Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le Parc Beaumont : Son histoire

dimanche 11 mai 2008


À Pau, le calme Parc Beaumont ne doit pas faire oublier les longs débats qui ont précédé sa mise en place. Retour sur un pan d’histoire de notre ville et Aristide de Monpezat ; maire avisé et urbaniste qui se lança dans la réalisation du Parc mais initiateur du Boulevard des Pyrénées.

« Sous le 1er Empire, la propriété que constitue le Parc Beaumont actuel appartient à Monsieur Batsalle, adjoint au Maire de Pau. Monsieur Batsalle vend cette propriété avec ses onze hectares de verdure et de fleurs à Monsieur Briffault, qui lui-même la cède en 1834 au Comte de Beaumont. Héritière du Comte de Beaumont, la poétesse Anna de Noailles, installée dans la campagne agenaise, loue sa propriété paloise à prix d’or pour la saison hivernale. Il est vrai que les jardins sont beaux, la vue sur les Pyrénées admirable et la villa Beaumont agréable avec son corps de logis principal, orné d’une belle salle de réception. Anna de Noailles vendra, peu de temps après en être devenue la propriétaire.

Grâce à la volonté d’un homme, véritable urbaniste du XIXe siècle...
Aristide de Monpezat, Maire avisé, conclut un accord avec l’homme d’affaires de la Comtesse de Noailles, sans que le Conseil municipal soit au courant. La propriété se transforme en jardin public, traversé de diverses voies carrossables qui mettent les quartiers adjacents en communication. L’union sacrée de la presse devient un atout pour le Maire. En effet, tous les Palois ne sont pas d’accord sur l’acquisition de la propriété Noailles. Cependant, ce domaine s’inscrit dans la perspective d’un plan d’urbanisme à longue vue. Aristide de Monpezat est le véritable père spirituel du futur Boulevard des Pyrénées. Il suggère qu’une promenade horizontale, que rechercheront tous les malades, devra rejoindre le nouveau jardin en prolongeant le boulevard du Midi qui unit le Château à la Place Royale.

Un parc pour le plaisir des palois, amoureux de la sérénité et de la douceur de Dame Nature...

Le Maire Aristide de Monpezat après bien des difficultés ouvre une enquête d’utilité publique le 16 novembre 1876 en vue d’acheter le parc. Le 17 juin 1877, le Préfet entérine la décision d’achat du Conseil Municipal. L’acte est signé le 13 mars 1878, l’inauguration a lieu le 23 juin 1878. Les travaux dureront de Novembre 1895 à Novembre 1899. Entre temps, le projet de réaménagement du parc avait été confié à l’Architecte Paysagiste parisien Henri Martinet en 1898.

La création d’un complexe de sports et de loisirs s’avère indispensable. La propriété Beaumont se prête à ce type de réalisations. Des jeux hydrauliques, jets d’eau, rivière et lac sont envisagés. Une partie du parc se transforme en jardin botanique pour les travaux pratiques des lycéens. La villa Beaumont sert de support à un musée qui rassemble de nombreuses collections de sciences naturelles et des peintures. L’on crée également une bibliothèque. Un promenoir face aux Pyrénées et un kiosque, pour abriter l’orchestre municipal, sont construits. Le sport n’est pas oublié avec les terrains de polo, de cricket, de croquet et les courts de tennis. Les Pyrénées, somptueux décor, servent de toile de fond à ce parc où l’on a détruit la villa Beaumont.

Un délicieux Palais d’Hiver le remplace. Il fut ensuite détruit sous prétexte qu’on ne pouvait pas nettoyer les liches qui polluaient la verrière. Lui succède le Casino Municipal, avec de belles pièces comme les salons de jeux, la salle des Ambassadeurs, un théâtre-cinéma, une boîte de nuit, un bar et une immense salle à utilisations multiples.

Après quelques années de désuétude, il laissera place en 2000 au Palais Beaumont - Centre de Congrès de Pau.


(source : Le site du Palais de Congrès : http://www.paucc.com/


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le Parc Beaumont : Son histoire
11 mai 2008, par D’Alembert  

Quelle belle leçon !

"Une partie du parc se transforme en jardin botanique pour les travaux pratiques des lycéens. La villa Beaumont sert de support à un musée qui rassemble de nombreuses collections de sciences naturelles et des peintures. L’on crée également une bibliothèque. Un promenoir face aux Pyrénées et un kiosque, pour abriter l’orchestre municipal, sont construits. Le sport n’est pas oublié avec les terrains (...)"
On ne s’embarrassait pas, à cette époque, de "projet Machin", "objectif bidule", "budget de...", Commune, CDA, qui paie ? qui fait ? etc. etc. qui duraient 10 ans "

-  On en a besoin ? on fait..." C’est d’une simplicité désarmante. Culture, sport, enseignement, lycée, distraction, familles, tout est joyeusement mélangé et qui s’en plaindrait. smiley

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises