Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’argent public n’a pas de valeur

lundi 30 juillet 2007


"Retour sur le licenciement "sauvage" du Directeur du Palais Beaumont : M. Denis Sportès.

Les faits  : Engagé par André Labarrère, M. Sportés vient de se faire "virer" par M. Urieta au motif "fallacieux" qu’il aurait giflé un employé.
Le Parquet ne voit pas de faute constituée. M. Urieta n’a pas reçu M. Sportès en entretien préalable et la Mairie n’était pas présente à la conciliation des Prud’hommes le 23 juillet 2007 .

Les conséquences  : Encore un cadeau de M. Urieta au futur Maire. Il va installer à ce poste prestigieux un ami et laissera le soin à la mairie de solder les indemnités pour licenciement abusif (250 000 euros réclamés au social + la diffamation au pénal...)*.


Merci M. le Maire.

- par Jacsolo"
courriel de lecteur du 30/07/2007

L’ analyse d’A@P :
Si le message reçu ci-dessus est vrai, il démontre que l’argent public n’a aucune valeur pour ceux qui l’administrent en deux occasions :

- Quand M. Sportès, Directeur du Palais des Congrès, est licencié sans motif valable (si c’est bien le cas), le Maire fait peser sur les finances de la ville et donc sur le contribuable, le risque d’avoir à payer une grosse indemnité non justifiée.

- Quand, lors d’une réunion de conciliation, la ville n’est pas représentée, elle fait peser le risque de circonstances aggravantes au détriment de la ville, et donc à nouveau du contribuable.

Ce qui semble le plus probable, c’est que le Maire ne souhaite pas faire de bruit dans cette affaire et, par son absence de défense, qu’il s’apprête à signer le chèque nécessaire pour que l’affaire fasse le moins de remous possible.

Les palois seront les seuls perdants ; la Mairie ayant obtenu le silence et M. Sportès son chèque.

A ce niveau de la réflexion, il serait bien que le Maire nous présente ses arguments.




[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’argent public n’a pas de valeur
31 juillet 2007, par pehache  

Si le message reçu ci-dessus est vrai...

Il me semble qu’un peu de prudence sur cette affaire, pour laquelle les sons de cloche diffèrent fortement suivant les parties concernées (qui se sont déjà exprimées dans la presse), ne serait pas superflue.

En l’état il est difficile de connaître la vérité et on ne peut que s’en remettre au jugement à venir des prud’hommes.

> L’argent public n’a pas de valeur
31 juillet 2007, par Jerlau  

C’est encore un exemple qui montre qu’il devrait y avoir une séparation nette entre la responsabilité de l’orientation de la politique générale d’une Mairie et sa gestion quotidienne.

Les capacités des uns et des autres, du Maire actuel entre autre, ne sont pas en cause. Le monde actuel est devenu trop divers - à Pau : casino, THD, spectacles, projets divers très techniques .... Un maire a trop de pouvoirs, trop de responsabilités diverses. Il est soumis à trop de pressions diverses, pour y voir clair à tout moment.

Un conseil municipal devrait se comporter comme un Conseil d’administration dans une entreprise, le Maire comme le Président de ce conseil d’administration, et il devrait y avoir un véritable Directeur Général, révocable à tout moment.

Auparavant, il y avait un Secrétaire de Mairie. Mais cela ne semble plus adapté à notre monde.

Nos institutions datent de qulques siècles maintenant. Il faudrait peut-être prendre en compte les conséquences des changements (vitesse, technicité, diversité, compétence des citoyens...).

La Fac de Droit Public de Pau semble assez réputé. Il y a pas un thésard intéressé par cette constation ?

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
Jaurès ! Où es-tu ?
Philosophie de comptoir.
Ne mets pas tes pieds ...
Drôle de gestion à Montardon
Mais, tout le monde le fait !
Madame la maire de Pau et le code de la route.
Méditations estivales.
Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
Boycott !
Réponse aux réactions des lecteurs.
« Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
La Poste
Petites questions
Ca sent les égouts.
La cigale et la fourmi
Retour sur les élections et sur le futur



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises