Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau s’appauvrit

mardi 10 juillet 2007


Le dernier Conseil Municipal confirme que les impréparations des "dossiers" montés à la hâte sont encore une règle de la gestion municipale. Les dépenses improductives vont probablement déraper par rapport aux prévisions annoncées la main sur le coeur, et la fête continue !

Pourtant il faudra bien que les prétendants à la mairie, quels qu’ils soient, atterrissent et se confrontent à la réalité. Il suffit pour s’en convaincre de découvrir dans le dossier de l’Express utilisant les données INSEE

http://www.lexpress.fr/services/revenu/default.asp ?idcommune=4724

que Pau est une ville qui s’est appauvrie

Sur 8565 villes de plus de 1000 habitants en France, Pau est en 4724 ème place pour le revenu médian, en dessous de la moyenne départementale et même en dessous de la moyenne nationale.

La ville de Pau n’est pas pauvre mais elle ne peut plus se permettre de croire que tout lui est possible. La rigueur est indispensable, avec une programmation claire, des investissements et des dépenses étudiés et disséqués en fonction de leur finalité.

Finies l’esbrouffe et la poudre aux yeux car Pau doit utiliser intelligemment ses ressources.

Finies les facilités d’envoyer la note à la communauté d’agglomération dont les ressources sont maintenant quasiment épuisées pour plusieurs années.

Faute de quoi Pau va revenir à la nécessité du choix de ce qui doit attendre (l’entretien de la voirie, la rénovation de l’habitat, la préservation des petits commerçants, la compétitivité urbaine, etc), la hausse des impôts et le retour aux "facilités" de l’emprunt.

- par le joueur de flute


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau s’appauvrit
10 juillet 2007, par Jerlau  

Les chiffres sont quand même un peu tendancieux. (lire les explications INSEE ci-dessous)

Il s’agit du revenu médian par unité de consommation. Ce qui est complexe à analyser. On peut comprendre qu’à lInsee tous les experts ne soient pas d’accord sur les chiffres du chômage, entre autres.

Pour ce qui est clair c’est que Pau est mal classé dans un classement selon le revenu hors revenus sociaux et de propriété.

Il y a ainsi à Pau, relativement, peu de revenus provenant d’une activité productrice. C’est une ville qui passe progressivement à la trappe, ce qui est incompréhensible si on regarde ses atouts mais qui se comprend très bien si on s’en tient à la façon dont elle joue la partie.

Les habitants de la Ville sont pas très bien lotis chez eux (15000 E par an par unité de consommation, soit environ 1 smic annuel en moyenne à mettre en face des 7 000 E par famille que prend la Mairie chaque année.

Quand on vous dit que la "Mairie bouffe tout" ! Elle bouffe même les pierres et cela fait des trous dans les rues !


Les "éclaircisements de l’Insee" ci-dessous !

Pour mesurer la richesse des Français, L’Express a, sur les conseils d’experts de l’Insee, adopté le "revenu médian par unité de consommation". Un nom barbare pour une réalité simple. Le revenu médian sépare les habitants d’un territoire en 2 groupes : la moitié de la population gagne plus, l’autre moins. Par revenu, il faut entendre la somme des ressources déclarées par les contribuables sur leur déclaration de revenus, avant tout abattement. Ce revenu fiscal ne prend en compte ni les revenus de la propriété ni les prestations sociales reçues par les ménages.

Attention : ce revenu médian est calculé non par habitant mais par unité de consommation, parce que les dépenses d’un ménage ne sont pas proportionnelles au nombre de personnes qui le composent. Par exemple, quand un célibataire se marie, il n’est pas obligé d’acheter un deuxième frigo. L’unité de consommation compte ainsi le 1er adulte d’un foyer pour 1, le 2e pour 0,5 et les enfants de moins de 14 ans pour 0,3. Le revenu d’un ménage est donc divisé par 1 pour une personne seule, par 1.5 pour un couple sans enfant, etc.

Nous avons établi notre classement sur les 8565 communes françaises comptant plus de 1000 habitants. Les données proviennent de la direction générale des impôts et portent sur l’année 2004, ce sont les plus récentes disponibles au printemps 2007.

  • " Pau s’appauvrit"
    25 juillet 2007, par L.L  
    ou "qui a appauvri PAU" ?

    Faut il écrire " Pau s’appauvrit" ou "Par qui PAU a t’elle été appauvrie " ?.

    Pau avait tout pour rester une ville riche, industrie de pointe, préfecture, capitale économique du bassin de l’Adour, Université, aéroport, etc, mais 35 ans de règne d’un "filou intelligent" et de son équipe on fait fuir ceux qui avaient du bien. Pau est aujourd’hui une ville à l’abandon...à reconquérir.

    L.L smiley

  • > Pau s’appauvrit
    10 juillet 2007, par XXL  

    Que disent ceux qui proclamaient en se rengorgeant et en faisant un clin d’oeil complice :"Labarrère c’est un filou ,mais c’est un bon maire !" smiley

  • > Pau s’appauvrit
    21 juillet 2007, par Francine Dehail  
    Pau s’appauvrit

    je venais d’ailleurs et j’étais allée écouter André Labarrère à une Conférence à la Faculté de Pau quelques mois avant sa mort. Il restair encore quelque chose de sa bonne élocution et osait dire, avec une certaine malice "je plume les palois comme ma mère plumait les oies". Certes, un filou il devait être. Mieux vaut un bon maire intelligent et filou qu’un Maire sans esprit et honnête. Quel sera le profil du prochain Maire de Pau ? smiley

  • francine dehail manquerait-elle de Principes ?
    24 juillet 2007, par tartempion  

    il vaut mieux un maire intelligent ET honnête !

    avec ce genre de raisonnement absurde, demain f dehail risque peut-être d’ excuser tous les salauds sous prétexte qu’ils sont intelligents...

  • > francine dehail manquerait-elle de Principes ?
    25 juillet 2007, par L.L  
    naïf, certainement pas...

    Intelligent, probablement,

    Honnête, ce n’est pas imcompatible,

    Mais naïf, certainement pas...

    L.L smiley

  • > francine dehail manquerait-elle de Principes ?
    25 juillet 2007, par Aurochtone palois  

    Francine, j’ai fait dans l’angélisme smiley , veuillez m’en excuser smiley

    Moi aussi j’avais sursauté en lisant votre commentaire sur le fait que vous préfériez un maire filou à un maire honnête, mais sans réagir par un message, par respect pour la gent féminine. D’autres l’ont fait pour moi, sans hésiter.

    Est-ce votre activité dans la pub qui vous a transformée en smiley ????

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises