Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Anonymat, oui ou non

dimanche 30 mars 2008


Il a été souvent reproché à ceux qui s’expriment sur ce site de le faire anonymement ou sous couvert d’un pseudonyme. Il est clair que cette protection peut donner toute licence, comme on a pu le voir ici et ailleurs. L’anonymat rappelle cette hideuse pratique de la République de Venise qui permettait à tout un chacun de dénoncer par le simple dépôt d’une lettre de dénonciation son voisin ou son rival. Plus près de nous, l’occupation et la Libération ont donné des exemples de l’odieux comportement auquel se sont livrés quelques uns de nos compatriotes.

L’anonymat a aussi ses lettres de noblesse. Que l’on songe à ces pages enflammées et magnifiques écrites par Condorcet pour faire abolir l’esclavage (Elisabeth et Robert Badinter, « Condorcet , un intellectuel en politique », Fayard, pp. 172-173). Et aussi ses anecdotes piquantes, par exemple, les efforts de Voltaire pour qu’on ne lui attribue pas un brûlot anticlérical.

Cette protection permet aussi de s’exprimer plus librement, sans crainte de représailles de qui que ce soit. Qui peut être assuré qu’on ne lui ferait pas à payer ses opinions par un « coup de pied de l’âne ? » La tolérance n’est pas ce qui est le plus prisé dans ce pays...Et quand, au lieu de se retrancher dans un camp, on veut s’exprimer sans a priori, en fonction du cas ou du sujet, c’est souvent mal porté.

Cette protection permet ainsi aux intervenants d’apporter des informations, de dénoncer des faits qui sans elle demeureraient cachés. Mais elle jette aussi un doute sur la véracité de ces faits, l’irresponsabilité de l’intervenant lui permettant de ne pas procéder aux vérifications ou recoupements qui s’imposeraient à tout journaliste sérieux. L’éventualité de répliques est cependant un élément correctif et de retenue. Un frein sans doute pas assez fort. Il conviendrait au moins que le nom exact et l’adresse de l’auteur d’un message soient connus du gestionnaire du site, même s’il les garde secrets et que tout contrevenant à des règles éthiques puisse être refoulé. La liberté, certes, mais pas l’irresponsabilité.


- par Colin Maillard


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Anonymat, oui ou non
11 avril 2008  

Il me parait difficile de reprocher aux contributeurs du forum d’être anonymes quand quantité d’articles publiés sur le site ne sont eux-mêmes pas signés, ou signés de pseudos bidons et de circonstance smiley

> Anonymat, oui ou non
5 avril 2008, par Pierre Laval  

Je suis intervenu 2 fois sur ce site...à visage découvert, ce qui m’a valu au moins une fois quelque déconvenue en raison de mon nom et de mon prénom qui rappellent trop une époque triste de notre histoire. Je souhaiterais que tout le monde en fasse autant. Il est trop facile d’avancer masqué. Cela autorise tous les dérapages, les affirmations sans fondements, parfois même des propos plus que désagréables. Question de respect !

  • > Anonymat, oui ou non
    5 avril 2008, par Bernard Boutin  

    Bonjour,

    Je réfléchis à une nouvelle formule allant plus sur le fond au niveau du site (les articles mis en ligne).

    Si je vais juqu’au bout de mes projets, le forum deviendra disponible qu’aux internautes y "allant à visage découvert".

    Cela permettra des échanges plus raisonnables et respectueux d’autrui.

    Bien à vous.

  • > Anonymat, oui ou non
    6 avril 2008, par Carmontelle  
    Aux anonymes qui peuplent les cimetières de nos rancœurs, je choisis les courageux qui bravent l’inimitié à visage découvert.

  • > Anonymat, oui ou non
    7 avril 2008, par kortesque  
    votre idée est belle et utopique !!! votre site a malheureusement subi des pertes (de fréquentation)depuis les élections pour plusieurs raisons mais jamais parce que nous avions des pseudo !!!

  • > Anonymat, oui ou non
    5 avril 2008, par Autochtone palois  
    Pierre Laval, je vous avais adressé mes excuses pour cela. Cette fois je signe de mon nom, mais je garderai mon pseudo, par discrétion. J’ai déjà utilisé mon vrai nom sur un autre forum ... sur lequel je suis l’un des rares à l’avoir fait. Le lien entre celui-ci et mon pseudo est connu des habitués de A@P. Donc je n’ai pas l’impression d’avancer masqué derrière un pseudo. Alain Lalanne

  • > Anonymat, oui ou non
    6 avril 2008, par Pierre Laval  
    Vous m’aviez adressé vos excuses...et j’en avais pris acte. Considérons que c’est une affaire close dont l’origine était un malentendu puisque vous aviez considéré que mon nom et prénom était un pseudo...cette hypothèse pouvant être parfaitement possible. Cela dit le débat démocratique et républicain continue, si nul ne détient la vérité c’est "du choc des idées que jaillit la lumière". P.Laval

  • > Anonymat, oui ou non
    30 mars 2008, par kortesque  

    absolument....pas du tout d’accord avec vous !!!!javascript :emoticon(’ smiley’)  smiley mon cher findus !!!

    DEUX RAISONS :

    - ce n’est pas parce-que la source est nommé que son information est véridique

    - au nom de quel droit le gestionnaire du site devrait connaitre la personne qui poste.Celui ci se retrouverai de fait avec un listing qui ferai des envieux et malheureusement le passé a prouvé que certaines valeurs avaient un prix !!!

    Nous nous retrouvons du coup avec une "censure" afin d’éviter les dérapages ou alors il faut partir sur l’idée que les posts se reguleront d’eux même Sur ce site qui a pratiqué la censure durant les élections, nous nous sommes retrouvés avec plusieurs fois des réponses de posts alors que ceux ci n’y étaient plus (et même pire des réponses a des posts qui n’étaient pas apparus ) résultats, on s’y perd et surtout la réponse devient tout ce que l’on veut mais pas une réponse !!!

    Vous avez entièrement raison par contre sur la protection qu’apporte l’anonymat,certes on pourra dire que cela profite a la délation mais c’est surtout pour pouvoir s’exprimer librement que c’est necessaire A la rigueur il faudrait que les post soit signés avec un mail valide afin que le régulateur du site puisse expliquer pourquoi le post n’est pas passé ou a été limité

  • > Anonymat, oui ou non
    30 mars 2008, par Pierre Fosse  

    Monsieur ou madame kortesque, je ne peux pas vous suivre, vous qui avez parfois tendance à vous livrer à des attaques plus ou moins basses et par certains côtés sectaires.

    1) "ce n’est pas parce-que la source est nommé que son information est véridique" Par du tout d’accord avec vous car il faut avoir le courage de ses opinions même si l’on se trompe !

    2)"la censure durant les élections" à mon humble avis, il n’y a pas eu assez de censure pendant la campagne électorale car les dérapages à la "cloche merle" ont été beaucoup trop nombreux en frôlant souvent la pure vulgarité et un réel manque de savoir vivre vis à vis de la simple liberté d’expression. Trop souvent les réactions des internautes palois ont manqué d’objectivité et même ... de "galanterie" (pour faire plaisir à l’une des candidates).

    Je signe donc, ne vous en déplaise, de mon nom et non de mon pseudo !

  • > Anonymat, oui ou non
    31 mars 2008  

    Pierre Fosse, vous pouvez remballer votre "humble avis" car censure pendant les élections il y a bien eu. Et pas seulement pour cause de vulgarité, mais bien pour le contenu exprimé.

    Où l’on voit donc que le fait de signer de son vrai nom n’empêche pas les affirmation péremptoires et fausses.

  • > Anonymat, oui ou non
    31 mars 2008, par Pierre Fosse  
    Monsieur l’anonyme, j’ai écrit "pas assez"de censure donc je voue retourne votre compliment désobligeant.

  • > Anonymat, oui ou non
    31 mars 2008  

    Je préfère être anonyme plutôt que de réclamer plus de censure.

    Chacun ses valeurs, monsieur Fosse le censeur.

  • > Anonymat, oui ou non
    1 avril 2008, par la buse  
    To be anonymous or not to be, ce n’est vraiment pas la question. S’il le fallait, je signerais sans aucun problème ce que j’écris. Mais comme ce n’est pas la règle générale, je garde mon pseudo. Je pense qu’il faut assumer jusqu’au bout ce qu’on a écrit sur le site. Mais c’est sûr qu’il y a une différence entre ce qu’on dit en privé et en public, et si les pseudos disparaissent, il y aura moins de virulence et de détermination dans les propos de chacun. la buse

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Merci Alternatives Paloises, Adishatz Alternatives Pyrénées
    Adishatz Alternatives Pyrénées : S’inscrire au nouveau Forum d’A@P
    23 mars 2003 - 23 mars 2013 : Les 10 ans d’Alternatives Paloises
    Nouvel an : Les étrennes, la concierge et A@P
    A@P - Alternatives Paloises aujourd’hui, Alternatives Pyrénées demain
    Le mot du trésorier
    A@P : Envoi de la newsletter du 27 août 2012
    Nouveautés indicibles, évènements ineffables, sujets tabous
    "Adichat, Francés Bayrou, que-ns bat manca !"
    Forum d’A@P : Palmarès des Sirènes à Chanteloup les Vignes (du saigneur)
    Avis au forum d’Alternatives Paloises
    Démission au Conseil Municipal de Pau
    Alternatives Paloises : Orphelin d’un de ses "Pères fondateurs"
    Politique et Médias - Sale mec : ça pue !!!
    Bernard Boutin : Une voix "citoyenne" au Conseil Municipal de Pau
    L’Appel du 5 septembre
    A@P : Privilégier la qualité à la quantité
    Alternatives-Paloises.com : "Un site de fachos" ?
    Pau - Alternatives Paloises "en conclave" !
    27 mars 2003 - 27 mars 2011 : les 8 ans d’A@P



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises