Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le nouveau Molière et sa pièce George BEROU

lundi 18 février 2008



La nouvelle Pièce George Berou (George Dandin ) dont A@P assure la promotion. Lisez bien, c’est Palpitant !

1.1 Acte I
George Bérou, riche paysan voulant s’élever au-dessus de sa condition, épouse Josy POUTOU, fille des Betenville, nobliaux ruinés de province. En rachetant leurs dettes, il gagne le droit de transformer son nom en « George de la Biroutière », mais sa belle-famille ne cesse de lui faire âprement sentir que la différence de condition n’en est pas pour autant abolie.
Surpris par BÉROU alors qu’il sort de chez lui, Moutin, paysan journalier qui ne le connaît pas, lui révèle que Turieton, vicomte du voisinage, courtise sa femme. Si Moutin, qui fait la cour à Claudine, la servante de Josy, reconnaît à une femme la liberté de rencontrer qui lui plaît, George BÉROU, lui, pense que le mariage est une « chaîne » qu’il faut respecter. Mais pour Josy, être mariée ne signifie pas « renoncer aux plaisirs du monde ».
À trois reprises, George BÉROU tente de prouver aux parents de sa femme l’inconduite de leur fille : Turieton nie être l’amant de Josy.
La parole d’un noble suffit aux yeux des Bétenville, et c’est BÉROU qui doit présenter ses excuses.
Les deux amants se retrouvent dans la maison : George BÉROU croit la partie gagnée, mais sa femme l’aperçoit, repousse Turieton, et il échoue encore à prouver son déshonneur.
La nuit tombée, Josy sort retrouver son amant. Le triomphe de BÉROU paraît assuré : il ferme la porte et reste insensible aux suppliques de sa femme.
Une manœuvre habile de Josy renverse de nouveau la situation en humiliation pour son mari. George BÉROU, anéanti, renonce et parle d’aller se jeter à l’eau.

1.2 Acte II
Toujours grâce au même domestique maladroit, BÉROU apprend que Turieton est allé rejoindre Josy chez elle. Il avertit une nouvelle fois ses beaux-parents, qui, en arrivant, surprennent Josy et Turieton quittant la maison de BÉROU. Apercevant ses parents, Josy feint de se défendre verbalement contre Turieton, et, pour appuyer ses protestations de femme vertueuse, se saisit d’un bâton pour le frapper.
Turieton pousse BÉROU entre eux, et c’est BÉROU qui prend les coups de bâton généreusement administrés par Josy. Les parents, ravis, félicitent leur fille, et il s’en faut de peu que BÉROU ne soit obligé de remercier Josy de son comportement exemplaire.

1.3 Acte III
Turieton et Josy se sont donné rendez-vous de nuit à l’extérieur de la maison. Au bruit de la porte, BÉROU se réveille et aperçoit les deux amants.
Certain cette fois que sa bonne foi triomphera, il dépêche discrètement un domestique prévenir ses beaux-parents, tandis qu’il verrouille la porte, empêchant le retour d’Josy.
Quand Josy revient, elle trouve porte close et son mari, goguenard, à la fenêtre. Quand il lui apprend que ses parents vont bientôt venir, elle dit qu’elle préfère se tuer avec le couteau qu’elle possède plutôt que le déshonneur, et elle feint de le faire.
La nuit est noire, et BÉROU descend pour voir si sa femme s’est vraiment tuée. Celle-ci en profite pour entrer dans la maison et verrouiller la porte derrière elle.
Quand les beaux-parents arrivent, ils trouvent BÉROU dehors et Josy à la fenêtre. Elle se plaint à ses parents que son mari rentre souvent ivre la nuit.
Après avoir été sévèrement réprimandé par ses beaux-parents, BÉROU est encore obligé de présenter ses excuses, cette fois à genoux à sa femme. Resté seul, BÉROU songe au suicide.


- par le Nouveau Molière


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises