Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pour une agglomération multipolaire équitable

mardi 12 janvier 2010 par Daniel Sango


Dans les villages ou petites villes, le centre, autour de l’église et la Mairie, reste le modèle d’organisation permettant une harmonie entre logements, déplacements, et services. Dans les grandes agglomérations, il ne peut plus en être de même pour des raisons matérielles, mais aussi pour des raisons de développement harmonieux et d’équité. 

La ville de Pau dont le centre est construit sur un balcon qui domine le gave, lui même bordé au sud par des coteaux qui rendent extrêmement difficile une circulation vers le sud, possède déjà un handicap "naturel" : accès du centre ville difficile, développement géographique possible sur une seule moitié d’espace.

Depuis des années, la Mairie de Pau qui a aussi la main mise sur l’agglomération, s’obstine dans un développement de l’agglomération axée sur le "tout au centre ville de Pau".

Ceci a été particulièrement flagrant quand il s’est agi d’implanter la médiathèque : point de salut hors du centre ville. Pourtant, un tel équipement n’atteint son but que si la fréquentation dépasse 3000 personnes par jour. L’accessibilité est donc un facteur clef de réussite.

Concernant l’organisation des transports en commun, c’est un réseau majoritairement centralisé qui est et sera en place (et ce n’est pas la seule courte ligne en site propre qui changera quelque chose).

Et que dire de la voirie ! La Mairie de Pau n’a cessé et ne cesse de s’opposer à toute amélioration de la circulation dans et autour de l’agglomération, hantée par la fuite des habitants du centre ville (voir la voie Nord/Sud se terminant face à un champ de maïs...)

Si les habitants recherchent moins le centre ville, au delà des problèmes de vétusté des logements, c’est peut être parce qu’il est inaccessible !

Cette politique n’est sans doute pas judicieuse. Combinée à une non organisation de l’agglomération elle a permis le développement plus ou moins anarchiques de centres commerciaux périphériques qui drainent les consommateurs car facilement accessibles.

Le seul embryon de "pôle" dans l’agglomération est constitué par l’Université, avec supermarché et complexes cinémas. Il n’aurait demandé qu’à recevoir la médiathèque et à se développer.

La conséquence en est que les anciens centres des villes composant l’agglomération périclitent ou n’existent plus. Lescar, Lons, Billère, Bizanos n’ont plus de centre attractif.

Au centre ville de Pau les équipements structurants (mais inaccessibles), à la périphérie les nuisances (zones commerciales et artisanales, stades vides, aéroport, déchetteries, incinérateur, etc...)

Cette stratégie égoïste de la Mairie de Pau est inefficiente et inéquitable. Inefficiente car la nécessaire densification des agglomérations ne passe pas par celle du centre ville, mais bien sûr par celle des autres quartiers et communes. Inéquitable car les habitants de Lescar ou de Lons doivent bénéficier des mêmes qualités de services et de loisirs que ceux des habitants du centre.

L’organisation territoriale doit aussi être revue (voir AP du 21/9/2009 "La politique ce devrait être facile à comprendre"). L’agglomération pour pouvoir se développer de manière équitable doit avoir des limites logiques tenant compte des réalités du bassin de vie. Serres Castet, Sauvagnon, Montardon, Buros, etc...doivent être intégrés à une agglomération aujourd’hui étirée Est Ouest. Elle doit aussi avoir un projet, une volonté commune, des objectifs. Or aujourd’hui on navigue à vue.

Le développement de l’agglomération paloise passe par un développement multipolaire, harmonieux et équitable. Il est urgent de changer de politique.

Mais au fait, que disent les Maires de l’agglomération ?

 - par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pour une agglomération multipolaire équitable
13 janvier 2010, par Jean Paul Penot  

L’article de Daniel Sango était assez riche pour que l’on ne s’égare pas à la suite de cris d’orfraies ou d’autres volatiles. Son titre comportait deux adjectifs, et sa conclusion un troisième. Va pour "harmonieux", mais l’harmonie ne vient pas vite dans l’agglo..."Equitable", oui, les palois attendent cela de toute urgence, et il est curieux que seul Pehache ait relevé cette urgente nécessité.

On ne peut reprocher à la mairie de Pau de mettre l’accent sur la revitalisation du centre-ville. Trop de logements y sont vacants, trop de quartiers sont à réhabiliter, trop de commerces souffrent.

J’aurais préféré une médiathèque plus accessible, plus proche du campus. Mais elle est là ou presque et elle peut jouer un rôle appréciable pour la dynamique du centre-ville. La mise à sens unique de la rue Carnot pourrait plaire aux accros de l’auto (dont je ne suis pas) pour ce qui est de l’accessibilité et ne pas engorger le centre. Mais une ligne en site propre de la gare à l’hôpital ou au Zénith qui passera à proximité du campus et de la médiathèque changera la donne.

La notion de seuil de rentabilité pour une médiathèque n’est pas claire pour moi. Elle mériterait d’être creusée, en particulier, par ceux qui portent le projet ou ceux qui travaillent dans ce secteur, si les débateurs patentés veulent bien laisser un peu de place.

J’observe que Daniel Sango a émis dans un article précédent une opinion contraire à celle affichée par Bernard Boutin qui critiquait les horaires réduits et erratiques des médiathèques de l’agglo, puisqu’il fustigeait le coût des médiathèques et que des ouvertures prolongées augmenteraient les coûts. Cela prouve que le débat est possible sur ce site. L’approfondir est du rôle des lecteurs : dans le cas d’espèce, en tenant compte des besoins des usagers, des contraintes financières, des tâches en dehors du public. Faire des choix entre différentes facilités. Par exemple, la possibilité de restituer des ouvrages en un lieu différent du lieu d’emprunt est peut-être un luxe par rapport aux horaires d’ouverture.

Bien d’autres sujets demandent débats, sans empaillage et égarements.

Le développement est-ouest de l’agglomération est sans doute naturel, incontournable. Il faut faire entrer Uzein dans ce schéma : regardez la route de l’aéroport.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    13 janvier 2010, par Daniel Sango  

    La médiathèque (MIDR) est implantée, on aura l’occasion de revenir sur son fonctionnement.

    Par contre l’agglo de Pau n’a pas de souffle, n’a pas de projet (alors qu’elle le devrait) Aujourd’hui le grand jeu consiste à savoir combien chaque commune récupérera de fonds... Ceci est le contraire de la raison d’être de l’agglo.

    Mais évidement, et c’est incontournable, la vision, les projets susceptibles de rassembler l’ensemble des habitants doivent être équitables. Ce n’est pas le cas aujourd’hui. Il faut que MLC se rende compte que le centre ville de Pau n’est pas le centre du monde. Le centre ville de Pau doit être un des pôles de l’agglomération. Même s’il restera le plus important, le développement de l’agglo doit se faire autour d’autres pôles. Ceci implique que les investissements structurants y soient dorénavant construits, que les transports en communs soient très efficaces entre ces pôles. L’université/saragosse en est un, il est important d’en avoir au moins un vers l’ouest (Billère/Lons) un vers l’Est ( ?)

    D’ailleurs le centre ville est, et restera inaccessible, alors un peu de logique et d’équité

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par pehache  

    Inéquitable car les habitants de Lescar ou de Lons doivent bénéficier des mêmes qualités de services et de loisirs que ceux des habitants du centre.

    Le jour où ils paieront les mêmes impôts que les palois, on en rediscutera.

    Serres Castet, Sauvagnon, Montardon, Buros, etc...doivent être intégrés à une agglomération aujourd’hui étirée Est Ouest

    Et continuons joyeusement à favoriser la dispersation de l’habitat et le mitage des campagnes...

    Serres-Castet pourquoi pas, il y aujourd’hui continuité du tissu urbain avec Pau. Mais Buros ???? Déjà que Sendets, Artigueloutan, et Gan ne devraient pas être dans la CDA...

    > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Maximo  

    la nécessaire densification des agglomérations ne passe pas par celle du centre ville, mais bien sûr par celle des autres quartiers et communes
    Georges Frèche a démontré très exactement le contraire à Montpellier. Et sa ville est montrée en exemple bien au-delà de l’hexagone

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    13 janvier 2010, par Daniel Sango  

    Et bien non... Je vous invite a consulter le Document d’orientation générale du SCoT de Montpellier page 146 et suivantes.

    D’ailleurs, le centre ville de Pau ne dispose pas de surfaces disponibles et quant a rajouter des étages sur les vieilles béarnaises existantes...

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    13 janvier 2010, par Maximo  
    C’etait bien avant que les scot n’existassent et du temps où Frèche était encore maire, ce qu’il n’est plus.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Maximo  

    la conséquence en est que les anciens centres des villes composant l’agglomération périclitent ou n’existent plus. Lescar, Lons, Billère, Bizanos n’ont plus de centre attractif.
    des centres villes à Billère ?? à Lons ??? à Bizanos ??

    Mais... ils n’ont jamais existé !! un tout petit peu à Bizanos pour vous faire plaisir... et encore ! Quant à Lescar, il y a longtemps que c’est fini et la voirie de Pau n’y est pour rien.

    Et j’ai beau chercher, je ne vois pas le rapport entre l’accès difficile au centre de Pau et la disparition des centres villes alentour... Je ne vois pas. J’entrevois plutôt exactement le contraire, sous réserve de politiques adéquates desdites villes, et non de Pau !!

    > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Maximo  

    Et que dire de la voirie ! La Mairie de Pau n’a cessé et ne cesse de s’opposer à toute amélioration de la circulation dans et autour de l’agglomération, hantée par la fuite des habitants du centre ville (voir la voie Nord/Sud se terminant face à un champ de maïs...)
    cette voie n’est pas du ressort de la ville ni de la CDA mais du Conseil général qui n’est pas, est-il nécessaire de le rappeler, particulièrement amie de la Ville de Pau. Faut-il rappeler aussi que quelques anciens maires de l’agglo en détenaient les manettes il y a peu ?

    Alors ?

    > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par le coq  
    Cordebrume revient vite ! tu as un client

    Monsieur Sango...comment vous prendre au sérieux quand vous annoncez qu’une médiathèque doit recevoir plus de 3000 visiteurs par jour ? Même située à l’extérieur de la ville et pourquoi pas dans le complexe universitaire cet objectif est aussi fou que les achats de vaccins de Bachelot. 3000 visiteurs veut dire combien de places de parking, de lignes de bus, de personnes employées à la médithèque ? Je suis surpris de votre analyse et pour rester poli, et plaire à certains "hêtres sensibles de ap", je souhaite que vous retourniez dans vos foyers le plus vite possible. De grâce épargnez-nous d’un fléau de ce genre, on paie assez d’impôts à Pau.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Daniel Sango  

    Comment vous prendre au sérieux Monsieur le volatile ? Avant d’affirmer des choses, surtout comme à votre habitude d’une manière agressive voire insultante, prenez un peu de temps et vérifiez les choses. Par exemple la médiathèque de Reims (agglo comparable, située en centre ville près de la cathédrale, taille de médiathèque plus petite) reçoit entre 2000 à 3000 visiteurs par jour, avec des pointes à 4000. Je tiens à votre disposition le Mel du conservateur.

    Concernant la Nord Sud, contrairement à ce qui est affirmé, elle n’est pas une voie dépendant du CG (voie urbaine) et si le CG a joué le rôle de MO dans sa réalisation, c’est parceque les communes concernées tardaient dans la conclusion d’un accord.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Maximo  

    c’est parceque les communes concernées tardaient dans la conclusion d’un accord.
    Ce qui revient quasiment au même : ce n’est pas la Ville de Pau, que vous incriminez, mais bien les maires de Lons et Billère qui étaient, à l’époque, dans (Billère) ou proche de (Lons) la majorité du CG etc. etc.

    Oh, certes, la Ville de Pau n’est pas exempte de reproches. Mais en ce qui concerne les voies de contournement, tout a été fait par les élus voisins pour ne pas désenclaver la ville centre et emm... son maire !

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par le coq  
    Dieu a déjà fait des petits...

    Sachez Monsieur Sango que c’est à vous en votre qualité de justifier de vos propos aux citoyens quand ils s’inquiètent des annonces jugées fantaisistes des personnes en charge d’administrer leurs finances publiques - pas le contraire. Les exemples des erreurs, mensonges, fantaisies, prétentions, incompétences, inutilités, et gestions calamiteuses sont suffisamment légion à Pau pour que je pose une question sur un investissement - la médiathèque - qui fait couler déjà beaucoup d’encre. Reims je m’en fiche moi. Quant à la fréquentation que vous annoncez c’est pas grave il me suffit d’attendre et je vous promets de m’en souvenir en temps utile. J’aimerai d’ailleurs que ce point soit noté et que vu votre réponse, vous engagiez votre démission à la non réalisation de vos chiffres. Je répète que vos paroles ne sont pas des preuves et que je les considère fantaisistes. Ma façon de vous le dire n’est pas offençante mais seulement indigeste je vous l’accorde. Je souhaite que Madame La Maire invite ses oies à plus de respect des citoyens et plus de transparence crédible sur les chiffres. Il y en a un qui a dit "priez pour moi , vous serez écouté" j’attends....

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par le coq  
    le pinson et la chansonnette ....

    Je vous rappelle M. Sango les propos que vous avez tenu sur AP le 5 octobre 2009 sous le titre "le verre à moitié vide/plein" vous insurgeant sur la non transparence des dossiers et études à la Mairie vous engageant sur une méthode de transparence et de grands principes pour y remédier ? Je constate que vos actes ne sont pas à la hauteur de vos espoirs pour rester poli. D’ailleurs à voir l’état de l’économie et de la situation générale du Béarn - largement commentée par M. LAMASSOURE récemment - le Bearn n’existe pas, l’Europe connaît pas - un train pour transporter qui, un autoroute pour aller où ? Les visionnaires du développement local sont des fantaisistes... ! - Que faites vous avec votre association "PAU BEARN PYRENEES" au titre fédérateur ? Y a-t-il des réalisations rentables hors les subventions que vous avez obtenues je pense puisque attendues ? Ne nous racontez pas des chansonnettes, nous avons un répertoire suffisant.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Daniel Sango  

    Suite volatile

    Il semble bien que le coq a un grain... Je n’ai strictement rien a voir avec cette asso Pau Béarn Pyrénée (d’ailleurs inconnue pour moi) Je ne sais si mes actes sont à la hauteur...mais là encore vous semblez ne pas comprendre, je ne me suis pas engagé sur une méthode de transparence...etc

    C’est vraiment le coq au vin...

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par le coq  
    OUI j’ai confondu avec une autre association similaire du "même intérêt"... par contre reprenez votre texte d’ octobre sur AP , il n’y a pas que ma mémoire de défaillante.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Contribuable Palois  

    Etonnantes ces virulences de Le Coq et Maximo envers Sango et les interrogations qu’il formule.

    Pourquoi serait-il interdit de poser les bonnes questions sur Pau embourbé dans les mêmes problèmes depuis des années ? ou bien sur le fonctionnement de la CDA où certains choix sont faits sur le plus petit dénominateur commun ?

    Si ces questions interpellent à ce point les élus , c’est à eux de nous démontrer qu’ils apportent des solutions au meilleur rapport qualité/coût au lieu d’affirmer que la question n’a pas lieu d’être posée !

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Maximo  

    virulent ? Moi ? smiley

    Non, non, si ça m’est arrivé, pas là, en tout cas. J’apprécie que l’on mette en cause, mais pour ce dont celui que l’on met en cause est responsable.

    Et il me semblait que, pour ce que j’avais relevé en italique, il y avait erreur d’adresse... C’est tout.

  • > Pour une agglomération multipolaire équitable
    11 janvier 2010, par Daniel Sango  

    La poule et l’oeuf ou quand le coq perd la tête...

    Monsieur le volatile, je crois que soit vous ne lisez pas mes textes avec suffisament d’attention, soit vous me confondez avec quelqu’un d’autre...

    Tout d’abord, sur la forme, si vous avez des doutes sur des chiffres ou des faits, il est tout à fait possible de demander courtoisement à l’auteur des précisions, plutôt que de lui voler dans les plumes, dans un combat de coq exité.

    Concernant la médiathèque et sa fréquentation, ces chiffres ont déjà fait l’objet de discussions lors du projet initial. Il n’y a pas de chiffres donnés par l’agglo, et donc pour avoir une idée de ce qui peut se passer, on regarde la génération des MIDR, dans un agglo similaire, avec un positionnement de centre ville. D’où la référence à Reims qui est un bon exemple puisque située face à la cathédrale. En ce qui me concerne, je n’ai aucune fonction qui touche de près ou de loin à la Mairie de Pau et donc je ne comprend pas votre lien avec une éventuelle démission ? (de quoi ? pourquoi ?) Ce sont effectivement les responsables du projet (et de sa situation géographique) qui devront effectivement, au vu des résultats du nombre de visite, être jugé.

    Visiblement vous n’auriez pas tout compris

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : le diagnostic de Laurent Davezies
    Normal, oui, normal !
    Pau - Pourquoi pas une agglomération couverte de COXITIS ?
    Dis bonjour à la dame...
    Le Plan de Déplacement Urbain fait fausse route !
    Le livre d’or
    Gabegie à gogo à l’agglo !
    L’Agglomération Pau Pyrénées n’y retrouve pas ses petits
    La CDAPP, la Section Paloise et le Top 14
    L’agglomération paloise perd le Nord !
    Pau Porte des Pyrénées, paralysée
    Pau & CDAPP - Vous l’avez peut-être manqué...
    Taxe foncière : votre maire est-il un bon gestionnaire ?
    Elargissement de l’agglomération paloise : la charrue avant les bœufs !
    Pau Idélis : Résultat en demi-teinte.
    Intercommunalités : on bat les cartes !
    Intercommunalités : la foire d’empoigne !
    Aéroport Pau-Pyrénées : La CCI lâche Ryanair
    Bus en site propre, on roule sur l’or !
    Méliès, le père des truquages au cinéma



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises