Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La veste de Michael Jackson et les reliques de sainte Quitterie

lundi 4 juillet 2011 par Jean-Louis Brasseur


Des reliques de sainte Quitterie ont été insérées dans l’autel du sanctuaire de Doumy le 2 juin tandis que la veste de Michael Jackson a été achetée 1,8 million de dollars aux enchères le 27 du même mois. Quel rapport existe-t-il entre ces deux évènements ?

Les esprits auto-proclamés libres se gaussent du culte et du trafic des reliques pratiqués durant tout le Moyen Age et de nombreux catholiques s’en moquent. En même temps des reliques de footballeurs ou de chanteurs s’achètent très cher pour être exposés et leurs reproductions sont vendues au grand public !

 Au Moyen-Age, des sanctuaires ont été créés pour que les fidèles prient au pied d’une relique particulière : la couronne d’épines pour la Sainte-Chapelle ou la statue-reliquaire de sainte Foy pour Conques. Le mot signifie « restes » et s’applique aussi bien à une partie du corps d’un saint qu’à un objet l’ayant touché.

Pour Sainte Quitterie, martyre du 5ème siècle et patronne de la Gascogne, il s’agissait de terre prise au pied de son sarcophage, les protestants puis les révolutionnaires ayant totalement vidé son sarcophage mais une relique était nécessaire pour la consécration de l’autel de Doumy. Les reliques rentrent en grâce actuellement chez les catholiques, ainsi celles de Sainte-Thérèse de Lisieux qui parcourent le monde ont été vénérées dans une trentaine de lieux de notre diocèse en octobre dernier. Les reliques permettent de prier auprès d’un objet relié au sacré mais pour beaucoup elles confèrent une protection magique à titre individuel ou collectif ; elles étaient ainsi sorties lors des épidémies.

C’est en tout cas un élément important de la religiosité qualifiée de « populaire » et l’islam comme le bouddhisme pratiquent cette vénération de même que... les athées ! Les communistes allaient en pèlerinage sur les reliques de Staline et le font toujours pour Mao et Ho Chi Minh. Nos révolutionnaires en connaissaient l’importance puisqu’ils ont pratiqué à grande échelle leur destruction alors qu’ils auraient dû les conserver pour montrer par un contre-exemple ce qu’ils considéraient être une superstition.

Un nouveau phénomène apparaît : les vêtements des « joueurs » de foot ou des chanteurs, objets de la vénération des foules sont achetés à prix d’or. De nombreux dérivés : « gadgets » et tenues peuvent être vendus en conséquence. Je laisse aux lecteurs le soin de décider si la quasi-béatification de Michael Jackson est un progrès ou une décadence ?


-par Jean-Louis Brasseur


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La veste de Michael Jackson et les reliques de sainte Quitterie
4 juillet 2011, par pehache  

Les esprits auto-proclamés libres se gaussent du culte et du trafic des reliques pratiqués durant tout le Moyen Age et de nombreux catholiques s’en moquent.

Vous voulez dire que les esprits catholiques, dans un élan de lucidité, n’osent pas se proclamer "libres" ?

Je laisse aux lecteurs le soin de décider si la quasi-béatification de Michael Jackson est un progrès ou une décadence ?

JLB, il faut être honnête et reconnaître que Michael Jackson chantait et dansait beaucoup mieux que Jean-Paul II.

  • > La veste de Michael Jackson et les reliques de sainte Quitterie
    4 juillet 2011, par claudiqus  
    Et la tête du Che, qui fit itou le tour de la Terre, est-ce une relique, un fétiche, un badge, un symbole de reconnaissance ? smiley

  • > La veste de Michael Jackson et les reliques de sainte Quitterie
    7 juillet 2011, par pehache  
    La tête du Che, ou la photo du Che ???

  • > La veste de Michael Jackson et les reliques de sainte Quitterie
    7 juillet 2011, par claudiqus  
    juste la photo ... lui n’est pas de sang royal ! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises