Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Réflexion du WE : Liban, la vie continue...

dimanche 17 février 2008


15 ans de guerre (75-90) ; quelque 10 années de calme relatif et de reconstruction malgré une double occupation étrangère ; un ignoble attentat le 14 février 2005 (R. Hariri) ; d’autres ignobles assassinats d’hommes politiques et de journalistes ; de multiples actes de terrorisme ; une nouvelle guerre en été 2006 ; l’impossibilité de trouver un chef de l’État depuis septembre dernier ; un vide institutionnel ; un Hezbollah inflexible ; un parti chrétien immuable sur ses positions et divisé ; le risque d’une guerre civile. Voilà ce que l’on sait du quotidien des Libanais. On aurait le moral à zéro pour moins que ça ! La crise passée, il faudra reconstruire.

Mais on sait moins qu’à cela se sont ajoutées en décembre dernier de terribles tempêtes qui ont secoué comme jamais le nord du pays et la région des Cèdres. Il faudra reconstruire. On ne sait pas non plus qu’hier matin un tremblement de terre de magnitude 4,2 a secoué le sud et la région de Tyr, ressenti jusqu’à Beyrouth et Israël. Ce pays ne connaissait ni l’une ni l’autre de ces catastrophes naturelles. C’est dire à quel point les habitants peuvent être terrifiés, démunis. Il faudra reconstruire.

« Il faudra reconstruire, il faudra reconstruire... ». Que serait le Liban sans cette force des Libanais, cette volonté de reconstruire, de repartir, souvent de rien. Les maisons, les rues, les ponts, l’aéroport, les infrastructures, le quotidien, la politique, l’indépendance, l’espoir d’indépendance, l’espoir. Non ! Pas l’espoir ! L’espoir n’a jamais eu à être reconstruit. Il est ! Quelles leçons pour nous.

Ce jeudi 14 février est commémoré le troisième anniversaire de l’assassinat de Rafic Hariri. Plutôt que de nous amuser à une Saint-Valentin de pacotille, regardons nos JT et ce qui se passera à Beyrouth, Place des Martyrs. L’amour y sera célébré : tout une nation y sera réunie pour le crier, pour dire sa volonté de paix, d’indépendance, de vie, pour dire non au terrorisme, aux assassinats, au torpillage des institutions et dire oui aux acquis de la révolution du Cèdre.

Pendant les horreurs, la vie continue : chacun va à l’école, à son travail, vaque. Se bat pour l’indépendance de la presse, contre l’ingérence syrienne, cultive son jardin... Hier, mardi 12, s’est ouvert le Festival Al-Bustan avec l’orchestre symphonique national libanais : salle comble, public conquis, triomphe. On croit rêver !


- par Jacques Saury



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Réflexion du WE : Liban, la vie continue...
18 février 2008, par Jacques Saury  

le quotidien libanais l’Orient-le Jour de ce lundi 18 février est malheureusement beaucoup moins optimiste que moi, sous la plume du journaliste Nagib Aoun.

http://www.lorientlejour.com/page.aspx ?page=article&id=2000080218

> Réflexion du WE : Liban, la vie continue...
17 février 2008  
CV

Merci pour cette pause dans l’agitation électorale...

Merci pour cet appel à une autre réflexion

  • > Réflexion du WE : Liban, la vie continue...
    17 février 2008, par Junius  

    Ce sujet semble attirer moins rapidement l’attention que toutes nos petites bagarres politiciennes... ou alors c’est la torpeur dominicale qui est en cause !

    Pourtant... vous avez raison, n’oublions pas ce qui se passe là-bas. "Là-bas"... "ici" devrions-nous dire.

    Car ce pays est bien un petit bout de France, par le coeur avec ce lien particulier presque viscéral qui nous unit depuis toujours, par la culture avec le bilinguisme de l’enseignement et une francophonie très présente, dans les médias entre autres.

    Le Liban, « nation indépendante, prospère et cultivée... peuple libre et fier » disait de Gaulle...

    Le Liban que nous tardons, malgré toutes nos bonnes intentions, à faire sortir de cet état de guerre et de terrorisme permanent...

    « L’espoir n’a jamais eu à être reconstruit. Il est ! Quelles leçons pour nous. » Oui, le Liban qui a tant à nous apprendre.

  • > Réflexion du WE : Liban, la vie continue...
    18 février 2008, par CV  

    Oui, ne restons pas indifférents, le sujet est grave.

    Quelques mots pour que cet article sensible ne reste pas ignoré tout en bas de la page et pour que les regards se détournent en effet quelque peu du nombril palois.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises