Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’homéopathie peut-elle soigner la France ?

lundi 30 janvier 2012 par Daniel Sango


La France est gravement malade depuis trente ans, sa maladie qui n’était à ses débuts que peu visible devient maintenant très grave, le pronostic vital est engagé. A son chevet, médecins, guérisseurs et marabouts se lamentent et y vont de leurs recettes miracle.

 Jean Luc Mélenchon utilise l’incantation révolutionnaire, mais les remèdes qu’il propose ne sont plus en vente depuis bien longtemps, seuls quelques irréductibles vivent encore ces pratiques du passé.

Marine Le Pen rêve d’un retour à des méthodes tout aussi dépassées. Elle ne veut plus que le malade ait des contacts avec les autres. Quarantaine à perpétuité. Tout ce qui n’est pas français pur sucre est mauvais. On sait où ce genre de traitement mène.

Eva Joly soigne avec les herbes et propose une médecine douce accompagnée d’une diète sévère. Des déplacements à pied ou à vélo, un retour à une vie où la consommation est remplacée par la dégustation, même si l’amer remplacera souvent le sucré. C’est sans doute une voie qu’il faudra envisager de plus en plus sérieusement, mais les français préfèrent encore croire qu’on peut continuer à faire bombance, que l’Etat providence subviendra toujours à leurs besoins...

Reste les trois grands bonimenteurs. Leurs recettes seront semblables, mais servies avec des assaisonnements différents. Sachant qu’en France on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ils utiliseront les mêmes subterfuges :
-  ils voudront faire un peu de rigueur budgétaire, mais à dose homéopathique et en restant dans le flou pour déplaire le moins possible
-  ils feront tous appel à la fiscalité, alors que celle ci est déjà une des plus lourde d’Europe et du monde
-  ils nous diront enfin que par on ne sait quel miracle l’horizon économique va se dégager pour une période de croissance dans un an ou deux...
-  si vous les questionnez sur cette hypothétique croissance ils se tourneront vers le ciel, ou plutôt vers l’Europe, pour demander à celle-ci de s’endetter pour relancer, et puis aussi vers la BCE pour faire tourner la planche à billets pour acheter encore et toujours de la dette... Mais Angela et les fourmies du Nord ne seront pas du tout d’accord...("L’Europe dans la main d’Angela" AP du 28/11/2011)

Pourtant ils savent tous que la France souffre d’un embonpoint beaucoup trop important. L’Etat français dépense neuf points de PIB de plus que la moyenne des pays européens et dix points de PIB de plus que l’Allemagne !

Cette anomalie congénitale représente près de 200 milliards de dépenses en trop.

Les causes sont connues : trop d’Etat, le nombre trop élevé de fonctionnaires (leur nombre n’a jamais diminué car quand l’Etat en supprime, les collectivités territoriales en embauchent à tour de bras...), le social, etc...

Qui osera enfin dire la vérité au malade et apporter le seul traitement possible : une vraie cure d’amaigrissement ?

Hollande est un adepte de l’homéopathie, il pense qu’en passant une crème le soir on se réveille aminci le matin...

Bayrou est plus sportif et propose un amaigrissement de 50 milliards, un quart du différentiel. C’est courageux pour le roi du ni ni.

Et que dira Sarko qui est au chevet du malade depuis 5 ans et qui n’a pas obtenu de résultat significatif ? Aura-t-il le courage du désespoir ?

Car en plus, il n’y aura plus de croissance significative pendant des années.



- par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
31 janvier 2012, par pehache  

L’Etat français dépense neuf points de PIB de plus que la moyenne des pays européens et dix points de PIB de plus que l’Allemagne !

Possible, mais je demande à voir : on peut avoir la source de l’info, là ?

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    31 janvier 2012, par Contribuable Palois  

    Possible, mais je demande à voir , alors voici , pour "Saint Thomas" :

    -  soit OCDE comptes nationaux

    (à titre d’exemple sur la méthode OCDE/dépenses d’administration générale

    -  soit EuroStat pour toutes les données comparatives des 27 pays

    Si vous souhaitez approfondir Eurostat/données par thèmes

    -  Ou encore performance-publique-budget/France pages 25 et suiv.

    Ces sources, multiples, sont sans ambiguïté ; attendons sans optimisme excessif, celles portant sur 2011.

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    31 janvier 2012, par pehache  
    Désolé, mais je ne vois nulle part là-dedans de quoi étayer l’affirmation "L’Etat français dépense neuf points de PIB de plus que la moyenne des pays européens et dix points de PIB de plus que l’Allemagne !", qui jusqu’à preuve du contraire est fausse.

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    1 février 2012, par Daniel Sango  

    Cette donnée a été utilisée par François Lenglet journaliste économique lors de l’interview TV de N Sarkosy et de F Hollande.

    On le retrouve dans une étude très complète sur "Les dépenses publiques en Allemagne : d’où proviennent les écarts avec la France" par Arnaud Le Chevalier. Le graphique joint que j’utilise est tiré de cette étude.

    Arnaud Lechevalier est maître de conférences à l’Université de Paris 1 et chercheur au Centre Marc Bloch (Centre franco-allemand de recherche en sciences sociales à Berlin). Il enseigne actuellement à l’Université Européenne de la Viadrina (Francfort sur l’Oder). A l’articulation des sciences économiques, politiques et de la sociologie, ses travaux portent sur l’évolution des systèmes sociaux en Europe (emploi et protection sociale), notamment dans le cadre d’une approche comparative franco-allemande.

    Collaborateur régulier d’Alternatives Economiques, il a notamment publié avec O. Beaud et al., L’Europe en voie de Constitution (Bruylant, 2004) et, avec G. Wasserman, La Constitution Européenne : dix clés pour comprendre (La Découverte, 2005).

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    1 février 2012, par pehache  

    Oui, tout cela est bien joli, mais je demande une source précise où on peut vérifier de quoi il s’agit et non pas juste un graphique (à peine lisible) sur lequel on ne sait pas ce qui est reporté précisément.

    Parce que -je me répète- l’affirmation "L’Etat français dépense neuf points de PIB de plus que la moyenne des pays européens et dix points de PIB de plus que l’Allemagne !", est fausse jusqu’à preuve du contraire.

    Je crois surtout que vous entretenez une confusion (que vous dénoncez pourtant par ailleurs) entre budget de l’état et dépense publique.

    Par ailleurs on peut très bien avoir une dépense publique élevée sans avoir un déficit important, du moment que les recettes suivent. Donc le raisonnement "pour réduire le déficit il faut réduire les dépenses" est spécieux et orienté.

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    31 janvier 2012, par pehache  

    ils feront tous appel à la fiscalité, alors que celle ci est déjà une des plus lourde d’Europe et du monde

    C’est faux.

    Les prélèvements obligatoires en France sont effectivement parmi les plus lourds du monde, ça oui. Mais la fiscalité n’est qu’une partie des prélèvements obligatoires : il y a aussi les cotisations sociales, qui elles ne rentrent pas dans le budget de l’état et qui sont directement redistribuées (santé, retraites, etc...).

    La fiscalité française en elle-même est à mon avis dans la moyenne : le taux de TVA (l’impôt le plus lourd) est dans la moyenne, l’impôt sur le revenu est devenu assez faible depuis une dizaine d’année, l’impôt sur les sociétés également...

  • > L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    1 février 2012, par Daniel Sango  
    On est d’accord

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs
    PAU - L’ère des restrictions budgétaires a débuté...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises