Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général

lundi 24 mars 2008


Doyen. S’il y a bien une qualification à laquelle on n’aurait pas pensé, c’est bien celle-là. Jean Castaings n’a vraiment pas l’air d’un doyen.


La première chose qui frappait, il y a déjà de nombreuses années, c’était ce ruban rouge à la boutonnière alors qu’il n’avait qu’une petite quarantaine. On se dit que cette Légion d’honneur-là ne dut pas être acquise à l’ancienneté. L’âge fait évidemment penser à la guerre d’Algérie. On suppose, car on n’a jamais osé le lui demander.

C’est que Jean Castaings n’appelle pas la familiarité. Il n’est ni hautain ni distant pourtant. Mais il a une attitude de réserve, n’a pas le verbe haut, ne se montre pas. C’est un homme sans oeillère, ouvert et convivial. Il sait écouter et répondre avec attention. On l’a rarement vu s’énerver en séance du Conseil général bien qu’il sache à l’occasion avoir le sang chaud ! Les dossiers présentés sont toujours très préparés, les interventions justes et étayées, rarement polémiques, d’une voix posée appelant l’écoute. S’il ne se montre pas, il a une forte présence. Silence bien souvent au Parlement de Navarre quand il parle. Et quand les interventions sont plus politiques que techniques, c’est toujours avec mesure.

Politiquement, c’est plutôt un conservateur tranquille. Gaulliste avant tout, par raison historique. Malgré son jeune âge, il est dans la lignée de ceux qu’on appela Barons du Gaullisme. Si sa fidélité au RPR puis à l’UMP n’a jamais été prise en défaut, il a toujours affiché sa loyauté envers ses alliés UDF.

Au moment où il quittait ses fonctions de Maire d’Urt, annonçant un retrait progressif des affaires publiques, Jean Castaings n’avait probablement pas l’idée qu’il terminerait cette partie de sa dense carrière comme Président du Conseil général. Sa doyenneté l’y a porté mais son mérite le justifie. Dans la période inédite qui s’ouvre pour l’institution départementale, qui devra bien d’une manière ou d’une autre être consensuelle, il devrait être l’homme par lequel les conflits ne passeront pas.


Respects, Président.
- par Jacques Saury


J Castaings et JJ Lasserre

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
24 mars 2008, par clams  

... et l’électorat trouvera certainement dans cette présidence le digne reflet de l’expression du suffrage : le nombre de cantons perdus ...par l’UMP !, le groupe politique le moins représenté qui assure la présidence ... l’UMP ! une voix prépondérante ...l’UMP !, une majorité acquise sur des transfuges sans remise devant le peuple de leur mandat,... attention, le respect en politique, comme ailleurs en général, se fonde aussi sur la réciprocité. il faudra également penser à mettre un peu de cohérence entre le discours, ô combien louable, de l’incitation à la participation au suffrage, et la manière dont on traite par la suite l’expression du vote... encore une histoire de respect ?

respectueusement, clams

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Jacques Saury  
    Dura lex, sed lex, Clams !! Il y a transfuge, certes, mais pas de majorité.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par clams  
    et malheureusement si ! dans les votes, en cas d’égalité, la voix du Président compte double... ce qui lui donne un caractère décisionnel.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par D’Alembert  
    votes publics uniquement. Ce qui n’est pas une majorité. mais, il faut bien pouvoir bosser ! de toute manière, c’est le consensus qui prévaudra. ce ne sera pas tenable autrement

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    25 mars 2008, par U de case  
    Honte à madame poueyto.Plus à gauche oue moi tu tues.Comment peut on se vendre à ce point ?

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par DF  

    Moi j’aurai bien aimé savoir ce que Mr Saury ,dont les interventions sont toujours fort intéressantes, pense du vote de Mme Poueyto

     smiley

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Jacques Saury  

    il n’en pense rien

    Mais il est peut-être faux-c... on sait jamais smiley

    De toute manière, ce qu’il en pense n’a aucun effet sur la qualité du Président, alors !  smiley

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Autochtone palois  

    Messieurs Lassère et Castaings, on dit : "Merci Josy Poueyto".

    En effet cette dame, élue conseillère générale PS de Pau, avec un discours de la gauche du PS, a suivi le même chemin obscur qu’Yves Urieta. Pour sauver ses indemnités de cumularde politique elle a trahi ses électeurs en passant au MoDem et vote maintenant avec l’UMP au conseil général. Sans vergogne.

    Le reste est de la littérature.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par D. Dupeyrou  

    Messieurs Lasserre et Castaings n’ont à dire merci à personne. Ils n’ont rien demandé à Mme Poueyto. Elle a pris (ou pas) ses responsabilités, c’est tout.

    Vous savez, il est parfois plus facile d’être dans une bonne vraie opposition que dans un exécutif aussi instable ! Ce n’est vraiment pas un cadeau !

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    25 mars 2008, par Christian Lemarcis  
    L’œuf et la poule

    Dame poule avait pondu et couvé à grand mal

    De nombreux œufs sans fruit. « Qu’est-ce cela, fit-elle,

    Je ponds dix œufs à l’heure et ils ne donnent rien ! »

    L’ancienne consultée lui dit d’un ton badin :

    « Le nombre y suffit guère : il faut un coq sous l’aile.

    Si nul ne vous le dit vous ne le saurez point :

    Rien ne sert de couver, il vous faut pondre à point ! »

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par D’Alembert  

    Votre "doyenneté" est juste bien qu’un peu vieilli, contrairement au "doyennat" du grand Quotidien régional de la Charente aux Pyrénées.

    Thomas Longué aura eu une distraction.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Autochtone palois  
    Ce serait plutôt l’esprit du "Doyenâge" qui règne au conseil général, avec ses petits seigneurs cantonaux.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par D. Dupeyrou  
    Dis, Autochtone, y aura-t-il un jour quelque chose qui te plaira, dans la démocratie ?

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Autochtone palois  

    D.Dupeyrou, nous vivons dans une démocratie, je ne vais pas m’en plaindre, bien au contraire. Mais il existe des situations et des pratiques qui la mettent à mal.

    Il faut grosso modo 10 fois plus de voix pour élire le conseiller général du canton de Laruns que pour élire le conseiller général du canton de Laruns. C’est démocratique ???

    Attali a raison : il faut transférer les compétences et les sources de revenu des conseils généraux aux communautés de communes/d’agglo ou aux Régions. Qu’on en finisse avec ce vestige du 19°s. rural. On fera des économies.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Autochtone palois  
    Pardon : 10 fois plus pour élire un conseiller du canton de LESCAR que pour élire un conseiller du canton de LARUNS.

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par lindécis  
    Doyen et tirage au sort

    Il est élu. C’est bien, au travail maintenant, il aurait été PS , Modem, Vert , PC ou autre je dirais la même chose. Mais ce qui est peut être discutable c’est le seul critère de l’âge en cas d’égalité parfaite des groupes parlementaires, pourquoi pas alors un simple tirage au sort (un peu comme en tirant les finalistes en Coupe de France de football(lorsqu’on tire les équipes)entre les doyens des différents groupes en lice ?

  • > Jean Castaings, nouveau Président du Conseil général
    24 mars 2008, par Denis Dupeyrou  

    "Il faut grosso modo 10 fois plus de voix pour élire le conseiller général du canton de Laruns que pour élire le conseiller général du canton de Laruns. C’est démocratique ???"

    ça, je reconnais que c’est pas démocratique. Dans un cas c’est normal, pas dans l’autre ! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Henri Caillavet - Lui, peut-être, un des Hommes du XXe siècle ?
    Pau Oloron - Louis Barthou : Colloque pour le 150è anniversaire de sa naissance
    150 ans après, renaissance de Louis Barthou dans la mémoire des Béarnais
    Denys de Béchillon : Les Primaires, l’exercice du pouvoir, l’homo politicus, les indignés.
    Cédric Laprun
    La laïcité et André Comte-Sponville
    Jean-François Dutilh, un homme d’ici
    L’insécurité en question avec Philippe REY (partie 2)
    Le roman de la "passerelle fantôme" entre Pau et Gelos.
    Pau, ville de la révélation des Pyrénées
    Pascal BONIFACE, portrait en trois dimensions
    Bernard LACLAU-LACROUTS, homme de passions
    Mustapha Tahif à la conquête d’un « Word Guinness record »
    Le décés de Lydie LABORDE
    De petits pas
    Jean POULIT, l’enchanteur
    L’Aubisque en fauteuil roulant
    Pierre Saubot, homme d’engagement
    Rencontre : Un homme qui gagne à être connu, Gérard TREMEGE, Maire de Tarbes
    Thierry Berit-Debat : Un homme de défis !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises