Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Coups Lisses !

lundi 4 février 2008


Ah décidemment, que de rebondissements dans ces numéros successifs du Journal “Les Coulisses de Pau” !


Parvenue à mon lieu de restauration préféré ce midi, je pousse la porte pleine d’entrain et soudain une agréable odeur de fromage fondu me monte au nez. Je prends alors mon rang dans la file d’attente. Positionné juste à côté des piles de journaux de l’Eclair, Sud-Ouest et de la République, un gros tas des « Coulisses de Pau ». Visiblement, on se demande si ce journal a véritablement du succès ! CQFD.

J’ouvre donc le journal et intriguée par la rubrique hebdomadaire « LE SAVIEZ-VOUS ? », j’entame la lecture de cet encart « La rémunération d’un député ». Soudain l’odeur ambiante de fromage fondu tourne et un relent de Roquefort vient chatouiller mes narines. Je m’accroche un peu plus aux pages du journal pour contrer le phénomène.

On y apprend effectivement que l’indemnité mensuelle brute des députés est de 6.952,91 € au 1er février 2007 complétée d’avantages annexes. Mais à tout bien y réfléchir, à part Martine LIGNIERES-CASSOUS et François BAYROU, qui reste-t-il dans le peloton de tête des candidats aux municipales ? Je vous le donne en milles, Yves URIETA, qui bien évidemment n’est pas député. Et comme l’on dit « C’est fort le Roquefort », Monsieur URIETA semblerait quelque peu jalouser ses camarades de rang. Mais est-il vraiment en droit de les jalouser ?

Combien gagne le Maire de Pau ? Pau est une ville de habitants de 82 500 habitants ce qui lui permet de bénéficier d’un revenu de 3 965,48 €. De plus, en tant que Président d’une Communauté d’Agglomération de plus de 100 000 habitants, il bénéficie également et ce, toujours mensuellement de 5 227,22 €. Aujourd’hui, si vous faites vos compte Paloises, Palois, Yves URIETA gagne près de 9 100 euros par mois.

A vous de voir, si ce qu’il a accompli pour notre ville jusqu’à aujourd’hui, est à la hauteur de vos attentes...


- par Isidore le Chat Malin

PS : Pour en savoir plus sur la rémunération de nos politiques


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Coups Lisses !
28 avril 2008, par D’Alembert  

Quelqu’un pourrait-il nous expliquer enfin
-  1) Quelle est la périodicité de l’hebdomadaire Les Coulisses de Pau ?
-  2) À quoi il sertl à part reprendre un listing d’associations ou des infos déjà lues dans la presse régionale ? smiley

> Coups Lisses !
26 février 2008  

9 100 euros par mois !! Pas de quoi etre assujetti à l’ISF comme dirait notre Martine locale !!!!!!

> Coups Lisses N°5 !
6 février 2008, par Dépité  
Article de Sud-Ouest mentionnant la méthode Batelle

Je viens de recevoir le nouveau numéro.

J’y lis qu’il est scandaleux d’avoir refuser la subvention de 315 000 € à un tournoi de bridge qui parait’il allait rapporter 4 millions d’euros à la ville.

Comment ces fameux 4 millions ont-ils été calculé ? Le calcul est-il bien sérieux ?

En fait un début de réponse est apporté par un précédent article de sud-ouest. Le calcul aurait été effectué selon la méthode "Batelle". Cache Google

Une recherche sur Google nous montre que cette fameuse méthode est quasi inconnu. D’ailleurs, aujourd’hui, ce qui ressort en premier sont les déclarations d’Urieta !!! Mais ce lien donne un début d’explication sur cette méthode

« Le meilleur outil pour une prise de décision nous semble être la pondération de critères dont la somme devrait donner un total prédéterminé, par exemple 1000 comme l’exemple fourni à la figure 7, qui ne concerne que l’impact sur l’environnement, communément appelé la méthode Batelle. Chaque paramètre est pondéré de façon à atteindre le total de 1000,... »

En gros il suffit de commencer à fixer le total que l’on souhaite obtenir (en l’occurence 4 millions) puis on se débrouille pour arriver au résultat en pondérant arbitrairement toutes retombées possibles intermédiaires !!!!

Je suis outré de voir a quel point un maire peut s’amuser et dilapider l’argent de ses administrés. Soyons sérieux 2 minutes, quels sont les réels retombées d’un tournoi de bridge qui ne concerne que les joueurs eux-mêmes et qui vraisemblablement joueront à l’abri du public ? Comment peut-on oser vouloir faire croire que cet "événement" est la chance de Pau ? Je n’ai rien contre le bridge, mais sincérement, cela n’est qu’un jeu de carte qui n’apporte rien à la société ? Où est la valeur ajouté d’un tel tournoi ?

Dans un autre article de sud-ouest, il est rapporté que la diner de cloture est subventionné à hauteur de 55 000 € !!! A ce prix là j’espère qu’il était prévu d’inviter TOUS les palois !! Cache Google

  • > Coups Lisses N°5 !
    6 février 2008, par Max  

    Dépité, si le calcul des 4 millions d’euros est effectivement sujet à débat, la venue de 1500 personnes sur Pau, qui n’y seraient jamais venues à cette période, n’est pas anodine. Vous méprisez les joueurs de bridge. C’est votre droit. Mais je ne suis pas sûr que vous teniez le même discours au sujet des 1500 abonnés de la Section. Un peu de retenue est - permettez moi de jouer un instant le donneur de leçons - toujours de mise. 1500 personnes de plus, ce sont des nuités dans les hôtels, des restaurants remplis et du pouvoir d’achat additionnel sur la ville. Ce n’est pas anodin, surtout en période difficile.

    Alors oui, payer pour faire venir des gens sur Pau est une pratique méprisable. Mais il y en a d’autres qui ne vous offusquent certainement pas autant. Si nous n’avions pas été en période électorale, cette subvention aurait été votée comme une lettre à la poste. Seul Eric Schatz et/ou Danièle Iriart auraient manifesté leur désapprobation. De grâce, de la retenue... !

  • > Coups Lisses N°5 !
    6 février 2008, par Dépité  

    > la venue de 1500 personnes sur Pau

    D’ou sortez vous ce chiffre ? En 2006 il y avait moins de 500 joueurs !!

    > Vous méprisez les joueurs de bridge.

    Absolument pas, et c’est pour me couvrir de ce genre d’attaque gratuite et inepte que j’ai précisé que je n’ai rien contre les joueurs de bridge

    > ce sont des nuités dans les hôtels, des restaurants remplis et du pouvoir d’achat additionnel sur la ville.

    Mais à quoi servent donc les 315 000 € de subventions si comme vous voulez le faire croire ces joueurs de bridge ne viennent sur Pau que pour dépenser des fortunes ?

    > surtout en période difficile

    Et vous ne croyez pas que cet événement, s’il est si fantastique que cela, attirerait vraiment du monde sur Pau s’il était ouvert au public ?

    > Mais il y en a d’autres qui ne vous offusquent certainement pas autant.

    Je ne croie pas que l’on se connaisse, vous me prenez surement pour quelqu’un d’autres. Vous voulez politiser le refus du conseil municipal de voter cette subvention, mais je vous garantie que mon coup de gueule n’a absolument rien de politique partisane. Juste un citoyen qui aimerai voir ses impots locaux utilisés à meilleur escient.

  • > Coups Lisses N°5 !
    6 février 2008, par http://www.paubayrou2008.com/  

    Monsieur Max,

    Le secret de la réussite ne serait il pas justement de ne pas avoir à rémunérer les gens et qu’ils viennent d’eux-mêmes ? Spontanément ?

    Ce tournoi de Bridge n’a rien à avoir avec les aides apportées à la Section c’est totalement différent ! Je ne pense pas que la personne souhaitait blâmer les joueurs de bridge. Parce qu’il est vrai que beaucoup de joueurs de bridge vivent à Pau et je les salue au passage. Il y aurait sans doute une excellente action à mener, un tournoi par exemple.Peut-être d’ampleur modeste à ses débuts puis avec le temps prendrait-il de l’ampleur. Les joueurs de bridge palois s’investiraient dans son organisation et pourraient se targuer, et à juste titre !, d’une telle réussite !

    Moi je crois que c’est nous les Palois qui allons susciter de par nos idées et nos investissements un engouement tel qu’au final les gens vont venir d’eux mêmes sur Pau, que le tourisme va se développer...Etc

    Il faut rendre aux Paloises et aux Palois leur rang, leur citoyenneté, leurs honneurs, car c’est en chacun de nous que réside justement la solution qui est : faire rayonner Pau. Pour cela il nous faut un Maire à l’écoute, disponible et d’ores et déjà attentif aux besoins de notre Ville, de ses habitants.

    Chacun peut le faire à sa façon, et je crois que nous devons saluer toutes les initiatives.

    Justement, on parle peut être trop d’argent - c’est normal, la gestion d’une ville est étroitement liée à la gestion d’un budget - mais je crois qu’il faut plutôt aujourd’hui parler de valeurs.

  • Arrétons les paroles de Révérend !
    7 février 2008, par Jerlau  

    Entre la Mère Supérieure et le Révérend on va pas en sortir.

    Ils nous parlent de "valeurs" ! Ils manquent pas d’humour. On croirait le discours du clergé du Moyen Age :

    -  faites fructifier nos "valeurs"
    -  amenez vos deniers
    -  Le Seigneur vous le rendra au centuple ! ( ils faisaient pas la différence entre les "a" et les "e" à l’époque, commne nous aujourd’hui !)

    Et cela continue, les uns au titre de Bakounine (MLC), les autres au titre du "citoyen virtuel" (BAYROU).

    Et Bayrou nous dit qu’on parle trop d’argent ! Il doit vouloir imiter Coluche !

    Bonne Santé, Bayrou !

  • > Coups Lisses N°5 !
    21 février 2008, par électeur contribuable  
    Et le FIPAU voté par MLC combien a t-il rapporté à la ville ???

  • > Coups Lisses N°7 !
    21 février 2008, par abs PROCOS  

    Le journal gratuit Les Coulisses de Pau (journal d’informations-très-sélectionnées-et-un-peu-orientées) rapporte dans son N° 7 l’attribution du Prix PROCOS pour la réalisation du palais des Pyrénées. Mais l’info a été auto-censurée par le journaliste lui-m^me

    Les Prix PROCOS 2008 décernés par un réseau de 210 enseignes commerciales ont été remis le 24 janvier dernier. Dans la catégorie Création/extension de pôles commerciaux entre le 1.1.2006 et le 30.6.2007 la SOPIC a obtenu un prix pour l’extension d’un pôle commercial à Pau-Palais des Pyrénées

    http://www.procos.fr/extranet/files/public/presse/11_2007.pdf

    Les commentaires fournis par le journaliste anonyme dans le gratuit Coulisses de Pau N°7, p.8 ne figurent pas dans le dossier de presse remis par les organisateurs du concours http://www.coulissespau.com/coulissespau7.pdf.

    On peut remarquer toutefois que la dernière page de Coulisses de Pau relatant cette distinction comporte une annonce publicitaire (la première payante ????) du promoteur SOPIC couvrant la moitié de la page (est-ce ça le financement de ce journal gratuit ?)

    Est-ce habituel pour le promoteur-constructeur SOPIC de remercier les entités qui lui ouvrent des marchés, comme il est raporté dans http://lepoivron.free.fr/article.php3 ?id_article=662 ;

    Dans ce cas pourquoi remercier le journal support de campagne du candidat Urieta ?

  • > Coups Lisses N°7 !
    21 février 2008  

    Quelqu’un s’occupe-t-il d’estimer le chiffrage des coulisses de Pau : Créa, impression, distribution ?

    Il faudra imputer tout ça aux comptes de campagnes du candidat Urieta, qui, si par extraordinaire était élu aurait de TRES fortes chances d’être invalidé.

  • > Coups Lisses N°5 !
    26 février 2008  
    4 millions de retombées pour qui ? Pour le modeste contribuable de Sarragosse ou de Berlioz ou pour le commerçant palois qui réide sur les coteaux de Jurançon ?

  • > Coups Lisses !
    4 février 2008, par edouard  
    coups lisses

    La aussi il faut savoir ce que l on veut ou on a une république qui fonctionne ou pas pour qu elle fonctionne il faut de l argent aussi je ne trouve pas que ce soit attristant de savoir qu un maire gagne autant d argent car il est responsable de tout compris du pénal en cas de catastrophe aussi la politique a un coup et il faut pouvoir y répondre ou pas sans cela ils iront chercher des valises de billets dans des officines plus ou moins douteuses alors de grace laissons cette histoire de coté.

  • > Coups Lisses !
    5 février 2008, par Isidore le chat malin  

    Salut Edouard,

    Pas faux et entièrement d’accord avec toi. Mais pourquoi le journal coulisses n’a souhaité apporter qu’un éclairage partiel en privilégiant la rémunération d’un député ? Et pourquoi justement l’article commence-t-il par des informations incomplètes ? Il est question dans cette rubrique le "saviez-vous" de cumul des mandats.Mais là encore l’auteur se garde bien de dire que les élus ne cumulent pas leurs salaires en faisant la somme des rémunérations attribuées à chacun de leur titre. On nous manipule ?

    Mais bon Yves on ne t’en veut pas. Après tout ce sont les campagnes municipales. Il y a les listes électorales qui jouent la transparence et les autres qui essaient de manipuler...il y a celles qui préparent un programme et d’autres qui ne cherchent qu’à dire du mal de leurs voisins !!!

  • > Coups Lisses !
    4 février 2008, par Citoyen d’en bas  

    Je suis moins choqué par la rémunération des fonctions électives que par le fait qu’ils aient le droit de cumuler les mandats et donc les salaires, indemnités, retraites et autres rémunérations diverses pour fonctions acquises de droit en bonus de leur fonctions électives.

    Après tout, lorsque l’on travaille à mi-temps ou tiers temps, n’est t’on pas censé toucher un demi ou tiers de salaire ? Malheureusement, les élus, à l’unanimité, ont d’autres priorité pour réduire les dépenses de l’état...

  • > Coups Lisses !
    5 février 2008, par Isidore le chat malin  

    Justement,

    Il semblerait que cela ne se cumule pas comme 1 patate + 1 patate = 2 patates.

    Le cumul des titres ne se traduit pas par la somme des salaires de chaque titre !

  • > Coups Lisses !
    4 février 2008, par Hippaulite APPAUSTROPHE  

    Vous oubliez de comptabiliser sa rémunération de cadre retraité de l’Assedic...

  • > Coups Lisses !
    6 février 2008  
    ...et celles du petit coup de main donné pour l’ouverture d’une grande surface sur Idron

  • > Coups Lisses !
    6 février 2008, par Isidore le chat malin  

     smiley

    Dites-nous tout !

    On voudrait bien connaître l’affaire en détail.  smiley

    Merci

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises