Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Christian LAINE

lundi 7 mars 2011 par Bernard Boutin


Indiscutablement la nouvelle Mairie de Lescar ne laisse pas indifférent. Le bâtiment d’abord, le cadre ensuite et l’emplacement pour finir. Christian Laine nous dit les motifs de ce choix et le coût d’une telle opération. C’est cher pour une commune de plus de 10.000 habitants mais cela aurait pu être encore plus cher. Explications.
Vice Président de l’agglo, comme il l’aime à l’appeler, Christian Laine nous donne quelques une des pistes de réflexions sur ce qui pourrait être le futur périmètre de la CDA-PP. « A terme, la nouvelle communauté d’agglomération pourrait tourner à 35 communes contre 14 actuellement. » ! Va-t-on nous refaire le coup de l’Europe ? Trop grand, trop vite.
Christian Laine revient aussi sur le commerce dans l’agglo et l’absence d’un « schéma d’urbanisme commercial pour l’agglomération toute entière ». Il semble que la Présidence de l’agglo, Martine Lignières-Cassou, ne considère pas le commerce comme faisant partie de la compétence économique obligatoire de la CDA-PP. Un vrai problème..

Alternatives Paloises - Le nouvel Hôtel de Ville de Lescar vient de s’installer au Château du Bilaa. Pourquoi ce choix ?
Christian Laine - C’est clairement un choix financier. Le projet initial du précédent maire de Lescar, Monsieur Claverie, était de construire une nouvelle mairie prévue pour 6,4 millions d’euros ainsi qu’une salle de convivialité de 9,3 millions d’euros au Château du Bilaa. Selon nous, la commune de Lescar ne pouvait pas supporter de telles dépenses. Lorsque nous avons été élus en 2008, il y avait déjà plus de 6 millions d’euros de frais de gros œuvre engagés au Bilaa pour la salle de convivialité qui, située entre le Palais Beaumont et le Domaine du Cinquau, tous les deux déficitaires, n’aurait pas été rentable. Placer la mairie au Bilaa, c’était économiser pas loin de 10 millions et la situation financière de la commune de Lescar nous obligeait de serrer les boulons.

Alternatives Paloises - Concrètement, la nouvelle Mairie coûte combien ?
Christian Laine - Quand nous sommes arrivés, outre le gros œuvre déjà réalisé pour 6.009.000 d’euros, nous avons dû investir 900.000 euros pour aménager la mairie elle-même auxquels il faut ajouter les travaux d’aménagements extérieurs - voirie, éclairage public, parkings et espaces verts- qui se montent à 1,5 millions d’euros. Ces travaux étaient prévus pour 1,8 millions dans le projet Claverie. La mairie nous coûte au final 8,4 millions d’euros. C’est trop mais c’est beaucoup moins qu’une nouvelle mairie à la Cité et une salle de convivialité au Bilaa.
Tout est pratiquement terminé en dehors des espaces verts encore à réaliser mais qui sont budgétés dans les sommes annoncées.

Alternatives Paloises - Vous ne craignez pas cet emplacement peu central par rapport à la ville elle-même ?
Christian Laine - Je voudrai dire deux choses. Nous avons tout d’abord demandé à la SEPA d’étudier la possibilité de mettre la mairie ici. Pendant 5 mois, nous avons demandé à toutes les personnes qui entraient à l’ancien Hôtel de Ville comment elles y arrivaient : 96% d’entres elles venaient en voiture... Si elles pouvaient aller à la Cité en voiture, elles pourront faire de même pour le Bilaa.
Qui vient aussi à la mairie ? Pratiquement 80 à 90% des gens qui se déplacent à la mairie, le font pour des réunions en fin de journée. Le citoyen qui vient retirer une carte d’identité ou une fiche d’état-civil est de moins en moins fréquent d’autant plus qu’avec internet, on peut de plus en plus se procurer des documents depuis son domicile. La mairie est symboliquement un lieu de centralité mais pas pratiquement.
 J’imagine que l’on peut inventer un nouveau lieu de centralité, non pas autour d’un hôtel de ville mais autour d’un hôtel de ville-jardin. Le parc qui nous entoure, associé à la terrasse de la nouvelle mairie, peut permettre des manifestations, rencontres, fêtes familiales et associatives qui vont faire vivre un autre lieu de Lescar.

Alternatives Paloises - Le parc va être organisé de façon à créer un réflexe « promenade » chez les Lescariens ?
Christian Laine - Sa configuration est presque définitive. Nous avons voulu garder tout l’aspect sauvage du parc avec un lieu central qui est le plateau que l’on va réaménager en vallon. Il se profile actuellement et va être planté dans les 2 ou 3 mois qui viennent pour une inauguration en juin.

Alternatives Paloises - Les transferts de compétence s’accélèrent vers la CDA-PP. Cela a-t-il des conséquences sur le nombre d’employés communaux dans la ville de Lescar ?
Christian Laine - A certaines périodes de l’année, nous approchons les 400 bulletins de salaire. En moyenne, nous sommes à 280 salariés équivalents temps plein. C’est beaucoup. Cela ne veut pas dire qu’il y en a trop. Quand nous prenons la mairie elle-même avec ses services traditionnels (état-civil etc.), nous sommes en-dessous de la moyenne nationale. Par contre, il y a beaucoup de structures extérieures que nous gérons directement : l’Ecole de Cirque, la Maison de l’Enfance, la Maison des Jeunes, l’Ecole de musique. Tout cela dans beaucoup de communes est géré par des associations. A Lescar, la ville les gère en direct ce qui emploie beaucoup de personnel.
Quand nous transférons des services à l’agglomération, nous transférons aussi ce que la commune paye pour ces services. L’opération est blanche pour la commune. Mais dans 10 ans, c’est la CDA-PP qui supportera les augmentations de charges liées au personnel. L’opération sera alors gagnante pour Lescar.

Alternatives Paloises - Dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques), le périmètre de l’agglomération pourrait être modifié. Avez-vous une idée des communes qui pourraient y être rattachés ?
Christian Laine - Je crois qu’il y a 3 intercommunalités qui sont concernées. Le Miey de Béarn avec ses 14 communes situées à l’ouest de Lescar (ndlr : 14 communes pour 12 600 habitants). Cela dit, Denguin pourrait être rattaché à la communauté de Lacq. C’est à voir.
Le Luy de Béarn situé au nord de la CDA-PP avec 4 communes et 9900 habitants. Il y a cohérence avec le nouveau plan de circulation des bus qui dessert ces communes. Et puis, peut-être la communauté de Gaves et Coteaux, 7 communes et 6200 habitants, située au sud est de la CDA-PP. Cela pourrait se faire dans un second temps.
Le Luy et le Miey me paraissent évidents. A terme, la nouvelle communauté d’agglomération pourrait tourner à 35 communes contre 14 actuellement.

Alternatives Paloises - Avec 35 communes à terme, ne faudra-t-il pas élire d’une façon différente l’exécutif communautaire ?
Christian Laine - J’en suis convaincu parce que l’agglomération va prendre de plus en plus de responsabilités. La CDA est aujourd’hui une instance qui n’a ni élus, ni électeurs ! La loi prévoit que lors des futures élections municipales, les conseillers communautaires seront « fléchés ». Cela ne veut rien dire et est une mauvaise pirouette. Je suis pour le suffrage universel direct.
Alternatives Paloises - La A65 arrive maintenant à Lescar. On en est où pour la zone d’activité que vous attendiez tant à l’intersection A64 et A65 ?
Christian Laine - Point d’interrogation ???? Point de suspension.... 
Nous sommes d’accord avec l’agglomération sur les terrains à investir pour cette zone d’activité. C’est un gros dossier et, selon moi, on n’avance pas assez vite sur l’aménagement de cette zone.
Il est rare qu’il y ait un projet de zone d’activité à l’intersection de deux autoroutes et je ne voudrai pas que l’on rate des opportunités parce que nous sommes trop longs à réagir. Donc, je presse régulièrement les services de l’agglomération pour avancer sur ce dossier.

Alternatives Paloises - Ce n’est pas plus une décision politique qu’une décision des services que vous attendez...
Christian Laine - C’est au politique de dire aux services : « C’est prioritaire, allez-y ! ».

Alternatives Paloises - Le commerce du centre-ville de Pau se plaint régulièrement. Qu’en est-il de celui de Lescar Soleil ? Où en est-on du projet de cinéma qui remplacerait la patinoire ?
Christian Laine - Lescar Soleil n’a pas de difficultés mais il pourrait en avoir très vite. Il a été crée un Office du Commerce à Pau alors qu’il faudrait un schéma d’urbanisme commercial pour l’agglomération toute entière. C’est très important. Lescar Soleil est la plus grande zone commerciale de France et l’on bricole avec Auchan qui se développe à l’est de Pau, avec Immauchan qui va construire un complexe à la sortie Ouest de l’autoroute à Tarbes, avec Saint Géours de Marenne qui va voir se créer un village de marques de 70 établissements. Tout cela va nous fragiliser...
J’ai actuellement pour Lescar la demande de 5 supermarchés à construire. Je dis Non à tous parce qu’il va y avoir des morts. Il n’y a pas la place pour tous et ils me disent toujours la même chose : « Oui, il y aura des morts et cela ne sera pas nous, cela seront les autres ». Je ne veux pas qu’il n’ait des morts. Actuellement, il y a un développement totalement anarchique. Au milieu de tout cela, Lescar Soleil résiste, mais jusqu’à quand ?
Il est sur que si vous allez faire vos courses chez Immauchan à Tarbes, vous n’irez pas à Lescar Soleil. Il est sur que les clients de Dax qui viennent aujourd’hui à Lescar Soleil iront peut-être demain à Saint Géours de Marenne.
J’ai des rencontres régulières avec Axa Finance, propriétaire de Quartier Libre, et le Groupe Altarea pour les inciter à mettre une politique dynamique de soutien au commerce lescarien. La création d’un complexe cinématographique rentre dans ce projet de soutien au commerce lescarien tout en étant positif et actif pour le public jeune et familial de l’ouest de l’agglo.

Alternatives Paloises - Est-il logique que l’OFCAP soit purement palois alors que la compétence première de la communauté d’agglomération concerne l’économie ?
Christian Laine - Réponse : NON. Dans une lettre au Président de Quartier-Libre, la Présidente de la Communauté d’Agglomération de Pau disait : : « nous n’avons pas la compétence commerce ». J’avoue que je ne comprends pas très bien. Cela voudrait dire que le commerce n’est pas de l’économique. Dans ce cas là, récupérons notre taxe professionnelle puisque ce n’est pas de l’économique ! C’est une boutade.

- Propos recueillis par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Christian LAINE
8 mars 2011, par Lecteur Lescarien  

M. LAINE à fait faire à la commune de Lescar 10 M€ d’économie ? Il oublie de préciser qu’il lui faudra quand même investir dans une "salle de convivialité" qui portera l’addition à 12.5 ou 13 M€ ! Sans compter l’achat par la commune de la salle dite "des 7 moulins" qu’il faudra rentabiliser aussi.La difference avec le cout réel de l’ex-projet du Bilaa, est plus proche de 1 M€. Somme qui aurait pu être largement comblée par les recettes de cette salle.

Quant à l’aspect symbolique de la situation de la Mairie dans la cité historique, il est logique qu’il n’interpelle pas M. Laine qui n’est pas lescarien dans l’âme, et ne s’est jamais interessé à Lescar avant d’y être élu....

> Christian LAINE
7 mars 2011, par Daniel Sango  

Des réflexions de bon sens certes, mais il est majeur effectivement que les intercommunalités ne fassent pas comme l’Europe.

Il est donc majeur qu’avant un élargissement (au demeurant indispensable pour mettre en cohérence le bassin de vie avec sa gestion politique) il soit traité à fond de ce que l’on veut faire d’une communauté d’agglo.

Si ce n’est pas pour créeer une entité munie de très larges pouvoirs, capable d’optimiser le fonctionnement (et cela doit se traduire par des diminutions drastiques de coûts) et réduire CONSIDERABLEMENT les prérogatives des communes, alors il ne faut pas le faire.

Il est majeur aussi que la ville de Pau considère que les investissements de l’agglomération et d’une manière générale la gestion soit absolument équitable pour toutes les communes.

La ou le successeur de MLC devra se saisir de ce problême majeur.

Mais quant on voit le niveau pitoyable des débats ou des propositions dans ce domaine de tous les partis, il y a du souci à se faire...

  • > Christian LAINE
    7 mars 2011, par Ferdi  
    Elargissement de l’agglo. D’accord avec vous mais il serait plus efficace encore de procéder, à Pau comme ailleurs en France, à de véritables fusions de communes, à l’instar de ce qui s’est fait dans la majorité des pays européens. Dans ce cadre, il n’y aurait plus de problème de légitimité des membres du conseil d’agglo. De plus,on pourrait espérer dans ce cas voir se développer des politiques cohérentes au niveau de toute l’agglomération.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises