Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les questions du Monde Economique aux candidats

lundi 25 février 2008


5 réseaux de professionnels interrogent les candidats aux municipales paloises
Les femmes 3000, les Dirigeants commerciaux de France, le Centre des jeunes dirigeants, le Club Affaires 64, la Jeune chambre économique, soit 5 réseaux de professionnels, acteurs de l’économie locale se sont réunis pour poser des questions de préoccupations communes sur l’avenir économique et sociétal de leur territoire.

Ils soumettent leurs interrogations aux candidat(e)s :

Question N° 1 : « L’ensemble des dirigeants d’entreprises de nos associations constate que le nouveau plan de circulation du centre ville de PAU les pénalisent pour se rendre dans les administrations (CCI, Préfecture, Mairie...) et font aujourd’hui le constat que 300 emplois ont été perdu dans le centre ville. Comptez vous remettre en question le plan de circulation et remédier à la situation ? comment ? »

Question N° 2 : « Pensez vous que l’emplacement de la Foire de Pau est toujours bien adapté ? »

Question N° 3 : « Comptez vous être transparent sur l’attribution des subventions aux associations et si oui, quels moyens allez vous mettre en œuvre pour l’assurer ? »

Question N° 4 : « Quelle est votre position sur le sujet de l’insertion, les quartiers et plus généralement de l’exclusion ? Est ce une priorité pour vous ? Quelles solutions apportez vous sur ces problèmes ? Seriez vous prêt à soutenir des actions innovantes portées par des dirigeants d’entreprises et/ou des associations ? »

Question N° 5 : « Pensez vous que la contribution des associations de professionnels serait pertinente pour la prise de décisions sur des sujets économiques, sociétaux, et/ou sur leurs propres financements ? comment ? »

Question N° 6 : « Quelle est votre position sur la fiscalité locale (Taxe foncière, habitation et professionnelle) ?

Question N° 7 : « Quels sont les grands chantiers que vous comptez mettre en œuvre ? »

Question N° 8 : « Quels moyens allez vous mettre en œuvre pour attirer des entreprises dans votre ville ? »

Question N° 9 : « Quelle sera votre première décision ? »

Les 5 réseaux remercient chaque candidat(e) par avance de l’intérêt qu’ils porteront à leurs préoccupations et des réponses qu’ils formuleront. Les femmes 3000, les Dirigeants commerciaux de France, le Centre des jeunes dirigeants, le Club Affaires 64, la Jeune chambre économique

Solange BERTRAD 06 72 78 83 57 Femmes 3000
Philippe AGEST 06 86 27 51 87 C.J.D
Dominik ANSEN 06 30 11 30 19 Club Affaires 64
Sauveur JAIR 06 72 07 64 74 D.C.F
William BLANC 06 31 34 33 61 J.C.i

Ce message, émis par Dominik Hansen, responsable d’un hub dont vous êtes membre, a été transmis à tous les membres du hub.


CJD

Club Affaires 64

DCF

3 Femmes

JCI

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les questions du Monde Economique aux candidats
29 février 2008, par pehache  

Je vois un débat récurrent sur le chiffrage des programmes. MLC ne chiffre pas en disant qu’elle s’adaptera au rythme des possibilités d’autofinancement de la ville, YU chiffre 10M€/an et annonce que ça rentre dans les possibilités de la ville, et FB chiffre 90M€ sur 6 ans en disant que ça représente 15% du budget d’investissement global de la ville+la CDA sur cette période.

En dehors du fait qu’à ce stade les chiffrages ne peuvent être qu’à la louche, il y a quelque chose que je voudrais que l’on m’explique : quand un candidat (c’est valable pour toutes les élections) annonce "Mon programme c’est tant !", que veut-il dire ?

Que je sache, la ville a actuellement un budget, avec des recettes et des dépenses, et les deux s’équilibrent. Comment s’insère le coût annoncé d’un programme là-dedans ? Les nouvelles dépenses viennent-elles en plus des dépenses habituelles ? Auquel cas il faut trouver des recettes supplémentaires, mais tous disent ne pas vouloir augmenter les impôts (et heureusement !). Ou bien les nouvelles dépenses viennent-elles en remplacement d’autres dépenses ? Auquel cas, quelles seront les dépenses supprimées ? Ni YU ni FB le disent.

Il ne suffit pas d’annoncer ce que l’on va faire et combien cela va coûter, il faut aussi annoncer comment on va dégager les recettes nécessaires. Tout le monde s’en garde bien.

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    1 mars 2008, par Jean  

    Pas tout le monde Pehache !

    Il y a plus de sérieux économique et de respect des électeurs sur la liste des "rouges" que sur les deux listes de Droite.

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    28 février 2008, par François  

    Comment comptez-vous attirer les entreprises à Pau ?

    Réponse de Bayrou : "par ma notoriété" !!

    Edifiant ! FB sait-il que sa "notoriété" n’en fait pas le roi du monde ?

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    28 février 2008, par Autochtone palois  

    En effet, François Bayrou pense que, dans les critères de choix d’implantation pour une entreprise internationale, la notoriété du maire est bien plus importante :
    -  que les facilités de liaisons internationales (Air, terre, mer)
    -  que le niveau de compétence de la main d’oeuvre Vs le coût salarial
    -  que les taxes
    -  que l’environnement industriel et les services offerts
    -  que l’environnement offert aux cadres (logement, scolarité des enfants, université, loisirs)

    François Bayrou vit dans le monde des mots et des chevaux.

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    28 février 2008, par Palois en colère  

     smiley

    Restez Autochtone, Palois, je pense que c’est ce que vous avez de mieux à faire.

    Aucun argumentaire viable à la clef.

    Du négativisme.

    Pas de construction.

    Proposez nous mieux !

  • Réponses des 3 candidats
    28 février 2008  
    Club Affaires 64

    sur le site du Club Affaires 64

    > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008  

    Les réflexions sur ce site sont de plus en plus débiles. Adieu

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jacques Saury  

    Les réponses de certains, oui. Pas toutes ni les questions ci-dessus, convenez-en !

    Ce n’est pas quitter la mare, qu’il faut. C’est faire taire le batracien smiley

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Joseph  
    BAYROU SELON LA BIBLE.NET

    BAYROU SELON LA BIBLE.NET

    06 décembre 2007 Bayrou serait aussi « allumé » que Ségolène...selon ses proches !

    Petites et grandes béatitudes :

    Des illuminations de Noël plein la tête...chez Bayrou

    LE BILLET DE DANIEL :

    Au lendemain de la naissance officielle du MODEM ( et comme suite à l’ excellent article de Gold : « Bayrou ou la métamorphose d’Icare » ) , nous pouvons nous référer également à d’autres commentaires, émanant cette fois de ses anciens collaborateurs et amis, pour comprendre pourquoi François Bayrou est désormais un homme seul, et ce, pour longtemps.

    Ceux-là mêmes en effet qui pouvaient encore éprouver hier quelque scepticisme sur la sévérité de notre jugement à l’encontre de l’ex-Président de l’ U.D.F. sont cette fois les premiers à nous révéler, règlements de comptes obligent, la véritable personnalité du béarnais.

    Comme toujours, lorsque la critique émane d’amis ou de proches, le portrait qu’ils donnent de leur ex-champion est tracé, qui s’en tonnera, au vitriol.

    Voici quelques « témoignages » parmi les plus significatifs :

    Jean-Marie Cavada, ancien fidèle parmi les fidèles, dans l’émission C’ DANS L’AIR :

    « Bayrou est aveuglé par un anti-sarkozysme de tous les instants »... « Il nous a menti sur la ligne de conduite qu’il comptait imposer au MODEM à savoir le ni Droite, ni Gauche ». « La réalité est tout autre puisqu’il m’a avoué lui-même que son objectif était en réalité : de rassembler le plus largement possible le Centre et la Gauche »

    Simone Veil ( dont-il a été le Directeur de campagne ) :

    Un verdict sans appel : « Bayrou est un illuminé »... « Le Personnage demeure incompréhensible... si l’on ne tient pas compte de cette donnée essentielle : il est convaincu qu’il a été touché par le doigt de Dieu pour devenir Président... »

    ( Cela n’est pas sans nous rappeler Jeanne d’Arc surnommée également : l’illuminée de Domrémy par gold31 )

    Xavier Darcos qui a été le Directeur de Cabinet de François Bayrou :

    « C’est vrai qu’il semble investi d’une mission divine, mais il en joue aussi beaucoup »

    Michèle Alliot-Marie, sa voisine des Pyrénées Atlantiques mais non amie : « Son objectif est d’être candidat à vie, aller sur les plateaux de télévision lancer de grandes tirades en pointant le doigt au ciel »... « Il rêve les choses, plutôt que de les accomplir. »

    De son côté Bayrou se dit prêt à entamer une longue traversée du désert, comme De Gaulle et Mitterrand avant lui, dit-il à qui veut l’entendre sans se rendre compte du ridicule de la comparaison.

    Et d’ajouter :

    « Je poursuivrai un rêve en montrant l’horizon, et je dirai à ceux qui me suivent : C’est dur, mais derrière la montagne, il y a une plaine. Cela, j’en doutais moi-même. Mais maintenant, j’ai la certitude que cette plaine existe. »

    ( commentaire de Gold31 : " Est-ce bien nécessaire " ? )

    Alors Bayrou ? Dangereux manipulateur, illuminé innocent, ou bien les deux !

    Quoiqu’il en soit, entre un François Bayrou « atteint »... et une Ségolène Royal « habitée », dont l’un aurait pu de surcroît être le premier ministre de l’autre ...ou vice et versa, on peut affirmer sans trop se tromper, que la France a échappé en mai 2007 à l’une des plus grandes catastrophes de son histoire.

    Le coup passa si près, que, comme l’on dit chez moi... « bien des cocus en perdirent leurs cornes ».

  • > Le coup passa si près.
    29 février 2008, par Pierre  

    Joseph,

    Vous semblez tout fier de votre vote pour l’enfant qui voulait être président, qui n’aime que ce qui brille et lui même... Êtes vous certains cependant de n’avoir pas été parfaitement cocu, pour le coup, vous ne ressentez une douleur inhabituelle quelque part depuis quelques temps ?

    La catastrophe de mai 2007 a bien eu lieu, et vous y avez contribuez. On ne peut vous blamer, vous avez été trompé. Mais insister encore après tant de mois...

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Marie  
    Poser des questions à la Vierge ?

    Bayrou, a vu la Vierge et il l’atteste ! Certifié par Pasqua, le Parisien libéré, le Canard Enchainé....

    Autant poser ces questions à La Vierge, à Lourdes !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Autochtone palois  
    Marie, avant que Bernadette Soubirous reçoive l’Oscar de la plus belle apparition de la Vierge, il a été recensé de l’ordre de 500 apparitions dans nos Pyrénées. Finalement François Bayrou n’est pas très original...

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jerlau  
    Le Gave de Pau : Hallucinogène !

    Alors c’est l’eau du Gave qui est hallucinogène. !

    Cela se vendrait mieux que vendre l’eau de lourdes.

    On vend l’AcquaBayrou qui amène aux Béarntitudes

    Quel est le débit du Gave de Pau ? On manquera d’eau, c’est sur

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jacques Saury  

    Marie, Jerlau, Autochtone... vous êtes ch... à la fin. Vous vous comportez comme des Trolls.

    Vous vous étiez fait un site à vous : retournez-y ! Retournez-y vomir sur qui vous voudrez dont votre serviteur, en toute tranquillité. Personne ne viendra vous y ennuyer smiley

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jerlau  

    P...,

    Autochtone, ils s’y étaient mis à 5 pour poser 9 questions ?

    Et avec 2 âneries, on a les fait fuir.

    Flagellation ou Opiniatreté !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jerlau  

    Pour nous faire pardonner, Jacques, nous posons une question séireuse :

    Que va faire Bayrou avec la SEM la Béarnaise Habitat ? (pour la nième fois)

    Va-t-il la capitaliser aux Béatitudes ?

    Ne nous dis pas Jacques que les questions ne sont pas sérieuses.

    Les colistiers de Bayrou peuvent répondre ?

    Et nous dit pas Jacques qu’on se comporte comme des TROLLS avec cette question de base !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jacques Saury  
    Non, VOUS ÊTES des trolls !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    25 février 2008, par Jerlau  

    Des Tolleybus ?

    Je sens qu’on va faire les questions et les réponses !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    27 février 2008, par kortesque  

    comparer ce qui est comparable, vous vous y connaissez tant que cela en troll ? Avez vous lu tout tolkien ? Qui doit décider si une question est plus bête qu’une autre ? Celle de ce début me parait pertinente mais n’a rien a faire ici elle devrait être posé sur chacun des sites des candidats !!par contre les réponses devraient être reprises sur ce site voir même sur pau.fr.Nous pourrions ainsi mieux "juger" leur programmes

    Au fait Mr SAURY, je vous excuse pour vos "insultes " ici et sur pauforum, votre chef de file en fait de même et lui ne s’excuse même pas !!C’est une directive de l’ump ou seulement pour faire comme le chef ?

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    27 février 2008, par Jacques Saury  

    Non, non, merci, je n’ai sollicité aucune excuse. Je n’en sens absolument pas la nécessité. Surtout pour des insultes entre guillemets. Si donc elles n’en sont pas...

    Il ne s’agit pas de décider quelles sont les bonnes questions, mais ce site n’est pas responsable du fait que les candidats y répondent ou pas... Il n’est le porte parole d’aucune des quatre listes. Alors, quand vous vous en prenez pour la Xième fois à ses animateurs pour cette raison et que vous posez la même question sur tous les fils, ça lasse, comprenez-vous ?

    Cela dit, je peux aussi comprendre que vous soyez fâché de n’obtenir aucune réponse. C’est en effet préjudiciable à notre information. Mais adressez-vous aux candidats, ils font des réunions publiques quasi quotidiennes annoncées partout, dans la presse, sur leur site, sur des tracts etc. Rendez-vous à l’une d’elles ?

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    27 février 2008, par pehache  
    Jacques, arrêtez vos salades s’il vous plaît...

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    26 février 2008  
    Et Martine LC a vu l’ISF lui tomber dessus ! Snif, je pleure.. Voilà pourqoui elle ne chiffre pas son programme car elle n’a jamais eu à compter pour finir ses fins de mois. Je propose donc l’organisation d’un LIGNERESCASSOUTHON pour l’aider à payer son Impot sur la Fortune !!

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    27 février 2008, par J-P.  

    "elle n’a jamais eu à compter pour finir ses fins de mois."

    QU’EN SAIS-TU ?

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    27 février 2008, par Jean  

    Vous continuez à vous moquer des riches socialistes !

    Le programme de Martine respecte strictement la capacité nette d’autofinancement de la ville.

    Cela n’est pas le cas de ses deux concurrents. L’un propose des investissements pharaoniques sous-estimés, et l’autre présente un chiffrage fait à la louche. Ou sont les devis chiffrés des actions proposées ?

    Ce sont eux qui ne sont pas sérieux et qui en plus voudraient donner des leçons de bonne gestion municipale.

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    28 février 2008, par Palois en colère  

    Chiffrez !

    allez un peu de cran...

    et après on pourra vraiment en parler

     smiley

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    29 février 2008, par François  
    Avec vous, je doute qu’on puisse parler de toute façon. Avec FB, peut-être ... Mais vous, vos attaques au dessous de la ceinture n’amusent que vous et vous desservent plus que vous ne croyez !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    29 février 2008, par Economiste en colère  

    Chiffrer son programme comme le fait Urieta revient à balancer n’importe quoi en l’absence de devis précis et contradictoires.

    C’est se foutre du Monde en essayant de se faire passer pour un gestionnaire avisé !

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    29 février 2008, par Jeanne  
    Coups bas ( suite )

    Très, très grave . Voici ce qu’il fait écrire sur un journal : Rumeurs de campagne .(sans droit de réponse, bien sûr )

    " Comment accorder nos impôts et notre confiance à une candidate d’une aussi affligeante irresponsabilité ?"

    Je lui réponds : " Comment peut-on accorder sa confiance à un menteur sans foi ni loi ?"

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    29 février 2008  
    C’est pas "3 femmes", mais "Femmes 3000"... No (more) comment.

  • > Les questions du Monde Economique aux candidats
    29 février 2008  

    Qui vous a dit qu’il n’avait pas de devis ? Les appels d’offres de tout poils sont sorties entre novembre et janvier. Ca partait dans tous les sens.

    Et pas cher le chiffrage ! Avec un appel d’offre, le chiffrage fait par l’entreprise est gratuit, et c’est le personnel municipal qui dépouille !

    Moi je pense qu’il a des chiffres très concrêts. Volés à tous, mais concrêts. Enfin, c’est une méthode...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises