Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau - Déambulator en plein questionnement !

lundi 30 mai 2011 par Déambulator


Cette semaine, DEAMBULATOR a déambulé à Pau et vous rapporte des images qui sont au plus près du ras du bitume.

Depuis plusieurs années, on voit apparaître dans certaines artères de notre belle cité, des plaques de plastique noir, d’environ 20 cm sur 10 cm vissées directement dans le bitume. Quelque temps après, elle disparaissent comme elles étaient venues. Cette semaine nouvelle éruption : Déambulator en a localisé dans la rue du Sergent Bernès-Cambot (Photo 1), et aussi dans une rue moins passante, la Rue Joachim du Bellay.

Ces plaques d’une épaisseur d’environ 3 cm, biseautées, supportent sans broncher les roues des automobiles, et vont toujours par deux. Déambulator est donc descendu de son vélo pour montrer aux lecteurs d’A@P ce dont il retourne (photos 2 et 3). Peuvent-ils, ces lecteurs apporter leurs lumières et valider ou infirmer l’hypothèse démabulatoresque suivante ?

Hypothèse : il pourrait s’agir de compteurs de véhicules miniaturisés. Chacune des deux plaques porte une flèche qui est orientée dans le sens de la circulation. Chaque plaque détecterait donc les véhicules d’un seul sens de circulation, car l’étroitesse des voies en cause conduit beaucoup de conducteurs à chevaucher les deux à la fois.

Mais si cette hypothèse est vraie, comment ça marche ? Y a-t-il une alimentation par pile ? Des circuits magnétiques polarisés qui ne comptent les déplacements que dans un seul sens ? Transmettent-ils leurs résultats par radio ? Ou faut-il les retirer pour lire les résultats ? Et enfin, qui les place et dans quel but ? Et cerise (inquiétante) sur le gâteau : si c’est pas ça, qu’est-ce que c’est ???

En voila des questions intéressantes, non ?


- par Déambulator


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau - Déambulator en plein questionnement !
1 juin 2011, par Jean Paul Penot  

Outre la curiosité relative au "comment cela fonctionne", se pose la question de savoir pourquoi faire ?

Le cycliste peut rêver et imaginer que c’est pour établir une liste de priorités dans la réfection de chaussées bien dégradées. Mais il ne doit pas trop rêver (et les automobilistes encore moins) : j’ai constaté que les employés chargés de la pose et dépose de ces plaques ne prennent pas beaucoup de précautions pour eux-mêmes en matière de sécurité.

Il est vrai que ces détecteurs sont souvent placés sur des voies secondaires plutôt que sur les grands axes. Mais ne tirez pas sur les pianistes et ne roulez pas sur les lampistes !

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    2 juin 2011, par pehache  

    Le "pourquoi faire ?" me semble assez évident : les statistiques de trafic automobile font partie des chiffres de base pour la gestion de l’espace urbain.

    Dans le même genre on pourrait aussi dire "Les recensements, pourquoi faire ?"

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    31 mai 2011, par Déambulator  

    Merci à tous les réactifs ! Cependant j’espérais qu’un puits de sciences et de technologie puisse nous nous expliquer le principe de cet appareil. smiley

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    31 mai 2011, par mael  
    Ces plaques sont fixées dans la chaussée avec des tires fonds. Elles permettent l’enregistrement du nombre de véhicules et de leurs vitesses par tranche horaire, journalière. Bref elles permettent de compter et surtout d’analyser la circulation.

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    31 mai 2011, par pehache  

    Très probablement un classique système par induction magnétique : un champs magnétique est généré, et une boucle inductive détecte les variations de ce champs magnétique quand une masse métallique passe au dessus.

    Le champs magnétique peut être fixe généré par un aimant, ou bien généré par la boucle inductive elle-même (nécessite plus d’énergie).

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    30 mai 2011  

    Ces "mystérieuses plaques" sont en réalité des bornes de comptage de véhicules. Vous noterez que ces dispositifs remplacent le double tuyau d’air utilisé encore hors de l’agglomération. Mais le plus drôle, c’est que ces bornes sont souvent disposées pour compter deux fois dans chaque sens ou de façon à ce que la véhicules ne passent pas dessus mais à proximité. La question à) poser est là encore : comment sont établies et traitées les statistiques ?. Je ne suis qu’un automobiliste curieux de ce qu’il rencontre sur les chaussées. ;-))

    > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    30 mai 2011, par pehache  

    PLutôt que de présenter cela comme une enquête entourée de mystères inquiétants, déambulator aurait pu tout simplement appeler les services techniques pour avoir confirmation de son hypothèse : il s’agit en effet tout simplement de plaques de comptage des véhicules, qui remplacent le système habituel de câble tendu sur la chaussée. Dans quel but ? Eh bien pour connaître le trafic là où ils sont posés, tout bêtement.

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    30 mai 2011, par Déambulator  

    Cher Péhache,

    Vous êtes bien acide aujourd’hui, quoiqu’un peu basique dans vos réflexions. Si j’appelais les services de la Mairie, et à condition de trouver le bon bureau, je garderais l’info pour moi et basta.

    Car le principe de cette chronique est de partager avec les lecteurs-internautes d’A@P les petites choses qu’on remarque en ville et de préférence de façon humoristique.

    Quand à la question "dans quel but ?" elle veut dire : pourquoi dans cette rue, quel est le problème sous-jacent (demande des riverains ? projet de mise en sens interdit ? aménagement programmé ?)

  • > Pau - Déambulator en plein questionnement !
    30 mai 2011, par pehache  

    Je ne vois pas ce qui vous obligerait à garder l’information pour vous si vous l’obteniez avant d’écrire l’article, bien au contraire.

    Quant à la question de savoir si un aménagement est programmé dans cette rue en particulier, là franchement si il y a bien un endroit où la réponse peut être obtenue c’est auprès des services, bien plus qu’auprès des lecteurs d’A@P.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les Halles, on les habille... comme à Avignon ???
    Déambulator 18 : Mixité sociale au marché
    Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
    Déambulator 16 : De cul-de-sac en cul-de-sac
    Déambulator et le bus qui se prend pour un tram
    Chapitre 14, où Déambulator devient Stabulator !
    Déambulator 12 : Les Cinémas de Pau
    Déambulator 11 - Dis-moi que tu m’aimes !
    Déambulator 10 - Devinette (facile) : Où sont ces statues d’Ernest Gabard
    Déambulator 9 : Pau « i-secteurs-country »
    Déambulator 8 - VIEILLISSEMENT : Les panneaux aussi !
    Déambulator 7 : La rue des autobus ventouse
    Déambulator et les pierres de lune
    Pau, une plaque de rue à décrypter
    Pau - Déambulator est re-tombé dans le panneau !
    Pau - Déambulator et la rue Tran
    Déambulator et les panneaux "STOP"



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises