Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Energie, un pas en avant vers les STEP

lundi 11 janvier 2010


Laissons à Borodine et à Ak Pô le soin de nous faire rêver aux steppes de l’Asie centrale. Et demandons-nous si les Pyrénées jouent leur rôle dans le stockage de l’énergie.

  Avec le développement des énergies renouvelables (solaire, éolienne...) qui sont par nature intermittentes, se pose de manière cruciale la question du stockage de l’énergie. Elle n’est pas simple et le passage par l’hydrogène, par exemple, n’est pas encore maîtrisé. En revanche, il est une façon simple de stocker l’énergie : l’hydraulique. Comme le rappelle Claude Girard, Directeur général de la Société hydroélectrique du Midi (SHEM), dans un dossier préparé par l’Eclair et la République du 8 janvier, les centrales hydroélectriques ont cet avantage de pouvoir fournir du courant en l’espace de quelques minutes. Ce qui représente un avantage considérable par rapport aux centrales nucléaires ou à charbon, notamment en période de pointe de la demande.
  Cependant, les réserves d’eau des retenues ne sont pas infinies. Ces faits ont conduit les ingénieurs d’EDF à préconiser la technique des STEP : stations de turbinage et pompage. Pour optimiser la production, l’eau d’une retenue est pompée vers une retenue de plus grande altitude lorsque la demande est faible et rejetée dans les turbines lorsque la demande est forte. Une telle méthode suppose l’emploi de techniques d’optimisation sophistiquées. Mais les liens étroits entre EDF et les chercheurs des universités, notamment via la SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles) ont permis la maîtrise de ces méthodes.
  Elles sont appliquées notamment dans les Alpes, et de plus en plus dans des pays en voie de développement. Le Maroc, qui n’est pas si riche en eau, a mis sur pied un vaste programme de ce type, avec l’aide d’Alstom. Les deux versants des Pyrénées ont-ils été aussi bien équipés que les Alpes pour cette technique ? Relancer l’équipement de la France, pourrait produire des fruits à l’exportation et éviter que notre pays, naguère exportateur d’électricité ne devienne trop importateur aux heures où l’électricité coûte cher.

 - par Idiot éclectique


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Energie, un pas en avant vers les STEP
11 janvier 2010, par Jack Fagot-Barraly  
energie hydroelectrique

Autour de Gourette existent 3 lacs de montagne :Anglas ,Uzious ,et Louesque . Au temps de mines de fer d’Anglas il y avait une petite centrale électrique qui fournissait l’énergie necessaire au fonctionnement de ces mines . Des vestiges sont encore visibles notament la conduite forcée qui vient du lac d’Uzious . Me promenant souvent dans le secteur je me suis toujours étonné qu’une centrale Hydroélectrique n’ai pas été construite a cet endroit pour alimenter Gourette et cela sans nuire au débit du Valentin . Réhausser les deversoir de ces trois lacs et la réserve d’eau devient suffisante pour alimenter une centrale moyenne ,je crois . La centrale logée dans un creux au bas du lac d’Uzious ne génerait personne et fournirait de l’energie bon marché et ....propre

> Energie, un pas en avant vers les STEP
11 janvier 2010, par Perplexe  

Sur le gave de Pau, une station de pompage turbinage existe à Pragnères : "Achevée en 1953. Alimentée par une chute de 1250 m de haut. Le réservoir de Cap-de-Long sert de collecteur pour l’interconnexion de plusieurs bassins-versants. La centrale de Pragnères fonctionne en "heures de pointe". En "heures creuses" elle actionne deux pompes qui refoulent l’eau du bassin d’Ossoue pour assurer le remplissage du Lac de Cap-de-Long par un siphon de 900 m de haut franchissant le Gave de Pau." Nul n’est prophète en son pays.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pleure ô pays bien aimé
Adage des gens de justice
Thank you London 2012
La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
La mondialisation
Questions
L’abstention.
Petit trou deviendra grand
Démission ou renoncement
Pau - « Semaine du développement durable »
Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
Expulsions locatives
Obsolescence
Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
« Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
Oui et non
Un sociologue et l’occitan
Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
Parents : Vous êtes tous des assassins ???



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises