Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »

samedi 4 juillet 2009 par Bernard Boutin


Lundi dernier au Palais Beaumont, Jean POULIT nous a fait la démonstration de tout l’intérêt économique du scénario 4 pour la LGV. Sitôt dit, les conseilles généraux et régionaux présents, ont commencé à plaider pour la gare la plus proche de chez eux. De grâce, ne nous faîtes pas perdre du temps. Prenez du recul. Soyez des politiques au sens noble du terme.

Le projet dont on parle, même s’il n’en a pas le nom, s’appelle Paris-Madrid. Alors, que la Gare LGV en Béarn, soit à 10, 20 ou 30 kilomètres de chez vous, ce n’est pas le sujet.

L’important, c’est que cet investissement soit réalisé là où il créera le plus de richesses pour l’ensemble de notre territoire, là où il permettra le plus rapide retour sur investissement. Un double intérêt : Pour nous, habitants du territoire bien entendu et pour les partenaires public-privés qui vont financer le projet.

A quel endroit se situe la Gare idéale en Béarn pour produire le plus de richesse et donc d’emploi ? C’est cela la seule question qui se pose à vous. A Poey de Lescar, Pau, Orthez ou dans la Plaine de Nay ?

Que l’IGN fasse une étude sur les retombées selon les sites potentiels de gares. Qu’un autre organisme en fasse une autre. Tirez des conclusions et tous ensembles, communiquez un projet clair à RFF. RFF n’attend que ça. Jouez collectif.

La partie ouest de la Communauté d’Agglomération de Pau, pas éloignée du Bassin de Lacq, d’Orthez, à l’intersection de l’A64 et de l’A65, du futur axe Lescar-Oloron est le choix proposé par la CCI de Pau. Soit, mais quels chiffres  permettra-il ? Et les autres sites ?

Messieurs les Politiques, secouez-vous les méninges, il ne pourra pas y avoir une gare pour le Paris-Madrid dans chacun de vos cantons.

-  par Bernard BOUTIN


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
4 juillet 2009, par le coq  
trop c’est TROP

Quand le bon sens ne veut pas être reconnu - parce qu’il gène - on va chercher des logiciels bidons avec des gigolos pour en parler devant des "élus" qui ne cherchent que leur intérêt. Il ne faut pas tomber dans le piège de les prendre au sérieux. L’axe Paris Madrid arrose 25 millions d’habitants en passant par Lyon et Barcelone pas la moitié en passant par Bordeaux et Saragosse. La réponse est évidente. Le Béarn n’a jamais fait d’effort pour commercer avec l’Espagne et Saragosse, il s’est toujours opposé à Tarbes et à Bayonne comme à Bordeaux d’ailleurs alors de qui se plaindre ? Le résultat nous l’avons. Autre point : - Le conflit social CELANESE était une catastrophe jusqu’à ce que les employés reçoivent une indemnisation hors du commun (voir journal) pour SE TAIRE. Belle mentalité. Les sous-traitants en difficulté qui vont licencier n’auront pas les mêmes avantages. Il faut crier TOUTES CES DERIVES sous protection silencieuse et arrêter de faire l’éloge des magouilleurs selon les bonnes habitudes.

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Cap & Co**  

    Le coq : Le Béarn [...] s’est toujours opposé à Tarbes et à Bayonne comme à Bordeaux d’ailleurs alors de qui se plaindre ? Le résultat nous l’avons.

    Je suis en grande partie d’accord avec vous. Exemple, il y a 10-15 ans, les aéroports de Tarbes et de Pau ont été refaits chacun de leur côté, alors que c’était une bonne opportunité pour en faire un nouveau sur le plateau de Ger, avec une sortie autoroute. DD n’en avait cure, tout ce qui comptait, c’était le basket, le GP et qqes projets fumeux ! MLC, FB, De Stampa, Gougy et les autres, qui versent des larmes de crocodiles aujourd’hui parce qu’il n’y a pas d’aéroport commun : où étaient-ils ? Ils étaient bien là et se foutaient pas mal des liens entre Pau et Tarbes ; hier comme aujourd’hui.

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    5 juillet 2009, par Jean Paul Penot  

    Quel mélange d’arguments dans le cri du coq ! Pour ne considérer que le premier point : faut-il ne rien faire pour le Sud-ouest sous prétexte que le couloir rhodanien et la Catalogne sont plus peuplés ?

    Mais alors, il n’aurait rien faire pour eux, car il ne font pas le poids par rapport à la vallée du Rhin !

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    5 juillet 2009, par pehache  

    Jean Paul, les arguments du coq se tiennent. Si la motivation de la LGV du sud-ouest est l’axe Paris-Madrid, il dit que le trajet par la vallée du Rhône est beaucoup plus évident : beaucoup plus de population arrosée, et LGV d’ores et déjà pratiquement tout le long (ne maquera très bientôt que le tronçon Montpellier-frontière espagnole).

    Et si la LGV sud-ouest ne peut plus être motivée par la raison impérieuse de l’axe Paris-Madrid, il n’y a alors aucune chance d’obtenir un barreau vers Pau : un surcoût de 1 milliard d’€ pour arroser Pau-Lourdes-Tarbes uniquement ça ne fera jamais (ça c’est mon argument).

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    5 juillet 2009, par Maximo  

    ça c’est mon argument
    et je le partage !

    Même si la LGV Paris-Madrid se justifie aussi via Bordeaux et Saint-Sébastien et, non loin, Bilbao (n’oublions pas les impératifs espagnols et... portugais) Quand la vallée du Rhône verra plutôt une LGV Paris-Barcelone

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    5 juillet 2009, par Maximo  
    Pau, dans cette optique, ai-je oublié de conclure, c’est de la roupie de sansonnet

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Perplexe  

    Nous avons pu lire régulièrement sur AP les interventions d’un fonctionnaire européen impliqué dans ce dossier : sa vision était tout autre et semblait globale. Il me parait évident que l’étude des liaisons transfrontalières doit se faire au niveau européen, donc l’agitation des élus et lobbys locaux parait stérile, hormis pour l’occupation des média à des fins électorales ; quand vont-ils proposer d’installer une gare pour desservir la villa de Navarre ?

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par pehache  

    Le but final de tout ça est un axe Paris-Madrid. Et c’est bien ce qui montre que le projet de la CCI est complètement irréaliste et fait pour amuser la galerie. Car il y a un trajet Paris-Madrid qui va s’imposer avant tous les autres : par l’est, Montpellier et Barcelone. Ce trajet est plus long que par l’ouest des Pyrénées certes, mais à l’heure actuelle il ne manque que le tronçon Montepellier-Barcelone en LGV, et le tronçon fontière-Barcelone est déjà en construction. Donc la messe est dite.

    Relier Madrid n’est donc pas l’objectif unique de la LGV de l’ouest des Pyrénées, qui devra aussi irriguer l’ouest de la péninsule ibérique. Le passage par le Pays Basque s’impose donc de lui-même. Et à partir de ce moment-là il est illusoire d’imaginer qu’il y a aura un barreau quelconque vers le Béarn.

    De toutes façon dans un premier temps la LGV n’arrivera que jusqu’à Dax. Et encore de quoi parle-t’on là : de 2020 au mieux ! Ensuite les TGV emrunteront les voies normales et se reconnecteront à la LGV espagnole au-delà des zones urbanisées. Une LGV au-delà de Dax ce n’est pas pour demain.

    Donc les TGV feront Paris-Dax en 2h30 et emprunteront la voie normale jusqu’à Pau, ce qui nous mettra à 3h15-3h30 de Paris, ce qui est déjà excellent !! Et si nos élus avaient un sou de réalisme ils demanderaient aujourd’hui une rénovation et modernisation de la ligne classique Bayonne-Dax-Pau pour permettre aux TGV qui l’emprunteront de ne pas trop lambiner. Malheureusement le réalisme ne permet pas de se faire mousser.

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Cap & Co...  

    Selon :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier :HighSpeedSpain-February2008.png

    Une LGV serait en construction entre Vittoria et St Sébastien... Il est sûr qu’elle le sera bientôt entre Valladolid et Vittoria, donc entre Madrid et St Sébastien et même Irun.

    Quant à Sarragosse : cette ville est probablement plus tournée vers le Pays Basque et Barcelone que vers Pau !

    Alors, le passage par le Pays Basque s’impose effectivement. Il ne resterait "que" Bayonne - Irun, qui peut se faire, au pire, par la voie actuelle modernisée, ce qui ne ferait perdre "qu’environ" 10 minutes par rapport à une LGV.

    Le trajet de LGV Dax-Pau-Huesca-Sarragosse paraît superflu. Probable qu’il n’y ait jamais de TCP et que des trains de camions circulent sur les axes atlantiques et méditerranéens.

    Pau restera "enclavée", sauf si nos édiles poussent pour une modernisation de la ligne Bayonne - Pau - Toulouse, dont le coût principal serait sans doute lié à la suppression des passages à niveaux ; donc aux ponts et tunnels à construire ; en même temps, c’est plus sûr, et ça évite de ralentir, voir d’attendre au passage à niveau.

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Autochtone palois  

    Oui, que nos élus prennent enfin du recul, désenclavent leurs neurones, ne se comportent pas en cantonniers, je veux dire en chefs de canton du Conseil général ou super-chef cantonnier de l’Assemblée nationale, qui ne pensent qu’à leur petit territoire électoral.

    Alors ils cesseront de rêver de construire une nouvelle route entre Pau et Oloron et d’imaginer une gare tous les 10 km d’une nouvelle ligne LGV.

    Qu’ils rejoignent le camp des progressistes, cessent de bricoler à la bougie, comme le dit Corinne Lepage, cette révolutionnaire du Modem, qui se permet de critiquer à demi-mot le passéisme de son chef.

    > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Cap & Co...  

    Paris-Madrid en 5h-5h30 ouais smiley , difficile de concurrencer l’avion.

    Mais si, et seulement si cela est associé à un développement du frêt (la TCP), pourquoi pas, enfin, c’est à étudier.

    Je n’ai jamais compris pourquoi ce projet de TCP n’était bon que pour les camions. Pourquoi des trains de voyageurs ne pourraient pas emprunter cette ligne...

    J’avoue que la LGV + une route large en vallée d’Aspe... ça ferait quand même un sacré massacre... plutôt un tunnel. Orthez permettrait de couper un peu la poire en 2 entre Pau-Lourdes-Tarbes et le Pays Basque.

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Autochtone palois  
    Sur ce même thème, le débat a lieu ici aussi. Pas besoin de faire un copié-collé ! smiley

  • > Messieurs les Politiques : « Secouez-vous les méninges »
    4 juillet 2009, par Cap & Co*s  

    Paris-Madrid en 5h30 ouais, difficile de concurrencer l’avion

    D’autant plus que j’imagine que beaucoup des trajets Paris-Madrid sont sans doute des voyages d’affaires, pour lesquels les professionnels ne passeront jamais 5h30 dans un train. Certes, il doit y avoir aussi pas mal de voyages familiaux et touristiques.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Merci Alternatives Paloises, Adishatz Alternatives Pyrénées
    Adishatz Alternatives Pyrénées : S’inscrire au nouveau Forum d’A@P
    23 mars 2003 - 23 mars 2013 : Les 10 ans d’Alternatives Paloises
    Nouvel an : Les étrennes, la concierge et A@P
    A@P - Alternatives Paloises aujourd’hui, Alternatives Pyrénées demain
    Le mot du trésorier
    A@P : Envoi de la newsletter du 27 août 2012
    Nouveautés indicibles, évènements ineffables, sujets tabous
    "Adichat, Francés Bayrou, que-ns bat manca !"
    Forum d’A@P : Palmarès des Sirènes à Chanteloup les Vignes (du saigneur)
    Avis au forum d’Alternatives Paloises
    Démission au Conseil Municipal de Pau
    Alternatives Paloises : Orphelin d’un de ses "Pères fondateurs"
    Politique et Médias - Sale mec : ça pue !!!
    Bernard Boutin : Une voix "citoyenne" au Conseil Municipal de Pau
    L’Appel du 5 septembre
    A@P : Privilégier la qualité à la quantité
    Alternatives-Paloises.com : "Un site de fachos" ?
    Pau - Alternatives Paloises "en conclave" !
    27 mars 2003 - 27 mars 2011 : les 8 ans d’A@P



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises