Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Engagez-vous !

mardi 26 juin 2007


Ce qui m’interpelle le plus dans la préparation de cette élection municipale, d’où que proviennent ceux qui oeuvrent ardemment sur la ville - développement de leur association, leur commerce, leur entreprise ou le service public dans lequel il travaille - je n’entends que des "j’aimerais m’engager, mais tu comprends si mes clients sont d’un autre bord", "si j’apparais sur une liste concurrente, la subvention municipale à l’association dont je suis administrateur en subira les conséquences", "j’ai envie, mais j’habite un HLM de la Béarnaise", "oui, mais j’ai un devoir de réserve"... Mais sommes-nous donc encore dans un régime Démocratique ? La liberté de pensée et d’expression http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/d1789.htm est-elle encore de mise dans le Royaume de Pau ? Oui, je crains qu’à l’occasion de ce scrutin, au lieu de voir apparaitre de nouvelles têtes de la vie civile, des professionnels de leur domaine ou de simples citoyens engagés, on nous ressorte les compositions de listes habituelles : untel habite tel quartier, un autre exerce tel job, un troisième est reconnu pour son incompétence notoire mais il "apporte" 134 voix, où ceux là sont publiquement encartés et socialement "protégés"...

Pau mérite et nécessite mieux que la méthode traditionnelle. Alors, Citoyens, osez ! Monsieur le Maire actuellement en place ne sera pas le prochain premier magistrat de la ville, vu le rythme effrené avec lequel il enchaine occasions ratées, méthode directive contestable et ringarde, bévues et rattages, dossiers mal ficelés, délégation de complaisance inefficace, et tout cela malgré une sacrée dose de communication pour masquer le tout(cf. l’article de Sud Ouest où Monsieur le Maire est interrogé juste après avoir (re ?)lu Candide de Voltaire). Les possibles/probables protagonistes d’un bord et de l’autre sont dans un autre état d’esprit. Ils sont manifestement plus respectueux de nos Institutions et de leurs adversaires respectifs.

Pau s’est au cours des décennies précédentes furieusement paupérisée. Pau n’est plus une ville bourgeoise de droite qui vote à gauche. RMIstes, CMUistes, personnes en grande détresse vivent à nos côtés. La vie rêvée des villes ? Un peu de concrêt. Des logements en mauvais état, des transports publics sous-développés (au 1er sens du terme), une éducation mal traitée, une voirie délabrée et sale, un tissu associatif pléthorique pour se substituer à la défaillance du service public municipal ou des disparités ahurissantes dans l’équilibre des uns et des autres, enfin, une activité économique - avant de partager une richesse, il faut la créer, et en masse - qui repose juste sur 3 piliers, non-sens pour une cité moderne du futur. Oui, Mère Nature nous a gâté ! Oui, il fait bon vivre à Pau !! Oui, j’y suis, j’y reste !!! Oui, la situation est grave, mais pas désespérée !!!! Oui, je suis très optimiste pour Pau !!!!!

Une municipalité qui se dit de gauche et qui présente un tel bilan, un, pardonnez-moi, mais je m’en retourne dans ma tombe. Deux, je n’ai pas de doute pour 2008.

De grâce, qui que vous soyez, quoi que vous ayez voté aux dernières élections, bousculez les états majors de vos sensibilités respectives et présentez-vous ! Ne vous demandez pas ce que Pau peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour Pau ! (JFK en Béarn)

Que craignez-vous ? D’être élu ?

Par Jaurès


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Engagez-vous !
26 juin 2007, par Jerlau  

Jaures,

Que Henri IV vous entende, Pau vaut bien de bonnes rasades de Jurançon ! Et il en faut pour oublier ce contexte.

Vous pointez un fait : La démocratie locale ne peut pas fonctionner normalement du fait même du citoyen. Le pouvoir local est trop proche de l’acivité locale, des conditions de vie locales. L’oeil Small Brother n’est pas loin.

Une réalité : Le pouvoir local ne peut tenir que si le citoyen local a besoin du pouvoir local. On a ainsi en partie reconstruit les liens qui unisssaient le serf au seigneur local ( HLM, aides sociales locales,...). Cela a duré quelques millénaires. Le pouvoir local aujourd’hui ne tient bien souvent que s’il est compassionnel. Donc le citoyen doit être pauvre. S’il est riche, il est indépendant.

Caricatural,.... mais terriblement réaliste.

L’éclosion de la démocratie dans notre pays a commencé par la "réduction des têtes". On ne peut pas en arriver jusque là mais il faudrait déjà commencer par réduire le pouvoir du Maire. Le Maire ? une Aide Ménagère, Sociale, faisant la Loi dans son petit domaine. Insupportable et Ubuesque ! Et qui coûte à chaque famille 6 mois de Smic !

Comment arriver à ce que le citoyen ait une vue réaliste de la situation ?

Le Serf de l’époque n’avait pas de presse pour propager des idées. Notre Serf du 26 ième sièclce en a-il une ?

> Engagez-vous !
26 juin 2007, par Lou Tillous  

Excellent exorde avant la campagne électorale.Mais je crains qu’il n’en faille plus pour déganguer les palois de "la mortelle douceur du Béarn".

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Autochtone palois  

    Alors Jaurès, après ce beau discours qui marquera l’Histoire, que ne t’engages-tu pas toi-même en personne ? Nous retrouverons-nous derrière le drapeau porté par MLC... ?

    Lou Tillous, je n’arrive pas à me remémorer le nom de l’auteur de ce presque-oxymore "mortelle douceur du Béarn".

    St John-Perse, Joseph Peyré, Francis Jammes, Yves Urieta, Lamartine, Josy Poeyto, Cedric Michon, François Bayrou ?

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Jerlau  

    APA,

    Tapez pas sur Jaures quand même, il essaye de réveiller "la mortelle douceur du Bearn", il faut le saluer !

    Quant à ce qualificatif de douceur, je ne sais pas quel Jurançonnais a pu la sortir, mais il y a une théorie !

    La technique de Labourage influerait sur les cervelles, technique de Labourage oblige venant de l’air et du temps (la météo)

    On distingue le Labourage à Cheval et celui à Boeufs ; l’un est rapide, léger, dégageant de la poussière, et l’autre lourd, profond, dur à remuer, à pas lent propice à la réflexion. Nature de la terre différente, climat.. et l’être humain se met en cohérence avec l’humus.

    Cela peut expliquer beaucoup de choses à Pau. Les "voyageurs" doivent avoir leurs explications, mais elles doivent pour beaucoup se ramener à cette théorie.

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Autochtone palois  

    Jerlau, j’ai salué le beau discours de Jaurès, sans me prendre pour Sarkosy tout de même, sans imposture.

    Les dernières techniques du labourage évoluent vers un labourage moins profond, plus écolo. Plus besoin de boeufs (les boeufs ne sont pas vraiment connus pour leur capacité de réflexion...), on utilise le tracteur, mais je ne suis pas sûr que le tracteur de Bordères soit le plus adapté à la configuration paloise.

    Et j’espère toujours connaître l’auteur de la "la mortelle douceur du Béarn".

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Max  
    Je crois que c’est St John Perse.

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par jerlau  
    C’est bien celà le problème, avec les tracteurs, les boeufs sont au garage, et en plus on les suit au garage, alors que les Moutons de Panurge, eux, ils.... couraient ! On est dans la pire des situations !

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Saint-Just  
    Excusez-moi, mais en tant qu’apprenti béarnais, qui sont St John Perse, Joseph Peyré, Francis Jammes ou Lamartine ? Des gens célèbres. Au moins connus ? smiley smiley

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Lou Tillous  
    "La mortelle douceur du Béarn" est efectivement une trouvaille géniale de Saint John Perse.

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Autochtone palois  
    Merci Lou Tillous. J’avais mis St-John-Perse en premier de ma liste des probables auteurs. smiley

  • > Engagez-vous !
    26 juin 2007, par Francine Dehail  
    ENGAGEZ-VOUS

    Que de passion, de révolte, de tristesse dans votre texte. N’avez-vous pas compris que les Palois comme le reste des habitants des grandes villes (Pau la 47ème) n’ont pas du tout envie de s’engager. Pour quoi faire ? pour recevoir des coups ? la 1ère ou la 2ème chaîne sont plus intéressantes et de voir crever les gens au Darfour, certes cela fait mal, juste quelques secondes. C’est tellement loin. C’est presqu’aussi abstrait que tous les problèmes à résoudre sur Pau. Et Dieu sait s’ils sont nombreux. Vous avez dit "engagez-vous", mais vous rêvez ce temps est révolu. La France est maintenant une France de cols blancs qui a bien souvent beaucoup de mal à trouver du travail, car la France va très mal. Pourquoi voulez-vous que Pau aille mieux ? Il faudrait s’en occuper pour cela. Ce sont toujours les mêmes qui montent au créneau et ce n’est pas toujours pour le bien de leur ville. Vous le savez et les municipales de 2008 vont en être une brillante illustration. Cela a déjà commencé ....

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Jerlau  

    Pas d’envie de s’engager et un désintêret certain pour les choses de la Ville. C’est certain. La Ville c’est déjà une entité trop grande. On ne s’inéresse qu’au coté "people" local. On ne comprend rien, les budgets, les problèmes n’ont pas grand chose à voir avec nos petits problèmes quotidiens (des euros.. et des pas M... d’euros)

    Pour intéresser le citoyen et favoriser l’engagement,il faut déjà réduire la taille de l’entité.

    Faites des comités de quartiers avec pour chacun un budget à gérer, pas des "clopinettes", un budget pour gérer tout l’entretien du quartier, y compris les ordures, les relevés d’eau, l’entretien des trottoirs, des rues ( le goudron...), l’école, vous allez voir le nombre de personnes qui vont arriver.

    Une ville c’est d’abord un ensemble de quartiers. C’est cela qui a été oublié.

    Cet oubli a fait naitre les "projets communiquants"(PBC, FiPau, Médiathèque,..), le coté "Mater Familias’( 3000 employés municipaux, les aides clientélistes,16 millions d’euros de subventions...). et a crée quelques grands trous dans les poches du citoyen.

    Le citoyen paye (TVA, Taxes diverses...) et à a Pau cela fait 6 mois de SMIC par famille par an, alors que les familles gagnent rarement plus que le SMIC. Miracle de la Comptabilité Nationale.

    Je voterai bien pour une équipe qui s’appuirait sur les quartiers (50 quartiers ?), un budget de 500 000 Euros par quartier en moyenne ?), une réduction de la Mairie Centrale au strict minimum ( 200 employés Municipaux, un Maire Omni-Absent,..)

    Vous verrez l’effervescence deq quartiers, les querelles pour gérer la zone industrielle, l’imagination qui en résultera....

    Aujourd’hui il y a une chape de plomb sur tout. Et il faut cela pour réussir à faire payer sans douleur les 150 millions d’euros aux citoyens , soit 6 mois de Smic, pour des services (rues cassées,centre ville bagdadisé, médiathèque sur roulette, et tous les projets virtuesl...). qui ne valent pas pipette.

    Citoyen demandez votre compte et gérez le dans votre quartier. Il y a aura des trous c’est sur, mais des petits trous et le total ne fera peut être que 40 à 50 millions d’euros, le tiers de ce que la Municipalité se met aujourd’hui dans les "fouilles" chaque année.

    Sortez les pioches et.... sus aux fouilles !

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par steph  
    2000 employés municipaux, et non 3000. prenez les bons chiffres pour appuyer vos arguments, sinon, on ne vous fera plus confiance..

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Jerlau  

    A un millier près cela n’a plus tellement d’importance !

    Des fois je donne dans la métapolitique, qui à l’instar de la métaphysique, comme les mathématiques proposent de raisonner juste avec des chiffres faux !

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Autochtone palois  
    J’en étais resté à 1600 employés communaux. 2000, c’est 12,5 % de plus, 3000 c’est presque le double.

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Autochtone palois  
    2000 c’est 25% de plus...j’allais me faire reprendre de volée... smiley

  • > Engagez-vous !
    28 juin 2007, par Jerlau  

    Ces chiffres, 1600, 2000, 3000, 5000, 10000, tout dépend du périmètre et de la définition de l’employé municipal.

    Si l’employé est dit municipal quand son emploi dépend du Maire, le périmètre est très large : Hopital, diverses assoc, les SEM, les Bus, les ordures, les centrales de cuisines, les employés d’école.... Combien alors ?...

    On compte ? Je pense qu’on doit approcher les 5000 ?....les 10 000 ?, la totalité de la Ville moins les "upsilons" ? ...

    Finalement il n’y a que la MétaCompta qui importe !

  • > Engagez-vous !
    28 juin 2007, par Max  

    Je mélange peut-être tout, mais vous n’avez pas répondu à ma question, pourtant simple.

    Quant aux chiffres, vous rappelez à l’ordre Jerlau, alors que vous vous trompez vous même. Je ne vais plus vous faire confiance... smiley

  • > Engagez-vous !
    28 juin 2007, par jerlau  

    Max,

    J’ai pas vu votre question, si ce n’est celle de la candidate ? Si c’est la question, bien sur, elle est candidate ! Vous avez déjà vu une "belle" ne pas être candidate au bonheur ?

    Pour la confiance, je ne la demande à personne ! Et pour les chiffres, je me suis trompé certainement, c’est 2000 pour les "purs" municipaux, mais pour les "méta" , combien de divisions ?

    Le chemin de la vérité passe par les errements. Non ?

  • > Engagez-vous !
    28 juin 2007, par jeune palois  
    Rassure toi steph il ya longtemps que beaucoup d’anonymes comme moi ne croit plus les dires de beaucoup dans ce forum qui n’ambitionne que la démolition tout azimuth.

  • > Engagez-vous !
    29 juin 2007, par Saint-Just  

    Très cher "jeune palois", je suis pour ma part un grand fan de ce site et je ne suis donc absolument pas objectif.

    Nous avons donc en commun ce dernier point. smiley

    Si, effectivement, régulièrement la "démolition tout azimuth" est exprimée sur ce site, c’est que ceux qui l’expriment en ont besoin. Certains vont chez des psy, d’autres tapent dans un ballon, voire plantent des aiguilles dans une poupée symbolisant notre actuel Edile. Enfin, d’autres expriment ce qu’ils ne peuvent faire ailleurs avec des mots. Le site municipal, le bulletin de la ville déversent des pages entières de "tout va bien Madame la Marquise, je suis formidable, moi, le Maire". Exprimez un avis contraire, cela s’appelle la Démocratie.

    Excusez donc ce discours très professoral de vieux con, mais je lis plutôt sur ce site des réflexions, une façon alternative de voir les choses (vous êtes contre la Démocratie participative ?) et parfois des propositions.

    Lorsque l’on a pas le pouvoir, difficile d’exprimer des propositions concrêtes. Une campagne électorale sert à cela et je crois comprendre qu’A@P y contribuera pour sa part.

    Soyez patient jeune padawan ! smiley

  • > Engagez-vous !
    29 juin 2007, par Jerlau  

    Saint just,

    Vous avez une vue très saine de la question !

    Finalement le politique, ne répondant presque jamais aux questions des citoyens, n’est que celui qui veut bien servir de punching-ball, qui, lui, ne rend pas les coups ! Et il serait vraiment très déçu que l’on ne s’en serve pas.

    Donc qd on leur tape dessus, même pour rien, on participe à leur bonne santé !

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Max  
    Est-ce que cela signifie qu’elle est candidate ?

  • > Engagez-vous !
    27 juin 2007, par Autochtone palois  
    oui, elle est candidate. smiley

  • > Engagez-vous !
    28 juin 2007, par Jerlau  

    APA,

    Elles sont toutes candidates ! , tu crois pas ! En chinois, la candidate, c’est celle qui attend ! on ne sait quoi !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises