Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome

lundi 21 janvier 2008


Croissance par l’Innovation ? Evidemment, et pourquoi pas au Béarn. Mais assez de discours ; passons aux actes.

PAU a la chance d’abriter depuis plusieurs années une innovation industrielle révolutionnaire au plan international : enfin une alternative crédible au "tout avion" pour le transport du fret. Le Dirigeable Gros Porteur Autonome (amphibie/ 160 km/h etc..) porté par la société AAT domiciliée à Helioparc à PAU (jusqu’à présent !).

Ses principales caractéristiques :

- 6 fois moins de carburant que l’Avion
- De 5T à 250 T de charge utile
- Hors aéroports et Circulation Aérienne
- Exploitable tous temps à la différence des petits dirigeables
- Coûts d’exploitation de 0.15 à 0.50 la T/km. (6 fois moins cher que l’avion)
- Emission de CO2 réduite de 90%, nulle avec H2.
- Bruit réduit

En mars 2006, le cartel pétrolier IPLOCA (200 entreprises avec BP, SHELL, TOTAL et sous traitants) l’a expertisée avec un intérêt marqué par les américains (Cl Michael WOODGERD du Pentagone/ DARPA).

Conclusion de cette étude comparative internationale qui a duré 2 ans : le DGPA de AAT est le meilleur projet industriel innovant de sa catégorie ...

OUI, mais en France , en Aquitaine et dans le Béarn, qui va décider de l’aider en participant au capital de départ à hauteur des 3 petits millions d’euros nécessaires pour initier, avec garantie, la capitalisation du consortium de production ?

Le process est prêt : Phase R&D de confirmation, pilote de 5 Tonnes, puis première série de 30 T de C.U. commercialisable (commandes déjà là)à compter 2013, puis série de 70 tonnes avant d’aller jusqu’au 250 tonnes C.U. pour 2020 ...

Comment croyez-vous que de grands projets type FORD, ZEPPELIN, ou autre invention moderne ont commencé ?

Nous préférons les discours sur l’innovation, et nous lamenter sur notre décrépitude, alors qu’un projet majeur se traine ici devant nous à nos pieds ...

Vous voulez en savoir plus ? Mon mail est à votre disposition ; l’histoire a déjà beaucoup de chapitres...

Mais rassurez-vous, bientôt un DGPA volera, applaudi par les tenants de l’écologie (DGPA sans pollutions), du développement des espaces insulaires, de l’humanitaire disposant enfin d’une alternative logistique crédible en cas de catastrophe type tsunami ou autre tremblement de terre, du transport de pièces hors gabarit sans nécessité de créer de nouvelles routes pour un seul marché comme pour les ailes du A 380 (l’Aquitaine en sait quelquechos !)...

Mais ce DGPA sera américain, s’inspirant bien évidemment des principes du DGPA palois !

-par Michel OSTER

PS :

- Michel OSTER, ancien Sous-Préfet et délégué à l’industrialisation du bassin de Lacq et à l’innovation

- Plus d’informations sur la société AAT




[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
21 janvier 2008, par JPM  
site en construction

pour prendre la suite du papier de Michel Oster, je signale que l’association FIRST ( Force Pour l’Innovation et la Recherche Scientifique et Technologoque )est prête à renseigner et à accueillir si affinité toute personne désirant plus d’infos sur le projet DGPA.( mel "first.pau@wanadoo.fr ) Sans aucune subvention municipale,elle ne compte que sur l’effort de ses membres pour faire la promotion de l’utilisation des dirigeables en général et des gros porteurs plus particulièrement.A ce sujet l’annonce de l’atterrissage à Pau du dirigeable ( russe) de Jean-Louis Etienne mercredi 30 janvier nous amène à inviter toutes les personnes intéressées à venir assister à ETAP aux manoeuvres d’atterrissage et ensuite à la conférence que JLE présentera à l’UPPA ( amphi principal )à 18h30. ( je cite l’article paru sur l’Eclair le12 janvier )Le cas echéant nous pourrons nous rencontrer dans ce cadre après la prestation du "savanturier" comme il se définit lui-même.

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    21 janvier 2008, par Ravaillac  

    Le projet est intéressant, mais attention les sommes en jeu ne sont pas du tout de cet ordre là. Les allemands, grand spécialistes du dirigeables, ont étudié cette possibilité ces dernières années. Un consortium d’industriels autour de Siemmens et ABB a été créé sur la base d’un projet appelé "CargoLifter" un dirigeable de 250 m de long capable de porter des charges jusqu’à 250 t à 80/90 km heure. Il a fallu au départ rassembler près de 250 M€ pour lancer un démonstrateur de 20 m et construire le hangar d’accueil du futur grand dirigeable. Il est à noter que la propulsion de ce dirigeable (car il faut bien le faire avancer) était assurée par 4 grosses turbines Turboméca. Ce qui souligne que contrairement à ce qui est dit il y a malgrés tout un taux de pollution à prendre en compte, mais sans comparaison avec celle d’un avion classique.

    Après 10 ans de travail, les allemands ont finalement jeté l’éponge. Cela ne doit pas condamner le projet palois, car il ya un réel besoin pour le transport de très lourde charge (pièces de l’A380 comme il est souligné, mais aussi pièces, turbines pour les réacteurs nucléaires,...). Attention ne révons pas la construction d’un petit démonstrateur est certainement possible avec un financement raisonnable, mais l’industrialisation d’un gros porteur demeurera un projet qui ne pourra être qu’européen, même la France seule n’a certainement pas les moyens de se lancer seule dans une telle aventure.

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    22 janvier 2008, par JL  
    DGPA Dirigeable Gros Porteur Autonome

    Bonne remarque sur les besoins en financement. Mais les 3 M€ recherchés sont uniquement pour constituer des fonds d’amorçage et de crédibilités et ne sont pas destinés à financer le premier démonstrateur de 5 t de CU qui coutera 25 M€ et sera financé à 100 % par des aides et subventions. Beaucoup de gens ont des avis définitifs, mais ne se donne pas la peine de regarder le dossier. ils affirment des positions sans poser de question. Les allemands se sont trompés.Les français seraient pas capables de faire la ou les allemands ont échoués ?

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    22 janvier 2008  
    heu, je crois avoir entendu aux infos ce midi que le dirigeable de JL Etienne venait de faire un scratch. Pas d’aterrissage prévu à Pau donc, qui se trouvait trop loin du pôle ?

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    22 janvier 2008, par JL  
    Dirigeable

    Nous avions mis en garde Jean-Louis Etienne des dangers d’utiliser ces petits dirigeables (en réalité très peu dirigeables).Ils n’ont pas de résistance et demandent des bâtiments pour les abriter en cas de conditions climatiques même un peu difficiles.Un manque de technicité d’amarrage aussi. La maîtrise des technologies Dirigeables ne s’improvise pas. C’est pour ces raisons que notre projet est basé sur la reconstruction des grands dirigeables rigides (36.000 CV à bord), les seuls capables de voler dans des conditions climatiques comparables à celles acceptables par les avions. JL

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    22 janvier 2008, par Autochtone palois  
    JL, il va rester de la mésaventure de JL Etienne que les dirigeables c’est dangereux, pas fiable en cas de vent. Donc c’est une mauvaise publicité pour votre projet, même si vous aviez prévenu le "savanturier", comme il se dit lui-même, qu’il prenait des risques.

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    23 janvier 2008, par pehache  

    Au fait, combien Total avait-il investi dans le projet de Jean-Louis Etienne ? Entendons-nous bien : il s’agissait pour Total d’un investissement en communication, rien d’autre. Mais je subodore que cet investissement était supérieur au montant des fonds recherchés pour faire avancer le projet de DGPA.

    Dommage, non ?

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    23 janvier 2008, par JL  
    Et oui, c’est domage que TOTAL Pau soit sourd et ne nous aide pas pour lancer notre projet avec moins de fonds que ceux qu’il a mis dans cette aventure qui n’avait que trés peu de change de réussite (voir avis de Zeppelin Allemagne également) JL

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    23 janvier 2008, par pehache  
    Quel était l’avis de Zeppelin ?

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    23 janvier 2008, par JL  
    Dirigeable

    C’est juste. un mauvais coup au vrai Dirigeable Nous devons communiquer sur les différences aussi importantes qu’entre un ULM et un Airbus Marci d’aider JL

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    25 janvier 2008  
     smiley il faut le prêter à monsieur Etienne pour aller mesurer la banquise avant qu’elle ne soit entiérement fondue !maintenant que le sien n’a pas supporté les vents varois !  smiley

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    26 janvier 2008, par Symposium  

    Je ne suis pas sûr qu’il ne sagissait que de communication pour Total. Ne vous souvenez vous pas cet été de l’avanture Russe pour poser son drapeau au fond de l’océan Arctique, exactement au Pôle Nord ?

    En réalité l’océan Arctique semble être plein de pétroel !!

    Malheureusement, la France n’a pas de frontière donnant sur le pôle. Total doit donc avancer avec plus de prudence que les russes.

    Arriver avec un petit dirigeable qui balotte une sonde, ça pouvait passer... Ceci dit, c’est peut-être la chance à saisir pour AAT... consorsium Russe...

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    28 janvier 2008, par pehache  
    Symposium, ce n’est pas impossible qu’il y ait ce genre de considération, mais même dans ce cas cela reste de la communication : se faire voir dans la région. La contribution technique de Total à ce projet est anecdotique en tous cas.

  • > Un projet innovant à Pau : Le Dirigeable Gros Porteur Autonome
    28 janvier 2008, par pehache  

    JL, j’ai deux question sur les dirigeables rigides :

    1) A leur époque, les Zeppelin ne volaient pas par tous temps non plus. Les liaisons transatlantiques n’avaient d’ailleurs pas lieu en hiver pour cette raison je crois. Quid du DGPA ?

    2) L’hélium est une ressource naturelle non renouvelable, et j’ai même lu "en voie d’épuisement". Pour les dirigeables, y’aura-t’il des alternatives viables à l’hélium le jour où il sera épuisé ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises