Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

D’élections en élections.

jeudi 7 juin 2007


Les présidentielles sont passées, les législatives seraient pliées. Dans moins d’un an, les municipales qui décideront de l’avenir de Pau et de son agglomération pour des années. Quel rapport ?

Pour ces législatives, l’U.M.P. présente un candidat pour essayer de faire chuter François Bayrou. C’est dans le droit fil des présidentielles. Mais nous pouvons parier qu’il n’y aura pas de liste commune aux municipales entre le MoDem et l’U.M.P.

En face, dans ce qui s’appelle encore majorité municipale, ce n’est pas plus tendre. Les déchirements nationaux du P.S. sont fidèlement reproduits, et on peut aussi parier que Yves Uriéta et Martine Lignière Cassou ne seront pas sur la même liste. Ou bien au prix de quelles contorsions.

Cela nous fait déjà quatre listes ! Et probablement quelques autres en plus. Est-ce vraiment ce que mérite Pau ? Une duplication locale de luttes nationales, une inflation des ego, après moi le déluge.

Nousté Henric, au secours, ils sont devenus fous !

- par Ravaillac

(Image en grand)


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> D’élections en élections.
8 juin 2007, par Bernard Boutin  

Thierry,

M. Pierrou a essayé de me joindre et il a raison. Ce forum n’est pas là pour s’en prendre aux personnes. C’est le débat d’idées qui compte. Je supprime votre intervention.

Je tiens à vous rappeler ce qui est dit en page d’accueil de notre site :

"Le forum est un lieu d’expression libre. Publiez vos commentaires relatifs aux parutions sur le site qu’elles soient sur le forum, le journal ou les dossiers en page d’accueil. Une seule exigence toutefois : seul le débat d’idées prime. Il n’y a là, pas place aux attaques de personnes. Si pour des raisons professionnelles, vous ne pouvez signer vos contributions, l’utilisation des pseudos est possible. Cette pratique peut engendrer des dérives voire de la délation contre des tiers ou contre des auteurs parus sur le site.

Quand à M. Pierrou, je lui présente toutes les excuses des Animateurs d’Alternatives-Paloises mais qu’il sache que nous censurons régulièrement des "posts" sur notre site et qu’ils donnent effectivement une "piètre" image de l’exercice municipal.

Nous veillerons en tout cas que les attaques aux personnes ne se reproduisent pas.

> D’élections en élections.
7 juin 2007, par david  

Ravaillac, tu dis, "ça nous fait déjà 4 listes" et cela t’affoles. Pour toi, il faudrait combien de liste ? combien de projets ?

  • > D’élections en élections.
    7 juin 2007, par Jaurès  

    Ce qui m’interpelle le plus dans la préparation de cette élection municipale, d’où que proviennent ceux qui oeuvrent ardemment sur la ville - développement de leur association, leur commerce, leur entreprise ou le service public dans lequel il travaille - je n’entends que des "j’aimerais m’engager, mais tu comprends si mes clients sont d’un autre bord", "si j’apparais sur une liste concurrente, la subvention municipale à l’association dont je suis administrateur en subira les conséquences", "j’ai envie, mais j’habite un HLM de la Béarnaise", "oui, mais j’ai un droit de réserve"... Mais sommes-nous donc encore dans un régime Démocratique ? La liberté de pensée et d’expression http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/d1789.htm est-elle encore de mise dans le Royaume de Pau ? Oui, je crains qu’à l’occasion de ce scrutin, au lieu de voir apparaitre de nouvelles têtes de la vie civile, des professionnels de leur domaine ou de simples citoyens engagés, on nous ressorte les compositions de listes habituelles : untel habite tel quartier, un autre exerce tel job, un troisième est reconnu pour son incompétence notoire mais il "apporte" 134 voix, où ceux là sont publiquement encartés et socialement "protégés"...

    Pau mérite et nécessite mieux que la méthode traditionnelle. Alors, Citoyens, osez ! Monsieur le Maire actuellement en place ne sera pas le prochain premier magistrat de la ville, vu le rythme effrené avec lequel il enchaine occasions ratées, méthode directive contestable et ringarde, bévues et rattages, dossiers mal ficelés, délégation de complaisance inefficace, et tout cela malgré une sacrée dose de communication pour masquer le tout(cf. l’article de Sud Ouest où Monsieur le Maire est interrogé juste après avoir (re ?)lu Candide de Voltaire). Les possibles/probables protagonistes d’un bord et de l’autre sont dans un autre état d’esprit. Ils sont manifestement plus respectueux de nos Institutions et de leurs adversaires respectifs.

    Pau s’est au cours des décennies précédentes furieusement paupérisée. Pau n’est plus une ville bourgeoise de droite qui vote à gauche. RMIstes, CMUistes, personnes en grande détresse vivent à nos côtés. La vie rêvée des villes ? Un peu de concrêt. Des logements en mauvais état, des transports publics sous-développés (au 1er sens du terme), une éducation mal traitée, une voirie délabrée et sale, un tissu associatif pléthorique pour se substituer à la défaillance du service public municipal ou des disparités ahurissantes dans l’équilibre des uns et des autres, enfin, une activité économique - avant de partager une richesse, il faut la créer, et en masse - qui repose juste sur 3 piliers, non-sens pour une cité moderne du futur. Oui, Mère Nature nous a gâté ! Oui, il fait bon vivre à Pau !! Oui, j’y suis, j’y reste !!! Oui, la situation est grave, mais pas désespérée !!!! Oui, je suis très optimiste pour Pau !!!!!

    Une municipalité qui se dit de gauche et qui présente un tel bilan, un, pardonnez-moi, mais je m’en retourne dans ma tombe. Deux, je n’ai pas de doute pour 2008.

    De grâce, qui que vous soyez, quoi que vous ayez voté aux dernières élections, bousculez les états majors de vos sensibilités respectives et présentez-vous ! Ne vous demandez pas ce que Pau peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour Pau ! (JFK en Béarn)

    Que craignez-vous ? D’être élu ?

  • > D’élections en élections.
    8 juin 2007, par Jerlau  

    Jaures,

    Vous avez fait une magnifique description de la Ville de Pau et des petites pressions locales qui nuisent à notre démocratie locale.

    Votre post devrait être repris dans la presse locale.

    Et il faudrait rappeler que cette petite plaisanterie coute chaque année 7 000 Euros par famille ( 1/2 Nestor !), que la famille paye des impots locaux ou non.

    Tout cela a un coté comique.

  • > D’élections en élections.
    8 juin 2007, par Paul  
    Jaurès, vous devriez avoir honte d’utiliser le pseudo d’un homme admirable pour écrire un tel sommet de médiocrité. Tous les malheurs du monde incombent désormais à Yves Urieta. Il y en a bien un qui va finir par trouver un lien avec le Darfour. Mais en préambule je remercie Boutin et consorts (si il y en a !) d’avoir en partie censuré des propos diffamants. Yves est courtois, direct et dévoué à sa tâche et ceux qui ne le reconnaissent pas - les vrais non démocrates - ce sont eux et non l’équipe municipale que vous vous acharnez à tort à faire passer pour. Et puis celle qui a été la première adjointe d’André n’est comme par hasard jamais citée, voire même évoquée... !!! Jaurès, ouvrez les yeux. La Place Clemenceau est bientôt prête. Des façades continuent à être refaites. Une madame école vient d’être désignée. Les services municipaux ont encore démontré leur efficacité à l’occasion du Grand Prix. Il y avait beaucoup de monde en ville le samedi de la fête des mères et je n’entends pas beaucoup les commerçants se plaindre. La médiathèque va enfin être construite et d’autres projets sont en cours. Les travaux d’entretien des voiries sont nombreux : si rien n’est fait, AP le signale. Si il y a des travaux, AP le signale. Il faut bien que les choses se passent ! Alors oui, Yves sera notre prochain maire et réélu avec succès, même face à l’absent de toujours Monsieur ADSL...

  • > D’élections en élections.
    8 juin 2007, par Jean  
    Paul, vous devriez savoir qu’en se coupant de son assise militante Yves Urieta mène un combat perdu d’avance quelque soit l’adversaire... Il n’a pas le temps matériel d’acheter assez de voix. Certains de ses soutiens actuels doivent se poser la question de savoir s’ils devront quitter le navire qui ne devrait pas dépasser quelques % aux prochaines municipales... les alliances improbables (Gougy)ne lui seront d’aucune utilité. Reveillez vous !

  • > Du Josy Poeyto
    8 juin 2007, par Autochtone palois  

    Paul, rassurez-vous, la première adjointe, celle qui a fait Ubu roi, est citée ici quelques fois, dans le rôle de la mère Ubu.

    Et je vais vous la citer encore une fois, à propos des pneus et des rails de sécurité du circuit automobile que l’on est en train de stocker à l’air libre sur un terrain municipal qui jouxte la Stade Nautique, au Buisson, avec accord du maire.

    Contre toute règle élémentaire d’urbanisme dans un quartier résidentiel elle affirme que ce stockage (improvisé dans l’urgence parce qu’on n’avait pas prévu que les travaux du stade des Eaux-vives ne permettaient plus de stocker près du Coy, l’ancienne piscine !) est tout à fait normal. Je cite cette phrase d’anthologie :

    "La municipalité fait ce qu’elle veut sur les terrains qui lui appartiennent !"

    La loi qui s’applique aux citoyens ne s’applique pas aux décisions du maire !

    Voilà où mènent tant d’années de pouvoir local sans contre-pouvoirs... Vivement un peu de démocratie participative.

  • > D’élections en élections.
    9 juin 2007, par alain Bonnin  
    Mr Paul cela fait un certain temps que je lis vos articles dans AP et je me régale. J’ai souvent l’impression que les sujets noirs vous les voyez plus blanc que blanc est-ce une nouvelle forme de daltonisme ? un optimisme chronique ? ou peut-être les deux. Vous remarquerez Mr Paul je n’ai pas cité les couleurs à la mode"orange,bleu rose,vert".C’est étonnant, à l’heure actuelle tous les groupes ont besoin de s’associér à une couleur, je vérrai bien pour ma part AP en blanc(le chevalier blanc). Dans le dossier Fipau la 1er érreur vient du choix de la date,la programmation d’un 1er évènement à la même date que la coupe du monde de football c’est un manque de bon SENS.Créer une médiathèque à la place d’une partie de l’école primaire, la plus importante du département,dans un centre ville diffile d’accés, c’est encore un manque de bon SENS. Malheuresement pour nous Palois le bon SENS n’est pas commercialisé à l’épicerie du coin !!!!.

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par michel  
    Paul, le 8 Juin vous nous dites que la médiathèque va "enfin" être construite. Vous en savez un peu plus sur le planning ? je suis très intéressé . Par ailleurs, notre édile peut se vanter d’avoir un farouche défenseur sur le forum d’ AP. Votre travail dépend il de lui, Paul, autrement dit, travaillez vous à la mairie ? c’est une question "juste pour savoir", il n’y a rien là dessous.

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par Paul  

    Et si je n’étais que lui-même, à quoi cela vous avancerait-il de le savoir ? Nous parlons bien du fond. La politique est une chose très sérieuse et qui ne mérite pas d’être maltraitée comme vous le faites sur ce site.

    Vous raillez Intervilles, émission très populaire, regardée par des millions de télespectateurs. Naturellement, vous méprisez les gens "ordinaires", drapés que vous êtes dans une réflexionnite pseudo savante. Les palois répondront en masse à l’invitation. Pau en une soirée aura davantage d’échos nationaux que tous vos commentaires mesquins et revanchards n’en auront jamais dans votre vie. Tenez, je parie que le prochain sujet évoqué ici sera le Tour de France.

    Oui, Yves Urieta sera réélu par ses concitoyens.

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par jérôme  
    Je ne pense pas que vous soyez yves lui même. [texte supprimé par vos modérateurs préférés mais bon, après tout, pourquoi pas. Salut yves, En supprimant le festival caraïbes et en nous proposant de l’Intervilles, tu me fais peur. En mettant la médiathèque où tu veux la mettre, tu me fais peur En t’écoutant au conférence de presse, je suis effaré. Tu n’as même pas daigné resté jusqu’au bout de la conférence de presse de l’Orchestre de Pau. M. Karoui devait être ravi de l’importance que tu lui donnes... Ah oui, j’oubliais, tu avais Interville à préparer... alors bonne préparation, et profites en, en Mars, tu redescends parmis nous...

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par les animateurs d’A@P  

    Jérome,

    "Le forum est un lieu d’expression libre. Publiez vos commentaires relatifs aux parutions sur le site qu’elles soient sur le forum, le journal ou les dossiers en page d’accueil. Une seule exigence toutefois : seul le débat d’idées prime. Il n’y a là, pas place aux attaques de personnes. Si pour des raisons professionnelles, vous ne pouvez signer vos contributions, l’utilisation des pseudos est possible. Cette pratique peut engendrer des dérives voire de la délation contre des tiers ou contre des auteurs parus sur le site."

    Merci.

  • > D’élections en élections.
    8 juin 2007, par Saint-Just  

    Mon très cher Jaurès, c’est vrai que vous voyez un peu les choses en gris. Vous savez, il existe des substances chimiques légales pour voir la vie en rose. Attention, rien à voir (en effet) avec la couleur théorique de Monsieur l’Edile actuel. smiley

    Nous sommes tous d’accord, sauf l’entourage très proche dont Paul doit faire partie, pour constater que Monsieur le Maire actuel porte un costume un peu trop grand pour lui. Il y manque beaucoup de forme et beaucoup de fond. Il a attendu, il le dit lui-même, 30 ans et découvre depuis 1 an l’ampleur de la tâche, le système à substituer et les dossiers inachevés. A sa décharge, gérer une municipalité de 80000 habitants, n’a rien à voir avec une ville maraichère de 750 habitants. D’autant qu’il n’est pas seul à gérer nombre de dossiers : Mazarine, femme d’exception vouée à Monsieur Labarrère dont elle dénouait les noeuds, est toujours bien là. Respect. La Dame de Saragosse traite de tout et surtout de tout. Résultat, elle survole les dossiers. Après MC dir’com, revoici ED la com’. Même méthode, les facturations en plus. Et puis il y a les potes de toujours à qui il faut donner des responsabilités (erreur que Monsieur Labarrère n’a jamais comise). Dur, dur, Monsieur le Maire. Permettez-moi de verser (rapidement, je ne suis pas Candide non plus) une larme.

    Qui a dit : "occupez-vous de mes ennemis, mes amis, je m’en charge ?".

    "Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument".

    Très sincèrement,

  • > D’élections en élections.
    8 juin 2007, par Max  
    Saint-Just, je sais que l’ironie et l’humour à froid sont vos sports favoris sur ce site, mais n’exagérez tout de même pas. Vous évoquez des personnes de son entourage : il les a choisies pour s’imposer comme maire et pour constituer sa garde rapprochée. Monsieur le Maire aurait pu inviter davantage d’élus à constituer des commissions, avec un véritable pouvoir. Il ne le fait pas. Monsieur le maire a grandi au côté d’un Grand Magicien, il connait donc tous les tours et détours. Ne nous trompons pas. Il y a un problème au niveau des compétences, du style de gestion et les électeurs seront les juges l’an prochain. Point. Maintenant, j’attends avec impatience que la campagne débute avec les propositions de chacun, s’il y en a, si le nom seul du premier de liste devrait suffir ou si la prime au sortant demeure la règle.

  • > D’élections en élections.
    14 juin 2007, par jacques  
    on peut de toute façon discuter et discuter, c ’est unanime en ville, comme cela l’est presque à la mairie même... le costume est trop grand. J’ai un peu honte de ma ville, pour ne rien vous cacher. Lorsque l’on sait l’importance de la culture dans une ville, et l’accès à cette même culture, et que le Grand Projet Phare de l’intérimaire est la participation à Interville, qui provoque des réunions et des réunions et encore des réunions où le maire est d’un rare enthousiasme qui surprend jusqu’aux chefs de service, la manifestation pour laquelle le dircab, anciennement MJC des fleurs... s’est investi sans compter depuis son arrivée, à défaut... Interville où la mobilisation de tous les services techniques va être énorme dans une période qui n’est pas considérée comme calme... Eté à Pau, tour de france, hestivo’c... le tout bien entendu à la charge de la ville... C’est très très grave. Il supprime en parrallèle, sûrement pour faire face à la venue de cette manifestation sympathique,et ce n’est qu’un exemple, la subvention vitale au festival Caraïbes, sublime festival dont l’accès est gratuit et la programmation remarquable. Tout le temps plein. Non, il vaut mieux Interville... Rendez vous compte ! Pau contre La Farlède, Pau contre Sanary, plus proche, Pau contre St Jean de Luz. Quelle pub ! Je croyais que la ville méritait quand même autre chose. Il fait des efforts sur la forme, mais ne peut malheureusement tricher sur le fond, et ça commence à se voir franchement. Ni le Dr lacoste ni Pierrou, ses tous proches très influents ne peuvent y changer grand chose, eux mêmes étant, à mon sens, complètement dépourvu de ce que l’on appelle "le bon sens", et "la notion de service public". Vivement mars 2008 !

  • > D’élections en élections.
    14 juin 2007, par Jerlau  

    Il devient urgent que AP donne au Maire quelques moyens de se défendre :

    -  ouvrir au Maire un Forum où lui même ou ses partenaires directs puissent présenter leurs points forts,

    -  demander à la presse locale de réserver chaque semaine 1 page au Maire et à AP pour présenter les points forts du Maire - la page peut rester blanche quelques fois -

    -  ................

    Supprimer les posts trop critiques ne suppriment pas les rumeurs, les mauvaises langues, les "mauvais doigts"

    Que Mr le Maire veuille bien nous donner les moyens de défendre sa position et nous le ferons avec courage !

  • > D’élections en élections.
    14 juin 2007, par jacques  
    ce serait vraiment bien. mais vous pensez bien qu’il ne le fera jamais... je ne suis pas sûr qu’il se sente à l’aise du tout dans un débat... déjà que lorsqu’il est le seul à parler ....

  • > D’élections en élections.
    14 juin 2007, par Jerlau  

    Jacques,

    Admettons que la presse locale (La République et L’Eclair) réserve 1 fois par semaine, 1 page entière pour la défense du Maire, AP joue le rôle de Monsieur Loyal, comme AP le fait depuis le départ cela ne peut que satisfaire Mr le Maire et La presse locale très attachée au Maire.

    Aujourd’hui les rumeurs, les censures sur les sites font beaucoup plus de mal au Maire.

    Jacques, si vous êtes à la Mairie, gliseez lui un mot.

  • > D’élections en élections.
    14 juin 2007, par Autochtone palois  
    La presse très locale, c’est bien la République et l’Eclair. Moins local et moins "attaché" au maire, comme vous dites si bien, couvrant Pau et le Béarn, il y aussi Sud-Ouest.

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par jacques  
    je ne travaille pas à mairie, et il me semble que seule la presse peut décider ce genre de débat et ce qui est proposé dans ses éditions... mais je doute sincèrement qu’elle le fasse. D’une je ne suis pas certain que la presse trouve ce site ’loyal’ ou ’apolitique’ d’autre part parcequ’elle considérerait l’opération comme un gros coup de pub pour AP, qu’elle n’est peut être pas encore tout à fait enclin à promouvoir. Mais les animateurs peuvent le lui demander. Une autre solution serait d’avoir une confrontation avec le maire, restransmise sur pau.fr et en intégral svp ! Mais à quelques mois de l’arrivée d’un vrai Maire véritablement élu, je ne vois pas l’intérêt pour Y.U de donner une image d’un homme qui n’est pas vraiment à sa place... Pas de panique, aujourd’hui qu’AL n’est plus, nous avons affaire à un vrai pouvoir administratif.. et c’est sûrement mieux ainsi

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    19 juin 2007, par Jerlau  

    Pourquoi ne pas demander aux annonceurs locaux de financer une page dans la presse 2 fois par semaine pour présenter les diverses idées en cours de droite, de gauche, du miieu, d’en bas, d’en haut , les petites batailles et toucher un public plus large ;

    Combien est-ce la page entière : dans la république et autre : 2000 Euros ? , 30 annonceurs mettent un bandeau, 67 E par annonceurs pour participer au futur de Pau ?

    Il y aura pas de problèmes pour garnir la page. Et le Maire actuel aurait droit au tiers de la page. Respect !

    Que dit la République ? Cela ferait 20 à 30 000 E de recette directe en plus par mois, plus l’amélioration de l’image, plus l’augmentation du nombre de lecteurs, et plus l’augmentation des autres pub dans le journal. C’est peut-être tout bon pour le journal ? Pour quelques millions de dollars de plus ......

    Y a t t il des annonceurs pour dire " Nous voulons assurer le rêve des palois"

    Ne tardez pas il y en aura pas pour tous ?

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    19 juin 2007, par jérôme  
    l’idée est vraiment absurde Jerlau. Mais si vous trouvez assez de monde, de commercants pour financer les débats que vous préconisez et qui au vu des possibles orateurs ne nous apprendra rien de plus que ce que l’on sait déjà, entre la gauche, la droite et les autres, (au fait, qui parle dans chaque famille politique ?... car ils ne sont pas tous d’accord...), si vous réunissez les fonds que vous avez évalués de la part des commercants passionnés par ce que vous leur proposez, si ensuite la presse est acquise à l’idée, car l’idée sous entend quand même que l’information donnée chaque jour n’est pas pertinente et que heureusement qu’il y a Jerlau, je vous promet de reconnaitre mon tort, et même de participer modestement à ces rendez vous. Pour information, rappelez vous que l’Intérimaire n’a, fort heureusement pour Pau et les Palois, absolument pas le soutien de la section socialiste pas si folle que ça, et quoique dise la presse aujourd’hui, partira avec ou sans, fort et fier d’un bilan qui aura consisté à mettre son énergie et son savoir faire pour Intervilles à Pau. Il a allongé les zéros et signé le chèque. Snif, c’est beau le pouvoir lorsqu’il permet de si beau geste pour l’humanité. La grande classe. Respect. Cette pertinente manifestation culturelle chère à Paul, l’oeil du maire... voire le maire lui-même.., ardent défenseur de l’offre culturelle sur la ville, va voir les Palois se ruer, les télévisions présentant ce sujet là en prime time avec rediffusion sur les chaînes nationales pendant un an... toujours en prime, et que l’on parle de la venue de plusieurs chefs d’Etat pour y assister, le Vatican réservant sa réponse pour le moment.. si, si, demandez donc à Paul-Yves... Yves-Paul qui par ailleurs et grâce à ses réseaux, affirme en ville à quelques choisis privilégiés, que pour la première fois de l’histoire, les 40 éminents membres de l’Académie Française ferait le déplacement à Pau pour l’occasion. Non mais je rêve, réveillons nous ! Notre silence vaut complaisance, notre fatalisme vaut complicité. Labarrère doit se retourner dans sa tombe, lui qui quand même souriait de cette phrase ; "après moi le déluge". S’il savait que le déluge est un Tsunami...

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par Jerlau  

    Jérôme,

    Nous sommes dans une société de consommation avec des commerçants, quelques producteurs, et dans une société de coommunication qui se veut une démocratie. Cela suppose que le "peuple" soit au courant et formé à la question. Les Partis présentent une oligocratie depuis des années, et aujourd’hui il y a une petite brise qui semble s’orienter vers une plus grande liberté de communication.

    Le Net est vraiment à la base de cette nouveauté : propagation des infos, commentaires, partage d’idées, petits combats... Mais cela ne concerne qu’une partie de l’électorat, 10 à 30% et moins dans le 3 ième âge et 4 ième âge. Or on est aujourd’hui une société de vieux, et plus encore dans des villes comme Pau.

    Il faut donc expliquer dans un support lu par les vieux. Le journal est le support de la nécrologie et c’est un support important.

    La presse ne remplit pas son rôle d’information politique. En Espagne les journaux locaux sont très polémiques, il y a de vrais batailles locales. Ici c’est calme plat. Notre presse locale et régionale est très loin de la qualité, de la richesse des informations des journaux Espagnols et c’est peut-être pour cela que la vie politique locale est bien plus riche.

    Comment fait-on ? Il n’y a que les dollars qui font bouger les choses. J’ai exposé une idée que vous jugez absurde. Possible.

    Vous avez un certain nombre d’idées critiques sur le système actuel. Comment faites vous pour les diffuser de façon plus large ?

    Comment élargir la discussion ? Pour convaincre le maximum ? Sans budget.

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par Autochtone palois  

    Jerlau, Jérome voit clair.

    On peut rajouter que de André à Yves, nous sommes passés de la première des voyelles à la dernière, et de "après mo le déluge" au déluge de c....ries, d’Envoyé Spécial à Intervilles.

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par Jerlau  

    Autotochne,

    Je ne dis pas que Jérome ne voit pas clair. Mais l’absurdité est une notion relative. Dans le temps "la terre est ronde" passait pour une absurdité. Et dans ma petit activité, je vends des "SanityCheck" dans le monde informatique qui n’est pas loin de fonctionner comme le monde politique sur ce plan là.

    Imagine APA (pour ne faire de confusion avec AP) que tu crées une assoc "ANIME" ( Agence Nouvelle pour l’Information Municipale Elargie). ANIME assure la promotion des notions de transparence, de contrôle par le peuple !

    ANIME demande à chaque liste d’ahérer à sa charte ( le Hulot local de la question !). Difficile d’y échapper et chaque liste s’engage si elle est élue à financer ses actions à hauteur de 100 000 Euros par an (audit, contrôle, publication....). C’est présentable.

    Acheter 80 pages dans la presse locale c’est environ 120 000 E (prix de gros ?). ANIME, sous condition qu’une des listes ayant adhéré à sa chartre, soit élue s’engage à rembourser aux annonceurs sur 6 ans (durée d’une mandature de Mairie) la moitié de la somme engagée. Cela fait 10 000 Euros à rembourser par an avec une subvention à 100 000 Euros par an.

    Il doit bien y avoir quelques petites absurdités mais cela semble plus réalisable.

    L’apparence d’absurdité provient souvent d’une paresse imaginative, mais on n’est jamais à l’abri de l’absurdité absolue.

    SiSyphe avait enchaîné la Mort. Idée absurde pour laquelle l’Homme dépense encore des milliards chaque année. Est-ce si absurde ? Peut-être que l’absurdité absolue n’est pas humaine !

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par Autochtone palois  

    Jerlau, l’idée de faire signer une charte à la Hulot sur la transparence, ou la démocratie participative, qui soit au menu des engagements pris lors de la campagne électorale, l’ami Bernard Boutin l’a eue et je trouve aussi que ce n’est pas une idée absurde, au contraire.

    Quant à ton montage pour financer dans la presse l’expression de cette transparence, là tu es déjà dans la cuisine en train de nous la mijoter à la place du (ou de la) chef qui sera élu(e).

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par jerlau  

    APA,

    Je suis au courant de l’idée de BB. il faut meubler l’idée. Qui va souscrire ? Pourquoi ?

    Il faut donc une cuisine et dès le début.

    Imaginons qu’au début ne souscrivent que les minoritaires et ce sera le cas. Les équipes en place ne souscriront qu’après.

    Mais il faut un bras armé. Et c’est un point qu’il a manqué à Hulot pour assurer la pérennité de son emprise et être totalement crédible.

    Tout le monde a signé et a enterré le problème, le problème était réglé ! Borloo va finir de le régler !

    Le candidat aurait du s’engager à donner à Hulot les moyens de contrôle (l’assoc ANIME en gros) avec un budget prévisonnel s’il était élu.

    Hulot aurait eu alors les moyens d’animer son projet.

    C’est ce que je propose pour sortir des voeux pieux.

    Imaginons maintenant des pages dans la presse dont la partie réservée au maire reste vide parce qu’il ne répond pas. Il y a alors un bandeau : LE MAIRE N’A RIEN A DIRE. La position est intenable. Tout s’emballe

    Autour d’une d’idée il y a toute une mécanique à construire : adhésion des commerçants et artisans à l’assoc, la chartre doit prévoir que les équipes en place à la Mairie favoriseront les actions mettant en ouevre les forces locales,...

    C’est pas seulement de la cuisine. c’est le support même de l’idée.

  • > " Nous voulons assurer le rêve des palois"
    20 juin 2007, par Jerlau  

    Jerome,

    Pour compléter ma réponse, à voir les divers commentaires, je crois qu’il y a moyen de monter un vrai spectacle, à Pau avec les évènements de la vie politique paloise et les commentaires qu’il y a sur les sites palois,

    Finalement c’est peut être cela la source du financement : transformer les évènements politiques en spectacles, c’est pas nouveau, (guignols, imitateurs..). Mais la vie paloise est extrêmement riche depuis quelques années.

    -  le PBC et le cirque Billot (censure olbige !)

    -  la Médiathèque béton virtuelle et la Médiathèque Furet

    -  le FiPau et les commentaires de René,

    -  la Poursuite Infernale des travaux dans la viile

    Cette Ville est quand même impayable !

  • > D’élections en élections.
    19 juin 2007, par michel  
    Jaurès, le 7 courant, et ne respectant que très peu la pensée socialiste de son illustre homonyme à la dent dure contre la gauche locale et un bilan à faire retourner le mort vivant dans sa tombe -écrit-il- ? Et bien dites moi. Moi-je, électeur ni de gauche, ni du centre, ni des extremes, ni de droite, mais électeur de projets, d’idées, d’enthousiasme, qui fort heureusement n’ont pas qu’un seul propriétaire, fusse t-il un groupe...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises