Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Michon lance Michon

vendredi 22 juin 2007


"Michon lance Habib", écrivions-nous il y a quelques mois. Est-ce parce que David Habib ne semble pas partant pour la mairie de Pau cette fois-ci, mais finalement Michon a décidé de lancer Michon. "Je suis partant" déclare-t’il à Sud-Ouest.

http://www.sudouest.com/220607/vil_bea_pau.asp ?Article=220607aP560297.xml

Il sera intéressant de voir comment il va gérer la casserole du Fipau, dont il a été le principal artisan et supporteur à la mairie.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Michon lance Michon
25 juin 2007, par Max  

Je ne pensais pas qu’il aurait le culot de réapparaitre après son séjour mémorable à la mairie. Mais il semble vrai qu’en politique, tout sourit à ceux qui n’ont pas vraiment d’état d’âmes... Alors étudions de près ce qu’il dit :
-  "Seul, je ne peux rien faire, mais en additionnant les compétences de chacun des membres d’une équipe" -> il a bien changé, lui qui a toujours fait tout tout seul. Seuls les imbéciles...
-  "il est trop tôt pour dire ce qu’est ce projet" -> dommage, mais si je dis qu’il n’en a pas, Boutin va me dire que j’attaque l’homme et pas son programme
-  "Localement, je ne ferme aucune porte, ne m’interdis pas d’alliance. Il y a des gens intéressants partout" -> André Labarrère doit s’étouffer, lui qui ne l’a jamais envisagé, écrasant son opposition
-  "Pau est une ville tellement enthousiasmante, qui s’épanouit, attire les regards" -> je sens déjà re-poindre l’homme de la communication. Désolé, mais Pau est regardé par peu de monde aujourd’hui... Sauf pour s’en moquer
-  "Après le temps des grands aménagements venait pour André celui de travailler sur le pacte social. Ça reste un chantier passionnant" -> splendide opportunisme ! 30 ans d’aménagement (enfin, surtout des Palais) et rien sur le pacte social. A moins que pacte social ne signifie clientélisme. Désolé, mais si c’est votre programme, il ne prend pas dans mon esprit !
-  "Pau mérite mieux qu’Intervilles !" -> effectivement, mais surtout ne serait-il pas jaloux de ne pas l’avoir concrétisé cette idée lui-même ?
-  "Mais j’attends surtout qu’il y ait un vrai débat d’idées" -> je suis d’accord, moi aussi. Mais avoir retourné sa veste en si peu de temps. J’ai un doute. Tiens, pour lui montrer malgré tout que je sais faire preuve de mansuétude, je lui donne une idée : rendre à la ville de Pau 90% de ce que lui a laissé André Labarrère. Geste magnanime que les palois apprécieront certainement en l’élisant maire.

J’attends la suite avec une très grande impatience. Il va devoir géré les contradictions de son passé et ses envies futures. Il va devoir se faire une virginité, composer avec des gens qu’il a écarté, combattu,...

Passionnant !!!

  • > Michon lance Michon
    25 juin 2007, par stéphane  
    max, vous qui semblez avoir fréquenté l’homme providentiel (enfin, pour labarrère) de si près pour affirmer tout cela, et comme nous sommes gourmands, dites nous en plus !!! "lui qui a toujours tout fait tout seul" .. il faut nous donner de la matière, on reste sur notre faim.. "pourquoi insinuez vous qu’il n’a pas de projet ?" vous faites parti de son proche entourage ? si oui, vous devez en savoir de croustillantes ... nous sommes preneurs Ô combien ! les contradictions de son passé : donnez, donnez nous de grâce, citez, dites, comptez, énumérez !!! nous serons des relais de ce triste et sinistre cinéma ! "retourner sa veste" sûrement, mais en quelle occasion ? il faut que l’on ait matière à fusiller sans quoi nous ne serons pas crédible Le reste de votre texte ne me plait pas, car vous êtes vraiment dans le dénigrement absurde et jaloux. Que n’avez vous interpellez le Maire André Labarrère publiquement lors de l’annonce de sa maladie pour lui demander des comptes sur la façon dont il comptait utiliser l’argent après sa mort qu’il avait gagné, et lui dire que vous aviez votre propre idée quand à son utilisation future ? "Rendre à la ville de Pau ... " le verbe est terrible et risque d’aller à contresens de ce que nous cherchons à faire, discréditer un candidat qui ne nous plait pas... A médire, vous apportez des voix à un personnage que nous ne voulons pas voir à la tête de la mairie..vous finissez plus mal que vous n’avez commencé, donc j’arrête là. Mais je vous redis que nous sommes vraiment preneur de tout ce que vous savez, et vous avez l’air d’en savoir !! j’en étais sûr, cette période pré-electorale va être passionnante.

  • > Michon lance Michon
    26 juin 2007, par Max  

    Stéphane, votre volonté d’apparaitre "Monsieur propre" et de ne pas clamer un mot plus haut que l’autre vous honore. C’est le fameux "politiquement correct" qui ne convient pas d’arranger à toutes les sauces. Excusez moi donc d’avoir perdu la tête (et depuis longtemps) et d’être particulièrement acerbe. Mais l’élection municipale est une élection particulière. C’est un lien fort entre des citoyens et un Homme. Certes, nous élisons une équipe, avec un projet, mais l’Esprit a depuis bien longtemps perverti la Lettre. Il me semble donc légitime de faire toute la lumière sur, et autour, de l’Homme qui portera les valeurs et les idées que défend son équipe pendant la campagne. D’autant plus que nous avons des exemples très récents qui nous démontre que si l’Homme public affiche un comportement, il peut en suivre un autre.

    Je reprends donc mon intervention. Sans tomber dans le graveleux et le diffamatoire. Une simple explication de texte. "lui qui a toujours tout fait tout seul" : oui, Monsieur Labarrère répétait à l’envie qu’il ne délégait jamais rien, qu’il l’avait fait à quelques reprises et que cela avait provoqué des catastrophes. Non, je ne dis pas que Monsieur Michon n’a pas de projet. Je le crains (c’est donc un avis) mais j’espère qu’il me prouvera le contraire. Je me rappelle seulement qu’en 2001, Monsieur Labarrère avait fondé sa campagne sur le tramway. Quant au passé de ce candidat, les employés municipaux sont les mieux placés pour témoigner. Je vous invite donc à les rencontrer afin de vous faire votre opinion. Comme j’ai la mienne. "Rendre à la ville de Pau" : cette simple phrase vous choque ? Mais qu’y mettez-vous donc derrière !? La ville, pardon la mairie, a donné à Monsieur Michon un travail, des pouvoirs (et des responsabilités) et une certaine notoriété locale. Il me semble que c’est beaucoup. Et tant mieux pour lui. D’ailleurs, certains diplômés de grandes écoles (l’ENA ?) doivent "rendre à la Nation" quelques années de leur carrière avant d’aller "pantoufler" dans le privé. Ayant hérité d’une fortune conséquente, j’aurais approuvé un geste emprûnt de panache, qui aurait consisté à faire don à la ville de biens, d’argent, de créer une Fondation à caractère social,... Comme d’autres dans le passé ont su léguer des biens à la Communauté. Cela vous choque ? A ce jour, et sauf erreur de ma part, je ne connais rien de cela. Mais visiblement, vous avez pensé à quelque chose que je n’appréhende pas. Dites moi en plus, je vous en serai gré.

  • > Michon lance Michon
    27 juin 2007, par steph  
    il est facile et aisé de vouloir fonder des fondations, de paraître bon samaritain, avec des grandes idées à caractère social, le tout avec l’argent qui ne vous appartient pas. Devriez vraiment faire de la politique vous ! Mettez des économies de côté, et créer la vôtre, cela aura plus de poids. Je ne continue pas ce pauvre débat, vous confondez un peu tout, Labarrère avec Michon, Michon avec Labarrère, l’argent des autres et le vôtre, etc... vous me perdez, et je ne comprend pas tout ! bonne route, et bon vote !

  • > Michon lance Michon
    26 juin 2007, par Stef  

    C’était juste il y a un an ; et C Michon a trop trempé dans l’aventure du Fipau pour qu’on n’ait envie d’y voir (un peu) clair. Les Palois se souviennent de son rôle alors avec les organisateurs Hadengue et son assurance face aux interrogations. Et sa place hiérarchique de cette èpoque ne lui permettrait pas de se retrancher derrière des ordres reçus.

    Tant que M Michon n’aura pas montré sa désolidarisation il restera quelques réticences à son encontre ; à moins que la Justice ne dise d’ici là où sont les responsabilités.

  • > Michon lance Michon
    23 juin 2007, par fred  

    allez, ne tapons pas sur michon d’emblée, nous l’avons assez fait . Comme d’ailleurs pour les autres, attendons les projets pour apporter des critiques et des observations constructives, et prions qu’elles soient entendues ! La fin d’année nous promet d’être passionnante, faisons en sorte qu’elle soit aussi prometteuse d’un avenir palois meilleur

  • > Michon lance Michon
    23 juin 2007, par Francine Dehail  
    Michon lance Michon

    Ce qui est sûr, comme je l’ai compris, bien que venant de très loin, de l’autre bout de la France, Michon a reçu une bonne cagnotte. c’est déjà un bon point pour faire une campagne. Le reste est une question d’alliances, de compromis, mais aussi de talent.

    Ecoutons, voyons, observons.

  • > Michon lance Michon
    24 juin 2007, par laurent dormeuil  
    Arrêtons un peu avec ce que Michon a touché ou non. L’argent n’a jamais fait un bon programme, ni octroyé de plein droit de bonnes idées . Et c’est justement là dessus qu’il sera jugé, et même, que seront jugés tous les candidats.

  • > Michon lance Michon
    24 juin 2007, par pehache  

    L’argent n’a certes jamais fait un bon programme, mais il peut servir à bien l’enrober, surtout par un pro de la comm’ smiley

    Cela dit si Bayrou se présentait, il ne manquerait probablement pas de moyens lui non plus, car il est loin d’être dépourvu smiley

  • > Michon lance Michon / le messie est de retour
    25 juin 2007, par alain Bonnin  
    Ah ! enfin Cédric Michon revient sur le devant de la scène aprés être passé par la trappe... ! Nous sommes sauvés , nous allons avoir droit aux "Michonneries" (dossiers mal ficellés , projets pharaoniques,distribution de grasses prébendes,confusion parmi les caisses etc.... ). Pour nous la fin des haricôts est proche, nous avions comme variété dans la région le "Petit Tarbais" il va falloir compter maintenant aussi, avec le "gros pelé Palois"

  • > Michon lance Michon / le messie est de retour
    25 juin 2007, par Bernard Boutin  

    Rien ne sert d’accabler l’homme. Retournons au débat d’idées.

    C.M. est une cible trop facile que je vous demande de "viser" que sur des faits objectifs.

    Par ailleurs, l’argent ne pourra effacer le passé.

  • > Michon lance Michon / le messie est de retour
    25 juin 2007, par Jerlau  

    c’est vrai, il serait temps que les palois proposent des "alternatives", des idées, des profils de Mairie, en dehors de toute formalisation de listes. Les Listes naitront du débat. C’est mieux que l’inverse.

    Il ne faut pas avoir peur de balancer des idées. Les idées s’améliorent, s’affermissent au contact des autres. C’est comme un "maul", il y a travail au corps et ensuite "démarrage". C’est pas la peine de tailler "un short" à tout péquin qui point le bout du nez.

    A vos cervelles !

  • > Michon lance Michon / le messie est de retour
    25 juin 2007, par vincent  
    "Faire s’exprimer les Palois, leur offrir une e-agora, mais non ouvrir une boîte de Pandore d’où s’échappent la haine et le mépris, au mépris de la raison et de la réflexion.... la tournure que prennent les échanges via le net est consternante".. dixit bernard boutin. le post de alain échappe à la censure et à ce qui semblait être, à juste titre, un recentrage tant attendu de AP sur le débat des programmes et des idées. Michon vous gêne, michon vous agace et sûrement à justes raisons. Mais puisqu’il va proposer une liste et un projet comme le suggère sud ouest, il serait bien plus judicieux d’attendre, de voir et enfin de critiquer à propos... Ses folies dépensières et son maître à penser en politique en la personne de Labarrère l’élimineront d’entrée. Perso, j’ai hâte de voir..

  • > Michon lance Michon / le messie est de retour
    25 juin 2007, par stéphane  
    alin, gare... là, avec ce texte, c’est limite diffamatoire.. ne lui donnez pas des armes ! boutin a bien dit de ne pas le faire, AP n’a pas les moyens d’aller en justice !!

  • > Michon lance Michon / Mea -culpa
    25 juin 2007, par alain Bonnin  

    Bon c’est vrai , j’ai été un peu fort mea-culpa , mais cela fait du bien et c’est humain .

    Quand je regarde ma feuille d’imposition (taxe d’habitation,taxes foncières)j’ai tendance à faire la grimace et là c’est vraiment inhumain .

    Il va falloir , que finisse par me persuader, que personne n’y est pour rien .

    Finalement , cela doit-être un châtiment divin .

    A faire des rimes ,je vais finir rimailleur .

  • > Michon lance Michon / Mea -culpa
    29 juin 2007, par véronique  
    sous-estimer michon serait une grossière erreur. 10 ans au côté de labarrère doit laisser quelques traces d’habilité. son approche tout en finesse dans les journaux nous le prouvent. Restons sur nos gardes et ne prenons personne à la légère... du débat d’idées comme repris plusieurs fois sur ce site !!

  • > Michon lance Michon / Mea -culpa
    13 juillet 2007, par laurent  
    et qu’est ce qui serait le pire ? Bayrou ou michon ? entre le fils spirituel et le futur président ? entre celui qui prend Labarrère pour modèle et celui qui ne pensera sûrement qu’à 2012 ? entre un soutien fort et naïf du Fipau et partisan d’une communication très flash et un autre dont nous n’avons jamais senti l’implication paloise ? Entre un néophyte en politique et un vieux briscard du circuit ?

  • > Michon lance Michon / Mea -culpa
    14 juillet 2007, par tilio  
    laurent, fort heureusement, le choix sera plus large et ne se réduira pas à ses deux personnages. Et tant mieux sans doutes. Même s’ils sont tous les deux aidés par leur notoriété, inégale d’ailleurs, l’une par transmission (spirituelle dites vous ?), l’autre naturelle et nationale, fort est à parier que leur programme feront la différence. Alors, voulons nous du neuf ou du vieux ? voulons nous du naïf et de l’imberbe ou du déjà trop compromis, du désabusé, d’un homme absent mais présent, des réseaux nationaux dont nous avons vu à quel point ils étaient inefficaces, tant du temps de labarrère que de bayrou ? voulons nous finalement un peu de labarrère ou voulons nous un homme de façade ? A choisir entre ces deux là, si le choix m’était donné, c’est sans hésitation que michon l’emporterait. Ayant eu à le rencontrer, dans le cadre de mon travail à l’époque où il était incontournable à la mairie, avant que d’en être banni, les préjugés qui furent miens sur son compte ont été mis à mal. Jeune homme dynamique et de talent, intelligent, souriant, maîtrisant son sujet, parfaitement à l’aise dans son rôle de chef de service et proche de l’édile, mon bref mais qualiteux entretien m’a laissé une impression réelle de quelqu’un de compétent et concerné, ce qui n’était alors vraiment pas l’image que je m’en faisais, à priori. Et cela suffit à l’emporter face à Bayrou, lequel, malgré mes nombreuses missives et demandes alors patron du conseil général, ne m’a jamais reçu, ce que je conçois humblement, mais ne m’a jamais même fait recevoir, ce que j’accepte plus difficilement d’un responsable politique que je sens tricheur... la rentrée va être passionnante, bonnes vacances à tous... gardez vos plumes (et votre clavier) aiguisées, le forum va chauffer !!!

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Ustaritz à la dérive.
    Jacques JULLIARD
    Réserve parlementaire
    Un dimanche à l’hippodrome.
    Laàs : Non à l’intercommunalité, vive la principauté !
    Vol de portables
    Moins de RSA mais plus de chômeurs
    WTCC : Pas de manche à Pau l’an prochain selon "F1-action"
    25 décembre : Faits d’Hivers
    L’euro protecteur
    Insolite : On ne peut plus célébrer la messe tranquille !
    Séismes dans les Pyrénées : Vos témoignages intéressent les chercheurs
    Finance, modèles mathématiques et humanités
    Pau : Les pilleurs des jardins familiaux cueillis de nuit
    Versailles, le Pape et les préservatifs
    Le cumul des mandats : une pratique extrêmement coûteuse pour la République
    Insolite : Le petit groin de paradis de « Madame Thatcher
    Ingrid, Nicolas et André
    Pyrénées-Atlantiques, nouvelle vague
    Sport : Un saison très PAU-vre



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises