Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Ours, saumons, anguilles, même combat !

lundi 29 mars 2010 par Daniel Sango


L’ours alimente une controverse, parfois violente. Faut-il les exterminer pour qu’un élevage extensif occupe les Pyrénées ? Le saumon est en voie de disparition alors que dans le passé il constituait une nourriture banale du Béarnais. Jusqu’à l’anguille devenue espèce en danger ! Où nous arrêterons nous dans la destruction de la nature de notre région ?

J’ai grandi dans le piémont Pyrénéen, à une époque où la canne à pêche et les promenades dans les bois remplaçaient la télévision, le portable et les jeux électroniques. La patiente observation de la nature vous forge une admiration sans borne pour ses merveilles. Dans les années 50 et 60 il y avait une cinquantaine d’ours dans nos Pyrénées. J’ai vu mon père pêcher cinq saumons dans la matinée, les saumons de début de saison de plus de 10kg n’étaient pas rares (jusqu’à 14 kg) et moi même, du haut de mes 15 ans, avec ma petite canne à truite, j’ai eu l’occasion de lutter avec des bécards, ces saumons qui vont redescendre après avoir frayé...

Cinquante ans plus tard, il reste 2 ou 3 ours autochtones, les saumons du gave d’Oloron sont en voie de disparition (moins de 100 ont été capturés en 2009), et comble des combles, l’anguille, autrefois poisson banal et très abondant est en péril ! Pourquoi le béarnais ne peut-il comprendre que cette biodiversité magnifique est son avenir ?

Dans le monde, même les populations les plus primitives ont compris que la protection de la biodiversité est une vraie ressource durable. Au Kenya, les Massaïs ont accepté des contraintes pour permettre aux lions de la savane de cohabiter avec leurs bovins (et ils sont bien moins remboursés que nos bergers tout en subissant des contraintes bien plus importantes...) Plus près de nous, dans les Carpates, en Italie ou en Espagne dans les monts Cantabrique, les populations et les ours cohabitent, leur nombre augmente à nouveau. Et ne parlons pas des grands parcs américains où les touristes observent de près les très nombreux plantigrades.

Les Ecossais ont compris depuis bien longtemps que si un saumon pris par un pêcheur professionnel lui rapportait 100 euros, un saumon pris à la canne par un touriste rapportait plus de 1000 euros.

Comment peut-on aujourd’hui continuer a accepter que l’on pêche les pibales, ces alevins d’anguilles qui viennent de traverser l’Atlantique pour venir grandir dans nos rivières ? Pour 1 kg de pibales dans la poêle, c’est 3000 alevins d’anguilles éliminés ! Et comble du surréalisme, alors que l’anguille est classée espèce en danger, le quota des pêcheurs professionnels de pibales passe de 1,4 à 4 Tonnes !!!

L’évolution de l’élevage dans nos Pyrénées occidentales doit être durable. La situation traditionnelle d’estives où le berger, présent en permanence, faisant son fromage, surveillant ses brebis, doit être préservée. Il ne doit peut être pas en être de même pour un élevage pour la viande, ou les éleveurs veulent pouvoir laisser en liberté totale leurs animaux sans quasiment aucune surveillance. De manière à favoriser l’accès des éleveurs, on a aussi multiplié les routes et pistes défigurant durablement nos paysages, perturbant les derniers habitats de l’ours. Il faut que les éleveurs et surtout les habitants des vallées (car ce ne sont pas toujours les mêmes) comprennent qu’une solution permettant la cohabitation entre bergers et ours est possible, à condition de le vouloir. L’Europe devient plus écologique et seules les activités durables seront subventionnées dans ces zones qui restent encore un peu un exemple de ce qu’était notre planète avant qu’elle ne soit dévastée par l’homme.

L’avenir des Pyrénées c’est sans doute d’être un grand Parc International dans lequel les activités autour du tourisme seront durables : randonnées, observation de la nature, pêche sportive "no kill", gîtes et logement chez l’habitant qui deviendra un hôte et un guide, mais aussi élevage traditionnel, exploitation forestière organisée, ...etc

Les habitants des vallées ont un avenir, avec des métiers enviables s’ils participent activement à bâtir un tourisme écologique de qualité.

L’Ours, le saumon, l’anguille sont l’avenir du Béarn, les minorités égoïstes doivent le comprendre.


- par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Ours, saumons, anguilles, même combat !
18 août 2010, par AB  

Si on veut qu’il y ait des bergers... il faut qu’il y ait l’ours ! Sans l’ours...

> Ours, saumons, anguilles, même combat !
29 mars 2010, par Marc  

"Dans le monde, même les populations les plus primitives ont compris que la protection de la biodiversité est une vraie ressource durable. Au Kenya, les Massaïs ont accepté des contraintes pour permettre aux lions de la savane de cohabiter avec leurs bovins"

Sango, c’est bien ce que je pensais, vous n’êtes vraiment qu’un vieux beauf béarnais.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    29 mars 2010, par claudiqus  

    allons, allons, Marc ...

    l’article de Daniel Sango est tout à fait louable !

    le terme d’écologie est un peu comme le qualificatif de sportif ...un peu galvaudé et presque devenu un quolibet ! il n’en reste pas moins un atout majeur et incontournable d’un dévellopement raisonné et favorable à tous .

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    29 mars 2010, par Daniel Sango  
    Bof !

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    29 mars 2010, par Perplexe  

    Sur ce thème, le successeur de Claude Levy-Strauss a commis ceci :

    http://www.laviedesidees.fr/A-qui-appartient-la-nature.html

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par AB  

    "...le successeur de Claude Levy-Strauss..."

    Descola est un homme très intelligent mais ses textes sont très riches, trop difficiles pour moi. Il serait sympa si Perplexe pouvait gentiment faire une petite résumée.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par Marc  

    "...le successeur de Claude Levy-Strauss..."

    Comme si Levi-Strauss avait un successeur !! (et pas de Y, s’il vous plaît !)

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par claudiqus  
    confusion avec Bernard Henri Levy, dont les textes sur la barbarie à visage humain paraissent tout aussi abscons ! smiley

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par Marc  

    "confusion avec Bernard Henri Levy"

    Je ne vois pas comment l’on pourrait confondre un scientifique de génie avec une personnalité du show-business.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par Perplexe  

    A part Marc, tout le monde s’accorde pour parler de successeur de Claude Levi-Strauss :

    http://www.lefigaro.fr/culture/2010/02/18/03004-20100218ARTFIG00541-le-successeurdelevi-strauss-exposeau-quai-branly-.php

    Il a été son dernier thésard et occupe la même chaire du Collège de France.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par Marc  
    C’est ça, c’est son "successeur" au CDF. Un génie comme CLV n’a pas de successeur.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par Perplexe  

    Je ne suis malheureusement pas capable de faire un petit résumé de P.Descola. Si on saute certains paragraphes, en fonction des compétences de chacun, ce texte me parait lisible.

    P. Bourdieu avait répondu non à ma belle sœur de Denguin qui trouvait ses livres trop difficiles... ils méritent bien un petit effort.

  • > Ours, saumons, anguilles, même combat !
    19 août 2010, par claudiqus  
    Perplexe, il ne faut pas contrarier Marc ! ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises