Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Fait-il "suspendre" notre jumelage avec "Xian" ? (suite)

samedi 5 avril 2008


"Un lecteur réagit sur le fond au sujet ouvert sur le Tibet et ce que peut faire ou ne pas faire Pau en la matière"

2 avril 2008 à 11h27
Gérer le forum public de cet article
Réponse à l’article Vu les évènements du Tibet, faut-il “suspendre” notre jumelage avec Xian ?

Il y a beaucoup à dire sur cet article.

Premièrement, que l’histoire des relations entre le Tibet et la Chine n’est pas aussi simpliste que le raccourci "Le Tibet était un pays libre jusqu’en 1949". En réalité il y a eu avant cela en 2000 ans de nombreuses périodes où le tibet était lié d’une manière ou d’une autre à la Chine. Le Tibet ne s’est formellement proclamé indépendant qu’en 1913. Ce que la Chine n’a évidemment jamais reconnu (les cartes de l’entre-deux guerre montrent toujours un Tibet chinois).

Il n’en reste pas moins que l’on peut considérer que le Tibet est aujourd’hui assujetti, mais les nuances historiques ne sont pas anodines si on veut mieux comprendre le problème.

Deuxièment, il est exagéré de considérer que le Tibet est l’objet d’un régime spécial de la part du pouvoir central chinois. N’importe quelle région de Chine qui aurait des velléités de sécession verrait l’armée s’y installer pour y réprimer ces velléités. Et si atteinte aux droits de l’homme il y a au Tibet, elles ne sont pas différentes des atteintes aux droits de l’homme qu’il y a dans toute la Chine, et qui ne datent pas d’hier.

Parler soudainement de boycott (des JO, du jumelage avec Xiang, ou je ne sais encore...) suite aux évènements du Tibet, c’est faire comme si on découvrait aujourd’hui que les droits de l’homme sont quotidiennement bafoués en Chine et que la liberté individuelle n’y existe pas. Et pourtant, la Chine n’a plus de communiste que le nom.

Les citoyens ou les salariés n’ont à peu près aucun droit, l’arbitraire règne partout, et ceux qui protestent un peu trop fort finissent au mieux en prison, au pire avec une balle dans la peau par une quelconque mafia économique locale.

C’est caricatural, mais pas nouveau. Et nous sommes tous complices depuis longtemps : chacun d’entre nous a chez lui quantité de produits fabriqués en Chine, de la paire de chaussures à 3 sous à la chaîne home-cinema de qualité. Trouver aujourd’hui un produit électronique qui ne vient pas de Chine relève de la gageure.

L’exploitation du peuple chinois nous a permis à nous, occidentaux, de bien vivre, en trouvant des produits pas chers. La Chine a participé à maintenir et même augmenter notre niveau de vie. Et on peut plus s’arrêter, on est devenus accros, dépendants de la Chine. Tous autant que nous sommes.

Alors il y a quelque hyprocisie à aujourd’hui venir proposer de déployer un drapeau tibétain sur la mairie en y ajoutant quelques discours convenus. Ca donne bonne conscience à peu de frais, avant de rentrer chez soi mettre en marche son lecteur de DVD made in China.

Et la Chine elle en pense quoi de nos drapeaux et de nos menaces de boycott de jumelage ? Elle s’en fout impérialement. Elle a atteint aujourd’hui une puissance économique qui lui permet de nous envoyer balader. Elle se développe à grand coups de schlagues sur les chinois, mais après tout comment nous sommes-nous développés au 19è siècle ? Zola aurait-il inventé Germinal ? Quelles leçons avons-nous à donner ?


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Fait-il "suspendre" notre jumelage avec "Xian" ? (suite)
5 avril 2008, par Laurent  

Vous rappelez à juste titre :

Et la Chine elle en pense quoi de nos drapeaux et de nos menaces de boycott de jumelage ? Elle s’en fout impérialement. Elle a atteint aujourd’hui une puissance économique qui lui permet de nous envoyer balader. Elle se développe à grand coups de schlagues sur les chinois, mais après tout comment nous sommes-nous développés au 19è siècle ? Zola aurait-il inventé Germinal ? Quelles leçons avons-nous à donner ?

L’ affaire du Tibet. C’est une affaire chinoise. C’est partout pareil en Chine, et cela était pareil chez nous avant. On n’a pas à s’en mêler et on n’a pas à culpabiliser même en achetant les produits chinois. La démocratie ne s’acquiert que dans la souffrance et le sang. C’est l’évolution naturelle.

En France, il y a 50 ans, les enfants travaillaient très jeunes et on étaient heureux. Le travail des enfants étaient indispensables à la croissance. Cela ne change pas aujourd’hui.

Par contre il faut dialoguer, mais sans donner de leçons.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises