Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Benoît XVI à l’ONU : De l’ingérence à l’indépendance

dimanche 20 avril 2008


C’est en grande pompe que le Souverain pontife a été accueilli au Palais de Verre à New York par le secrétaire général de l’ONU. Le Souverain pontife a prononcé à la tribune de l’assemblée générale un discours en anglais et en français avec quelques touches d’arabe, de chinois et de russe. C’était le premier discours de Benoît XVI à l’ONU après ceux de Paul VI en 1965 et Jean-Paul II en 1979 et 1995.

Le pape a vivement critiqué les insuffisances du multilatéralisme, « subordonné aux décisions d’un petit nombre », dominé par une « approche pragmatique » des problèmes et une conception des Droits de l’homme à géométrie variable. Bien qu’il ne les ait pas cités, ces propos visaient les États-Unis, pour l’intervention militaire de 2003 en Irak. Alors que le monde célèbre cette année le 60e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, le pape a souligné que « ce ne sont pas seulement les Droits qui sont universels, mais également la personne humaine, sujet de ces Droits » ; « les problèmes du monde exigent, de la part de la communauté internationale, des interventions sous forme d’actions communes », a-t-il dit, énumérant « les questions de sécurité, les objectifs de développement, la réduction des inégalités (...) la protection de l’environnement, des ressources et du climat » ; « tout État a le devoir primordial de protéger sa population contre les violations graves et répétées des Droits de l’homme, de même que des conséquences de crises humanitaires liées à des causes naturelles ou provoquées par l’action de l’homme », a insisté Benoît XVI. Le pape a encore estimé que « la promotion des Droits de l’homme demeure la stratégie la plus efficace pour éliminer les inégalités entre pays et entre groupes sociaux ». Le Souverain pontife a également défendu le droit d’ingérence de la communauté internationale lorsqu’un pays manque à la protection de sa propre population ou commet des « violations graves et prolongées des droits de l’homme ». La communauté internationale est fondée à intervenir « avec les moyens juridiques prévus par la Charte des Nations unies et par d’autres instruments internationaux ».

Benoît XVI s’est encore inquiété « de la manière dont les résultats de la recherche scientifique et des avancées technologiques ont parfois été utilisés », « en violation évidente de l’ordre de la création ». Ces pratiques sont « en contradiction avec le caractère sacré de la vie », a-t-il dit, confirmant la ferme condamnation par l’Église catholique des manipulations génétiques et de la recherche sur les cellules souches. Convaincu que la racine de toute société se trouve « dans sa dimension religieuse et dans la quête de l’absolu », le chef de l’Église catholique n’a pas manqué de plaider pour la liberté religieuse, jugeant « inconcevable que des croyants doivent s’amputer d’une part d’eux-mêmes - leur foi - pour être des citoyens actifs ».

Le pape Benoît XVI a ensuite rendu hommage aux personnels de l’ONU dans le monde, notamment ceux qui ont été tués dans l’accomplissement de leur mission. Comme le pape Jean-Paul II l’avait affirmé en 1995, l’ONU devrait être « un centre moral, où toutes les nations du monde se sentent chez elles, développant la conscience commune d’être, pour ainsi dire, une famille de nations », a-t-il rappelé. Le souverain pontife doit se rendre dans une synagogue new-yorkaise à la veille de la Pâque juive et dimanche aller prier à Ground Zero, site de l’attentat du 11 septembre 2001.


- par Jacques Saury


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Benoît XVI à l’ONU : De l’ingérence à l’indépendance
21 avril 2008, par Mécréant palois  

Et s’il y retournait le jour de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques, accompagné des responsables religieux des grandes ou petites religions du monde, en particulier du Dalai-lama, et des chefs d’Etats du plus grand nombre de pays ? Et si c’est à Pékin qu’ils se retrouvent, pourquoi ne pas demander qu’il y soit présent, avec un message de liberté, de solidarité, dans un monde qui laisse mourir un enfant toutes les 10 secondes et ferme les yeux sur tant d’horreurs ?

Là ou en tout autre endroit symbolique : le Mont Ararat, Jérusalem, Auchwitz, ou bien là où ses prédécesseurs ont brûlé Giordano Bruno...

Au fait, que faisons-nous pour l’accueillir près de chez nous en septembre ?

  • > Benoît XVI à l’ONU : De l’ingérence à l’indépendance
    23 avril 2008  

    près de chez nous en septembre

    BXVI à Lourdes en septembre ? Renseignez-nous, svp...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises