Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet

vendredi 16 novembre 2007 par Bernard Boutin


M. le Maire vient de retirer en Conseil Municipal son projet de rebaptiser la Place Clemenceau, Place Labarrère.

Il convient de féliciter les élus qui se sont opposés à ce projet ; probablement plusieurs d’entre eux auront trouvé des arguments forts sur le site d’Alternatives-Paloises.

Notre « Newsletter » appelant à rejeter ce projet a seulement 3 jours. Un temps qui aurait pu paraître court. Mais, la toute puissance d’Internet est là.

Rapidement des internautes nous ont tout rappelé : La plaque commémorant Clemenceau à l’entrée même de la mairie, sa nomination en tant que citoyen d’honneur de la ville, le triptyque Foch-Clemenceau-Joffre, les 943 soldats Palois morts durant le Grande Guerre.

Ils nous ont aussi rappelé que le « Père la Victoire », le « Tigre » avait, contre Jules Ferry, nié la supériorité d’une race sur une autre, qu’il fut un ardent anti-colonialiste, qu’il se battit pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat...

Pour terminer, Clemenceau prit une position exemplaire, dans l’affaire Dreyfus, contre l’antisémitisme et le racisme.

Clemenceau, un grand personnage de la République même si des zones d’ombres persistent

Parallèlement, le sondage que nous avons lancé sur le sujet est sans équivoque : sur 342 votants, 81% sont opposés au changement de nom, 15% y sont favorables, et 4% sans opinion.

Alors, il restait à lire un dernier témoignage : Combien de lignes seront consacrées à André Labarrère dans les encyclopédies dans 20 ans au regard de celles qui le seront à Georges Clemenceau ?

Les internautes ont tout recadré en 3 jours. Internet est puissant. Trop puissant ?

Cela dit, Oui, André Labarrère a droit à un site d’exception dans la ville. Il existe. Au Maire de le trouver ; sans créer de vaines polémiques...


- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
17 novembre 2007, par sergent garcia  

A quand un boulodrome Urieta ?

 smiley

> Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
17 novembre 2007, par Saint-Just  

Cher Monsieur Boutin, ayez, pardon, ayons le triomphe modeste. Même si même la République (organe de presse dont l’indépendance d’esprit a encore baissé d’un ton depuis la mise au placard de Monsieur Robaly) s’est faite l’écho de l’intervention d’un des "posteurs", même si votre sondage a été le seul élément de concertation sur la ville sur le sujet, ne tombons pas dans le jeu "politicien" de ceux que nous essayons tous ici de faire changer... smiley

Il faut être fier de ce travail en commun, c’est une victoire de gagnée, mais la guerre (et je suis là à mon affaire smiley ) est loin d’être finie.

Et quand j’observe ceux, dans la vieille garde rapprochée de Monsieur Bayrou, ou celle nouvellement recrutée, déjà présents au Conseil Municipal, je me dis que beaucoup reste à faire...

Très sincèrement,

> Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
16 novembre 2007, par Francine Dehail  
Clemenceau reste Clemenceau

Le nouveau site à trouver pour honorer la mémoire de Labarrère n’est pas le fait du prochain maire de Pau, mais celui du prochain Conseil Municipal qui aura, je l’espère plus de pouvoir que l’ensemble des élus actuels.

En dépit de ses frasques et de ses entourloupettes, Labarrère aura eu le mérite d’être un maire visionnaire et d’avoir laissé quelques oeuvres d’art derrière lui. Bâtiments actuellement surdimensionnés pour Pau, mais qui seront peut-être mieux exploités par la prochaine équipe municipale : le Palais des sports, le zénith ....

> Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
16 novembre 2007, par Ravaillac  

J’ai pas vu Sarko, j’ai vu Sarko...

Clemenceau, Labarrère, Clemenceau...

Ce n’est plus un maire, c’est un danseur de Tango.

Ravaillac

> Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
16 novembre 2007, par EDOUARD  
CLEMENCEAU

je vois qu internet devient un outil redoutable pour faire une opinion valable et 81% s était presque inéspèré je vois qu a PAU on sait qui a le plus de valeur et que le TIGRE a encore fait des siennes je m en félicite d en avoir été parmi ces gens la et je souhaite qu a l avenir qu avant de décider quelque chose on fasse d abord un référendum dans la population pour savoir ce que les édiles doivent faire et non etre mis sur le fait accompli CORDIALEMENT VOTRE

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par Jauvrys  

    Le lobying a fonctionné, tant mieux. Il nous semblait justifié.

    Mais n’exagérons ni sa portée démocratique ni surtout une éventuelle extrapolation à "avant de décider quelque chose on fasse d abord un référendum". Nos élus l’ont été pour cela (élus !)... Ne remplaçons pas la démocratie par ce qui en deviendrait bien vite sa caricature.

    Mais c’est un autre débat, déjà tenu ici même !

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par Bernard Boutin  

    Un commentaire : Dans le Pacte des NPM, il n’est nulle part fait appel à des référendums.

    Ce que A@P souhaite tout d’abord, c’est que les institutions actuelles fonctionnent comme elles le devraient : en toute transparence et dialogue.

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par Autochtone palois  

    Nous pouvons nous congratuler smiley pour avoir contribué à faire échouer cette tentative démagogique du flagorneur.

    Pour la suite du débat, soyons positifs. Je suggère d’ouvrir un sujet "Quel lieu pour la mémoire d’André Labarrère ?"

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par la buse  
    Mais pourquoi la place Clémenceau ? Il y a tellement d’autres lieux qui n’auraient fait bouger personne ! Ceci témoigne de la fragilité du mouvement qui repose uniquement sur "le devoir de mémoire" et sur une période bien connue de l’histoire de france. On sait tous qui était Clémenceau, mais qui réagirait pour la rue Jean Réveil, etc... ?

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par Emilie RANCES  

    Monsieur (ou Madame ?) la buse :

    Vous volez haut, trés haut dans le ciel, mais à défaut de critiquer que faites-vous , vous ?

    Qui vous dit qu’il n’y aurait pas eu de réaction quant à la rue Jean Réveil ?

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    16 novembre 2007, par pehache  
    C’est qui, Jean Réveil ?

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    17 novembre 2007, par Jerlau  
    Jean Réveil ? Le Maire de Pau à l’époque de la Révolution ! Avait-il gardé sa tête ? Si oui, il a droit à sa rue "ad vitam eternam".

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    17 novembre 2007, par Mémoire  
    Erreur d’Anne Castera au dernier conseil municipal qui attribue le pont d’Espagne à Labarrère...mais non il a été fait avec Sallenave en 1969, comme l’université d’ailleurs.

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    20 novembre 2007, par la buse  
    chère emilie,je n’en sais rien, c’est vrai mais je pense qu’il n’y aurait pas eu beaucoup de critiques..ce n’est que mon avis. Quant à ce que je fais, là, c’est vous qui n’en savez pas grand chose !

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    28 novembre 2007  
    Dites toujours !

  • > Clemenceau reste Clemenceau ou la puissance d’Internet
    28 novembre 2007, par Emilie RANCES  

    Justement dites !

    Allez courage.

    Moi aussi j’ai vaincu, je suis sortie de l’ombre, oublié le pseudonyme !

    Alors vous aussi vous pouvez y arriver.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Merci Alternatives Paloises, Adishatz Alternatives Pyrénées
    Adishatz Alternatives Pyrénées : S’inscrire au nouveau Forum d’A@P
    23 mars 2003 - 23 mars 2013 : Les 10 ans d’Alternatives Paloises
    Nouvel an : Les étrennes, la concierge et A@P
    A@P - Alternatives Paloises aujourd’hui, Alternatives Pyrénées demain
    Le mot du trésorier
    A@P : Envoi de la newsletter du 27 août 2012
    Nouveautés indicibles, évènements ineffables, sujets tabous
    "Adichat, Francés Bayrou, que-ns bat manca !"
    Forum d’A@P : Palmarès des Sirènes à Chanteloup les Vignes (du saigneur)
    Avis au forum d’Alternatives Paloises
    Démission au Conseil Municipal de Pau
    Alternatives Paloises : Orphelin d’un de ses "Pères fondateurs"
    Politique et Médias - Sale mec : ça pue !!!
    Bernard Boutin : Une voix "citoyenne" au Conseil Municipal de Pau
    L’Appel du 5 septembre
    A@P : Privilégier la qualité à la quantité
    Alternatives-Paloises.com : "Un site de fachos" ?
    Pau - Alternatives Paloises "en conclave" !
    27 mars 2003 - 27 mars 2011 : les 8 ans d’A@P



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises