Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau - Idélis n’a pas de prix !

lundi 20 décembre 2010 par Jules Gibert


Les deux journaux locaux, Sud Ouest et la RépEclair nous rappellent que l’offre a elle augmenté de 50%, soit 50% de kilomètres parcourus en plus par rapport à l’ancien réseau. A priori, il n’y a pas besoin d’être un statisticien émérite pour imaginer qu’en conséquence, il y a moins de passagers par bus sur le nouveau réseau.

Plus 13% en partant d’un petit chiffre, c’est facile à atteindre. Pourquoi ne pas nous donner le nombre de personnes transportées et comparer cela avec d’autres réseaux dans des villes similaires ?

La STAP qui exploite la marque Idélis a embauché 100 personnes soit une augmentation de 40% du personnel et acheté 20 bus. 12 supplémentaires et 6 navettes devraient être acquises en 2011, 100 quais de bus, 50 abords à faire etc...

Vous remarquerez que nulle part une donnée chiffrée en euros n’apparait. Le citoyen n’a pas à savoir. C’est quand même bizarre comment nous fonctionnons. On embauche du personnel, achète du matériel, augmente le kilométrage parcouru. Tout cela a un coût et doit être payé ! Combien et comment et par qui ?

La France ne peut que courir à son déclin rapide avec ces élus qui n’osent pas parler argent et ces journalistes qui ne leurs posent pas de questions financières. Cela dit, on peut le comprendre, ils n’auraient pas eu de réponses, les élus ne les connaissant même pas.

Quant à André Duchateau, selon la presse, il affirme que tout cela se fait "pour seulement 20% de coût supplémentaire par rapport à l’ancienne délégation". Comment est-ce possible en augmentant de 40% le personnel et de 50% le kilométrage parcouru ? Nous aurions bien aimé lui poser cette question. Il ne nous a pas invité...

- par Jules Gibert

PS : L’observateur averti aura noté que la délibération 5 du conseil municipal du 16 décembre prévoyait "l’attribution d’une subvention complémentaire sur l’exercice 2010 au Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Pau : Lors de la séance du 6 mai 2010, le Conseil municipal a approuvé l’élargissement de la compétence du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville de Pau au périmètre de l’action sociale en matiére de transports publics.
Depuis le 1er juillet 2010, un ensemble d’aides sociales a été mis en place par le CCAS sur le territoire de Pau en vue de favoriser l’accès aux transports publics au plus grand nombre de palois. Le CCAS assume la compensation financière du coût de ce dispositif.
Il est demandé au Conseil municipal de bien vouloir : - décider l’attribution au Centre Communal d’Action Sociale d’une subvention complémentaire de 550.000 €."

Cette délibération est passée comme une lettre à la poste : Unanimité.

A un euro le billet, cela veut dire 550.000 voyages offerts par le CCAS depuis le 1er juillet 2010. Voilà qui justifierait une grosse partie de l’augmentation du trafic passager du réseau.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau - Idélis n’a pas de prix !
20 décembre 2010, par pehache  

Idelis (en réalité la STAP associée à Keolis) fait un "pari" à moyen-terme sur la fréquentation des bus palois. Pour l’instant ils ont investit en bus, personnel, etc, pour développer le réseau, avec un retour sur investissement espéré pour plus tard, avec un objectif de fréquentation de 13 millions de voyages par an (au lieu de 8 millions sur l’ancien réseau). Bref, ils ont du faire un "business-plan" comme n’importe quelle entreprise, car je ne vois pas Keolis investir à perte.

C’est pourquoi je trouve déplacées et non pertinentes certaines des critiques actuelles, au bout de seulement 6 mois d’exploitation. C’est dans 2 ans qu’il faudra juger de la réussite ou de l’échec de ce nouveau réseau, en regardant si les objectifs initiaux ont été atteints ou non.

Vous remarquerez que nulle part une donnée chiffrée en euros n’apparait.

C’est en partie faux, car des chiffres ont été donnés lors de l’attribution du marché à STAP-Keolis : http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?f=28&t=142#p9730

La CDA a porté sa subvention d’équilibre de 13M€ (ancien réseau), à 17M€/an. Pour le reste ça regarde STAP-Keolis qui gère ses investissements et embauche son personnel comme n’importe quelle entreprise.

PS : L’observateur averti aura noté que la délibération 5 du conseil municipal du 16 décembre prévoyait "l’attribution d’une subvention complémentaire sur l’exercice 2010 au Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Pau

L’observateur averti aura également noté qu’il ne s’agit là que d’un effet de vases communiquants entre la CDA et les communes. En effet, dans l’ancien réseau c’était la CDA qui finançait les tarifs sociaux pour le bus, alors que sur le nouveau réseau chaque commune décide et finance les tarifs sociaux qu’elle souhaite appliquer pour ses administrés.

Bref, un minimum d’"investigation", sur des informations disponibles publiquement qui plus est, serait préférable à des insinuations sans fondement.

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Marc  
    Merci Pehache. Ces articles faits à la va-vite, remplis d’affirmations gratuites, masquent mal leur objectif principal qui est de faire feu de tout bois sur la municipalité.

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Autochtone palois  

    Où est l’objectivité ??? Que l’on ne soit pas trop exigeants sur l’objectivité des commentaires des internautes, c’est le jeu des forums. Mais lorsque des articles comme celui-ci sont si approximatifs, sans rigueur de rédaction, aux chiffrages systématiquement discutables, parce que souvent avancés pour étayer un point de vue partisan, ils déconsidèrent A@P.

    Par exemple j’aurais aimé que l’auteur aille chercher le nombre de voyageurs transportés au km parcouru par les bus, critère qui nous a déjà servi pour faire des comparaisons.

    Mais, comme Pehache je pense qu’il est de toute manière trop tôt pour faire un bilan sérieux.

    En revanche j’aurais aimé que l’on analyse dès maintenant la manière dont Idelis prend en compte les réclamations des citoyens, très perturbés par les changements dans le tracé des parcours. Parce que je n’ai pas les moyens de le faire, j’espérais que des "journalistes" amateurs s’y colleraient pour nous. C’est un défi, mais c’est une condition pour la crédibilité des articles publiés ici.

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Daniel Sango  

    On pourrait aussi demander à Duchateau comment il justifie ses indemnités de 8000 euro/an (comme d’ailleurs ses deux VP du Syndicat mixte des Transports) En effet, ils ont pris prétexte de la création de deux lignes ridicules (qui auraient du être crées il y a 10 ans), vers Morlaas et Serres Castet pour monter ce syndicat mixte. Aucun travail supplémentaire par rapport au fonctionnement précédent, mais un syndicat mixte de plus et des indemnités supplémentaires pour les élus.

    Ne votez pas Duchateau...

    > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    La France ne peut que courir à son déclin rapide avec ces élus [...]

    C’est à mon avis pour ça qu’il ne faut pas être trop indulgent avec nos édiles. Cacher des chiffres, se soumettre aveuglément à un chef, ne pas accomplir des actes de gestion simples et essentiels. Cela est inacceptable et doit être combattu.

    Grâce aux politiques de droite et de gauche de ces 20 dernières années, la France risque bientôt de se retrouver en cessation de paiement.

    Grâce à AL, Pau se retrouve à ce niveau-là et pas plus haut.

    MLC : la pôvre, ça fait pas longtemps qu’elle est là. Les élus : ils travaillent beaucoup... Quand dans 3 ans, dans 9 ans, il y aura un centre ville toujours aussi sale et dépeuplé, et bien d’autres problèmes, "on" finira par dire, "ah lui, il y a des choses qu’ils n’ont pas fait" tout en ayant laisser faire. Evidemment, des choses positives ont été faites (rénovation partielle de la chaussée, du CV...), mais plein de choses restent non-acceptables.

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par claudiqus  
    J’entends parler de réclamations ... je ne voudrais pas abonder dans le sens du texte initial ou la controverse dont l’essentiel a été dit et inutile d’en rajouter . mais j’aimerais quand même bien savoir pour quelle raison impérative le bus de fin d’après midi, aux alentours de 19h a été supprimé ! le dernier est à présent à 18h . les étudiants et les personnes sans véhicule qui retournent le soir extra muros sont-ils si peu nombreux ? smiley

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par AB  

    "...pour quelle raison impérative le bus de fin d’après-midi, aux alentours de 19h a été supprimé !"

    Les citoyens peuvent poser des question de ce genre aux "E-ateliers" de "pau.fr". Malheureusement le Service de la Communication de Pau n’arrive pas à gérer ce service... La dernière question traitée date du 14 mai 2010 !

    Manque de personnel ? L’absence d’un chef de projet ? L’absence d’un chef de projet énergique ?

    Essayez vos chances, claudicus, et tenez-moi au courant... (Ici Binette : "Mon sport préféré c’est critiquer la Mairie")

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par claudiqus  

    Merci AB !

    Je subodore que la réponse est déjà toute trouvée mais j’essaierai quand même ...quién sabès ? smiley

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par AB  
    Pourquoi pas essayer en béarnais ? Sait-on jamais... Remarquez, selon la graphie choisie vous risquez de passer ou pour un occitaniste-extrême-droite ou pour un occitaniste-extrême-gauche...

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Marc  
    Effectivement. En tout cas j’ai essayé plusieurs fois en français, langue que les employés municipaux sont censés pratiquer, et je n’ai jamais eu de réponse. Vous pourriez peut-être essayer le latin ?

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par Marc  

    Claudiqus, vous aurez sans doute plus de chance en contactant IDELIS. Vous pouvez utiliser le lien suivant pour accéder au formulaire de réclamation :

    http://www.reseau-idelis.com/805-Nous-ecrire.html

    Bonne soirée.

  • > Pau - Idélis n’a pas de prix !
    20 décembre 2010, par claudiqus  
    Merci à tous les deux ! mais, pas si bête comme suggestion, vais essayer de me remémorer mes pérégrinations passées et leur poser la question en Berbère mâtiné de sabir !... blatti chouïa sahbi, makhach’i e’lbus scola, splique moa porkoi ? smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises