Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Questions à Jean-Pierre Bel

lundi 4 juin 2012 par Bernard Boutin


Jean-Pierre Bel est passé à Oloron pour soutenir son ami, François Maïtia dans sa campagne pour les élections législatives. Une occasion de poser quelques questions au Président du Sénat sur le cumul des mandats.
Une quasi-certitude ressort de cet entretien. Il y aura bien une loi limitant le cumul des mandats. Jusqu’où ira-t-elle ? Cela reste à voir.

Alternatives Paloises - Vu l’état de la Nation, les représentants des Français à l’Assemblée Nationale comme au Sénat, ne devraient-ils pas être disponibles complètement à leur mission, ce qui impliquerait la fin, pure et simple, de tout cumul ?
Jean-Pierre Bel - Vous parlez de la fin de tout cumul alors que notre projet concerne le cumul d’un mandat parlementaire avec une présidence d’exécutif local. C’est le Sénat justement conservateur qui a bloqué cette réforme.
En ce qui concerne le Parti Socialiste, nous nous sommes exprimés et sommes bien entendu favorables à la limitation des cumuls des mandats. Mais, ce n’est pas non plus à mon sens un sujet qu’il faut regarder de façon manichéenne. Je fais allusion au contexte, aux exigences des citoyens et elles sont parfois un petit peu contradictoires.
Il faut aussi prendre en considération d’autres arguments. D’abord, je tiens à rappeler que, à titre personnel, je me suis mis au mandat unique. J’ai été conseiller général, conseiller régional et maire. Je suis aujourd’hui uniquement sénateur parce que je le pouvais et que je ne voulais pas mettre en difficulté un territoire auquel je suis tellement attaché.
La limitation du cumul des mandat se fera avec notamment la limitation des exécutifs locaux, maire, président du conseil général, président du conseil régional.

Alternatives Paloises - La gestion de nos territoires est chaque jours plus complexe. Comment des élus qui cumulent, peuvent-ils bien par contre maitriser des sujets toujours plus techniques alors qu’ils ont, par leurs mandats cumulés, des missions très différentes les unes des autres ? Cette situation ne conduit-elle pas à passer le pouvoir réel à une "serviciocratie territoriale ou nationale" qui laisse seulement aux élus les honneurs et les indemnités ? Comment, M. Le Président, rendre ce pouvoir aux représentants élus de la population ?
Jean-Pierre Bel - Votre manière d’aborder le sujet est tout à fait légitime. Je pense par contre que vous vous trompez. Avant le projet de loi qui mettra fin au cumul des mandats, je ne suis pas sûr que les élus ont conçu leur mission comme cela...

Alternatives Paloises - Mais, ils la subissent alors...
Jean-Pierre Bel - Avec André Labarrère, pour l’exemple, vous aviez des élus qui étaient complètement dévoués à l’intérêt général et qui se sont consacrés à leur engagement politique de façon totalement désintéressée. Ils estimaient qu’ils devaient être à la fois maire et conseiller général. Dans certains territoires, on leur demandait même de faire cela (ndlr : cumuler).
Lorsque j’ai été élu conseiller général de Lavelanet, j’ai considéré que c’était largement suffisant. Mais, dès que l’élection municipale s’est approchée, j’ai eu tellement de concitoyens qui sont venus vers moi pour me dire : "il faut absolument que tu te présentes aux municipales, c’est le seul moyen de récupérer la ville sur la droite". Ce que j’ai dû faire à la fois pour le canton et pour la ville.
Je me suis dis : "Ce sont les mêmes qui me parlent du cumul des mandats et qui voudraient que je sois candidat après avoir été élu aux cantonales ! ". Une fois élu maire, j’ai démissionné de mon mandat de conseiller général pour exercer mon mandat de maire.

Le sujet est complexe et je vous demande de le prendre comme cela. Il n’y a pas, d’un côté les élus qui cumulent parce qu’ils voudraient je ne sais quels honneurs ou s’enrichir, et de l’autre ceux qui sont complètement désintéressés.

Cela dit, je pense qu’il faut aujourd’hui aller vers une étape décisive car nous avons besoin, j’allais dire, de renouveler la "classe politique". Je n’aime pas cette notion-là. Parlons plutôt de personnel politique, des responsables, des élus. Il est aussi nécessaire de féminiser et de rajeunir les élus. Le moment est venu.
Je ne porte pas non plus de jugement sur ce qui s’est passé avant. Le contexte était différent.

Alternatives Paloises - La question était plutôt que vu la masse de travail qu’un élu "cumulard" doit faire, cela donne nécessairement plus de pouvoir aux services qui du coup peuvent être moins contrôlés et cela dure depuis des dizaines d’années...
Jean-Pierre Bel - C’est vrai. C’est une conséquence du cumul des mandats. Je ne vais pas être le seul à parler...
J’ai constaté, en tant que président de groupe des sénateurs socialistes pendant 7 ans, que certains à la fois président de Conseil Général et sénateur, étaient amenés à être plus présents que d’autres qui n’avaient pas de telles responsabilités. J’ai été obligé de me réinterroger sur un certain nombre d’idées que je pouvais avoir au départ.

- propos recueillis par Hélène Lafon et Bernard Boutin

crédit photo : http://www.segoleneroyal2012.fr


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Questions à Jean-Pierre Bel
4 juin 2012, par Daniel Sango  

Jean Pierre Bel réinvente l’eau tiède...

Il devrait y réfléchir à deux fois avant de citer A Labarrère, sénateur Maire, totalement absent du sénat !!!

Quand à l’activité des cumulards à l’assemblée et au sénat, c’est bien connu, les Grenet, Lignières Cassou, Lassalle, Habib, Colomb, etc...n’y font rien, quand ils consentent à y passer... Et ceci vaut pour la droite la gauche ou le centre...

  • > Questions à Jean-Pierre Bel
    4 juin 2012, par Rêveur des villes  

    Jean-Pierre Bel - "Avec André Labarrère, pour l’exemple, vous aviez des élus qui étaient complètement dévoués à l’intérêt général"

    Hé bé, c’est ce monsieur qui deviendrait président de la république si Flamby ne pouvait plus assumer ces fonctions... Au secours !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC
    Jean-Yves Lalanne



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises