Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Réforme territoriale ou : « Retour vers le futur » ? 

lundi 14 février 2011 par Maurice MEIRELES


Le débat, un peu épidermique - prochaines échéances électorales obligent - sur le projet de fusion entre plusieurs communautés autour d’Orthez et de Lacq ouvre-t-il celui de la future réforme territoriale prévue pour 2014 ? Ou bien va-t-on nous refaire le coup de l’intercommunalité revue et corrigée par les élus locaux ?

 Pourtant, souvenez-vous, c’était une riche idée ! Elle consistait, affranchis des actuelles « frontières » cantonales, départementales ou régionales forcément obsolètes deux siècles après leur création, à projeter de nouvelles structures propres à mieux prendre en compte les réalités humaine, économique, sociale et culturelle d’aujourd’hui - à répondre mieux aux attentes des populations notamment par des économies d’échelle en mutualisant les services à la population. De fait, qu’en a-t-il été ?

 Les communautés se sont quasiment toutes inscrites dans les limites de leur canton. Au plan financier, la Cour des comptes a observé sans indulgence qu’en fait d’économie, les services rendus par les communautés, quand ils étaient nécessaires, ce qui n’était pas toujours le cas, l’ont été très souvent à un coût plus élevé que celui des communes auquel il s’était substitué. Au plan humain, la notion d’identité communautaire reste quasiment une abstraction. Pas terrible en somme !

 Alors, sans doute pas terrible non plus l’avenir d’une réforme territoriale - réalisée depuis longtemps par tous nos partenaires européens - dont la réussite ne dépendra que de nos élus locaux actuels - Elus locaux qui ne semblent pas follement enthousiastes à la perspective d’échanger les trois barils d’une centaine de conseillers régionaux, cantonaux ou présidents de communautés qu’ils sont aujourd’hui, contre un seul des 35 futurs conseillers territoriaux. Du reste, interrogés fin 2009, les leaders départementaux étaient d’une clarté inquiétante ! Max Brisson était pour. JJ Lassere prônait plutôt le renforcement du pouvoir du canton c’est à dire celui du département et G. Labazée, plutôt celui des intercommunalités c’est à dire celui de la région. Chacun en somme ne prêchait que pour sa paroisse ! 

 Quant au contexte régional ? Au constat de nos rapports avec nos voisins Bigourdans ou Espagnols, il n’est guère plus encourageant. Ainsi, apparemment solidaires sur le projet « Grande vitesse », nos grands élus ne semblent toujours pas partager l’idée que « construire une voie d’avenir » c’était peut-être aller un peu plus loin qu’une très hypothétique gare TGV sur le plateau de Ger. Du reste, il y a déjà quelques décennies, n’en parlait-on pas déjà ...pour la forme. ! 

 En résumé, nobles déclarations d’intentions mais pratique intensive du conservatisme - stratégie du statu quo - confiscation des pouvoirs acquis, conservés et transmis à l’intérieur de mécanisme de dépendance, de vassalité - confusion entretenue entre les mots, « république » et « démocratie ! De fait, nous inventons et réinventons sans cesse une sorte de féodalité...républicaine qui nous tue lentement mais ne fait pas avancer les choses. Dans un tel contexte, il est à craindre que la future réforme territoriale ne soit qu’un épisode supplémentaire du « Retour vers le futur ». Beau film d’ailleurs. Mais la vie réelle, ce n’est pas du cinéma !


  - par Maurice MEIRELES
Maire honoraire de Pontacq.
 
Credit photo : http://aisnedit.fr


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Réforme territoriale ou : « Retour vers le futur » ? 
14 février 2011, par Clo  
Réforme territoriale

La phrase célèbre du film "Le Guépard" "Il faut que tout change pour que rien ne change" C’est le crédo de nos hommes politiques attachés à leurs (petits ou grands) fromages.

  • > Réforme territoriale ou : « Retour vers le futur » ? 
    14 février 2011  

    Alphonse à Maurice et à d’autres,

    La vision de Mr Maurice Meireles de Pontacq sur la nécessité d’une réforme territoriale en France me paraît tout à fait convaincante, d’autant plus que pour ma part, j’ai la même de longue date.

    Hélas, trois fois, cette réforme ne verra le jour que si ceux qui doivent se faire hara-kiri pour qu’elle advienne ne participent pas à son élaboration. Il faut donc lui trouver une voie sûre, pour éviter son "torpillage".

    Car la résolution du problème urge. Premier constat : trop nombreux sont nos conseillers de toute nature. Deuxième constat : leur niveau de compétence "citoyenne" est trop bas.

    Il faut donc les réduire en nombre, supprimer l’un des échelons électifs, réduire les doublons administratifs,et leurs agents, et élever la qualité des futurs conseillers devenus polyvalents.

    Il est par exemple tout à fait anormal que nous, électeurs, soyons incapables actuellement de citer le nom d’un seul de nos conseillers régionaux, et d’à peine celui du conseiller général de notre canton.

    Tant que la réflexion "conseillère" ne dépassera pas la limite du canton où elle s’exerce, les problèmes communs d’une agglomération, d’un canton, d’un département, d’une région, seront mal traités, pour le coût le plus élevé.

    Conclusion : stop aux "fromages électoraux" abusifs, et réformons !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises