Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pascal Boniface et Julien Pardon

lundi 2 avril 2012 par Bernard Boutin


Alternatives Paloises - Vous créez un club de réflexion au nom des « Citoyens de Pau ». Quel objectif lui donnez-vous ?
Pascal Boniface - Il ne s’agit pas d’un Club mais simplement d’une association loi 1901 avec des statuts bien précis dont l’objet est de mettre en place des réunions publiques, des débats, des conférences sur des sujets locaux, nationaux comme internationaux. Des thématiques comme l’économie, le social, le développement durable, les transports, la sécurité etc. ont pour vocation d’être discutées avec tous les gens qui le souhaitent dans un cadre de liberté d’expression totale.

Alternatives Paloises - Vous avez déjà des actions sur les rails...
Julien Pardon - Nous avons 3 à 4 conférences-débats prévues au cours de l’année. La première aura lieu fin mai avec comme sujet : Quelle place pour la jeunesse dans notre cité ? ce qui permet d’aborder des sujets comme l’emploi, le logement, les transports etc.
Selon les thèmes des débats nous pourrons avoir des lieux de rencontres différents avec des intervenants locaux comme nationaux.
La vocation de l’association est de créer un espace de débats où toutes les couches de la population sont invitées à participer.

Alternatives Paloises - Qui appelez-vous à rejoindre l’association et qui l’a rejoint concrètement ?
Pascal Boniface - Tous les palois et béarnais qui sont concernés par la vie de notre territoire en priorité sur les sujets liés à la ville et à agglomération de Pau.
Actuellement, nous sommes une trentaine et avons une centaine de personnes qui nous ont fait part de leur souhait de participer à l’association. Nous sommes actuellement en pleine phase de démarrage avec l’organisation des premiers conseils d’administration, l’enregistrement des adhésions et la mise en place de nos premières actions.

Alternatives Paloises - Vous êtes membre du Parti Socialiste, le travail de réflexion ne pouvait-il pas se faire dans la section locale du PS ?
Julien Pardon - Est-ce qu’il y a débat dans les partis ? Il est difficile d’aborder dans le cadre des partis les sujets d’une façon transversal et totalement ouverte. Notre but, c’est d’accepter des idées divergentes, de les confronter, de débattre et de s’enrichir collectivement de nos idées et réflexions.
C’est une démarche parallèle et différente aux partis.
Tout le monde sait que les Partis, de gauche ou de droite, ont plutôt tendance à essayer de verrouiller les débats. Dans une association responsable, ouverte, prête à travailler collectivement, la porte n’est fermée à personne. L’idée est de s’enrichir mutuellement en abordant tous les sujets. Une démarche inexistante dans les partis.

Alternatives Paloises - Où en est la réflexion « citoyenne » sur Pau ?
Pascal Boniface - A Pau, comme au plan national, on se rend compte que l’abstention est toujours plus forte. Paradoxalement, les primaires organisées par le Parti Socialiste ont eu le succès que l’on sait et chaque fois qu’on leur en donne l’occasion, nous nous rendons compte que les gens ont envie de s’exprimer et de participer à la vie de la cité. Il y a là un paradoxe entre une abstention forte et en même temps un désir d’être entendu.
Les seuls lieux d’échanges, à Pau comme ailleurs, sont les structures associatives où les portes ne sont fermées à personne et les débats parfaitement acceptés. A Pau de très nombreuses associations fonctionnement comme cela.

Alternatives Paloises - Ce n’était pas plus simple pour vous de rejoindre d’autres associations locales qui ont fait de la citoyenneté une priorité, comme « Les Citoyens du Béarn », le « Café d’Arcadie » ou même d’utiliser « Alternatives Paloises » comme moyen d’expression ?
Julien Pardon - Toutes ces associations sont complémentaires et si de nouvelles se créent, nous nous en réjouirons. Nous sommes en contact avec ces trois associations. Pourquoi ne pas organiser demain des actions communes ?
Plus on joue collectif, plus on est fort.

Alternatives Paloises - Les « Citoyens de Pau » sont très citoyens ou très politique ?
Pascal Boniface - Politique au bon sens du terme. La politique, ce n’est pas uniquement ce que l’on voit à la télévision. C’est aussi l’art de gérer la cité, le souhait de s’investir dans la vie de celle-ci.
Les adhérents des « Citoyens de Pau » sont de tous les milieux, des jeunes et des moins jeunes, des associatifs, des entrepreneurs, des ouvriers. Mais chaque fois, des personnes souhaitant s’investir dans la vie locale. Les « Citoyens de Pau », comme Alternatives-Paloises créent les conditions de la discussion entre tous.
Mais au-delà des débats, des réunions internes, « Les Citoyens de Pau » veulent être force de proposition au niveau local.


- propos recueillis par Bernard Boutin

Contact
Courriel : asso.citoyensdepau@gmail.com
Tel : 06 83 08 98 02


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pascal Boniface et Julien Pardon
2 avril 2012, par Valérie  

Je suis admirative ! Pour moi c’est le fils caché ou le digne successeur d’Yves Uriéta....

> Pascal Boniface et Julien Pardon
2 avril 2012, par Daniel Sango  

Quel acrobate !

Sa démarche ne peut être crédible que si elle s’accompagne d’une démission du PS. Non ?

  • > Pascal Boniface et Julien Pardon
    2 avril 2012, par Maximo  
    Oui !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC
    Jean-Yves Lalanne



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises