Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le sens d’un jumelage

samedi 17 mai 2008


Madame le Maire,

Je vous écris pour attirer votre attention sur la situation en Chine après le séisme qui a affecté la région du Sud Est. Je ne crois pas que la ville de Xian soit directement affectée. Cependant, je pense que si un jumelage doit avoir un sens, la ville de Pau doit se manifester. Sous quelle forme, je ne sais. Je suppose qu’une collecte ne serait pas de grande utilité.

En revanche, envoyer des spécialistes de la sismicité ou une aide médicale pourrait avoir un intéret. Et montrer un peu de sympathie ne serait pas le plus mauvais moyen d’avoir une meilleure compréhension mutuelle.

Nous ne pouvons oublier en effet que les droits de l’homme sont gravement bafoués en Chine et que la culture tibétaine se trouve en danger. Pour autant, nous ne pouvons en tenir pour responsable la population de ce pays. Rompre les relations entre notre ville et Xian en cette période (relations bien déséquilibrées si l’on pense à l’importance des deux populations et à l’intérêt des découvertes archéologiques qui ont été faites), ou les maintenir dans une inaction complète me semblerait malvenu.

Veuillez agréer, Madame le Maire, l’expression de ma citoyenneté.


- par Jean-Paul Penot


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le sens d’un jumelage
17 mai 2008  

"envoyer des spécialistes de la sismicité" après un tremblement de terre, je ne vois vraiment pas l’intérêt. Eventuellement c’est avant qu’il faut en envoyer. Mais un, je suppose que les Chinois ont eux aussi des sismologues compétents, et deux, je ne vois pas bien où on va en trouver à Pau !

"...ou une aide médicale pourrait avoir un intéret" : dans une ville qui n’a pas été touchée par le tremblement de terre ??? Pour quoi faire ? Du tourisme ?

Enfin, mieux vaut lire ça que d’être aveugle...  smiley

  • > Le sens d’un jumelage
    17 mai 2008, par D’Alembert  

     smiley Aaaaaaargh !! Et dire que je me suis fait rabrouer, ici, parce que j’étais négatif ! smiley

    Certes, les reportages ont montré des compétences scientifiques au moins à la hauteur des nôtres et un service d’urgences qui n’avait rien à envier à nos copains télévisuels d’Urgences de Chicago. Mais,

     smiley montrer un peu de sympathie  smiley
    Voilà. Simplement ça. Et si c’était essentiel ?

  • > Le sens d’un jumelage
    19 mai 2008, par Mimile  

    Vous parlez de sympathie. C’est de cela qu’il retourne en effet. Il faut le faire à la mode chinoise : montrer qu’on entoure ceux qui ont subi, entourer ceux qui sont autour de nous qui pleurent en voyant les images des TV chinoises.

    Cette catastrophe est en fait une chance pour la Chine. Ils vont tous s’unir encoe plus, (les expresions de type "compatriotes de même chair et d’os" refleurissent) l’ouverture d’informations qu’il y a ne verra pas de recul. Trop de choses se sont dites à la face du monde entre pouvoir et citoyens chinois. Ils vont réaliser la force de leur peuple. Cela va leur couter 100 à 200 milliards d’euros, (15% de leur réserve). Ils n’ont pas besoin d’argent, ni tellement d’autre choses. Mais donner fait toujours chaud au coeur. Même si les 10 à 20 milliards de dons qu’ils vont avoir sont une goutte d’eau. (les chinois de France ont envoyé 9 millions d’Euros, les US 500 000 dollars, la CEE, 2 millions d’euros - la chine avait envoyé 5 millions de dollars aux US pour le cyclone KATARINA !). Ils ont tout !

    Comment Pau paut-il participer alors ? A partir de ses forces vives : la fac, les étudiants, TOTAL, Turbo, Euralis,...

    Comment ? Déjà entourer les chinois de Pau , étudiants, résidents, .... Mais le faire à la chinoise, regardez comment ils ont tranformé toutes leurs émissions de divertissements depuis 1 semaine ; musiques, chants, témoignages, pleurs, reportages, explications.....et dons ; les enveloppes rouges et autres.

    Des étudiants de l’école de commerce pourraient organiser en juin une semaine ou un week-end sur cette Chine, cette catastrophe ; festival de films, reportages, mais cela pourrait s’étendre à d’autres tremblements de terre, Afrique du Nord. Rependre les émissions des TV chinoiss, commenter, montrer les films chinois, et peut-être faire un festival des différentes communautés, pour se rencontrer, autout d’un thème, les tremblements de terre et catastrophes. Il y a des prolongements scientifiques de tout ordre.

    Cela particperait au resserrement des communautés. Pau en a besoin aussi.

    Le dir’com de Total, d’Airbus participerait à ce genre de manifestation pour des raisons évidentes : répercussions et faibles couts

    Le Festival du Filme Français disparait. Un autre Festival peut apparaître.

    C’est triste d’être sans idées. Alors qu’il y en a plein à prendre à pleines mains.

    Si les étudiants sont trop jeunes, n’y pensent que les profs de Fac lancent des idées, l’énergie des jeunes fera la suite.

  • > Le sens d’un jumelage
    19 mai 2008, par Mimile  

    (qlq chiffres venant d’un commentaire sur le Point.fr) Un comptable a relevé quelques chiffres intéressant.

    J’ai moi-même vu à la TV des entreprises chinoises donner plus 10 millions d’euro ( plus de 100 millions de yuan RMB ). A ce niveau, il y a plus de "tripes" que d’arrières pensées, même s’il y a un nouveau marché de 200 milliards d’euros.


    auxvictimes Une réflexion sur les dons pour séisme lundi 19 mai | 00:05

    État-Unis 500.000 $ (dépense pour la guerre en Irak = 2.250 milliards $) ; Angleterre 1.500.000 $ ; Japon 5.000.000 $ ; Corée 1.500.000 $ ; Inde 500.000 $ ; Arabie Saoudite 50.000.000 $ et 10.000.000 $ matériels ; Russie 4.000.000 $ et 1.000.000 matériels ; et grand pays comme la France : 250.000 ¤ matériels. J’ai vu à la télé un Chinois de Hong Kong, qui à lui seul à fait un don de 1.000.000 $. Je pense que la France essaye de faire l’économie pour régler notre pouvoir d’achat. Merci à la France...

  • > Le sens d’un jumelage
    18 mai 2008, par Jean-Paul Penot  

    Envoyer une aide avant le séisme relève du y-a-qu’à.

    Malheureusement, un séisme d’une telle ampleur s’accompagne souvent de secousses secondaires qui peuvent être meurtrières. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé.

    Par ailleurs, je n’ai pas écrit que l’aide devait être envoyée à Xi’an, même si le Shaanxi et le Sichuan sont contigus. Mais qu’elle pourrait être faite en coordination avec les autorités de Xi’an, ne serait-ce que pour l’acheminement et l’acceptation, qui ne sont pas sans poser de problèmes.

    Ne rien faire, n’utiliser les jumelages que pour des libations, est évidemment plus facile. Est-ce ce que veulent les palois ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises