Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau : Le débat sur FR3

lundi 18 février 2008


L’ECHARPE ROUGE, L’ENSEMBLE JAUNE ET LA FENETRE

Point d’analyse de texte. Il suffisait de regarder pour tout comprendre. Trois photos auraient pu résumer le débat de ce samedi matin diffusé en direct depuis l’Hôtel de Ville, sur Radio-France et France 3 ainsi qu’en léger différé sur LCP.

Ralliez-vous à leur panache rouge !
François Bayrou n’a pas manqué de le faire remarquer, les amis de Madame Lignières-Cassou arboraient tous une écharpe rouge. Chaque cadrage sur elle était coloré, presque tricolore si ce ne fut un ensemble rose. Derrière elle et eux, un grand miroir comme pour mieux envoyer hors les murs le discours de la candidate. Le sourire aux lèvres, parfois narquois, elle paraît volontaire et compétente, sûre d’elle et convaincante. Elle parle avec précision, termine obstinément ses phrases, le verbe est simple et direct. Son programme est à gauche insiste-t-elle, si on ne l’avait déjà compris, et bien à gauche. Le quotidien d’abord : les piscines, terrain sur lequel elle se laisse entraîner un peu trop longuement, puis les personnes défavorisées, les écoles, la voirie et pour finir, l’« optimisation » des grands équipements : « on ira à notre rythme ». On sent un sacré métier chez la députée socialiste, même si elle n’est pas la plus habituée des débats télévisés.

Pas moi, elle...
François Bayrou, lui, est rompu à l’exercice. Son environnement serait bleu et blanc si l’œil n’était irrésistiblement attiré par une tache jaune derrière lui : l’ensemble de Madame Poueyto. C’est lui qui parle mais c’est elle qui est là ! On n’est trahi que par les siens... Même pour ce débat, François Bayrou ne se débarrasse pas de sa geste, ce discours d’intentions qui lui vaut tant de critiques. A sa décharge, il y a été entraîné par les journalistes, dont J. Esperandieu du JDD, ce qui lui a laissé moins de temps pour parler de Pau, comme évoquer l’Ousse-des-Bois ou conclure. Il a des idées fortes, sur lesquelles il revient, sans répondre réellement aux questions de coûts et de faisabilité. F. Bayrou est plus à l’aise dans le débat national d’idées nationales qu’à l’évocation du quotidien. Mais il a pour Pau une grande ambition, « capitale » souligne-t-il. Il veut la faire avancer vite et loin. Il veut s’en donner les moyens et nous en convaincre. Vite, François, vite !

J’y vais, j’y vais pas ?
Gris, bleu foncé et ternes apparaissent Yves Urieta et ses acolytes. A leur dos, une tache claire : la fenêtre. On se prend à rire à l’idée que le candidat saute tant il paraît mal à l’aise dans l’exercice imposé. Il sourit avec arrogance et maladroitement de ses adversaires, attaque très directement et personnellement Madame Lignières et n’a pour contrer François Bayrou que sa promesse de présence permanente à Pau. Il vante sa fidélité à l’ancien maire mais ne veut surtout pas s’en réclamer. Il se rit de l’amalgame que feraient ses contradicteurs entre Ville et Communauté d’Agglomération, mais les deux seuls sujets qu’il aborde sont la médiathèque et les transports, qui ressortissent tous deux aux compétences de la même CDA. Finalement, hors sa volonté de rester dans le cadre du budget, nous n’aurons rien appris de ses intentions. Sauf, ouf ! de ne pas sauter de la mairie... par la fenêtre.

- par Jacques Saury


Pau : Le débat des favoris

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau : Le débat sur FR3
19 mars 2008, par Junius  

Point d’analyse de texte disiez-vous... et en 3 titres de paragraphes, vous aviez tout vu smiley

"Ralliez-vous à leur panache rouge !" Voilà, les palois s’y sont ralliés

"Pas moi, elle..." Eh oui... sans elle... à l’instar du nez de Cléopâtre, la face de Pau en eût peut-être été changée

"J’y vais, j’y vais pas ?" Il n’a pas sauté par la fenêtre, mais a pris la porte

Vous aviez tout dit à l’issue de ce débat : point de hasard, chacun des trois candidats a eu le résultat qu’il méritait

> Pau : Le débat sur FR3
25 février 2008  

LE DEBAT EN LIGNE SUR FR 3

http://aquitaine.france3.fr/emissions/39867991-fr.php

C’est bizarre, mais l’un des candidats avait un comportement étrange, gesticulait beaucoup....comme si la couleur choisie ne suffisait pas à le distinguer... Problème personnel ?

Problème de reconnaissance ?

Mauvaise foie (mal au foi ?)

Manque de compétence en analyse chiffrée ?

Aveu de faiblesse : valide la proposition de son adversaire quant à un référendum pour un trambus !

Manque de travail tout court ?

Et le top du top le message à l’Ousse des Bois : Morceaux choisis.

"J’ai commencé à travailler il y a maintenant un certain nombre d’années j’étais Conseillère Générale de ce quartier". smiley

J’ai vérifié, Martine Lignières Cassou a été de 1982 à 2001 : conseillère générale des Pyrénées-Atlantiques. Eh bien, en 19 ans, elle ne fait pas honneur à la République,si elle a à peine commencé en 19 ans...On est pas rendus pour Pau si elle devient Maire smiley

"Vous permettre de réaliser le meilleur de vous-même", "Les discriminations ça existe" "Nous vous acompagnerons dans une scolarité" Mais qu’est-ce qu’elle promet alors ? Rien de plus que la situation actuelle ? Le meilleur des habitants de ce quartier, tiens elle est bien bonne celle là !

C’est amusant comme tout...

C’est comme son mandat de député, elle oublie vite qu’elle est Députée quand ça l’arrange...et d’entendre dire les vieilles qu’elle ne serait pas vraiment présente sur les bancs de l’assemblée nationale lorsque la chaine parlementaire est allumée !

A vous de régaler vos yeux qui pétillent d’enthousiasme à l’idée de voir ce beau spectacle !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    26 février 2008, par fAB  
    Vous avez parfaitement raison, martine c’est un diesel mal réglé ou c’est doucement le matin pas trop vite le soir, à ce rythme on est pas sorti de l’auberge !! Sauf en ce moment on dirait qu’elle est sous amphétamine, on devrait faire pisser les candidats juste pour rire....

  • > Pau : Le débat sur FR3
    24 février 2008, par Un palois  

    Je viens de voir sur Canal+, dans l’émission Dimanche+ les coulisses de ce débat.

    Je suis choqué de voir les directeurs de France 2 et France 3 s’approprier la mairie de Pau en disant que "c’est un plateau de télévision" et refouler les 2 autres candidats que sont Schatz et Latour en menaçant d’appeler la Police !!

    C’est scandaleux et honteux pour la démocratie. Je regrette infiniment que les trois candidats se soit plié à cette mascarade. Surtout lorsque l’un deux, se plaignait il n’y a pas si longtemps de la bipolarisation des médias !!

    > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Candide  

    A qui les permis de construire qu’Yves Urieta se glorifie d’avoir accordé à la porte des gaves ont-il été attribués ?

    Si quelqu’un le sait, merci de nous éclairer.

    > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par AML  

    Merci, Monsieur Saury, pour la qualité de vos écrits et vos remarques que je trouve très pertinentes !

    Je regrette beaucoup, une fois de plus, que nos représentants politiques soient, d’une façon générale, si peu crédibles !

    La Q U A L I T E me semble bien peu "soutenue" et le niveau reste bien pauvre !

    Qui voter après de tels échanges ????

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par panache blanc  
    i

    Pour l’un des deux absents retirés du panel offert aux électeurs de Pau par une décision d’équité ou d’égalité, vous choisissez. Ce qui est curieux c’est de voir comment on réduit l’offre municipale à trois candidats, de quel droit ? du pouvoir médiatique ? des sondages ? Après tout Eric Schatz possédait une légitimité à paraître dans le débat, il était élu et pendant 6 ans il a mouillé la chemise dans un rôle d’opposant qu’il a assumé dignement. Quant à Laurent Latour il a été ejecté de la salle par quatre gorilles sans trop de ménagement. Toujours au nom de l’égalité ou de l’équité.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par pehache  

    Qu’y voir, sinon que les grands médias aiment à flatter les puissants et à leur être agréables ?

    Les petits candidats qui n’ont pas de chance d’être élu, n’en ont pas non plus de retenir sérieusement l’attention des médias.

    Pour être juste, notons quand même que Sud-Ouest couvre de manière assez équilibrée la campagne et traite à peu près de la même manière tous les candidats. Pour la République je ne sais pas, je ne la lis pas assez régulièrement.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par Jerlau  

    Hier 19 fevrier, j’ai mis un post sur les SEM, sujet en OR.

    Il a subi une censure particulière.

    Il figure dans la liste des posts, mais quand on clique pour avoir la suite, on n’a rien.

    Si vous pouvez réparer on mettra cela sur les ennuis de la haute technologie.

    > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jerlau  

    http://www.courrierdesmaires.com/pdf/50_questions_oct.pdf

    Allez voir sur ce site, les questions sur les SEM comme la Béarnaise qui déclare 5 Millons d’euros de bénéfices pour 17 Millions de loyers encaissés.

    Pour aider les "pauvres loctaires " ?

    Et aucun de nos candidats n’en parlent !

    Tout cela est noyé dans les piscines !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jerlau  

    Je ne comprends pas les bayrouistes. Vous avez un argument de base pour contrer MLC et vous n’en profitez pas.

    1 - MLC dit on va "aider les pauvres", on va participer à l’amélioration du pouvoir d’achat

    2 - MLC ne pipe mot de la BEARNAISE d’HABITAT (la BH), SEM de la Mairie et elle a été ajointe du logement ( !) ; la BH fait 5 Millions de profits pour 17 millions de loyers, sur 4000 logments ( la moitié des logments en location à Pau, qd même)

    Les socialo se font comme cela du beurre sur le dos des "pauvres" ? Les "pôvres" pauvres se font taxer de plus de 30% sur les loyers ! En guise d’amélioration du pouvoir d’achat !

    Et cela n’inspire pas les Bayrouistes ?

    C’est un argument à anéantir une armée de socialo !

    Les Bayrouistes voudraient-ils également se faire du beurre sur le dos des pauvres ?

    Et ne répondez pas tous à la fois !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jacques Saury  

    Mais que voulez-vous qu’on réponde, Cher Jerlau ? Vous ne cessez de dire la même chose... Au bout d’un moment, on ne peut que répondre : "oui, vous avez raison, ils sont tous pourris, n’allons voter les 9 ni 16 mars"... que voulez-vous dire d’autre ?

    Une fois que vous avez dit et démontré les choses, est-il besoin d’y revenir de manière obsessionnelle ? Vous voyez un candidat venir vous répondre "oui, oui, je veux me faire un beurre monstre, c’est pour ça que je suis candidat" ? Et s’il dit le contraire, hop, vous repartez pour un tour.

    C’est lassant

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jerlau  

    Saury,

    Vous n’arrivez pas à argumenter sur cette question.

    Des loyers à + 30% de la normale encaissés par la Mairie via La Béarnaise pour un bénéfice de plus de 5 millions d’euros sur 17 millins de loyers et on vient nous parler d’"ide aux pauvres"

    C’est indécent.

    Et on ne peut rien croire des candidats tant qu’ils n’ont pas pris en compte ce genre de faits dans le débat.

    Il y un vol de "pauvres". C’est pire que la taxe d’habitation à +83%.

    Et en tant qu’animateur de AP, Monsieur Saury et au titre de la tranparence vous avez l’obligation de réclamer cette information de la part des candidats. Si vous y renoncez vous devez renoncer à la fonction d’animateur de AP.

    Comment vont-ils gérer la Béarnaise ? C’est la question.

    Je rappelle la BH : 250 000 M2 à 2000 E, cela fait 500 Millions d’Euros, 4 fois le budget de la Mairie.

    Et les uns et les autres nous amusent avec les piscines et les tramways !

    Arreton ce cinéma et allons voir

    ALi-BABA et les 49 voleurs !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jacques Saury  

    ça y est, il remet ça... Avec tout ce que vous dites, vous ne croyez pas que s’ils avaient voulu répondre, ce serait déjà fait ? Mais bon, je vais vous faire plaisir :

    -  Madame MLC, Messieurs YU, FB, ES, LL RÉPONDEZ A JERLAU !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jacques Saury  
    ita est.............. !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jerlau  

    Saury,

    je suis tétu comme une mule !

    C’est ce qui fait partie de mon charme.

    Alors je remets sur le tapis.

    Question :

    5 Millions de profits sur 17 Millions de loyers sur 5000 logements d’une valeur d’environ 500 Millions, soit 30% de bénéfices acquis auprès de locataires , que comptez vous en faire, messieurs, dames, les candidats ?

    Et ne répondez pas tous en même temps !

    Et rappeles vous la Ville est assise sur un trésor de guerre de 1 milliard d’euros, 40 ans de super-taxe d’habitation ! Un record Guiness !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    20 février 2008, par Jacques Saury  

    ah, ton charme, mon petit Jerlau ! smiley

    Pour le reste, je passe mon tour.

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par AD  

    Intéressante la notion de profit pour trouver 5M d’€uros par an dans les caisses de la Béarnaise.

    Si c’est vraiment le cas, il est fort probable que la Béarnaise soit l’organisme de logement social le + riche de France...

    Plus sérieusement, mon cher Jerlau, maîtrisez vous vraiment toutes les notions comptables...

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par Jerlau  

    Ty écris AD et cela vraiment "bêlement" pour ne pas dire autre chose

    Le vendredi 22 février 2008 Intéressante la notion de profit pour trouver 5M d’€uros par an dans les caisses de la Béarnaise.

    Si c’est vraiment le cas, il est fort probable que la Béarnaise soit l’organisme de logement social le + riche de France...

    Plus sérieusement, mon cher Jerlau, maîtrisez vous vraiment toutes les notions comptables... par AD

    Tu vas voir INFOGREFFE, tu regardes et tu qualifies Inforgreffe avec les mêmes qualificatifs !

    Tu consultes c’est gratuit !

    Tu recherche Béarnaise Habitat et du regardes

    Si tu veux le detail du Bilan, c’est payant mais tu vas sur le site PauForum.net et tu cherche les différents posts et tu trouveras gratuitement plein d’information sur la Béarnaise.

    Je suis peut-être Borgne, cher AD, mais au royaume des aveugles cul-de-jatte qui ne se déplacent même pas pour aller voir, ils sont quoi les Borgnes ?

    Lorsque tu seras sérieux AD tu pourras prendre quelques libertés avec les appréciations de ma personnes.

    Pour l’instant tu n’en a pas le droit !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par D’Alembert  

    Jerlau a dit : "Je suis peut-être Borgne, cher AD, mais au royaume des aveugles cul-de-jatte qui ne se déplacent même pas pour aller voir, ils sont quoi les Borgnes ? Lorsque tu seras sérieux AD tu pourras prendre quelques libertés avec les appréciations de ma personnes. Pour l’instant tu n’en a pas le droit !"

    -  1) Les handicapés remercient Jerlau de sa délicatesse.
    -  2) Jerlau, le héraut de la tolérance dénie le DROIT de s’exprimer, après toutes les c... qu’il balance sur tous et n’importe qui ?

    "La tolérance, il y a des maisons pour ça"... dont Jerlau est le tôlier !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par jerlau  

    Tu sais d’Alembert, cette affaire de SEM est dans l’absolu assez drôle.

    En fait tout la ville est mouillée, les uns comme acteurs, et les autres comme bénéficiaires. Et tout le monde se tient par la barbichette.

    Toucher à cette obésité immobilière, c’est toucher tout un chacun. Chacun est mouillée soit pour son travail, soit pour son habitation, soit pour ses intérets, soit à cause du cousin de la tante à Jules qui en bénéficie. Et le tout finit dans le clientélisme le plus absolu avec les 16 Millions d’Euros,de subventions annuelles, soit 50% de plus qu’ailleurs.

    AL a monté ce système avec un génie tout particulier. Pas grand monde n’a intérêt à mettre en cause le système monté. C’est remarquablement bien fait.

    Chacun est accroché à ses centimes d’avantages acquis, et tout est bon pour les défendre.

    L’époque change, la ville en crève progressivement ! Mais c’est pas grave, elle durera bien le temps qu’on arrive à crever.

    Alors ne soulevons pas les couvercles, on ne sait ce qu’on y trouvera.

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par Jerlau  

    D’alembert,

    d’Alembert est l’enfant illégitime d’un commissaire d’artillerie et d’une marquise. ?

    C’est pour cela que tu bombardes ?

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par François  

    Jerlau,

    j’avoue que je ne m’y connais pas assez en SEM de HLM pour vous répondre mais vos calculs à la louche me semblent un peu tendancieux.

    En revanche, je vous livre un argument tactique qui pourrait expliquer que les Bayrouistes ne s’emparent pas du sujet : à mon avis, il n’ont pas intérêt à ce qu’on mette le nez dans le histoires d’HLM, surtout du côté de l’OPHLM et de certains de ses occupants (suivez mon regard) ...

    Pour ce qui est de la béarnaise, c’est MLC l’actionnaire majoritaire ou c’est la Mairie ?

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par Jerlau  

    François,

    Moi non plus je ne suis pas un expert.

    Mais allez voir le site INFOGREFFE, allez voir le site de la Béarnaise,

    Mes chiffres figurent sur INFOGREFFE.

    Quant au 250 000 M2 possédés par la BEARNAISE, cela ne peut pas etre loin de la vérité.

    Ils encaissent 17,5 ME de loyers. A pau le loyer pour des appartements dy type Bearnaise est de l’ordre de 5E à 8 E le m2 par mois. Prenez 6 Euros, 72 E par an, divisez 17,5 ME par 72 E. Salez et Poivrez et vous trouvez pas loin de 250 000 M2

    Cotez actionnaire c’est la Mairie/ Mais Françoois avez vous oublié que MLC a étéé adjointe au Maire chargé du logement.

    On sait bien, François, qu’ils sont touss mouillés dans ces histoires. On ne leur demande pas d’aller à Canossa.

    On demande simplement de nois dire ce qu’ils vont faire de ce bordel.

    Qu’ils chagent AL, tartempion ou jacques, on s’en fiche.

    Mais qu’ils disent ce qu’ils font faire. C’est ce silence de leur part qui est méprisable !

    Mais la ville est tellement englué dans le clientélisme qui est associé à cette obsité immobilière que très peu de citoyens posent ces questions.

    Tout le monde connait un petit bout ce chaque liste et chacun espère recevoir son petit lot de consolation.

    C’est humain ! Et l’erreur est humaine !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par CV  
    et Jerlau est humain aussi.... smiley

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par Jerlau  

    CV,

    on est trop humain, on va finir par être Uriétiste !

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    22 février 2008, par Jerlau  

    Si vous ne savez pas initiez vous aux choses des SEM. 

    Sur ce plan là c’est intéressant. Le bouquin est lisible sur Google, sur le book.google Les SEM sont un peu racontés à partir de la page 112.


    Détail de l’ouvrage

    recto • verso

    PARIS-GOUVERNANCE ou les malices des politiques urbaines (J.Chirac/J.Tibéri) Sylvie Lidgi Préface de Alain Bourdin POLITIQUE URBANISME, AMÉNAGEMENT, SOCIOLOGIE URBAINE

    Paris est un laboratoire de politiques urbaines inconnu ou, du moins peu étudié. Jacques Chirac, élu en 1977 à l’Hôtel de Ville, met en œuvre une grande politique de planification urbaine, centralisée et hiérarchique. Ces politiques urbaines, traditionnelles ou innovantes, ne manquent ni d’ambiguïtés ni de malices...Le 20è arrondissement, utilisé par l’auteur comme analyseur de la politique urbaine des années 80-90 à Paris, en témoigne. L’étude s’inquiète de définir l’intérêt collectif territorial et montre comment la gouvernance urbaine émerge de rapports de forces politiques.

    ISBN : 2-7475-0269-4 • 2001 • 418 pages version numérique (pdf image-texte) : 16 132 Ko

    Prix éditeur : 33,55 € / 220 FF

  • > Pau : Le débat sur FR3 et les SEM ?
    24 février 2008, par palois  
    Allez donc visiter certains logements HLM de la ville et plus particulièrement dans le centre ville ancien. C’est une honte de loger des familles dans des logements aussi dégradés. Quelques adresses : 10 rue de foix, 6 rue Joffre.......Allez donc voir sur place et faites remonter à ceux qui gèrent cette ville depuis trop longtemps.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par Fabrice  
    Confiance en Pau

    Seul François Bayrou est au dessus du lot, propose un programme ambitieux (même si ces opposants soutiennent que non, ils ne peuvent pas faire autrement) son aura peut faire briller Pau et en favoriser le développement et le rayonnement. Ses connaissances, ses compétences sont de serieux atouts pour la ville et lui seul incarne le changement concret dont la ville a bien besoin.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par François  

    Encore faudrait-il qu’il travaille ses dossiers. Ce débat a bien montré une énorme approximation dans les projets et les visions. FB paraissait gêné dès qu’il s’agissait de parler concrètement des équipements et n’a répondu à aucune des questions des journalistes sur le chiffrage ou la mise en oeuvre. Il ne fait pas la différence entre une piscine olympique et un bassin d’entrainement et a dû s’en sortir par la raillerie. Il ne se souvient plus des compétences du Conseil général et reproche à MLC ce que lui-même n’a pas fait lorsqu’il était président du département.

    Non, vraiment, je l’ai trouvé bien mauvais sur les sujets locaux. Lui qui d’habitude s’en sort assez bien sur les sujets nationaux, il devait être bien mal préparé pour être si dépourvu d’arguments.

    Finalement, peu sûr de lui et de ses projets, le leader du MODEM propose des référendums à tout va. C’est de la démagogie pure et simple ...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par CV  

    Assez d’accord avec vous, François.

    Mais, ça ne vous rappelle rien ?... "Débats participatifs".... Mon programme ? Euh... proposez ! je ferai avec !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par François  

    C’est vrai CV, vous avez raison. Je ne sais pas si la démocratie participative de Ségolène Royal est totalement comparable avec l’attitude "référendaire" de Bayrou, mais en tout cas, je crois que les politiques doivent consulter les électeurs puis prendre clairement parti.

    Et le "je prends à un peu ici, un peu là et je fais vraiment que si ça ne vous contrarie pas trop", c’est de la démagogie.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Isidore le chat malin  

    Et les jonquilles distribuées aux mémés aux halles pendant le marché samedi matin par les écharpes rouges C’est pas démago ?

     smiley

    nb c’est amusant car les colistiers de martine je le les aient jamais vu faire leurs courses aux halles comme tout le monde....à croire qu’ils sont uniquement venus pour l’occasion  smiley

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Isidore le chat malin  

    et si encore ils parlaient de contenu.... là c’était plutôt jardinage, pelle et...râteau

     smiley

    avec un petit slogan

    "le printemps revient.."

    "...et les boutons rouges aussi" smiley

  • Dites le avec des fleurs ...
    23 février 2008, par François  

    Isidore,

    Vous dites : "Ils ne font pas souvent leurs courses au marché"

    Croyez-vous que ce soit un bon argument ça ? Aller parler aux palois au marché, est-ce que ça doit être réservé aux habitués ? Et puis, je serais vous, je ne ferais pas trop le malin. Si vous voulez vraiment vous aventurer sur ce genre de terrain, vous risquez de connaître l’effet boomerang ! Car Bayrou, je doute qu’il fasse souvent ses courses aux Halles de Pau !

    Et puis, face à l’agressivité de ses adversaires, Martine a vraisemblablement décidé de répondre avec des fleurs. Moi je trouve ça plutôt classe !!

    Allez les rouges et jaunes !! Allez le Béarn !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par baptiste  
    Alternative Paloise de plus en plus partisan !

    Pour moi il y a bien longtemps que FB n’est qu’ilusions ! depuis les 15 ans que je l’observe, je ne ai jamais trouvé cet homme ni compétent ni crédible.....En dehors de son verbe, ce n’est pas un politique fiable ni efficace. Je lis depuis le début la prose d’Alternatives paloise et vais y mettre un terme. Quand je pense que votre président BOUTIN "roulait" pour FB et que dès lors, vous n’en faites que des éloges !! Je m’en veux de m’être fait ballader aussi longtemps. Dommage pour moi et bien d’autres Palois que vous soyez si partisans !! Votre site aurait eu mieux à faire en ne prenant pas "ce" parti et en cultivant la neutralité par des analyses plus objectives.C’est décevant pour le citoyen Palois que je suis ! Bon vent à A.P. mais désormais sans moi....et bien d’autres je crois !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par JS  
    Et vous trouvez que ce qui est écrit ici, sur ce fil est un panégyrique de FB ?? Ça par exemple !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par Peuconfiance  
    Le seul candidat possible ?

    Si vous faites confiance à l’homme providentiel qui a vraiment besoin de rebondir grâce à Pau, des Palois ne font pas confiance en son n°2 qui a retourné sa veste après plus de 30 ans de bons et loyaux services auprès de A Labarrère puis Y Uriéta .

    Vive le clientélisme !

    Sont-ils les seuls à aimer Pau ???

  • > Pau : Le débat sur FR3 ; L’absent avait raison
    22 février 2008, par UBU-SCHATZ  
    Seul Eric Schatz est au dessus du lot, propose un programme ambitieux (même si ces opposants soutiennent que non, ils ne peuvent pas faire autrement) son aura peut faire briller Pau et en favoriser le développement et le rayonnement. Ses connaissances, ses compétences sont de serieux atouts pour la ville et lui seul incarne le changement concret dont la ville a bien besoin

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008  
    tous les même

    J’espere que les >Palois verront clair dans ce manège, la politique c’est comme la guerre, des gens qui se connaissent trés bien mais qui n’arrivent pas à s’entendre montent des gens qui ne se connaissent pas et qui pourraient trés bien s’entendre, les uns contre les autres. A Pau, c’est Dallas, tout le monde à trahi tout le monde pour récuperer l’héritage du parrain AL CAPAU et les frêres et les soeurs s’entre déchirent pour le contrôle du pouvoir alors qu’ils mangent ensemblent en coulisses et que demain ils s’allieront pour pouvoir continuer à regner. Ils vendraient Pére et Mère, alors ils n’hésiterons pas à nous mentir pour être élus !!

    > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008  
    Morgane Nolery

    Moi aussi, j’ai été choquée par l’attitude de MLC, c’était indéçant. Et puis c’est physique, je ne peux pas la supporter, elle affiche un tel mépris et un sourire sardonique. D’ailleurs c’est une fois que je la vois sourire, c’est pour y lire de la méchanceté, c’est pathétique cette lutte pour le pouvoir !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par François  

    Et puis c’est physique, je ne peux pas la supporter

    Alors c’est ça votre argumentation ... ?

    Vous voudriez pas plutôt argumenter sur le soi-disant projet de votre champion du monde ? Ça me semblerait plus constructif que des attaques sur le physique. Parce que dans ce registre, FB n’est pas vraiment Brad Pitt donc on peut aussi s’amuser au raz des paquerettes si vous le voulez !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008  

    FB n’est pas vraiment Brad Pitt

    Et vous François vous faites mieux que Morgane ?

    Je comprends ce qui est dit, MLC est glaciale, ceux qui ont travaillé avec elle vous diront que les "merci" ce font du bout des lèvres quand ils sont dits, et la reconnaissance pour ses militants qui tractent des nuits entières ...... s’ils ne sont pas au PS, ils peuvent s’asseoir dessus (la reconnaissance bien sûr).

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par andré  
    SVP ne parlez de choses que vous ne connaissez pas et qui sont complètement fausses !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008  
    Gégé

    C’est clair qu’aprés ça, beaucoup vont voter Bayrou, d’aprés ce que j’ai entendu autour de moi. Même dans ma famille qui sont plutôt de gauche, ya pas photo.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par François  

    C’est quand-même amusant tous ces petits messages qui vont tous dans le même sens : "moi j’étais plutôt à gauche mais maintenant je vais voter Bayrou car il est très gentil et Martine, elle est vraiment trop méchante, et sectaire, et bolchévique" ... !

    Et bien au moins maintenant, on sait que les partisans de Josy sont de retour. Et qu’il n’épargnerons pas les coups bas pour sauver la place de leur petite prêtresse. Finalement, l’école Labarrère n’est pas là où on croit ...

  • > Pau : Le débat sur FR3 profite à Latour
    19 février 2008, par Latour Mania  
    C’est clair qu’aprés ça, beaucoup vont voter Latour, d’aprés ce que j’ai entendu autour de moi. Même dans ma famille qui sont plutôt de gauche, ya pas photo.

  • > Pau : Le débat sur FR3 profite à Latour
    19 février 2008, par D’Alembert  
    Y’a un souci c’est qu’on sait pas ce qu’il veut faire. ça fait deux mois que son site internet a pas changé !!!

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par Lolo  
    COMPORTEMENTS ELOQUANTS PARFOIS CHOQUANT

    Effectivement, ce débat à sans doute eu le seul mérite de nous montrer une autre facette et sans doute le vrai visage des candidats. Face à la pression de la rencontre et aux caméras il y a fort à parier que les candidats n’ont pas pu tricher sur leurs attitudes et leurs réactions avec des faux semblant, ils nous ont sans doute montré qui ils étaient vraiment.

    Montre moi comment tu es je saurai qui tu es vraiment
    19 février 2008, par Sophie N.  
    Aux delà des mots, des attitudes qui ne trompent pas..

    Un PS à gauche toute, non plus rose mais rouge rouge (d’aprés la liste, les socialistes ne sont plus majoritaires) aprés 36 ans de pouvoir et de système il faudrait que ça change tout ça. Martine nous a montré une réelle agressivité doublée d’une attitude hautaine et méprisante (il paraît qu’elle est comme ça depuis qu’elle a été élus députée)en tout cas c’est indigne des fonctions auxquelles elle prétend. D’ailleurs ces socialisants bon ton, ce serait fort interessant de savoir exactement quels sont leurs revenus au juste. Un Uriéta au plus bas, mais face à soi même, ce n’est que le juste reflet.. du miroir.. aux alouettes. Un Bayrou trés digne, visiblement gêné par les réglements de compte des héritiers du système, il est resté au dessus du débat et propose du changement. Cependant il est le seul à incarner un renouveau possible et n’est pas prisonnier du système Palois en place depuis des lustres. Aprés ce que j’ai vu, je sais ce qu’il me reste à voter. Mais désolée, finalement je ne voterai pas pour la liste censée représenter le PS et qui finalement ne représente qu’elle même et sa tête de liste..

  • > Montre moi comment tu es je saurai qui tu es vraiment
    19 février 2008, par Lagi  
    C’est parti !

    Sophie N,

    Au point où vous en êtes , je vous trouve un nouvel argument contre MLC :tous ses électeurs qui lui ont permis d’ être députée à 3 reprises ne sont que des imbéciles , des niais, des débiles !!!

    Par contre, ceux qui ont voté pour le Président du Modem sont les plus intelligents, les plus subtils , les plus futés !!!

    Et Josy Poueyto vient d’atterrir à Pau, avec le Messie .

    Votez pour le meilleur maire,à votre idée . Cordialement.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Micka  

    Lignières Cassou 30 ans de mairie, première adjointe depuis 1995 et dauphine annoncée.

    Urieta 35 ans de mairie, adjont au maire depis 1989.

    Ces deux là se verraient bien rempiler pour 6 ans. Il est temps de tourner la page de l’époque labarrère !

    Bayrou incarne le changement, il a un programme et il propose de mettre les grandes décisions au référendum.

    Les palois auront enfin la parole !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par Machi  
    Oui, tournons la page de l’époque Labarrère avec Josy Poueyto !!! Youpi, quelle joie, enfin un monde nouveau avec cette tout terrain de la carrière politique et du clientèlisme ...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Eli Tenac  

    J’ai suivi le débat avec attention et plusieurs choses m’ont sauté aux yeux : le sectarisme de madame Lignère Cassou. Je sais maintenant qu’il y a deux sortes de palois ceux qui sont de gauche...et les autres. L’inconsistance de Mr Urieta :...mais il ’a rien dit cet homme là ! Je crois que je vais voter Bayrou ! ...et vous ?

    > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Jean  
    De la Démocratie rérérendaire

    Le discours de François Bayrou est paradoxal :

    Chef de Parti il prône l’inutilité des partis en les estimant dépassés.

    Il se présente à une élection municipale, mais veut soumettre les principaux projets à référendum, comme s’il n’y avait pas d’élection les 9 et 16 Mars.

    Cela revient à dire : élisez moi, pas pas sur mon programme car vos idées seront les miennes.

    Difficile de faire plus populiste !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Virginie P.  
    Meeting Eric schatz

    Il n’était pas au débat sur France 3, mais je viens de voir une affiche signalant un meeting d’Eric Schatz, Mardi 19 février à 20h30 au Complexe de la République.

    Voilà, pour info.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par claude  
    révélation !!!!!! urieta est agressif et immoral (il ose attaquer martine sur des points de vues qui l’ont opposés à A.Labbarère de son vivant sur des convictions politiques alors que lui a commencé a préparer sa liste depuis 2004, sans jamais critiquer un seul choix de ce dernier, en maintenant à A. labarrère que c’était faux.pathétique !) ces jeux politiques amènent la situation pitoyable de la politique que les Français désapprouvent de nos jours ; Je peux comprendre que certain soit "engagés" auprès d’untel ou d’untel, pour des raisons personnelles (promesses quelconques) mais il y a des limites qui sont franchies depuis longtemps et qui j’espère, tellement elles sont grossières, seront remarquées par le plus grand nombre. Sinon il ne faux vraiment pas s’étonner de la crise que connaît la politique de nos jours. Ps : ce post n’est ni pro martine, ni pro bayrou, ni pro schatz, ni pro latour mais contre ces pratiques malsaines et maladroitement et grossièrement reprises par l’interim confié par un conseil d’accord sur rien.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par cordebrume  
    UNE HEURE POUR RIEN...

    J’ai suivi ce débat d’une grande tristesse sur le fond car rien n’a été dit de grandiose ni par les uns ni par les autres. Comme ils se connaissent tous depuis longtemps - dans l’ancienne municipalité- il est difficile de faire un bilan puisque le meilleur comme le plus mauvais vient D’EUX . Alors que faut-il espérer ? RIEN SELON MOI. J’apprécie seulement la volonté et la réalité de BAISSER LES IMPÔTS D’YVES URIETA. Quand aux autres rien sur le travail, ni la volonté de faire venir des entreprises...que du sport DONT JE ME FOUS ROYALEMENT. Au final un débat pour rien mais c’est normal. Donc pas surpris de ce résultat.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par doudou  
    le débat

    moi je n ai pas suivi le débat j en ai suivi un autre sur le meme théme sur une télévision je suis très enthousiasmé par le discours que tient URIETA cela me réconforte car je trouve qu il parle admirablement de la ville et on voit qu il vaut en faire quelque chose de bien la socialiste me parait sectaire et on voit bien qu elle est de gauche des pieds a la tete aussi je ne suis pas convaincu qu elle apporte beaucoup a la ville quand a mr BAYROU on voit bien a travers ses grands airs que PAU n est pas sa tasse de thé et qu il prend PAU pour envisager quelque chose de plus grandiose suivez mon regard et j éspère que pour cela il lui faudra du temps. Il me semble que le locataire actuel de l ELYSEE n est pas préssé de partir.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par LAURETTE  
    moi je ne suis pas du tout admirative par rapport à YU, il a éété au dessous de tout et surtout quand il a parlait de la lettre qu’avait envoyée MLC à André LABARRERE juste avant son décès il faut qu’il arrête avec ses coups bas il risque de tomber sur plus fort que lui, MLC est au dessus de ce comportement mais d’autres personnes risquent de lui faire entendre ce qu’il ne voudrait pas qu’il se dise. Mr BAYROU on voit bien qu’il ne connaît pas les dossiers (voir bus pour l’hôpital etc....)

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par kortesque  
    mettez des points, des virgules , allez a la ligne et relisez vous, on comprend rien Au fait si MLC est de gauche , urieta il est quoi ?c’est lui qui a dit qu’il etait socialiste fabuisien comme gougy NON ?

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Escqu’korte  
    On attend maintenant Latour et Schatz à la télé avec la meme pub

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Elgatos  
    urieta où est-il ?

    Urieta ? d’où est-il ? Mais de là ou il y a quelque chose a gratter !!C’est comme Pouyeto un OPPORTUNISTE Ou comme disait Bedos d’une chanteuse.....Il est là ou on le pose !!!Quand on est socialiste ou d’un parti quelconque ,d’ailleurs on est fidèle a ses engagements ,a ses valeurs et on en change pas a tout bout de champ. Et si l’on veut que ce parti évolue , progresse ,c’est de l’intérieur, que l’on pourra mieux le faire a condition de payer régulièrement ses cotisations pas attendre ..3 ans

  • > Pau : Le débat sur FR3
    19 février 2008, par doudou  
    LE DETAIL DES 14

    Je reprend la plume pour dire que vous aller peut-etre élire un maire qui se rapproche dangereusement des idées du PS et qui a l air de soutenir les voyous aussi je ne peux pas laisser passer cela car vraiment le triumvirat DE VILLEPIN-ROYAL-BAROU c est de la frime et ce sont des revanchards de première ils ont perdus et bien qu ils fassent tapisserie mais ne donnent pas des leçàns de morale a notre SARKOZY.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par mémoire de  
    DOUDOU, en stigmatisant les Villepin, Royal et Bayrou qui "donneraient des leçons de morale" à "votre" Sarkozy, vous faites sans doute référence à l’appel du 14 février initié par le magazine Marianne. Les principes énoncés par cet appel ne peuvent que susciter le soutien des démocrates sincères inquiets à juste titre de certaines dérives du pouvoir actuel : chaque semaine nous voyons le Président remettre en cause en parole et/ou en action les principes qui fondent notre République. Premier exemple l’indépendance de la politique étrangère. Pourquoi cette décision précipitée de reconnaître l’indépendance du Kosovo si ce n’est un signe de l’alignement sur la politique américaine ? La laïcité ? Le président a tort de mettre la religion au cœur du débat politique avec des arrière-pensées évidentes quant à une éventuelle réforme de la loi de 1905. L’indépendance des médias ? Chacun connaît les liens étroits du Président avec de gros intérêts privés et son annonce récente de supprimer les ressources publicitaires des chaînes publiques de TV est scandaleuse. On voit bien à qui cela risque de profiter à terme. En tout cas pas aux téléspectateurs et au personnel des chaînes concernées... La concentration des pouvoirs ? Ce phénomène est d’autant plus dangereux que les contre-pouvoirs sont pour le moins inexistants. Et ce n’est pas la réforme constitutionnelle qui devrait changer grand chose au vu des propositions frileuses de la commission Balladur. L’appel du 14 février a un double mérite : transcender les clivages politiques traditionnels tout en excluant les extrémistes...Autre mérite : déplacer le débat par rapport à la politique du Président, de l’accessoire (le style de la présidence, la vie privée de votre idole...) vers l’essentiel, c’est à dire les "principes" qui guident sa politique. Pour en revenir à l’élection paloise, la liste de véritable ouverture dirigée par François Bayrou est la seule à incarner le changement face à un maire sortant sans légitimité, manipulé, et à une liste de gauche incarnant la continuité après 35 ans de gestion par André Labarrère.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par UBU - Jekill  
    DOUDOU, en stigmatisant les Villepin, Royal et Bayrou qui "donneraient des leçons de morale" à "votre" Sarkozy, vous faites sans doute référence à l’appel du 14 février initié par le magazine Marianne. Les principes énoncés par cet appel ne peuvent que susciter le soutien des démocrates sincères inquiets à juste titre de certaines dérives du pouvoir actuel : chaque semaine nous voyons le Président remettre en cause en parole et/ou en action les principes qui fondent notre République. Premier exemple l’indépendance de la politique étrangère. Pourquoi cette décision précipitée de reconnaître l’indépendance du Kosovo si ce n’est un signe de l’alignement sur la politique américaine ? La laïcité ? Le président a tort de mettre la religion au cœur du débat politique avec des arrière-pensées évidentes quant à une éventuelle réforme de la loi de 1905. L’indépendance des médias ? Chacun connaît les liens étroits du Président avec de gros intérêts privés et son annonce récente de supprimer les ressources publicitaires des chaînes publiques de TV est scandaleuse. On voit bien à qui cela risque de profiter à terme. En tout cas pas aux téléspectateurs et au personnel des chaînes concernées... La concentration des pouvoirs ? Ce phénomène est d’autant plus dangereux que les contre-pouvoirs sont pour le moins inexistants. Et ce n’est pas la réforme constitutionnelle qui devrait changer grand chose au vu des propositions frileuses de la commission Balladur. L’appel du 14 février a un double mérite : transcender les clivages politiques traditionnels tout en excluant les extrémistes...Autre mérite : déplacer le débat par rapport à la politique du Président, de l’accessoire (le style de la présidence, la vie privée de votre idole...) vers l’essentiel, c’est à dire les "principes" qui guident sa politique. Pour en revenir à l’élection paloise, la liste de véritable ouverture dirigée par Yves Urieta est la seule à incarner le progrès face à des opposants sans légitimité, manipulés, dont une liste de gauche incarnant la continuité après 35 ans de gestion par André Labarrère.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par mémoire de  
    Ubu arrête ton délire ! La liste d’Yves Uriéta une liste de véritable ouverture ? Avec une candidate en numéro 2 soit-disant centriste et qui ne représente qu’elle-même ( on se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère...) ! Avec des UMP ex-RPR qui ont rejoint Uriéta sur ordre de Paris (tontons "flingueurs" missionnés par notre "Président" de la République), de dignes héritiers si on peut dire des Plantier ou Inchauspé qui, il y a une trentaine d’années, avait fait la courte échelle à André Labarrère contre Pierre Sallenave pour la conquête de la mairie...Et quels progrès peut-on attendre pour la ville de Pau de la part d’un maire sortant incompétent, sans convictions, entourés d’alliés de circonstance....

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par UBU-Jekill  
    "mémoire de" arrête ton délire ! La liste de Bayrou une liste de véritable ouverture ? Avec une candidate en numéro 2 soit-disant centriste et qui ne représente qu’elle-même ( on se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère...) ! Avec des Jospinistes qui ont rejoint Bayrou sur ordre de Paris (tontons "flingueurs" missionnés par notre "EX futur Président" de la République), de dignes héritiers si on peut dire des Plantier ou Inchauspé qui, il y a une trentaine d’années, avait fait la courte échelle à André Labarrère contre Pierre Sallenave pour la conquête de la mairie...Et quels progrès peut-on attendre pour la ville de Pau de la part d’un tel candidat sortant incompétent, sans convictions, entourés d’alliés de circonstance....

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par mémoire de  
    Ubu roi ! On peut ne pas apprécier Josy...je ne veux pas m’immiscer dans les luttes internes du PS...mais c’est tout sauf une candidate bidon ! Quant à François Bayrou, íl l’a déjà démontré au Conseil Général, il peut tout à fait poursuivre sa carrière nationale tout en suivant de près des dossiers locaux...comme d’autres : je pense notamment à une certaine Ségolène, présidente de la région Poitou Charentes...Enfin FB est un homme de convictions, sans quoi il aurait rallié l’ancien maire de Neuilly depuis longtemps...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par UBU - Jekill  
    Mémoire de ! On peut ne pas apprécier Urieta...je ne veux pas m’immiscer dans les luttes internes du PS...mais c’est tout sauf un candidat bidon ! Quant à François Bayrou, íl l’a déjà démontré au Conseil Général, il ne peut vraiment pas poursuivre sa carrière nationale tout en suivant de près des dossiers locaux...comme d’autres : je pense notamment à un certain Raffarin, ex-président de la région Poitou Charentes...Enfin FB est un homme de tout repos, sans quoi il aurait rallié l’ancien maire de Neuilly depuis longtemps...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par mémoire de  
    Ubu Empereur ! Raffarin avait laissé sa place à Elisabeth Morin, sorte d’Uriéta local, avant que la présidence ne tombe dans les mains de Ségolène...L’intermède Uriéta va être aussi bref. Pauvre Labarrère, il doit se retourner dans sa tombe devant la médiocrité et la vacuité de YU...Il faut une personnalité à la hauteur de Dédé à présent pour veiller aux destinées de la ville...royale !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par J-P.  

    "Quant à François Bayrou, íl l’a déjà démontré au Conseil Général, "..... ??!!

    Qu’est-ce qu’il y a fait ? Donne-moi UNE vraie avancée, UN progrès, UNE dsécision ?

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par Ubi JeKill  

    J-P !

    Tu écris :

    "Quant à François Bayrou, íl l’a déjà démontré au Conseil Général, "..... ??!!

    Qu’est-ce qu’il y a fait ? Donne-moi UNE vraie avancée, UN progrès, UNE dsécision ? Je suis bien d’accord avec toi. Tu n’as lu que le début de la phrase.

    J’avais écrit qu’il ne s’occupait que du national ! et pas du local !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par J-P.  
    Wèp... OK. Difficile de faire le tri entre Ubi et "Mémoire de..." smiley

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par memoire de  
    JP, vous vous demandez ce que FB et son équipe (déjà ouverte et pluraliste) ont fait pour les Pyrenées-Atlantiques jusqu’en 2001. Difficile de faire la liste des équipements de toute nature, autoroutes, tunnels , construction d’un réseau d’universités, installation de plusieurs centres de recherches qui touchent à l’environnement....sachant que une grande partie du budget d’un département est consacrée à l’action sociale et les équipements scolaires .

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par Jean  
    Une merveilleuse rocade qui a réglé les problèmes de déplacement de l’agglomération paloise et un Hotel du Département merveilleux au pied du Chateau... Depuis on n’a plus vu François Bayrou. On a maintenant un projet de merveilleux tram-bus (sic).. Qu’il reste à Bordères ou à Paris !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008  

    Jean

    c’est bon votre pro-martine non constructif ça suffit

    Vous êtes bien son mari il me semble alors montrez vous digne !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    22 février 2008, par J-P.  
    Monsieur Cassou signe de son nom.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Pro Cassou  

    Monsieur Cassou signe de son nom quand il s’estime injustement attaqué !

    C’est un coming-out qui lui a été imposé sur ce forum : quelques messages façon "boules puantes"... ont atteint leur but.

    Qu’il continue à s’exprimer librement semblerait justifié.

    Gardez vos pseudos, il gardera le sien ou en changera s’il le juge bon.

    Les modèrateurs apprécieront.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par J-P.  
    C’est ce que je voulais dire. Le pseudo "jean" ne veut pas dire que c’est Monsieur Cassou. parce que, justement lui, il signe de son nom et pas seulement de son prénom et encore moins d’un psudo....

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Phil  

    Effectivement pour certains "hommes" à velléités politiques un maire ou un président de Conseil général ça ne peut, ça ne doit, que se lancer dans du béton. Et du massif de préférence, du genre qui permet de lier des contacts fructueux avec cabinets, experts, conseils, entrepreneurs ... avec de possibles renvonvois d’ascebseurs. Il semble aujourd’hui qu’il faille plus se soucier de proximité et du quotidien après ces années qui ont plombées Pau.

    Le délire, la caisse municipale à subventions, les montages opaques, tout cela nous a laissé la conviction d’avoir été plumés. Et pour se retrouver face à un Urieta programateur en développement de la 2ème métropole d’Aquitaine qui annonce benoitement "j’ai un programme pour la réfection des chaussées sur la période 2008-2011, et j’ai les finances pour le faire". Il a préféré se régaler avec des projets insanes et des fulgurances de rénovations improvisées, et il va falloir attendre encore 3 ans pour finir de boucher les trous qui se sont formés il y a déjà 2 ou 3 ans à Pau.

    On a compris que ce genre de politiciens vit dans un autre monde, qu’ils n’ont pas le sens commun pour juger les priorités au quotidien et sont incapables d’établir un programme et un échéancier pour prendre en compte les nécessités quotidiennes.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Jerlau  

    Phil,

    Vous écrivez :

    Le délire, la caisse municipale à subventions, les montages opaques, tout cela nous a laissé la conviction d’avoir été plumés.

    J’ai l’impression que vous avez le même sentiment que moi. Et on est vraiment un tout petit nombre à ressentir cela ( 4 ou 5 au mieux).

    Un de plus c’est énorme. Bienvenu au Club. On a une annexe sur PauForum.net quand la méteo censure se gâte sur AP !

    Donc, pour revenir au sujet, les 3 listes étant mouillées dans les affaires précédentes, le prochain Conseil Muncipal comprendra à coup sur les représentants les plus importants du précédent, Personne ne veut donc participer au débat.

    Il ne s’agit pas de faire le procès des sortants. On s’en fiche du passé. Mais au moins de savoir si ce qui dure depuis près de 40 ans va encore durer longtemps à Pau.

    Il est anormal que pas un candidat ne parle de ce problème de SEM à béton, le milliard euros bétonné qui a coulé l’activité de la ville.

    Bayrou, dans un éclair, (lucidité ou attaque ) a déclaré "la ville Pau possède des centaines d’immeubles abandonnés ou squattés " . Vrai ou faux ? Pas une personne, pro-bayou ou anti-bayrou n’a repris cette déclaration. Bayrou a parlé, tout le monde a tremblé et ils ont du lui dire "calme toi".

    Que le béton remplisse leur caisse, à ces braves Ediles, on s’en fout. De toutes façons ils sont pas assez payés. Qu’ils piquent quelques millions d’euros de plus pour leur faux frais on s’en fout.

    Le pire, en fait c’est que cette politique béton les détourne de l’objectif principal : le développement réel de la cité.

    Exemple : le projet PBC a eu pour résultat de permettre de racheter l’immeuble TOTAL^pour 10 Millions d’euros avec une subvention. Et on l’a transformé pour y installer entre autres une secte. Un projet de 30 millions d’euros qui n’a pas vraiment participé au développement de la ville en rapport avec le budget qui était conséquent.

    Si on avait laissé Total vendre son immeuble, il aurait peut-être trouvé une autre boite qui y auraut mlis son siège social ou bureaux. Si Total n’avait pas pu vendre, il l’aurait peut-être tranféré des activités à Pau. En fait on a facilité le retrait de Total pour faire du "béton".

    De même pour les transports : les bus, tram ou bicylettes nécessaires se sont bétonnés au fil du temps.

    On voudrait donc que les candidats nous expliquent ce qu’ils font faire de tout ce béton accumulé.

    Et qu’ils arrêtent de nous parler des piscines ou autres qu’ils vont réussir à construire sans augmenter les impôts.

    C’est indécent.

    Et un carton rouge au passsage pour les animateurs actuels de AP. Car AP a été conçu pour faire ce travail d’information et de transparence et non pas pour pour un rôle de Data-Joke comme celui qui est joué depuis quelques semaines.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Alexandra  

    à Jean qui donne dans la confusion

    le rôle du Conseil général est de se pencher sur la vie ordinaire et la proximité.

    J’apprécie le Conseil Général (avec F Bayrou en son temps) quand il doit traiter des personnes agées, des collèges, du transport scolaire, de la préservation de la nature, de la culture, des services de proximité, des entreprises nouvelles, du réseau de l’internet,etc.

    Est-ce que pour Jean seuls comptent les inaugarations officielles des ronds-points, les déviations, les centres commerciaux vidant les centres villes ? La vraie vie est ailleurs, souvent peu spectaculaire.

    Espérons avoir à Pau un maire efficace, responsable et modeste. Nous en aurons besoin.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Jerlau  

    Alexandra,

    Quel est le budget du Conseil Général ?

    Quel est le montant des services qui arrivent jusqu’à l’utilisateur final ?

    Diviser le deuxième chiffre par le premier et vous nous donnez votre commentaire !

    Vous pourrez alors estimer le taux de confusion de Jean. C’est intéressant !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par Autochtone palois  

    Alexandra écrit :

    "Espérons avoir à Pau un maire efficace, responsable et modeste. Nous en aurons besoin."

    Bien sûr, je reconnais là les qualités de Martine Lignières Cassou. Tout le monde sait que François Bayrou smiley n’est
    -  ni efficace (sauf dans les mots...)
    -  ni responsable : au Conseil Général, où il est toujours élu, il brille par son absence (totalement absent en 2006, 2 heures 30 de présence en 2008)
    -  et pour la modestie... smiley

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par UBU  

    Alexandra écrit :

    "Espérons avoir à Pau un maire efficace, responsable et modeste. Nous en aurons besoin."

    Bien sûr, je reconnais là les qualités de Eric Schatz. Tout le monde sait que François Bayrou n’est ni efficace (sauf dans les mots...) ni responsable : au Conseil Général, où il est toujours élu, il brille par son absence (totalement absent en 2006, 2 heures 30 de présence en 2008) et pour la modestie...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par François  

    Alexandra,

    le problème de François Bayrou lorsqu’il était Président du Conseil Général, c’est qu’il n’a donné que dans le béton et "le spectaculaire" comme vous dites (grands travaux contestables par ailleurs entre une rocade à rond-points et un palais présidentiel en plein site historique).

    Et à côté de ça, il a gelé l’augmentation du nombre de lits en maisons de retraite alors que la demande est de plus en plus forte ! Un moratoire, disait-il ... qui dure depuis plus de quinze ans. Aujourd’hui, nous avons un énorme retard de ce côté là. La majorité Modem-UMP du Conseil général n’investit pas dans "la vraie vie, souvent peu spectaculaire". Allez voir ce qui se fait dans Les Landes, en Gironde ou dans les Hautes-Pyrénées. Là-bas il existe une vraie politique sociale du département.

    Et aujourd’hui, FB nous propose d’appliquer sa politique de grands travaux à Pau avec un Tram-bus. Vous avez raison sur un point, il faut faire le choix d’une maire efficace, responsable et modeste. Pas un flambeur !!

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par D’Alembert  
    Baisser les impôts C’EST PAS POSSIBLE ! on arrête de les augmenter mais on ne peut pas les baisser. Dire ça, c’est démagogue. Urieta ne peut pas dire ça.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par pottolo  
    Pau :le débat sur FR3

    Pourquoi ne pourrait-il pas baisser les impôts ? Il l’a fait en 2007 et la marge de manoeuvre me parait suffisamment grande à condition que les riches agglomérations participent un peu plus aux dépenses communes.PAU :T.H=24%,Bizanos=15%,Idron=15%.Pour une maison comparable vous paierez 2400 € à Pau et 1400 chez le voisin...ajoutez la taxe foncière et vous arrivez à 4000 € par an.Voilà pourquoi les 50% de Palois qui paient des impots souhaitent que cela change.Trop c’est trop.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    18 février 2008, par Alexandra  

    Pottolo devrait se tenir au courant. L’Agglomération et la ville de Pau sont des entités distinctes, même si c’est Y Urieta qui est à la tête de chacune d’elles. Il n’y a aucune connexion entre leurs trésoreries.

    La taxe d’habitation est un impôt communal, pas un impôt de la CDA. Pour baisser la TH de Pau il suffit de dépenser moins ou de gérer mieux. On peut aussi changer de maire et baisser les impôts, ce qui incitera certains à revenir habiter à Pau et à y payer des impôts au lieu de choisir une commune extérieure.

    Le fonctionnement de la CDA a fait l’objet d’une convention, il n’est pas possible pour Pau de quémander une contribution supplémentaire aux autres communes ! surtout si c’est en raison d’une gestion calamiteuse. Soyons déjà bien contents que les autres communes acceptent de payer une part pour la Médiathèque, les compétitions hipiques, la Section paloise et l’Elan béarnais, Hestiv’oc, etc

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par pottolo  
    le débat sur FR3

    Je ne confond pas CDA et Pau .Il s’agit d’un élément de comparaison car les habitants de l’Agglo.pensent payer autant ou presque que les Palois.Vous me proposez de changer de Maire...quel autre candidat a promis de baisser les impots ?Que la ville de Pau ait eu des projets phraoniques que seuls les palois remboursent c’est une évidence.Est-ce une raison pour continuer ?Au fait, qui fréquente le stade du hameau, l’hippodrome,le palais des sports, hestiv’oc ? les palois exclusivement ...

  • > Pau : Le débat sur FR3
    20 février 2008, par pehache  

    Uriéta n’a pas du tout promis de baisser les impôts locaux. Tout comme MLC et FB, il a simplement dit qu’il ne les augmenterait pas.

    Le plumage à +83% des palois va continuer.

  • > Pau : Que Faire avec le Milliard d’euros que la Ville possède déjà ?
    20 février 2008, par Jerlau  

    la SEM Bearnaise Habitat a un capital immobilier de 500 millions d’euros, et avec le reste on arrive au Milliard.

    Personne n’a contesté ce chiffre.

    Que pourrait faire une équipe municipale avec ce trèsor ?

    1) déja remettre les loyers de la SEM à un niveau normal ( 30% de moins) pour éviter les surprofits. La moitié des locataires de la ville verrait leur loyer diminuer de 30% !

    2) se délester : vendre pendant les 6 ans du mandat, les 4/5 de ce trésor, soit 800 Millions d’euros pour investir

    3) avec le budget actuel la ville la ville investit 50 Millions par an, soit 300 Millions sur 6 ans ; avec 700 millions de plus cela revient à investir 1 Milliard sur la ville pendant 6 ans, soit 3 fois plus, et sans avoir à augment les impots,

    4)et même en les baissant ramener la taxe d’habitation immédiatement au tarif normal (12 millions de moins de recette) soit 70 millions, c’’est largement couvert par la vente du parc immobilier.

    5) que peut faire la ville pendant 6 ans avec un milliard d’euros ?

    -  c’est énorme,
    -  c’est l’équivalent de la construction de 500 000 M2 (10 000 appartements)
    -  c’est équivalent à 1000 bus
    -  combien de piscines ? 500 ?
    -  combien de médiathèques ? 50 ?
    -  combien de tramway ? 300 tramways ?
    -  combien fait-on vivre de chinois ? 1 Millions ? et moi et moi .....

    On aimerait que nos candidats planchent sur ce genre de plans et arrête de gamberger sur la fortune immobilière de la ville de pau.

    Qu’en pensez vous ?

    Allez Bayrou, sors de ton tramway et prends un bol d’air. Dis nous ce que tu en penses ?

    Allez Martine, dis nous combien tu pourrais aide de pauvres !

    Allez Yves, dis nous combien du pourrais acheter de livres pour la Mediathèque !

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par pehache  

    Ah, pour les impôts au temps pour moi :

    Je viens de lire le compte-rendu du chat de YU sur Sud-Ouest, et ce qu’il dit maintenant sur les impôts est qu’ils n’augmenteront pas en volume, ce qui compte tenu de l’inflation correspondra à une baisse progressive de la pression fiscale de l’ordre de de 10 à 12% au bout de 6 ans.

    Cela dit, il s’est gardé de dire explicitement que les taux d’impositions allaient baisser (ce qui revient à ça en fait, car si les taux d’imposition ne bougent pas, les impôts augmentent mécaniquement au rythme de l’inflation). Se ménage-t’il une porte de sortie pour ne pas réellement le faire ?

    Quoi qu’il en soit, c’est encore largement insuffisant sachant que la taxe d’habitation est à +83% par rapport aux autres villes en moyenne, mais c’est toujours mieux que que ce que proposent MLC ou FB, qui eux comptent maintenir les taux d’imposition (donc la pression fiscale) à leur niveau actuel.

    Et puis créditons YU de l’avoir déjà fait en 2007 (baisse du taux d’imposition).

    YU veut donc nous laisser quelques plumes. Qu’en pensent les deux autres ?

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par pehache  

    J’en profite pour signaler je crois une grosse erreur de MLC lors du débat sur FR3, elle a dit qu’André Labarrère était conscient du niveau élevé des impôts locaux (c’est possible) et qu’il les avait commencé à les diminuer : à ma connaissance c’est faux. Labarrère a au contraire augmenté les taux au début de son dernier mandat, et celui qui les a baissé un peu (en 2007) c’est Uriéta, pas Labarrère. Elle doit le savoir, quand même...

    Curieux que les deux autres n’aient pas relevé, d’ailleurs.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    21 février 2008, par Jerlau  

    Pehache,

    Mais c’était la tactique Labarrèe et il l’avait dit une fois dans une interview (comme "plumer les palois", c’était pas qu’une plaisanterie)

    AL avait dit dans cet interview " je baisse les impots l’année précédent les élections et je les augmente très fortement dès que l’élection est passée")

    Ce qui était bien vu. Et Urieta a apliqué la stratégie AL à la perfection.

    J’ai pas vérifié mais AL avait du baisser les impots en 2000 , avant 2001, et ensuite réaugmenter fortement en 2001,2002, jusqu’à 2005, et ensuite Uriéta les a abaissés un peu, juste avant les élections.

    C’est la stratégie de le guerre des boutons.

  • > Pau : Le débat sur FR3
    23 février 2008, par pehache  

    Bref, si AL avait effectivement baissé les impôts en 2000 juste avant les élections, l’affirmation de MLC n’est donc pas un mensonge dans la lettre. Mais c’en est un dans l’esprit : elle nous mène en bateau.

    Mais encore une fois c’est étonnant que les deux autres ne l’aient pas reprise. Deux explications :
    -  ils s’intéressent tellement peu à ces considérations bassement matérielles qu’ils ne savaient même pas si elle disait juste ou pas
    -  ils sont d’accord avec la façon de mener le bateau, c’est juste qu’ils voudraient être capitaine à sa place.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises