Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Donnons des scènes à nos talents pour qu’ils s’expriment !

mercredi 23 avril 2008


Notre grand sud-ouest regorge de talents et de tous styles ! Il y en a pour tous les goûts ! Malheureusement ces jeunes et moins jeunes talents ont beaucoup de mal à trouver les moyens de se faire connaître et apprécier, de moins en moins de salles pour donner de petits concerts ! Rien de tel que le direct pour vivre l’émotion !

Quant aux moyens pour se faire éditer, c’est le parcours du combattant ! Trouver un studio, avoir les fonds nécessaires, trouver un label... Deux salles ont fermé leurs portes ces dernières années : la "scène" pour cause d’incendie et la salle de l’Association "L’AMPLI" - problème de fonds et de rentabilité !

C’est pourquoi, je demande à la ville de PAU, au Conseil Régional, au nom de tous ceux qui apprécient la musique, de développer les moyens pour que la culture musicale de notre région subsiste et ne parte pas dans une autre région plus attractive !

Il est bien évident qu’il n’est pas simple de développer tous les secteurs, mais la culture musicale, qu’elle quelle soit est un remède à beaucoup de maux et ouvre le esprits, surtout quand elle nous transporte à travers le monde, aux rythmes variés et aux voix enchanteresses..

Je fais une apparté pour une artiste d’origine américaine, installée dans le sud-ouest parce qu’elle est tombée amoureuse de la région : Julie LAMBERT ! Cette femme n’est pas seulement une artiste, elle est aussi une mère... qui veut laisser en héritage à ses enfants sa culture musicale et le respect de l’environnement !

Laissons nos talents s’exprimer, donnons leur des moyens pour leur offrir des scènes ! Pour eux et pour nous, public... qui avons besoin d’oublier notre stress quotidien et nous nourrir de toutes les cultures possible !


- par Claire D.

PS : Le site de Julie Lambert


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Talents , rapportés avec de la rigueur
26 avril 2008, par Fontenelle  

La ville nous fait découvrir des palois aux carrières exceptionnelles. Ainsi de Cécile Faure et la découverte des lentilles gravitationnelles http://pau.fr/magazine/portraits/20080226_120002

Fort bien. Seulement pau.fr en fait-il trop ou son rédacteur n’a pas su comprendre la teneur des travaux publiés et voir qu’il y avait le travail d’une équipe http://www.newsoftomorrow.org/spip.php ?article3443&debut_articles_rubrique=45 ?

Car le CNRS (qu’on ne saurait assimiler à des plaisantins) nous donne http://www.insu.cnrs.fr/a2482,etude-matiere-noire-grace-decouverte-nombreux-arcs-gravitationnels-images-multiples.html la liste des chercheurs à l’origine de ces résultats Equipe scientifique : Cecile Faure (Zentrum Für Astronomie Heidelberg), Jean-Paul Kneib (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU) & the California Institute of Technology), Giovanni Covone (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU) & INAF, Osservatorio Astronomico di Capodimonte), Lidia Tasca (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU)), Alexie Leauthaud (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU)), Peter Capak (California Institute of Technology), Knud Jahnke11 (Max-Planck-Institut für Astronomie), Vernesa Smolcic (Max-Planck-Institut für Astronomie), Sylvain de la Torre (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU)), Richard Ellis (California Institute of Technology), Alexis Finoguenov (Max-Planck-Institut für extraterrestrische Physik), Catherine Heymans (Department of Physics & Astronomy, University of British Columbia), Anton Koekemoer (Space Telescope Science Institute), Oliver Le Fevre (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU)), Richard Massey (California Institute of Technology), Yannick Mellier (Institut d’Astrophysique de Paris, CNRS-Université de Paris 6), Alexandre Refregier (Service d’Astrophysique, CEA/Saclay), Jason Rhodes (California Institute of Technology), Nick Scoville (California Institute of Technology), Eva Schinnerer (Max-Planck-Institut für Astronomie), James Taylor (California Institute of Technology & Department of Physics and Astronomy, University of Waterloo), Ludovic Van Waerbeke (Department of Physics & Astronomy, University of British Columbia) and Jakob Walcher (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (CNRS / Université de Provence ; Observatoire Astronomique Marseille Provence / INSU)).

En travestissant le travail de Cécile le site web de la ville de Pau manque de rigueur, et lui cause inutilement un préjudice moral dans les milieux scientifique où l’appropriation des travaux d’une équipe suscite des rancoeurs et des jalousies.

> Donnons des scènes à nos talents pour qu’ils s’expriment !
25 avril 2008, par AML  

Que voilà de bonnes idées ! me semble-t-il.

La question des financements est l’affaire de nos élus .....

Redonnons donc un peu de "tonus" à notre ville, un espace aux talents et aux jeunes créateurs ...........

> Donnons des scènes à nos talents pour qu’ils s’expriment !
23 avril 2008, par AML  

Quant on voit ce qui est fait, dans certains cas, des budgets municipaux, on peut penser qu’avec un peu d’imagination, de bonne volonté et de moyens, on pourrait offrir des lieux libres pour l’expression artistique locale.

Il y a, certes, Julie Lambert, mais il en existe d’autres .....

  • > Donnons des scènes à nos talents pour qu’ils s’expriment !
    24 avril 2008  

    Il y a encore quelques bars sur Pau qui accueille des groupes ! mais l’espace est réduit pour le public et pour avoir une bonne accoustique !

    Pourquoi la région n’offrirai pas à chaque artiste (1 fois et à tour de rôle) qui en ferait la demande un concert dans une salle (gratuite) comme la salle du Palais BEAUMONT par exemple ou un autre local adapté à recevoir du people où le son serait bon !

    Pourquoi ne pas changer un peu : donner, offrir une chance à chacun au lieu de toujours pomper, raquetter, et laisser ramer les gens qui veulent avancer !

    Pourquoi ne pas troquer un concert contre un service à la municipalité ou à une collectivité...

    Quand je vois à JURANCON ce que sont devenues les fêtes annuelles d’été -c’est à dire plus rien !) ça me désole !

    Heureusement il nous reste la fête de la musique (et encore il faut des autorisations pour s’installer dans la rue..) mais au diable les autorisations.. cette journée elle est pour eux.. ceux qui nous font découvrir un petit bout de leur âme !

    Quand à Julie LAMBERT, je l’aime beaucoup et pas que pour son talent, avant tout pour la personne qu’elle est au quotidien !

    Et bien sûr qu’il y a d’autres musiciens locaux qui gagnerais à être connus..

    PS : pensées pour gigi, fab et dadou !!

  • > Donnons des scènes à nos talents pour qu’ils s’expriment !
    25 avril 2008, par Bruno  

    Les fêtes de Jurançon sont devenues ce qu’elles sont depuis deux ans en raison des violences récurentes qui survenaient à cette occasion. Une douzaine de véhicules de police lors de la dernière édition véritable, l’usage de gaz lacrymogène et peut être de flash ball ont tiré le rideau . Toutes les fêtes et les bals de quartier et de banlieue ont cessé pour mes mêmes raisons, non tant que les violences ont cru, bien que, mais surtout parce que l’époque ne les tolère plus comme jadis. Qui se souvient qu’il existait en juin des fêtes de Gramont, et des mémorables affrontements à cette occasion entre jeunesse locale et parachutistes du contingent du 1er Rcp ? les bagarres étaient de tradition à Jurançon, jusqu’à qu’elles ne soient plus admises. Mais ces fêtes avaient aussi pour défaut de n’être plus assez familiales et trop peu actuelles, plus concurentielles suffisament pour durer.

    Quelques concerts de bar subsistent encore en ville, mais le seul évènement remarquable à Pau, qui dure depuis plus de vingt ans, est l’Eté à Pau et notamment les concerts gratuits du Parc Beaumont, ainsi, vous l’avez signalé que la Fête de la Musique. Je vous concède qu’ils sont brefs pour la durée de l’année.

    PS : malgré la bonne idée qui est la votre pour la salle "offerte" du Palais Beaumont aux artistes locaux, pourquoi voulez vous donc que paie le Conseil Régional ? Sa facture pour l’ensemble des villes aquitaines risquent d’être lourde. L’Agglo me semble être un financeur plus opportun.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises