Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?

samedi 26 mai 2007


Sud-Ouest nous propose de pénétrer dans les coulisses du WTCC Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. De l’ambiance en vue.

http://www.sudouest.com/250507/vil_bea_pau.asp ?Article=250507aP465162.xml

Mais à propos, êtes-vous pour, contre ou sans avis sur le maintien du Grand Prix de Pau ? Merci de donner votre opinion ci-dessous et de répondre au sondage en ligne (sur la page d’accueil, ou bien sur cette page).


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
12 mai 2008  

Pour le grand prix Durant ces 60 années d’existence de nombreux "grands" pilotes sont passés par Pau sans y triompher : Les champions du monde Damon Hill, Michaël Schumacher, mais aussi Rubens Barrichelo, David Coulthard, Mika Hakkinen, Olivier Panis, Eddie Irvine, Heinz Harald Frentzen pour ne citer que les plus connus. on est la en 2008 et pour longtemps j’espere.

> Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
2 juillet 2007, par Moi  

Je vois qu’à Pau les mentalités réactionnaires et autocentrées prennent de plus en plus d’ampleur.

En effet, située sur la diagonale du vide, à l’écart de tout axe commercial majeur, le bastion de Pau semble être fier de résister encore et toujours à cet envahisseur que l’on appelle le développement et lutte dans ce cadre contre toute retombée positive sur la ville.

Le semblant de dynamisme est représenté par la "fièreté locale", c’est à dire Total (dont le siège n’est pas à Pau mais à la Défense).

Venons en aux faits. Les grands prix restent à peu de choses près les seules activités pouvant amener des retombées médiatiques positives sur la ville. Quelles autres activités proposées par la ville sont courtisées par notre chaine majeure de télévision (TF1 a quand même plus d’importance que FR3 Aquitaine) et ont une retombée médiatique dans le monde entier (Eurosport...) ???? Je n’en vois pas et surtout pas interville avec ses retombées béarno-bigourdanes !!!

De plus, sur le plan économique, les grands prix représentent toute une période de développement des emplois et de remplissage à 100% des hôtels de l’agglomération (sans compter les restaurants et commerces locaux).

Certes, le grand prix est payant (sauf pour les riverains qui fixent eurs besoins en entrées gratuites)mais comment pourrait on organiser un événement de cet ampleur gratuitement sans ruiner la localité ??

Ainsi, vous dites aimer votre ville, faites donc ce qui est bon pour elle, faites parler d’elle en bien, à l’inverse de certains politicards...

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    2 juillet 2007, par Saint-Just  

    Très cher "Moi", je vous trouve particulièrement sévère avec les palois. D’une part, ils sont de plus en plus nombreux à ne pas être du cru (j’en suis un exemple). Votre argument de la fierté locale (je vous épargne le layus sur votre orthographe) ne tient donc pas. D’autre part, vous résumez ce qui peut être médiatique sur la ville au Grand prix. Vous exagérez : le Fipau l’a été bien davantage et puisque cela a été si formidable, une 2ième édition auarait été galactiquement plus médiatique ! smiley Non, je plaisante. Hestivoc pourrait entrer dans ce cadre. L’orchestre de Pau pourrait faire référence en la matière. Et vous oubliez l’Elan Béarnais pour les sportifs. En cherchant un peu, nous en trouverions d’autres. Mais le plus important à discuter demeure : au regard de l’investissement public, a-t-on calculé le total des retombées locales. Les hôtels ? Peut-être. Qui peut interroger le Syndicat, le Club hôtelier pour avoir un CA précis ? Un développement des emplois ? Peut-être et ou çà ? Les restaurants ? Interrogeons aussi leurs représentants de manière chiffrée précise. Les commerces ? Là, de part ma belle-fille, j’ai déjà un avis sur la question. Compte tenu de la population spécifique qui vient sur la ville et comme rien n’est coordonné à ce niveau (n’est-ce pas le rôle d’une mairie d’ailleurs ?), les résultats sont apparemment faibles. Mais il faudrait aussi les chiffrer.

    Conclusion : c’est une cerise sur le gâteau palois ce Grand Prix. Surtout avec la cource WTCC. Et cette cerise est grosse, sucrée et bien rouge. Mais le reste du gâteau, est-ce une "vulgaire" crème patissière ou le résultat d’une alchimie savante et fine ? Pau n’a plus les moyens de "pét.r plus haut que son c.l". Il faudra bien s’en rendre compte un jour, revenir aux fondamentaux et reconstruire sur des bases saines. C’est peu chatoyant, mais c’est une triste réalité. Que de plus en plus de tristes sires lucides expriment, je vous l’accorde. Nous récoltons les semences de tant d’années...

    Très sincèrement.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    3 juillet 2007, par Jean-Jacques D.  

    Tous ces politiques qui parlent d’écologie et de développement durable et qui subventionnent des courses de bagnoles n’ont rien compris ! Il faut faire la révolution si on veut que nos gosses respirent encore dans 50 ans ou quoi ?

    Versailles veut son grand prix

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    27 mai 2008, par arnaud  
    non 300.00 € en tout et pas 600.00€ en plus ...rien compris... encore un qui ne veut pas soutenir le GP de PAU

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    1 juin 2008, par RV  
    gp2

    a quand le retour du GP2 a pau seul course reellement interessante et rentable ! pourquoi monaco prend tout ! ils ont la F1 qu’on nous rende le GP2 !!!!!!

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    7 juin 2007, par pehache  

    Si on résume :

    Environ 900.000€ de subventions sous formes financières. Ce n’est pas rien.

    Probablement des subventions indirectes, sous forme de mise à disposition de personnel et de matériel.

    Il faut rajouter à cela les dépenses d’investissement pour le circuit. Et pour les années à venir il semble que les fédérations de sport autombiles vont demander encore plus au circuit de Pau : lire cet article. Et c’est à nouveau la mairie qui va financer.

    Comment justifier ces dépenses ? Pour faire marcher le commerce ? Il s’agit donc d’une subvention déguisée au commerce... Pour la promotion de la ville ? Il faudrait donc que cela soit pris sur le budget comm’, déjà conséquent... Pour offrir un spectacle aux palois ? Mais il faut en plus qu’ils payent et qu’ils en subissent les nuisances...

    Bref...

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    30 juin 2007  

    POUR LE GP DE PAU trop facile de repondre sur le budget .... le plateau WTTCC demandent 300.000 Euros !!!!!!

    50.ooos par TOTAL + 50.000 par TURBOMECA (groupe SAFRAN) la ville de PAU 100.000 Euros TF1 (he oui !!!! 50*000 euros (pour une course en direct le dimanche dimanche matin !!!!) donc reste 50*000 euros (recupere sur la billetterie.... Non le GP DE PAU n’est pas mort... A plus Arrnaud

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    1 juillet 2007, par pehache  

    Cher ?

    Avez-vous des sources pour ces différents chiffres ? Notamment le coût du plateau (300.000€) et la participation de la ville (100.000€) ? Cette participation de la ville est-elle directe, ou bien par l’intermédiaire de la subvention allouée à l’ACBB ?

    De toutes façons, le coût du plateau n’est qu’une partie du budget total de la manifestion, budget bien plus élevé que cela.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    12 mai 2008, par D’Alembert  

    Tiens, comme c’est amusant. On trouve des perles en relisant qqs mois après...

    "Environ 900.000€ de subventions sous formes financières"
    Des €uros qui ne seraient pas sous forme financière, c’est quoi ? smiley surtout au pluriel... smiley smiley Dommage qu’on ne le voie plus, ce pehache, au moins pour rigoler un coup

     smiley

  • Sur le sport à Pau
    29 mai 2007, par jeune palois  

    Bonjour, Je n’ai pas trouver de rubrique pour relater ce qui s’est passé lors du match de foot Pau FC / SETE, je le met donc ici. Voir pour cela le lien suivant : http://www.foot-national.com/flashes-2877.html et celui ci : http://brigada-biarnesa.ovh.org/ Cela concerne la gestion du Pau FC et ses résultats moyens de cette saison, mais aussi témoigne d’une drôle d’ambiance dans le club !! Pouvez-vous investiguer ?

  • > Sur le sport à Pau
    29 mai 2007, par Pierre Dubruchou  

    Pour les messages sans rubrique ou sans lien avec l’article, nous avons le forum : http://www.pau-forum.com

    Vous pouvez en abuser smiley !!

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par pehache  

    Je recopie ici un message que j’avais posté dans un autre fil...

    Je ne suis pas un opposant de principe au sport automobile. J’aime de temps à autres pratiquer le kart de loisir, et quand j’étais étudiant j’avais eu la chance de faire un stage de pilotage sur circuit, offert par Renault... Ca m’avait beaucop plu.

    Néanmoins...

    Le grand prix de Pau pose plusieurs questions.

    l’impact financier

    Existe-t’il un étude récente sur la ville, qui montrerait l’impact financier du grand prix, ce qu’il coûte et ce qu’il rapporte, directement et indirectement, à la municipalité et aux commerçants ? Je suis prêt à parier que non.

    La gêne pour les palois du centre-ville.

    Quand bien même le bilan financier serait positif (ce qui reste à prouver, donc), la gêne induite par le grand prix est considérable.

    Chaque année pendant 2 mois environ, la zone du circuit est enlaidie par les rails, barricades, grilles et grillages posés tout autour.

    Pendant 5 jours, il faut vivre dans un bruit assourdissant et stressant pratiquement toute la journée. Pendant 5 jours les déplacements en ville sont parfois très compliqués avec toutes ces rues condamnées.

    L’accès au spectacle

    La gêne serait justifiable si d’une part le spectacle proposé était populaire, et si d’autre part l’accès au spectacle était libre. Or qu’en est-il ?

    Le sport automobile ne peut être qualifié de sport populaire. Sa pratique est marginale (déjà parce que cela coûte cher !), et son audience dans la population est faible. Seule la F1 attire le grand-public, les autres formules (y compris le Supertourisme que la ville se vante d’avoir "décroché" cette année) n’attirent qu’une frange de passionnés. Je ne pense pas que plus de 5% des palois sachent ce qu’est le championnat du monde de Supertourisme..

    Par ailleurs, non seulement les palois subissent la gêne sans être majoritairement intéressés, mais ils doivent payer pour assister au spectacle. De ce point de vue, le grand prix historique est beaucoup plus défendable : il y a un côté ludique incontestable à voir ou revoir ces vieilles voitures, et au moins le spectacle est libre d’accès.


    Vous l’aurez compris, je ne suis pas favorable à ce grand prix dans les rues de Pau, sauf peut-être pour le grand prix historique. Le sport automobile c’est très bien, mais sur les circuits faits pour.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par Thierry  

    Pehache,

    Hé non, le Gd Prix Historique est devenu payant !

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    29 mai 2007, par pehache  

    Hé non, le Gd Prix Historique est devenu payant !

    Ah bon ? Dans ce cas je suis contre le grand prix historique aussi, alors...

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par jacques  

    Halte aux sports mécaniques qui polluent et détruisent la planète et nous matraquent de publicité nauséabondes !

    STOP à la pollution ! URGENT ! Demain que respireront nos enfants ?

    Inventons un monde éthique.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par Jerlau  

    Un circuit en ville ? une petite cote ? une descente ?

    C’est pas bien pour tester des véhicules nouveaux, électriques 100%, 50%, à pédales ou autres, ou avec d’autres carburants ? à l’huile de jarret ?

    Il y a un siècle, Pau a ouvert le ciel, Pau peut-il ouvrir de nouvelles voies ? On peut être imaginatif dans les épreuves.

    Ce pourrait être une belle orientation pour l’avenir. Des sponsors ? Le monde en regorge à commencer par Total. Encore faudrait-il que ce type de projet soit confié à des équipes professionnelles

    A défaut de PBC, de FiPau, de Médiathèque, la Ville pourrait partir d’un point fort (même s’il pue !) pour évoluer vers autre chose et non partir d’un cheveu sur la soupe, comme elle l’a trop fait dans le passé.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par pehache  
    En tous cas, vu la méteo de ce week-end, on sent que ça va être difficile de tester les véhicules solaires smiley !!!

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    29 mai 2007, par jerlau  

    pehache,

    il pourrait y voir des vehicules mixtes ( pluie-solaire). La pluie est une chute d’eau, source de force !

    Du coup on pourrait transfomer la pluie en soleil et d’ailleurs après la pluie vient le beau temps. Il y a de l’avenir la dedans. Billaut aurait pu l’inscrire dans son programme !

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par Autochtone palois  

    Pour info, Singapour vient d’obtenir un Grand Prix de F1 dès 2008. Son ancien premier ministre, père de l’actuel, regrettait d’en avoir refusé l’idée (et les dollars qui vont avec) il y a 20 ans, au profit la Malaisie.

    Dans la même démarche, deux grands casinos du type Las Vegas vont ouvrir en 2008 , mais avec des restrictions pour les locaux que le gouvernement, qui connait ses habitants, craint de voir y laisser plus que leur chemise.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    27 mai 2007, par Anne O’Nyme  
    Argent public, Accès libre pour le public.

    Contre, si ce n’est pas gratuit !!

    Ça rime à quoi encore, on paye des impots, ces impots sont données sous forme de gigantesque subvention a une asso automobile. Et il faut encore payer pour voir quelque chose qui se passe sur la voie publique !!!

    "Une nécessité, a expliqué le président de l’ASAC-BB. « On ne pouvait pas imaginer qu’une épreuve de championnat du monde soit gratuite. Et, compte tenu des contrats serrés que nous avons signés, il faut que nous nous assurions une belle recette. »"

    Cette homme manque singulièrement d’imagination. Encore une fois a t’on droit au refrain "Privatisation des recettes, mutualisation des pertes" ?

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    27 mai 2007, par Loÿse  

    Anne, vous avez raison sur la forme mais je serai plus nuancée.

    Sans s’arrêter à cette seule association je crois qu’il faut élargir la réflexion, notamment lorsque la subvention est conséquente (mais pas uniquement lorsqu’elle dépasse le seuil légal des 23000 euros). Pour bon nombre d’associations des subventions sont peut-être utiles, voire nécessaires. Encore faudrait-il que ce soit dans une totale transparence. La convention signée entre la ville et le destinataire et/ou le dossier devraient être OBLIGATOIREMENT publiés et facilement accessibles (et pas seulement réservée au citoyen préalablement accepté par le maire).

    Des associations font un travail remarquable grâce à l’ardeur de leurs bénévoles ; il est normal de las aider. Mais quand des subsides sont versés sous des prétextes fumeux ou invérifiables, il faut s’y opposer tant que des éléments tangibles ne sont pas apportés. De même parler d’associations "méritantes" devrait être plus prudent lorsque celles ci achètent des services commerciaux ou "indemnisent" des dirigeants supposés bénévoles.

    Enfin, pour faire bref, je proposerai que les associations subventionnées mettent un point d’honneur à justifier l’emploi qu’elles font de l’argent que les contribuables leur ont apporté. Elles ont un canal mis à disposition, http://www.pau.fr/associations/ qu’elles l’utilisent !

    La disparité des montants versés (d’une centaine d’euros jusqu’à des centaines de milliers d’euros pour certains, voir http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/subv_fonction/Ca2006subventionVDPpref.pdf pour l’année 2006) montre qu’il faut de la modération et qu’il ne faut pas généraliser. Mais on doit réllement s’interroger : pourquoi une subvention à 22500 euros (est-ce pour ne pas atteindre les 23000 euros qui imposent la signature d’une convention ?), comment justifier sans explications détaillées des subventions à des "associations faux-nez" adossées à des structures soumises à taxe professionnelle et à TVA, pourquoi ne pas justifier l’emploi de l’argent s’il y a une forme de délégation du service public à des structures qui justifient d’un savoir-faire particulier (bien que la subvention "pour service public" accordée à des syndicats me paraisse un brin simplificatrice) ?

    Bref, les gens honnêtes et désinteressés ont toutes raisons de détailler leur action devant les citoyens-contribuables.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2007, par pehache  

    Anne,

    la subvention, pour importante qu’elle soit, n’est pas "gigantesque". Dans les 40000 euros je crois...

    Par ailleurs, l’argument "la subvention vient de nos impôt donc le spectacle doit être gratuit" n’est pas recevable. Car dans ce cas, les concerts de l’Orchestre de Pau devraient être gratuits eux aussi par exemple.

    L’argument en faveur de la gratuité vient plutôt pour moi de la gêne pour les palois : une manifestation qui occupe à ce point l’espace public et qui provoque tant de gêne (bruit, déplacements...) devrait être gratuite.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    29 mai 2007  

    La subvention en argent sonnant et trébuchant n’est peut-être "que de" 40 000€. Mais les moyens techniques mis en oeuvre sont eux gigantesques.

    Combien ça coute de cloturer tout un quartier pour être bien sûr que personne ne pourra voir un bout de spectacle ? Combien ça coute de mettre à disposition de cette manifestation privée, des agents de police municipale ? Combien coute la démolition et reconstruction des rond-points, barrière, peinture de la voirie ? Combien coute la mobilisation et le déploiement de brigade de pompiers et autres services de secours ?

    Prétendre que la subvention public est faible, c’est faire la politique de l’autruche.

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    29 mai 2007, par pehache  
    Tout à fait d’accord, il faut aussi voir toutes les subventions "indirectes" et pas seulement la subvention directe...

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    30 mai 2007, par Dragster  

    Une subvention municipale de 40000 euros, peut-être. Mais on doit se rappeler que la ville a "refilé" à la CDA Pau-Pyrénées un certain nombre de compétences librement choisies ( vote de janvier 2003, en transferrant aussi les recettes utilisées au financement) avec les clients dont l’Elan béarnais, la Section paloise, Pau FC et le soutien à l’organisation du Gd Prix de Pau.

    Le 20 décembre 2006 la CDA a voté une subvention de 274 410 euros à l’Automobile club basco-béarnais pour le Grand Prix 2007 et le Grand Prix Historique 2007.

    On ne doit pas dissocier les 2 structures Ville de Pau et CDA, puisque les compétences et les financements ont été redistribués avec maintien des engagements pris par la ville... Sinon ça revient à dire que la main droite d’Y. U. ignore ce que fait sa main gauche pour harmoniser les actions du périmètre PauPyrénées.

    Il y a bien distribution (légale jusqu’à preuve du contraire) d’argent public. On a quand même le droit de savoir que le 20 décembre 2006 Y. Urieta a obtenu de la CDA le droit de signer avec l’Association sportive Automobile Club BascoBéarnais la convention d’octroi de 274 410 euros pour la manifestation 2007. Ce qui peut avoir été complété (peut-être) par d’autres prestations accordées par la ville à un titre ou un autre.

  • > Grand Prix de Pau : subvention de la Ville
    3 juin 2007, par Jack  

    Les marchés de mise en place de l’infrastructure du GrandPrix ont fait l’objet d’un appel d’offre de la ville de Pau les 11 décembre 2006 et 1er février 2007. Le maire a bien précisé dans l’A.O. que ça concerne "une manifestation publique" et que le financement est assuré par les "ressources propres de la collectivité" http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/_marches_publics/818/avis.pdf.

    Les marchés ont été attribués par la Ville le 9 mars 2007 et s’élèvent à 572.640 euros par an. Le détail : mise en place des éléments de sécurité 473.652 euros + bungalows et tentes 57.004 euros + stands 41.984 euros.

    On comprend qu’à ce niveau de prise en charge "modeste" (de qui se moque-t-on ?), M le Maire n’a pas son mot à dire.

    D’ailleurs qui connaît les termes de la convention obligatoire conclue avec l’ASBB ? Depuis quand une manifestation publique est payante ? Les invitations et les tickets d’accès gratuits distribués relèvent en plus de l’abus, du recel d’abus et du détournement de financement public. ON souhaiterait un minimum de transparence.

  • > Grand Prix de Pau : subvention de la Ville
    3 juin 2007, par Bernard Boutin  

    Les Grands Prix : Coût pour la collectivité.

    Selon vos interventions sur le site :

    1- Il y a d’abord « une subvention de 274 410 euros à l’Automobile club basco-béarnais pour le Grand Prix 2007 et le Grand Prix Historique 2007 votée le 20 décembre 2006 par la CDA.

    2 - Des marchés attribués par la Ville de Pau pour 572.640 euros par an. Le détail : mise en place des éléments de sécurité 473.652 euros + bungalows et tentes 57.004 euros + stands 41.984 euros.

    3 - Une subvention municipale de 40.000 euros se rajouterait à cela. Qui en bénéficie ? Peut-on confirmer cela ?

    Cela dit, face à ces coûts, il faudrait opposer les retombées de toutes sortes pour la collectivité...

  • > Grand Prix de Pau : subvention de la Ville
    3 juin 2007  

    Effectivement il faut considérer les retombées, apportées par ce Grand Prix, en face des subventions. Normalement les éléments de cet équilibre sont détaillés dans la convention passée entre les organisateurs (chef de ligne Automobile Club Basco-béarnais) et les collectivités locales.

    Je suis probablement peu doué pour les sciences politiques, et j’ai plus qu’un doute sur l’équilibre supposé subventions/retombées au vu du mystère qui paraît entourer ces "montages" entre parrains et délégataires. La course WTCC FIA en est un exemple carricatural où l’ASACBB s’est engagé avec l’organisateur Eurosport Events, qui a pris la suite de la société KSO, toutes deux filiales d’Eurosport elle-même filiale de TF1. Faute d’éclaircissements je crains toujours les arrangements qui seraient financés par les collectivités, au nom du sport bien entendu !

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    28 mai 2008  
    La subvention est en fait une avance de fonds indirecte puisque la municipalité reçoit en retour des recettes fiscales directement liées à cette manifestation

  • > Grand Prix de Pau : Pour ou contre ?
    29 mai 2008, par pehache  

    "La subvention est en fait une avance de fonds indirecte puisque la municipalité reçoit en retour des recettes fiscales directement liées à cette manifestation"

    Vous les avez chiffrées, ces recettes ?

    Vous disposez d’une étude sérieuse qui décortique les dépenses et les recettes des différents intervenants, publics ou privés ?

    Si oui c’est un scoop...

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    26 mai 2007, par Autochtone palois  

    Ni pour ni contre (Pourtant je suis aux premières loges). Parce que la question n’a de sens que posée dans une démarche globale sur le Développement Durable. Alors oui, c’est une bonne question, mais elle n’est que secondaire, même si la valeur symbolique pourrait être forte. Répondre non aujourd’hui n’a comme effet que de punir et culpabiliser les acteurs, amateurs et professsionnels liés à la manifestation.

    Posons-nous plutôt la question : Quel est le bilan carbone de la manifestation ? Combien de tonnes de CO2 dans l’atmosphère à cause du Grand Prix de Pau ? (à cause des tonnes de pétrole consommées pour rouler, y compris par les semi-remorques qui amènent le matériel, les visiteurs qui viennent de loin parfois, en avion ou en voiture, rarement en vélo)

    Alors je demanderais aux organisateurs d’acheter sur le marché boursier les tonnes de CO2 en compensation, pour payer des actions du type Développement Durable. Mais je rêve.

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    26 mai 2007, par Autochtone palois  
    Dans le sondage je voulais répondre "Ni pour ni contre", mais ce choix n’est pas proposé. On ne peut être que " pour" ou "contre" ou "sans opinion"... donc je n’ai pas participé au sondage. (Au fait, quand saurons le nombre de participants aux sondages ?)

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    26 mai 2007, par Pierre Dubruchou  
    J’ai changé l’option "sans opinion" (qui n’avait pas encore de vote) en "ni pour ni contre"

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    26 mai 2007, par Autochtone Palois  
    Merci Pierre. smiley Ai voté !

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    6 juin 2007, par titi  

    je suis tout nouveau dans la région et je n’habite meme pas Pau, mais je crois qu’il est important de maintenir le grand prix de Pau pour des raisons Historique. Il est vrai que la gene occasionner pas la preparation du grand prix doit etre pas facile à vivre dans l’aglomeration Paloise, mais s’il on commence à vouloir tous supprimer ou à deplacer les activitée sportive ça n’a plus de sens. Supprimons les 24H du mans (une partie du circuit emprunte le national entre le Mans et Tours. Supprimons Paris-Roubaix,le Marathon de Paris, le grand prix de Monaco etc etc etc. Peut-etre que la ffsa doit revoir son organisation, offrir des pass pour les riverains gené pas le grand prix.

    A j’oublier supprimons le Tour de France smiley

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    6 juin 2007, par pehache  

    titi,

    il ne s’agit pas de vouloir supprimer les activités sportives : déjà, à part le cyclisme, la plupart des activités sportives se déroulent en sites propres, dans des enceintes sportives faites pour. Celles qui occupent la voie publique sont ultra-minoritaires. Ensuite, bien avant d’être une activité sportive, le grand prix de Pau est avant tout un grand spectacle, et le WTCC accueilli cette année c’est avant tout un gros business.

    Tu cites Paris-Roubaix, le marathon de Paris, voire le tour de France, mais il y a des grosses différences avec le GP de Pau (ou de Monaco j’imagine) :
    -  ces manifestations ne bloquent les routes que quelques heures maximum et non pas 5 jours comme à Pau.
    -  les préparatifs ne durent que quelques jours et non pas 11 semaines comme à Pau.
    -  elles font beaucoup moins de bruit smiley
    -  elles sont gratuites

    Ensuite, moi je parle pour Pau. Pour les autres manifestations qui se déroulent ailleurs, ce sont aux gens des lieux concernés de s’exprimer et de se prononcer.

  • Tour de France, combien de tonnes de "pot belge"
    6 juin 2007, par Arnaud  
    le tour de france franchement y a mieux comme exemple pour le sport et pour les jeunes. Un gros bizness de publicité et un peloton pas clean ! et on paye pour ça ?

  • > Tour de France, combien de tonnes de "pot belge"
    6 juin 2007, par TITI  

    MOUAIS !!

    C’EST PAS MIEUX QUE DE VOIR DES MILLIARDS COURIR DERRIERE UNE BALLE smiley

    AVEC TOUS LES AVANTAGES QUI SUIVENT :

    VETEMENTS VOITURE MAISON MATERIEL INFORMATIQUE

    VOIS T’ON CELA DANS LE CURLING NON smiley DANS LE JEUX DE FLECHETTES NON smiley DANS LE BOWLING NON smiley DANS LE BILLIARD NON smiley

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    23 avril 2009, par Vrai ecolo !  

    le sport auto pollue moins que le foot ,le rugby ou autre !

    Par exemples les projecteurs des stades (multiplié par le nombre de match) ! les voitures des 80 000 spectateurs qui vont au stades elle roulent avec quoi ? devenais un peu objectif ecolo a 2 balles ! Vous feriez mieu de gueuller contre des deforestation ou la construction d’une autoroute a cote de pau ce qui est beaucoup plus grave ! plutot que de guaspiller votre salive pour une vingtaine de voitures (roulant au bio carburant cette année)qui roulent 2h au total dans le week end.

    Messieur quand je voit le discourt soit dissant ecologique que vous tenez, je me dit qu’on est mal barrer ! Nos enfant sont deja condannés grace a vous , et vous preferés critiquer un sport qui pollue 100 fois mois que le football ou autre.

    Vive le gp de pau et ses 350000 Spectateurs heureux de voir un evenement dans un pays autophobes !

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    23 avril 2009  

    "vrai ecolo" fâché avec les chiffres comme avec l’ortographe ?

    quand je voit le discourt soit dissant ecologique que vous tenez, je me dit qu’on est mal barrer ! Nos enfant sont deja condannés grace a vous , et vous preferés critiquer un sport qui pollue 100 fois mois que le football ou autre.

    Vive le gp de pau et ses 350000 Spectateurs heureux de voir un evenement

    à moins que ce soit l’intox d’un faux naïf

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    24 avril 2009  
    La veritée est peut etre dure a entendre , vous vous tromper de cible ecologique, je vous le dit .

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    24 avril 2009, par candide  

    vous vous tromper de cible ecologique, je vous le dit .

    pour vous :c’est quoi une cible écologique ?

    votre réponse pourrait m’instruire et m’aider a comprendre enfin l’écologie sauce Paloise.

  • > Grand Prix de Pau, combien de tonnes de CO2 ?
    25 avril 2009, par cordebrume  
    à P. Dubruchou

    Si tu avais mis "autres opinions" tu englobais tout sans défaillance. Cordialement (pour la première fois)

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises