Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le cri

lundi 7 mai 2012 par Christian Lemarcis


Je ne courberai pas la tête devant vos oriflammes
Je ne me prosternerai pas comme ce chien qui vous lèche les genoux
L’herbe est plus libre que l’homme à l’azur de son aube
Je ne baiserai pas l’anneau de votre haine
Je décline vos chants aux accents militaires
L’abnégation n’est pas mon pré fleuri
Je ne me soumettrai pas aux suffrages de vos clercs
Je ne veux point de lendemains soumis
Je refuse de cracher au visage de mon ennemi
Je ne veux pas être cet homme arrogant qui méprise
Ne m’ordonnez pas de marcher en cadence dans vos défilés de mai
Ce qui se fait par contrainte abolit la dignité
Ne me consolez pas en étant sujet de votre ambition
Je ne serai pas le faussaire de vos rêves
Je ne serai pas l’ombre de votre bras dressé
L’arme que vous pointez sur moi ne me fera pas renoncer à mon âme
Aux sentiers de la guerre je suivrai tout déserteur
Ne me demandez pas d’obéir ce mot me fait frémir
La victime m’est plus chère que le vainqueur
Je ne morcellerai pas mon cri à vos festins
Et s’il faut mourir pour rester debout
Je vous offre ma poitrine pour cible
Accrochez-y vos médailles de discorde
Je ne gémirai pas sous vos tortures
Et puisque les larmes exaltent la souffrance
Crevez mes yeux pour en tarir la source

  - par Christian Lemarcis
2 mai 2012


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le cri
8 mai 2012, par Carola  

Emotion et rebellion partagée à la lecture de ce texte  smiley N’oublions jamais que la France s’est laissée embarquer un jour dans la barbarie de l’extrême droite.

  • > Le cri
    8 mai 2012, par peyo  

    C’est trop facile pour ceux qui n’y était pas et ne l’ont pas vécu de sortir leur "émotion" de 2012.

    Effectivement il y eu un passé ; mais il faut bâtir sans rabâcher sur les vieilles lunes. Mitterand recevant la Francisque des mains de Pétain, c’était en 1943. Passons à du constructif.

  • > Le cri
    8 mai 2012, par Carola  

    Je ne vois pas pourquoi c’est trop facile de se reconnaître dans l’émotion de ce texte. C’est passer à côté de sa lecture un jour de commémoration.

    Soit, passons à du constructif. Mais pensez-vous que les choses se produisent ex-nihilo ? Pas moi.

  • > Le cri
    8 mai 2012, par L’ OURS du Bois  

    http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_tyranrouge.pdf

    n’oubliez pas !!!!!

  • > Le cri
    8 mai 2012, par L’ OURS du Bois  

    http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_tyranrouge.pdf

    n’oubliez pas !!!!!

  • > Le cri
    8 mai 2012, par Carola  

    L’ours du Bois, c’est quoi c’te panique irrationnelle ? A ma connaissance, Staline n’a jamais gouverné la France ni touché un poil des français.

    Par contre, la poignée de main de Pétain à Hitler a bien eu lieu et scellé un pacte maudit dont tous les français ont bouffé bon gré malgré. Il n’y a personne à mettre à l’index, juste une idéologie à bannir parce qu’elle ne conduit qu’à la haine et à l’extermination des uns par les autres.

    Est-ce que votre post veut souligner que c’est Staline qui le premier a fait reculer les nazis en ce jour de souvenir ? smiley Sinon vous pensez inspirer qui avec ce dictateur ?

  • > Le cri
    9 mai 2012, par L’ OURS du Bois  

    panique ? ??? mais ou de la panique ???? a part chez Carola smiley smiley smiley

    et surtout , je ne veux inspirer personne smiley smiley (ils n’ont pas besoin de moi). replongez vous dans votre histoire smiley smiley smiley le 7 mai, ou plutôt le 8, retenus par l’histoire, pour faire plaisir a .....n’est que la suite de longues journées de combat.

    vous laissez entendre que les armées rouges, n’ont pas fait couler le sang de français... alors la !!!!!

    les armées soviétiques ont "libérés" des camps de concentrations, ou figuraient des français, des européens, et autre populations.

    certains français, déporté politiques, ( communistes, résistants.....), après leurs libérations se sont engagés dans les armées soviétiques (commando Normandie- Niemen....) entre autre.

    d’autre ont été déplacés vers les frontières "extrême", et n’en sont pas revenus  smiley smiley

    alors, Carola, ne les oubliez pas. et, calmez vous, chacun a sa place, les 20% d’extrême, a droite ( que je ne suit pas) n’ont ni plus ni moins de valeur des 14 % a gauche

    GARDEZ VOUS DE VOS AMIS, ce n’est qu’un trait d’histoire

  • > Le cri
    9 mai 2012, par Carola  

    N’ayez crainte pour moi Hitler comme Staline c’est smiley

    Je disais juste que la France s’était acoquinée avec l’un des deux et je vous laisse deviner lequel... C’est pour cela que je ne voyais pas ce que le portrait de Staline venait faire à la suite de mon post.

    Après j’avoue que je vous ai un peu chambré et vous ne l’avez pas forcément entendu de cette oreille. Mille excuses smiley

    Quant à l’amalgame Front de gauche, FN, je vous le laisse, c’est un raccourcis phénoménal et fatigant smiley

  • > Le cri
    9 mai 2012, par L’ OURS du Bois  

    Je disais juste que la France s’était acoquinée

    Pourquoi la France ??????

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Malgr%C3%A9-nous

  • > Le cri
    9 mai 2012, par Carola  

    J’aurais dû écrire le gouvernement français, pas la France, autant pour moi smiley

    Les "malgré nous" c’est une immense tragédie smiley qu’illustre autant le cri de Munch que le texte de Christian Lemarcis

    Sommes-nous pour autant devenus plus humains ? je ne le crois pas. La haine s’est déplacée vers d’autres et elle vient de faire un score aux élections smiley

  • > Le cri
    10 mai 2012, par L’ OURS du Bois  

    Vous qui vivez en toute quiétude

    Bien au chaud dans vos maisons,

    Vous qui trouvez le soir en rentrant

    La table mise et des visages amis,

    Considérez si c’est un homme

    Que celui qui peine dans la boue,

    Qui ne connaît pas de repos,

    Qui se bat pour un quignon de pain,

    Qui meurt pour un oui ou pour un non.

    Considérez si c’est une femme

    Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux

    Et jusqu’à la force de se souvenir,

    Les yeux vides et le sein froid

    Comme une grenouille en hiver.

    N’oubliez pas que cela fut,

    Non, ne l’oubliez pas :

    Gravez ces paroles dans votre cœur,

    Pensez-y chez vous, dans la rue,

    En vous couchant, en vous levant ;

    Répétez-les à vos enfants,

    Ou que votre maison s’écroule,

    Que la maladie vous accable,

    Que vos enfants se détournent de vous.

    10 janvier 1946, Primo Levi

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises