Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains

vendredi 18 mai 2012


Et si le BAP faisaient des émules ? Develop’SO, une association de Périgueux nouvellement créée, se propose de militer pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest, passant notamment par la mise en œuvre d’un axe Madrid - Pau - Périgueux susceptible d’ éviter un excès de concentration sur l’axe littoral et la saturation de la traversée de Bordeaux.

Ci-dessous, son intéressante présentation qui met en lumière une place pour Pau que les Palois eux-mêmes ont bien souvent du mal à vouloir lui donner.

------------------------------

"L’idée fait son chemin : la crise actuelle ne serait que la manifestation d’une mutation sociétale de grande ampleur. Quoi qu’il advienne, cette société nouvelle modifiera le monde tel que nous le connaissons. L’émergence de nouvelles puissances mondiales, les problèmes environnementaux, les disparités du coût du travail, la fluidité des communications matérielles ou virtuelles, autant d’aspects de ce nouveau monde qui dressent devant nos vieilles sociétés un défi que certains veulent ignorer et que d’autres tentent de fuir par le déni ou le repli sur soi.
Tandis que les nouvelles puissances pratiquent, comme nous l’avons fait nous-mêmes, l’urbanisation à outrance, et qu’elles ignorent le plus souvent les dégâts humains et écologiques de ces pratiques, la vieille Europe peut inventer autre chose, épouser l’inévitable mutation, créer les nouvelles richesses des vieux pays industriels, et inaugurer progressivement un nouveau cadre de vie commune.
Dans cette perspective, l’aménagement du territoire joue un rôle essentiel.
L’objectif central serait d’éviter les surconcentrations humaines. Les moyens de transport et les nouvelles technologies peuvent nous permettre cela.
L’exemple de l’Aquitaine permet plus concrètement d’imaginer ce que l’on peut faire et ce qu’il faut éviter de faire.
En effet, cette Région dispose de nombreux atouts pour assurer à terme un équilibre général des activités et de la démographie. La variété des secteurs économiques constitue déjà un avantage de poids : agriculture, tourisme estival et hivernal, industries de pointe, réseau de PME etc. A cela s’ajoute une capitale régionale qui n’est pas encore assez dévorante (mais le danger existe) pour créer un déséquilibre fatal. Le contrepoids que constitue l’agglomération paloise est indispensable à cet équilibre, tandis que toutes les villes moyennes de la région ont vocation à fixer suffisamment d’activités et de population pour contribuer à un équilibrage harmonieux. Les bourgs et villages, distribués dans un réseau encore homogène, jouent également un rôle d’importance dans cette stratégie : s’ils s’affaiblissent démographiquement, nous sommes sur la mauvaise pente et non dans la société nouvelle.
Mais, pour parvenir à cela, il faut qu’en tout point du territoire, on puisse disposer de suffisamment de moyens de communication et de services de proximité. Inutile de vouloir faire venir un médecin là où il n’y a pas d’ADSL haut débit ni la possibilité de se rendre rapidement dans une agglomération de quelque importance.
De même, le télétravail, un des moyens de lutte contre les surconcentrations, ne pourra se développer qu’avec cette double exigence.
Le réseau routier joue un rôle capital : que les véhicules soient au pétrole, à l’électricité ou à l’hydrogène, le besoin d’autonomie de transport existera toujours. Il faut par ailleurs développer l’usage des TER et du ferroutage : hélas, comme nous l’avons déjà déploré, la SNCF ne semble pas en mesure aujourd’hui de relever ce défi. Pourtant, un ferroutage efficace Paris-Hendaye serait le bienvenu.
Il faut également utiliser au mieux la position européenne de l’Aquitaine pour la placer sur un axe Paris-Madrid qui emprunterait l’actuelle A65 Pau-Langon, aujourd’hui sous-utilisée, et donner ainsi au tunnel du Somport toute son utilité. Une jonction autoroutière Langon-Bergerac- Périgueux- Limoges contribuerait de manière déterminante, à la fois au délestage de l’axe littoral, et au rééquilibrage aquitain, économique et démographique, entre la zone côtière et l’intérieur.
CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE : C’est renforcer encore le trafic routier de Bayonne à Poitiers avec un nouveau contournement de Bordeaux qui ne règlerait en rien les encombrements d’Hendaye à Bordeaux ainsi que de Bordeaux à Poitiers par la RN10. Nous ne ferions-là que renforcer les déséquilibres. Ce serait une stratégie du XX° siècle, une malheureuse imitation des pays émergents, et une ignorance de nos propres atouts."

AQUITAINE
DEMOGRAPHIE Population de moins de 25 ans :
Gironde : 31% Dordogne 25%
DENSITE MEDICALE : nb de médecins pour 1000 h :
Gironde : 6,84. Pyrénées-Atlantiques : 5,36.
Landes : 4,95 Dordogne 3,78 Lot-et-Garonne : 3,68
BOUCHONS ROUTIERS = + 40% de CO2

crédit photo : http://www.eiffage.com


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains
18 mai 2012, par Daniel Sango  

Tout ce discours est vraiment d’une autre époque. L’auteur n’a rien compris a l’évolution inéluctable de nos sociétés avec un coût de l’énergie qui va aller en augmentant.

Il y a dix ans que la circulation automobile stagne en France et elle va décroitre, malgrè les lamentations de ceux qui ont construit a 30km de leur lieu de travail pour "faire des économies"

Pour comprendre où est le futur des liaisons avec l’Espagne, voir les grands projets ferroviaires européens et les autoroutes de la mer.

Pas le temps d’expliquer ici.

> Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains
18 mai 2012, par pehache  

Il faut également utiliser au mieux la position européenne de l’Aquitaine pour la placer sur un axe Paris-Madrid qui emprunterait l’actuelle A65 Pau-Langon, aujourd’hui sous-utilisée, et donner ainsi au tunnel du Somport toute son utilité.

Et après Oscar nous dira benoîtement que non pas du tout, le tronçon Pau-Oloron -dont on voit bien ici qu’il n’est qu’un morceau d’un projet routier plus vaste- n’amènera pas un flot nouveau de circulation, dont beaucoup de poids lourds, dans la vallée d’Aspe...

  • > Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains
    18 mai 2012, par oscar  
    Il y a sûrement un grand complot derrière tout ça. Colas, Vinci, Eiffage sortez de ce corps !

  • > Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains
    18 mai 2012, par Rêveur des villes  

    "Il faut par ailleurs développer l’usage des TER et du ferroutage : hélas, comme nous l’avons déjà déploré, la SNCF ne semble pas en mesure aujourd’hui de relever ce défi. Pourtant, un ferroutage efficace Paris-Hendaye serait le bienvenu."

    C’est bien cela qu’il faut changer... Il est vrai qu’une LGV Paris-Madrid de chaque côté des Pyrénées libèrerait des voies pour le frêt.

    "Moderniser" aussi la SNCF. C’est comme dans les collectivités locales : combien de sur-effectifs, notamment dans les bureaux ?

    Il fut un temps où le transport des marchandises s’effectuait principalement par train. "On" n’est plus capables de cela aujourd’hui ? Regarder simplement comment fait l’Allemagne...

  • > Société nouvelle et aménagement du territoire : les atouts Aquitains
    21 mai 2012, par oscar  

    Sur les autoroutes allemandes, les poids lourds de plus de 12 tonnes doivent depuis 2005 se soumettre à une taxe d’utilisation des autoroutes en fonction du kilométrage.(Lkw Maut) La facturation de cette taxe s’effectue à l’aide d’un système de reconnaissance par satellite :

    www.tollcollect.de

    La seule manière de rendre le fret ferroviaire plus compétitif est de rendre le transport routier plus cher. Sans nécessairement vouloir l’interrompre. Ne perdons pas de vue non plus que le transport routier est fortement consommateur de main d’oeuvre non délocalisable, plus souple et globalement plus efficace pour le transport de charges moyennes de porte à porte.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises