil vitreux de John tombe sur le carreau
    Feuilleton (chap 14) : ville d’automne et flambée des prix
    Feuilleton (chap 13) : fin de séjour d’Angélique et du paupoète
    2035 : la ville des trois mirages
    Feuilleton (chap 12) : le stage de Chinette



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises