Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?

lundi 16 juillet 2012 par Mehdi Jabrane


Après l’initiative du collectif "Participe Futur" qui, sur son site, "Cumul-info-service" compare le cumul des mandats à l’addiction au tabagisme, Mehdi Jabrane voit lui aussi une addiction dans le comportement des députés. Pour faire avancer les choses, il suggère un "sit-in" devant la permanence de MLC. Banco ?

"Nous avons tous envie de croire que le changement concernant le cumul des mandats va se produire. Pourtant, plus le temps avance (déjà plus de 2 mois), plus le doute s’installe.

Nous devons cependant être réalistes sur la situation. Si nos députés avaient réellement souhaité la fin du cumul, la plupart d’entre eux ne se seraient tout simplement pas présentés !

Devrions nous croire un alcoolique disant dans un bar qu’il va s’arrêter de boire ?

Les alcooliques sont des personnes malades. Nos députes, dans une grande majorité, le sont aussi. Déjà en 1929, Charles de Benoist ne parlait-il pas de "la maladie de la démocratie" ?

Déresponsabilisation des élus et démission des électeurs.

A moyen terme, je pense sincèrement qu’une des solutions est de démocratiser le savoir politique concernant nos institutions (qui fait quoi ?). La démocratisation de ce savoir était un thème majeur de ma campagne aux dernières législatives, aussi je travaille à la mise en place de cette action (les moyens du député en moins) à partir de septembre.

En effet, comment peut-on être exigeant vis-à-vis d’un élu sans savoir quel est son rôle exact ? Aujourd’hui combien d’électeurs connaissent réellement les fonctions de chaque type d’élu ? Parmi les abstentionnistes peu d’entre-eux avoueront qu’ils ne votent pas parce qu’ils n’y connaissent rien.

Sinon à court terme, il reste toujours une action simple : se rassembler en masse devant la permanence de son député. On sortirait du coup des méthodes qui ont paradoxalement vite vieillies ou qui montrent des limites : internet et réseaux sociaux.

On pourrait ainsi peser pour de vrai sur l’élu au lieu de le faire par voie électronique, voie certes noble, mais qui n’engage finalement personne.
En ayant vu, le soir de son élection devant sa permanence, les larmes de MLC trahissant plus un sentiment de culpabilité mal assumé qu’un véritable sentiment de joie partagée, je pense que nos députés attendent ça des citoyens : un acte vrai.

A la manière d’un malade qui a besoin d’aide, nos élus ont besoin d’avoir des citoyens authentiques en face d’eux.

Un sit-in (évidemment pacifique et sans blocage de rue) de 100 personnes, 56 rue Emile Guichenné, début septembre par exemple."

- par Mehdi Jabrane


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
17 juillet 2012, par HB  

Valérie, j’espère que vous avez pris connaissance de cette dépêche de l’AFP : "Le sénateur PS de Seine-Saint-Denis et ancien maire de Clichy-sous-bois, Claude Dilain, a annoncé lundi dans un communiqué le lancement d’un appel de parlementaires afin de mettre fin au cumul des mandats. Pour ne pas « laisser penser que l’ensemble des sénateurs PS étaient favorables au cumul des mandats », Claude Dilain a lancé un appel « afin de montrer que les élus sont prêts à participer à l’élaboration de la loi pour la fin du cumul des mandats et à faciliter sa mise en œuvre ». Dans son communiqué, il rappelle que, « comme nombre de ses nouveaux collègues », « il s’est tout de suite mis en accord avec cette philosophie en démissionnant de son poste de maire ». Un an après son élection, « il tient à faire savoir qu’il n’a pas perdu son ancrage local, argument souvent avancé en faveur du cumul des mandats », et « reste au contraire tout à fait impliqué dans les questions relatives à la Seine-Saint-Denis ». « Afin que la crédibilité des personnels politiques soit restaurée, que le travail parlementaire retrouve sa grandeur, il faut donner tout son temps à son mandat », insiste-t-il, soulignant que « c’est une loi plus que symbolique attendue par un grand nombre de nos concitoyens ». La liste des premiers signataires comporte outre M. Dilain, René Vandierendonck, Marie-Noëlle Lienemann, Catherine Tasca, David Assouline, Gilbert Roger, Richard Yung, Michèle Meunier, Corinne Lepage, Yannick Vaugrenard, Thani Mohamed Soilihi, Bertrand Auban, Bariza Khiari, Jean-Yves Leconte, Jacky Le Menn, Marcel Rainaud, Simon Sutour, Bernadette Bourzai et Jean-Pierre Michel. Les signataires affirment leur « volonté de voter pour une loi interdisant le cumul entre les fonctions de parlementaire et de tête d’exécutifs locaux conformément aux positions prises par le PS, le projet présidentiel de François Hollande et la déclaration de politique générale du Premier ministre Ayrault ». De nombreux sénateurs socialistes, dont beaucoup sont présidents de région, de conseils généraux ou maires, sont réticents à la fin du cumul de leurs mandats, en s’appuyant sur la particularité du Sénat, chambre représentant les collectivités territoriales". Aucun parlementaire du 64 ne figure parmi les signataires. Où en sont les discours de campagne que je rappelai ci-dessous ?

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Tout à fait d’accord avec vous. C’est une promesse de campagne de François Hollande. Vous craignez qu’elle ne soit pas tenue ?

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Oui car le PS est devenu un parti d’élus (et de fonctionnaires des collectivités territoriales) qui ne songent qu’à une chose : préserver leur poste. Je crains que François Hollande qui sait avoir besoin de leur soutien pour expliquer la politique mise en place, n’ose (... ne puisse) s’opposer à eux.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Croyez vous que Martine cherche à préserver son poste ? Moi je crois qu’elle est complètement désintéressée. Elle le prouve en ne touchant pas ses indemnités locales. Et aussi en faisant le "sale boulot" au risque de se rendre impopulaire.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    "financièrement désintéressée", je le crois volontiers mais pourquoi cumule-t-elle trois mandats sclérosant ainsi la vie politique française (pour mémoire, près de 85% des parlementaires francais cumulent contre moins de 15% dans les autres pays européens. - 40 % sous la IVème République, moins de 20 % dans les années 20 sous la IIIme) Que ne publie-t-elle comme de Rugy et René Dosière l’utilisation de ses indemnités ? Pour ce qui est du sale boulot, quitte à le faire, quelle le fasse proprement - si vous le souhaitez, je peux détailler concernant l’aménagement de la voierie-. Catherine Trautmann fut une des premières élues de grande ville à être confrontée à ce problème il y a près de 30 ans. Je crois que les strasbourgeois en gardent un très bon souvenir et lui en sont reconnaissants. De même plus près de nous pour les bordelais vis à vis d’Alain Juppé ou les nantais vis à vis d’Alain Chenard.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Croyez le et vous avez raison. Sur l’utilisation de ses indemnités elle me semble irréprochable et sur l’emploi de collaborateurs elle ll’est aussi. Pas comme Mme Bachelot chargée avec L Jospin de réformer la morale et qui emploie son fils et son père comme assistants parlementaires....

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    enfin un dialogue de qualités

    bravo a vous deux smiley smiley smiley

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  

    Visiblement on n’arrive pas à argumenter calmement et en toute sérénité sur ce blog. J’en suis désolée. Jugements à l’emporte pièces et invectives stériles font que j’ai envie de vous laisser jouer entre vous....

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Valérie, où sont les jugements à l’emporte pièce et l’absence d’argumentation si ce n’est de votre côté. J’attendais de vous une autre réponse. Par exemple : tout ceci est malheureusement exact, mes camarades n’ont pas conscience qu’ils sont coupés du pays, que les gens sont mals et que nous avons avons effectivement un devoir d’exemplarité. Le premier geste de François Hollande fut à cet égard exemplaire : "nous vous demandons (nous allons vous demander) des sacrifices,la situation est très difficile, nous aussi nous participons à notre niveau à cet effort en diminuant nos salaires de 30%". Le message est clair et je pense compris et partagé. Au lieu de faire remonter la très forte attente qui ressort de ce forum ( et au-delà de ce forum d’un très grand nombre de citoyens. Il suffit de discuter avec les gens autour de soi pour le comprendre), vous préférez fuir le débat et penser que tout ceci est purement polémique et relève de l’opposition "bête et méchante". J’ai voté pour Francois Hollande et j’attends beaucoup de ce gouvernement. Trop peut-être mais jusqu’à présent je ne suis pas déçu et je porte un regard très positif sur ce qui est fait. Votre réponse est à la hauteur des 2 premières mesures du nouveau CG64 : pléthore de vice-Présidences et augmentation des revenus. Que voulez-vous que pense un retraité ou un chomeur qui vit péniblement avec 700euros par mois : "tous pareils, ils se valent tous, ils sont là pour se partager le gâteau : Il doit être bon". Faites comprendre à MLC et à tous les parlementaires PS du 64 qu’il est temps de mettre fin à ces petits arrangements et de montrer que ce gouvernement et ce Parlement est différent.(à ce propos, je trouve que Nicolas Sarkozy avait initié une très bonne réforme en supprimant les conseillers Généraux et en créant un Conseiller Territorial pour mettre un terme à cet empilement de strates administratives comme le souligne régulièrement et avec raison Daniel Sango... mais le fromage doit être bon...Les gisements d’économie que cherchent le Gouvernement peuvent être faciles à trouver et de plus pour le bien du pays et de son Economie, encore faut-il vouloir les voir).

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par HB  

    Valerie, en 2009, la Direction du PS s’etait engagé (élus compris) à mettre fin au cumul des mandats. Certains ont cependant fait remarquer qu’il y avait bientôt les Régionales, puis les Sénatoriales, et enfin les Présidentielles et qu’il ne falait surtout pas faire un cadeau à la droite en mettant fin unilatéralement à ce cumul. Par contre si les électeurs donnaient une majorité parlementaire à Francois Hollande, alors "promis-juré" le non cumul serait voté dans les deux mois (combien de fois ne l’ai je entendu durant cette campagne). Mais il parait que se profilent maintenant les municipales de 2014 (qui auront peut-être lieu en 2015) et qu’il serait peut-être bon d’attendre encore un petit peu. Un signe ne trompe pas : une Commission avec à sa tête Lionel jospin a été créée pour travailler sur la moralisation de la vie publique. C’est vraiment très dur de moraliser la vie publique : un député Centriste, je dis bien Centriste (Charles de Courson pour ne pas le nommer), viens de proposer de fiscaliser la part de l’ IRFM ( indemnité représentative de frais de mandat) non utilisée à des fins professionnelles . Cette proposition de loi aurait obligé les parlementaires à fournir des justificatifs de leurs frais au fisc On ne peut pas dire que les Camarades aient bouillis d’enthousiasme à cette idée alors qu’elle me semble avoir une très forte valeur d’exemplarité. Pour mémoire, lors de la précédente législature, seuls deux députés publiaient intégralement l’utilisation qu’ils faisaient de cet argent : René Dosière ( que le PS a refusé de présenter soous son étiquette) et Francois de Rugy député Vert de Nantes. Encore un effort Camarades dans 6 ans si vous êtes reélus vous arriverez peut-être à faire croire aux électeurs que cette fois, oui c’est la bonne.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    HB,

    Des messages toujours denses et documentés.

    Même si mon optimisme vire au dogmatisme, vos commentaires m’imposent des moments de remise en question quant à nos chances de réformer pacifiquement notre système politique.

    C’est vrai que pour Jospin... Mais que dire alors d’Emmanuelli nommé membre de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts... !!

    Sincèrement j’ai cru à une mauvaise blague

    Bien à vous

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Rêveur des villes  

    Concernant MLC, son premier pb n’est pas le cumul des mandats, mais sa compétence, sa politique caviar lamentable depuis des décennies.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  
    Mais qui êtes vous pour juger de sa compétence ? Connaissez vous quelqu’un qui maîtrise mieux qu’elle les dossiers de notre territoire ? Si oui, à qui pensez vous ? Merci de répondre.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    wiki la compétence

    Les compétences d’un organisme de droit public désignent les fonctions que l’État lui confie, lui délègue. Un établissement public ne peut agir que dans le cadre des compétences qui lui sont attribuées par la loi et ses statuts.

    en ce sens, les compétences elles les à

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Si Mme Lignières Cassou était compétente, cela se saurait, il existerait une grande vague de bouche à oreille vantant ses multiples compétences, on parlerait dans toutes les soirées, les réunions, les marchés, les rues, d’une "pointure" d’une "tête"

    Et pour le confirmer, ses actes à l’Assemblèe Nationale en auraient fait l’une des locomotives, qui participe, propose des lois, dirige une commission,est reconnue. Mieux, un grand ministère lui aurait tendu les bras...

    Les villages alentour se précipiteraient se bousculeraient pour entrer dans cette Agglomération paloise gérée d’une manière admirable où le projet clair et visible fait l’unanimité tellement il est empreint de vision à long terme de bon sens et et d’imagination.

    Les directeurs des Services de la Ville ou de l’Agglomération se battraient pour travailler sous les ordres d’une personne d’un tel niveau, pour pouvoir être imprégné de ses enseignements.

    Les palois feraient des manifestations d’enthousiasme tous les jours pour réclamer à cor et à cris la construction à son effigie d’une statue monumentale sur le boulevard des Pyrénées.

    Même AP, pourtant impertinente aurait été séduite par tant d’imagination, de capacité d’innovation, bref par une telle compétence...

    Il n’en est rien... Pourquoi ????

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par AK Pô  
    Back to the USSR

    Il n’en est rien... Pourquoi ????

    Parce que l’on n’est pas dans la Russie de Poutine sans doute ! smiley

    On a eu chaud !

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Pas de poutines à MLC !!!

    Sauf peut être AK Pô...

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par paysaa  

    Suffisant, pédant, arrogant, outrecuidant, mécréant et inexistant...

    Car Sango c’est qui ?..

    Quel est son palmarès ?

    "Peanuts" !..

    Il ne sera jamais le maire d’une belle ville ou député de la République

    Et il le sait...

    Alors il passe il passe son temps à se venger de son insuffisance sur ceux (surtout celles) qui ont réussi, qui font, qui laisseront une trace dans l’histoire de leur ville contrairement à lui...Il enrage !

    Mais, les "toutous" aboient toujours quand la caravane passe.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Bernard Boutin  

    Paysaa,

    Je vous invite à relire la charte d’A@P qui met l’accent sur le débat d’idées ou non sur les personnes.

    Votre dernier post est inutilement agressif.

    Merci de recentrer vos commentaires.

    Bien à vous

    Bernard Boutin

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  
    Le procès en "incompétence" n’est pas anodin. Les femmes semblent l’être par définition aux yeux de certains. Je répète ma question : qui, à vos yeux, connaît mieux qu’elle les dossiers de notre territoire ? Qui démontre une vision de son avenir ? Enfin comment ne pas voir la confiance réitérée que les électeurs lui accordent ? Certains prennent leurs désirs pour des réalités....

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par peyo  

    pour Valérie "qui, à vos yeux, connaît mieux qu’elle(*) les dossiers de notre territoire ?" .

    (*) elle = MLC probablement

    Si vous faites allusion à la maire-présidente-députée, elle "connaît" bien sûr, (comme d’autres de l’équipe , au premier rang desquels quelques vice-présidents de l’Agglo et A. Lavignotte), mais Connaître n’implique pas maîtriser.

    Simplement "connaître" est insuffisant pour gérer, développer et améliorer la politique de la collectivité. L’avenir est au regroupement de toutes les énergies au service de toutes les communes de l’agglo, pas à la défense étriquée de la seule ville-centre assaisonnée de quelques "actions emblématiques" comme elle aime s’en gargariser.

    La compétence se "jauge" au choix des priorités et au consensus qu’on sait insuffler avec un choix correctement défini, un cahier de marche débattu, un fonctionnement clair et une gestion rigoureuse. Quand il n’y a aucune "réalisation" à portée économique réelle qui soit le fait de l’agglo (à la très modeste exception de la fibre) on ne peut qu’espérer que souffle un vent nouveau.

    Quand on réalise le peu de méthode qui prévaut encore à l’agglo, le flou qui entoure les axes de compétence et les prises de décision peu consensuelles, on ne peut que penser que la tâche est trop grande pour une présidente trop petite, hélas.

    Car c’est bien là la difficulté présente, puisqu’il y a les problèmes techniques, le besoin d’une vision politique, les financements de plus en plus problématiques, et la communication vers les interlocuteurs qu’on espère faire entrer dans le jeu ; tout ça en fédérant pour faire progresser l’ensemble de front .

    Lourde tâche, trop lourde probablement.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  
    Certes la tâche est lourde. Je réitère la question : qui d’autre est capable de la porter ? Avec tous les égoïsmes locaux le rééquilibrage de la fiscalité qui constitue le vrai problème n’est pas près d’être résolu. Les riches ont quitté Pau, comment les rattraper ? Cela prendra encore un peu de temps.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    a

    pour savoir si d’autre sont capables (peut être vous ???) il faudrait laisser un peu de places aux autres pour qu’ils puissent s’exprimer ????

    pourquoi pas un jeune comme Mehdi Jabrane

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  
    Alors je retiens Mehdi.comme première proposition. Qui d’autre ?

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    Merci ODB j’en suis honoré smiley

    Valérie, merci également. Je le prends comme un encouragement smiley

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    La tache est tellement légère sur la ville de Pau que MLC sur son temps de loisir est aussi la tête pensante et la Présidente de l’agglomération.

    Comme il lui reste un peu de temps libre, elle décortique le budget de la France et fait les lois de la république !

    Où avez vous vu Valérie que la tache était lourde ???

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    "Les riches ont quitté Pau". Qui en porte la responsabilité ?

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par AK Pô  
    "Les riches ont quitté Pau". Qui en porte la responsabilité ? Les "riches" eux-mêmes. smiley

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Maximo  
    trop simpliste, Ak Pô, trop simpliste et vous le savez bien. Si quitté n’est pas le mot exact, peu ont dû déménager, en tout cas ceux qui partaient n’ont pas été remplacés. Et si la ville et son centre ont perdu leur attrait, ce n’est pas de la faute de ceux qui n’y vivaient pas et qui en vivaient même bien éloignés.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Trop simpliste en effet. Les riches ont quitté une ville ou le poids de l’imposition devenait trop lourd. Ils ont émigré dans les banlieues. La question est maintenant de les rattraper fiscalement parlant dans le cadre de la communauté d’agglomération. C’est le fond du problème et cela explique les difficultés actuelles et les trainements de pieds...

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    croyez vous sincèrement que ce soit les impôts qui ont fait partir les riches ?????

    je ne fait pas partie de cette tranche de citoyens, mais, la ville n’a pas tous les attrait, pour vivre en ville hygiène et sécurité, sont surement a mettre en premier. boutiques ouvertes et accueillantes, avec une grande diversité, une proposition alimentaire autre que ce que l’on trouve en super marché,

    le déplacement et le stationnement peuvent trouver une solution, sauf si une élue ne leur dit pas,

    "si ça vous plait pas, allez voir ailleurs"

    (entendu en réunion....)

    c’est ce qu’ils ont fait

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Il n’en rest pas moins que le différentiel d’imposition devra se réduire avec le temps, ce qui veut dire statuquo pour les palois et augmentation pour les autres. Les pauvres palois ont financé seuls les grands équipements. C’est une situation qui ne peut perdurer. Les maires des communes périphériques ont du mal à le dire à leurs administrés. Je suis en effet une "pauvre" paloise qui a du mal à supporter cette injustice.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    un moyen pour rétablir les inégalités

    https://lh6.googleusercontent.com/-MyKlgci9iOs/Sf7yCLHb-NI/AAAAAAAABAg/4QtMiywKW1A/s789/Num%C3%A9riser0001.jpg

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    18 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Comme d’habitude vous confondez tout Valérie.

    Personne n’a demandé aux communes périphériques si elles voulaient un Palais des Sports un Jaï Alaï un Zénith un stade d’eau vive, etc etc

    Donc souffrez qu’ils payent pour ce qu’ils ont décidé démocratiquement de faire.

    On ne peut pas décider seul de ce qu’on dépense, placer tous les investissement sur le seul territoire de Pau et dire que ce sont les autres qui vont devoir payer !!!

    L’agglomération paloise aujourd’hui est totalement inéquitable et n’a aucun projet a moyen/long terme. La Présidente y est inexistante et personne ne veut rejoindre cette galère.

    Vous n’avez pas compris, les impôts des palois doivent baisser, ceux des autres aussi, et on doit diminuer les coûts de fonctionnement de l’agglo et des communes (voir Agglo : Gabégie a gogo

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Daniel Sango  
    Pauvre Valérie...

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Totalement d’accord. Cela rend encore plus urgent une refonte des collectivités territoriales. En milieu rural, les petites communes ne veulent pas se regrouper avec le bourg central car elles profitent des commodités sans en avoir fiscalement les charges. Dans les préfectures ou les villes centrales, il en va de même. Toutes les villes périphériques et les habitants de ces villes profitent des investissements du Centre sans vouloir en supporter les charges. Pau n’est pas une exception même si cela peut paraitre caricatural vu les investissements réalisés par cette ville. La rénovation du Centre va peut-être accélérer la mutation. Il m’a semblé que des Sociétés investissent dans des rénovations de standing qui devraient attirer une population aisée comme dans toutes les villes qui ont entrepris cette mutation il y a une trentaine d’année.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Le cas de Pau est en effet caricatural à cet égard. La Maire et Présidente est en train de faire le sale boulot. Dans ce contexte il faut du courage et de l’habileté pour faire avaler la pilule. Il serait bon que l’Etat s’en mêle en réformant les collectivités territoriales comme dans nombre de pays d’Europe.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Oui l’équipe actuelle a 20-30 ans à rattraper. Un regret : que beaucoup de retard est été pris au départ (durant 2 ans rien ne s"est fait) et que maintenant les élections approchant, on met la pédale douce. Le moment venu, il sera difficile pour les électeurs de juger la transformation qui est lancée d’autant plus qu’un certain nombre d’aménagements sont faits à minima pour ne pas trop heurter les électeurs quitte à mécontenter tout le monde et à dépenser beaucoup d’argent pour rien.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    pourriez vous nous rappeler depuis combien de temps Martine est dans l’équipe dirigeante ????

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Je ne vous rappellerai pas ce que proposait la seule tête de liste non issue de la précédente Municipalité : "Pau est une ville capitale, c’est la capitale de la Navarre et la deuxième ville capitale en France, elle mérite des investissements d’une ville capitale..". Bref on repartait pour refaire ce qui avait été fait durant 30 ans avec en tête de liste la mise en place d’un tramway (10 fois plus cher au km que le bus-way que veut mettre en place par l’équipe actuelle)

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Cette fois ci pas d’accord avec vous. L’argent public à été employé au mieux même si ce n’est pas forcément visible. C’est moins glamour de refaire les chaussées que d’inaugurer des grands équipements. C’est moins glamour de financer des études sérieuses pour éviter des erreurs que de se précipiter. C’est moins glamour de baisser les subventions au lieu de faire plaisir. C’est le sale boulot qui doit être fait pour remettre cette ville dans le bon sens.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par HB  
    Je pense que vous m’avez mal compris Valérie, Oui les chaussées ont été rénovées mais avec la politique d’aménagement (en grande partie) des années 70 pour ne pas mécontenter l’électeur-automobiliste. C’est dans ce sens que je dis que beaucoup d’argent a été mal dépensé. Pourtant Riess Maire de Strasbourg, les élus de la Métropole Nantaise sont venus expliquer ce qu’il fallait faire et surtout ne pas faire. Je ne reprendrai pas ici la comparaison avec Bordeaux et la transformation que Juppé a apporté à cette ville qu’il a profondément transformée et inscrit dans le XXIème siècle. Cherchez le nom du grand ordonnateur de la politique d’aménagement des années 70 qui a été imposé par l’Etat dans toutes les villes francaises. Vous le savez peut-être ou alors vous pourriez être surprise ( ?).

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Contribuable Palois  

    Désertification du centre ville ? Trop simpliste... oui, et surtout de parler "des riches".

    Car en 2012 à Pau, du fait de la démographie, la fiscalité locale vous estime riche au dessus de 1.800 euros . C’est donc très relatif comme richesse.

    Et pour le choc des impôts locaux il ne suffit pas d’incriminer les valeurs cadastrales ni le taux de ces impôts ImpôtFoncier et TaxeHabitation.

    Il s’agit bien d’une politique voulue par la Ville de Pau , de cibler uniquement les familles ayant des personnes à charge quand il s’agit d’allègement. Sans rien pour ceux qui n’ont pas ou plus de charge d’enfants, même si leurs revenus sont modérés.

    Explication de ce mécanisme délirant à Pau : pour pallier la brutalité des impôts qui frappent en particulier les bas revenus, la loi accorde au conseil municipal la faculté d’adapter la fiscalité de la taxe d’habitation selon 2 mécanismes : les abattements pour personne à charge (en fonction du nombre d’enfants) et les abattements spéciaux (sur la valeur locative ; abattement général à la base, de 5 à 15% sur la valeur locative moyenne et abattement spécial à la base, de 5 à 15% réservé aux bas revenus).

    Pau a choisi uniquement l’outil "personnes à charge" (remise de 20% au lieu du 10% légal) au lieu de "jouer" sur la réduction de l’assiette de la Valeur Locative grâce à l’option des abattements. Ce qui présente un effet disproportionné selon la composition de la famille.

    Résultat : les familles avec enfants sont (relativement) bien traitées. Et à l’opposé celles qui n’ont pas ou plus d’enfants subissent la Taxe d’Habitation dans toute sa rigueur ! Ce qui se vérifie depuis des années où les familles , quelles soient riches ou modestement imposables, désertent Pau dès qu’elles n’ont plus d’enfants fiscalement à charge.

    A la Ville de savoir ce qu’elle veut ; et arrêter de matraquer comme "riches" ceux qui sont juste au dessus de la moyenne des revenus palois.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par AK Pô  
    C’est bien en effet cette notion de "riches" qui est floue et prête à tous les exercices, au départ. De même, il est vrai, comme le rappelle Contribuable Palois, que se retrouver seul(e) dans un logement fait bondir la taxe d’habitation (dans mon cas de 900 à 1300 euros, -mais c’est un appartement de riche, on voit les Pyrénées-, depuis le départ de mon fils). Cependant, il n’y a pas plus de riches que de radins, car ce sont les mêmes. C’est une notion simpliste du "riche", mais c’est irréfutable ! smiley

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Valérie  
    Ces inégalités doivent être corrigées. Autant il semble normal qu’un habitant de la ville-centre paie un peu plus d’impôt qu’un périphérique car il bénéficie d’un moindre besoin de déplacements quotidiens et de services de proximité. Mais que le différentiel soit de un à deux est un véritable scandale. Qui utilise sa voiture et vient polluer le centre avec ses microparticules ? Qui voudrait continuer à se garer gratuitement ? Il est temps de rééquilibrer !

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    17 juillet 2012, par Louis H  

    En rebondissant sur la "réponse" de Valérie à Peyo :

    Le point de vue exprimé par Peyo est pertinent, et les arguments exprimés sont assez convaincants.

    Et quand Peyo doute que la maire-présidente-députée MLC et/ou la méthode MLC soient à la hauteur , il obtient même le quasi-consensus de ... Valérie , qui cette fois ne s’emporte pas pour défendre son égérie bec et ongles.

    Vous voyez qu’en poursuivant une analyse froide et objective il va être possible de rassembler les Palois. Vive Peyo !

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    valerie, Le procès en "incompétence" n’est pas anodin. Les femmes semblent l’être par définition

    je ne comprends pas cette phrase.

    l’égalité entre hommes et femmes existe, enfin presque car a PAU, il y a plus de femmes aux postes clefs qu’ailler. alors, si elle sont aux commandes, elles n’ont pas le droit d’être critiquées ???

    une critique peut aussi être constructive si un tant soit peu on y prête attention.

    soyez aussi constructives si l’on pose des questions , répondez sans descendre en flèches vos contradicteurs

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par paysaa  
    B.B... Est-ce que vous lisez Sango et ses propos de goujat et d’autres qui se reconnaitrons qui manient constamment l’injure et la calomnie. Débat, d’accord mais quand il n’est que prétexte pour dénigrer, calomnier, insulter, (oui insulter)et porter des jugements de valeurs alors ça n’a plus rien d’un débat ! Retenez vos chiens B.B et je retiendrai mes mots.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    ouah !!! Notre paysan est déchaîné !!!

    Aurais- je dit la vérité ?

    Sans doute, pour provoquer un tel déchaînement ...

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    paysan vous étes très rigolo.

    Mais réellement je ne comprends pas pourquoi vous voulez parler autant de moi, avec autant de qualificatifs tous plus flatteurs les uns que les autres.

    C’est pas moi le sujet, je suis le complément.

    Merci encore pour vos compliments

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Valérie  

    Ce sera un bon moment consensuel et partagé ! Presque tout le monde est d’accord sur le sujet. La loi sur le non-cumul fait partie des engagements de François Hollande. On a voté pour lui et on lui a donné une majorité. Il ne devrait pas y avoir de problème. Que redoutez vous Mehdi ?

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    Bonjour Valérie.

    Je ne redoute rien. Je m’efforce d’être responsable.

    Comme le répètent souvent les managers du privé : « la confiance n’exclut pas le contrôle ».

    Je pense qu’il est sage de faire un contrôle « en temps réel » sur l’élu et de maintenir une pression saine, afin de ne pas nourrir de regrets dans 5 ans au moment du bilan. N’est-ce pas là une des causes de la montée du FN (le vote sanction) ?

    Effectivement le gouvernement veut voter une loi sur le non-cumul, mais moi en tant que citoyen, je veux que me pays aille plus loin. Je veux que mon député puisse l’entendre et qu’il puisse participer activement à l’élaboration d’une proposition de loi plus ambitieuse :
    -  Non-Cumul des mandats
    -  Diminution du plafond des budgets de campagne
    -  Révocabilité des députés en court de mandat
    -  Justification des indemnités de représentation
    -  Mettre les candidats aux élections du secteur privé dans les mêmes dispositions que ceux du public ...

    En général les citoyens et les élus ne se rencontrent que lors des campagnes électorales.

    Durant son mandat le député propose des rendez-vous dans un cadre qu’il a lui-même souhaité : soit sa permanence (presque indentique à un RDV au pôle emploi) soit lors d’une réunion avec thème imposé (donc élitiste et non ouvert)

    Peut-être que cette initiative sera un coup d’épée dans l’eau (si la loi est votée) mais elle pourra créer un précédent pour une réappropriation de l’espace politique pas les palois. Ceci afin de retendre de lien entre le citoyen et son élu.

    De toute façon avec plus de 40% d’abstention aux dernières élections, nous ne pouvons nous permettre de regarder de haut ce genre d’initiative.

    Bien à vous.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    19 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    Ces jours-ci Charles de Courson a encore une fois subit un echec concernant une proposition de réforme des indemnités de frais de mandats des députés.

    Comment peut-on objectivement faire avancer un Pays et ses habitants sans être irréprochable sur ces sujets (ou tenter le l’être) ?

    Tout n’est pas à prendre chez ce Monsieur, mais il est clair que sa tenacité à vouloir réduire les abus de nos représentants est exemplaire.

    Cela me donne quant à moi de l’espoir et du courage.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    19 juillet 2012, par Daniel Sango  

    De Courson est connu au centre pour ses connaissances exemplaires des budgets de la France. Voilà quelqu’un qui travaille à l’Assemblée Nationale, depuis des années pour lutter contre les gabegies de toutes sortes...

    Sans grand succès...

    Les politiciens français peuvent dormir tranquille.

    Les citoyens dorment profondément, ils ont les élus qu’ils méritent.

    Bon courage

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    21 juillet 2012, par paysaa  
    Sango a raison, à bas la démocratie !...

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Cette manifestation trouverait une place plus agréable, plus fréquentée et plus efficace, Place Royale face à la Mairie.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    Oui on peut se poser la question pour la Place royale.

    Mais ne rajouterions-nous pas de la confusion à la confusion ? Certes le cumul nous l’impose de fait.

    Un rassemblement devant la permanence permettrait à bon nombre de palois de savoir où elle se trouve et ce qu’il s’y passe réellement à l’intérieur.

    Savoir d’autant plus légitime qu’on y met de bon coeur une fraction de nos impôts.

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    +0 (rue Emile Guichenné, j’aurais trop peur de m’asseoir dans un excrément canin !)

    > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par JC  

    Je suis preneur

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Hélène Lafon  

    + 1

    Total 2

    A 100, on fixe le jour et l’heure !

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Bernard Boutin  

    + 1

    Total 3

    A 100, on fixe le jour et l’heure !

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par Maximo  
    + 1 = 4

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    16 juillet 2012, par paysaa  
    Je viendrais aussi avec mes ami(e)s du PS + 100 = 104

  • > Cumul des Mandats : Pour un sit-in, rue Emile Guichenné ?
    21 juillet 2012, par paysaa  
    Alors "camarades" de A@P, on le fait ce "standing in" ou quoi ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Mille-feuille à la crème pépère
    Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
    Harlem, désir de morale ?
    Immoralité, opacité, impunité
    Décadence morale
    Changeons de politiques !
    Suivre son panache blanc ?
    Mains propres
    Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
    Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
    Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
    Dix-huit pour cent
    Eloge de la lenteur
    Désarroi des politiques.
    Le changement c’est maintenant !
    A l’Ouest rien de nouveau...
    Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    « Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
    C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
    Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises